1. //
  2. //
  3. // Guingamp-Bordeaux (1-1)

Guingamp arrache un point contre Bordeaux

Endormi pendant une grosse heure de jeu et mené au score, Guingamp a préservé son invincibilité au Rodourou grâce à un but dans le temps additionnel de Jimmy Briand (90e+4). Jérémy Ménez a raté le penalty du break girondin un quart d'heure plus tôt.

Modififié
589 7

En Avant de Guingamp 0-1 Girondins de Bordeaux

But : Briand (90e+4) pour Guingamp // Lewczuk (22e) pour les Girondins

À peine entré en jeu pour un corner guingampais, Sloan Privat oblige Prior à son premier arrêt du match. L'heure de jeu est passée, le match des Bretons peut commencer. Trop tard malheureusement pour l'En Avant ? Car depuis une heure, Guingamp s'est contenté d'une domination stérile, sans occasion franche, alors que Bordeaux a pris l'avantage sur une saute de concentration de la défense bretonne. Endormis par le rôti du dimanche midi, joueurs et public guingampais n'ont pas vu que Bordeaux avait jusque là fait le strict minimum pour gagner. Mais poussés par le Roudourou, les Rouge et Noir ne cèdent jamais. Même quand il ne reste que quelques secondes de jeu...

Le somnifère bordelais


Si Bordeaux démarre fort son match, en s'appuyant en particulier sur Sabaly côté droit dans le dos de la défense bretonne, la donne change après le quart d'heure de jeu et les premières percées de Lucas Deaux. Les Girondins sentent que le match ne va pas être si facile et que le jeu direct de l'En Avant peut être dangereux à tout moment. Si, sur ce coup-là, Lewczuk sauve les meubles et contre la tentative de Salibur, Bordeaux change de tactique. Plus que la maîtrise et la pression sur le but de Johnsson, il s'agit plutôt d'endormir l'adversaire. Guingamp pense alors avoir la main... et Bordeaux réplique d'un cinglant coup franc déposé sur la tête renversée de Lewczuk (0-1, 22e). Bordeaux mène au score, mais sa défense paraît friable, régulièrement débordée par la simplicité du jeu direct guingampais. Même Prior n'est pas très rassurant dans ses premières sorties aériennes, sans concéder pour autant d'occasions. L'EAG ne semble pas loin, mais encore incapable de faire ce qu'il faut pour marquer.

Privat de sommeil


Sankoh tacle M. Chapron, et le match peut reprendre avec de l'envie pour l'EAG, mais pas de changement véritable dans le rythme de la rencontre. Guingamp ne parvient pas à déstabiliser le bon bloc de Gourvennec. Malgré de bonnes choses et le sentiment de faire de bonnes choses, Guingamp propose finalement peu de spectacle. Alors Kombouaré met en route son joker belge, De Pauw, puis modifie ses plans d'avant-match. Désormais, l'EAG joue à deux attaquants avec Privat. C'est l'heure du réveil. Dans la foulée, un centre raté de Coco contraint Prior à rester vigilant. Et voilà Guingamp enfin en ordre de marche et potentiellement sur la voie pour conserver son invincibilité à domicile. De la pointe du pied, Briand tape la barre transversale. Bordeaux déraille : Prior et Lewczuk maintiennent le faible avantage des Girondins miraculeusement... et Ménez manque l'offrande sur penalty, après une faute idiote de Lucas Deaux sur la ligne de la surface de réparation. Il n'est même pas cinq heures, Guingamp s'éveille. Le public pousse. Prior calme tout le monde par des sorties très inspirées, notamment devant Privat à bout portant (88e). Et pourtant... Au bout de leurs efforts, les Guingampais sont récompensés : sur un centre parfait de Deaux, Briand pique sa tête au premier poteau et permet aux siens de s'octroyer un point amplement mérité (1-1, 90e+4). Bordeaux s'est trop reposé sur sa courte avance et doit rester derrière son adversaire du jour au classement.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    jojolecrado Niveau : DHR
    Ikoko toujours aussi fort
    Didot bien fatigué
    Salibur assez mauvais, mais je suis ptête partial
    Coco pour une fois à la ramasse

    Mais Briand, quel joueur... sans déconner l'EAG a de la chance de l'avoir, il n'a rien à faire dans un club si petit
    Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
    Toujours debout!
    Bring back our Planus Niveau : DHR
    Au moment du double raté de Menez tu le sais comment ça finira. Question d'habitude...
    Par mauvaise foi je demanderai par contre d'où sortent les 5 minutes de temps additionnel.
    Je me suis demandé la même chose.... mais d'où sortent les 5 min ?? Pas de blessé, pas de joueur exclu, j'ai pas compris.
    1 réponse à ce commentaire.
    Un bon match de L1 du dimanche.
    Le 90+4 de Jimmy... Une minute de plus que lors de cette soirée inoubliable!
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Le match avait bien commencé, puis je me suis endormi en fin de première mi-temps.
    Guinguamp avec beaucoup d'envie, du jeu vers l'avant mais quel gâchis, quelles erreurs techniques, c'est grave !
    Bordeaux, avec tout le respect que j'ai pour l'EAG (pour lequel j'ai un grand amour) mais ils auraient dû tuer le match bien plus tôt. Plus incisifs, avec un super défenseur, mais dès qu'ils marquent, ils arrêtent de jouer.
    Dans un sens comme dans l'autre, je suis un peu déçu parce que l'EAG est une équipe excitante pour laquelle tout le monde est dithyrambique (et qui a un entraîneur qui me plaît) et en fait, à part un super publique, y a pas grand-chose.
    Bref, la L1 c'est pas toujours joyeux !
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Lyon maîtrise les Dogues
    589 7