1. //
  2. //
  3. // Groupe G
  4. // Zénith/Atlético Madrid

Guilavogui, simple coiffeur ?

Avec ses seules 38 minutes de jeu depuis le début de saison, Josuha Guilavogui a quasiment disparu de la circulation. En cause, un transfert à l’Atlético de Madrid dans les derniers instants du mercato et une concurrence folle au milieu de terrain. De quoi donner des sacrés maux de tête à l’ancien Stéphanois.

Modififié
0 21
Josuha Guilavogui n’a que peu joué avec les Bleus lors des qualifications. À vrai dire, une seule titularisation en Géorgie pour ce qui reste comme l’une des purges de ce début de saison. Avec ses 78 minutes internationales dans les jambes, l’ancien Stéphanois a pourtant plus joué que dans son nouveau club. En chiffres, la copie de Guilavogui avec l’Atlético de Madrid fait de la peine pour celui qui était l'une des références de la Ligue 1 à son poste. Deux petits matchs joués depuis le 2 septembre dernier, date de son arrivée tardive. Entre ses trois minutes face au Celta Vigo (le 6 octobre pour la 8e journée de Liga), et ses 35 contre l’Austria de Vienne (4e journée de Ligue des champions), le néant. Des entraînements en boucle, des trêves internationales à la maison, et un gros point d’interrogation au-dessus de la tête : mais pourquoi donc un tel cirage de banc ? Concurrence exacerbée, trop faible, difficile apprentissage de la langue… Les hypothèses ne manquent pas. Les chances de le voir aller au Brésil ce sont, elles, envolées. Ou presque.

Simeone : « Il doit me prouver »

Première explication de ce temps de jeu réduit à peau de chagrin, une arrivée dans les derniers instants du mercato. Avec un bon de sortie de l’ASSE, Arsenal et l’Atlético de Madrid s’étaient positionnés. Contre un chèque d’une dizaine de millions d’euros, les Colchoneros remportent le pactole le 2 septembre. Une blessure pour sa première convocation retardera ses débuts. La forme stratosphérique du binôme Gabi-Mario Suárez fera le reste. À la fin du mois de septembre, les doutes sont officialisés par la sortie de Diego Simeone en conférence de presse : «  Une chose est de travailler dans une autre équipe, une autre chose est de travailler avec nous. Moi, j’ai des joueurs énormes comme Gabi, Tiago ou Mario Suárez, qui, depuis un an et demi, sont énormes. Josuha travaille bien et nous mettons beaucoup d’espoir en lui, raison pour laquelle il est ici, mais il faut qu’il s’adapte à l’équipe. Et surtout, il faut qu’il montre durant les entraînements des raisons d’enlever Gabi, Tiago ou Mario. Il doit me prouver qu’il progresse. »

Des paroles aux actes, Diego Simeone prend en charge le Français. En compagnie de son adjoint Germán Burgos, il ne le lâche pas d’un pouce lors des séances d’entraînement. Dans l’entourage du joueur, on admet que, physiquement, Josuha Guilavogui a un retard certain à rattraper. Alors, il bosse et cravache, sans jamais se plaindre. La rechute de Mario Suárez, en délicatesse avec son genou, ne suffira pourtant pas à lui offrir du temps de jeu. La faute au niveau hallucinant d’un Tiago qui a retrouvé ses jambes de vingt ans. Avec sa doublette Tiago-Gabi, l’Atlético de Madrid est à un Barcelone près d’écraser la Liga. Clef de voûte du système du Cholo, le milieu de terrain madrilène affiche une mainmise déconcertante. Sans doute l’un des plus impressionnants d’Europe, il ne laisse pas de place au tâtonnement et ne permet pas d’expérimentation. Alors que le mois de novembre n’a pas encore refroidi la capitale, Guilavogui capitalise trois petites minutes de jeu face au Celta Vigo – il a connu plus de temps jeu en août avec l’ASSE. Une misère.

Guilavogui : « J’ai dû m’adapter »

La récompense interviendra le 6 novembre. Après avoir écumé les tribunes du Vicente Calderón ou son banc de touche, Josuha Guilavogui va connaître son premier baptême du feu. Avec ses déjà trois buts d’avance face à l’Austria de Vienne, Diego Simeone décide de le lancer peu avant l’heure de jeu. Son entrée ne va en rien chambouler les plans de bataille des Colchoneros. Auteur d’une bonne première, il débarque en zone mixte le sourire aux lèvres. « Ça me fait vraiment plaisir car le temps fut long, et aujourd’hui j’ai été récompensé de mes efforts, glisse-t-il. Le coach m’avait prévenu que si je voulais avoir du temps de jeu, il faudrait que je me batte à chaque entraînement. » Plus globalement, il avoue « avoir dû s’adapter  » : « J’arrive dans un nouveau pays, dans une nouvelle équipe et une nouvelle culture de jeu. Je commence à comprendre de mieux en mieux mes coéquipiers, la philosophie de jeu que veut instaurer le coach. » Avec une qualif’ et une première place déjà assurée, il devrait avoir du temps de jeu ce mardi face au Zénith St Petersbourg, un match promis aux « coiffeurs » . De quoi se réchauffer un peu pour ne pas perdre définitivement de vue le Brésil.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PierredeShanghai Niveau : District
Rio Mavuba approuve cet article
Orso94210 Niveau : CFA
Il a vraiment une machoire chelou, en même temps...
Ce soir il sera titulaire , el Atleti déja qualifié el Chelo mets tout ses remplaçants habituels titulaires !
Enfin hormis Courtois , Gabi et Raul Garcia .

J'ai du mal a comprendre la direction du club qui est un peu décalé avec le désir del Chelo , entre le profil de Guilavogui et celui de Diego de Wolfsburg indépendamment que ce soit le meme tarif mais pas le meme salaire !

Dans ce cas si autant faire l'effort de se mettre ( s'aligner ) sur les 4 millions annuels que touche le Brésilien chez Wolfsburg , en se saignant avec les sponsors et de tenter d'etre encore plus monstrueux qu'ils ne le sont déja a l'heure actuel !

Etre encore plus ambitieux en Ligue des Champions , tenter une épopée a la Dortmund .
tiago se classera à la fin de sa carrière dans la liste des joueurs largement sous estimés.
quel bonheur de le voir jouer quand il était à lyon. un vrai régal ce milieu de terrain avec essien, diarra et juni quand on y pense rétrospectivement.
autre détail : quand il mettait la semelle, il n'allait faire semblant de s'excuser comme tant de joueurs le font. et ça ça me plait.
Jeu direct Niveau : CFA
Autant l'ASSE réussit parfois bien le transfert de ses joueurs, comme avec Aubame, autant des fois c'est du gâchis. C'est triste de voir Guilavogui débarrasser le plancher comme le premier Paulao venu, il ne mérite pas ça. En plus, alors qu'il était plus ou moins introduit dans le groupe de l'Equipe de France, ça sera chaud pour lui d'être au Brésil (sur un malentendu, il aurait pu y être)
Du côté de l'Atleti, j'ai toujours du mal à comprendre ces clubs qui claquent 10 millions sur un joueur pour le faire jouer des miettes. A croire que ce n'était vraiment pas le choix de Simeone...
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par gregos77
tiago se classera à la fin de sa carrière dans la liste des joueurs largement sous estimés.
quel bonheur de le voir jouer quand il était à lyon. un vrai régal ce milieu de terrain avec essien, diarra et juni quand on y pense rétrospectivement.
autre détail : quand il mettait la semelle, il n'allait faire semblant de s'excuser comme tant de joueurs le font. et ça ça me plait.


Tiago n'a jamais joué avec Essien à Lyon. Il est arrivé justement pour palier le départ du Ghanéen à Chelsea.
Mais je suis d'accord pour dire qu'il a été sous-estimé une grande partie de sa carrière. Maintenant son aventure avec la Juve 3 ans durant n'a pas été une réussite...
Guilavogui est la définition même du coiffeur, en tout cas au niveau international, si tant est qu'il soit du voyage au Brésil.

Motivé, imposant, bon esprit, mais bon, c'est quand même pas le Pérou niveau technique et tactique.

Alors si en place il chope des escarres à Madrid...
Message posté par Chriswillow


Tiago n'a jamais joué avec Essien à Lyon. Il est arrivé justement pour palier le départ du Ghanéen à Chelsea.
Mais je suis d'accord pour dire qu'il a été sous-estimé une grande partie de sa carrière. Maintenant son aventure avec la Juve 3 ans durant n'a pas été une réussite...


oui erreur de ma part. je me remémorais juste le milieu et la qualité de jeu de ses années là avec nostalgie et j'en ai perdu le sens du temps.
en même temps c'est plus difficile de jouer comme ça avec malbranque, fofana, gourcuff, grenier et gonalons. le matériel utilisé a quand même son importance.
Chriswillow Niveau : Loisir
Guilavogui est un bon joueur de Ligue 1. Comme l'était Matuidi avant de s'envoler vers Paris.

On pouvait espérer une évolution similaire entre les deux, mais pour l'instant ça coince.

Mais il est encore jeune et est dans l'équipe qui est promis à rester dans le haut du gratin européen sur les prochaines années. Il aura sa chance et Simeone, excellent dénicheur, saura tirer le meilleur de son potentiel.
Enfin je le laisse chercher, parce que tout comme Matuidi, je misais pas un kopeck sur son explosion. J'ai eu tord pour Blaisou, j'aurais surement tord pour Josuha.
J'aurais tendance à penser que si Guilavogui a atterri à Madrid c'est grâce à la jurisprudence Toulalan. Déjà, l'Atletico voulait le prendre mais ça ne s'est pas fait. Ensuite, Toulalan a ouvert la voie pour les milieux def français, qui sont costauds et font preuve d'un minimum de qualités techniques. Toulalan le disait lui même au micro de Canal dimanche soir "en Espagne c'était plus facile pour moi, le jeu était plus technique mais moins intense". Et on aura beau me dire ce qu'on veut, Toulalan a toujours fait preuve d'une vrai technique, contrairement à ce qu'on peut lire ici ou là. Par contre, Guilavogui, je sais pas s'il arrivera à des performances du même niveau. Je lui souhaite une bonne adaptation, mais pour moi il s'est gouré.
Peut être qu'il faut lui llaisser du temps et l'an prochain, il sera insérer dans là rotation.
fernandollorientais Niveau : CFA
Question aux experts de Liga : Gabi et Mario Suarez, ça donne quoi techniquement ? Bons passeurs ?

A mon avis, c'est là que ça coince pour l'ami Joshua...
PFFF... Avant que matuidi parte a Paris, les mecs qui regardent les matchs savaient que c'etait un crack. y a qu'a demander aux supps de St etienne.

Guilavogui, ce alou diarra bis, avec des selections en A est une honte a mettre sur le compte de cet incompetent de Deschamps.
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par juda
PFFF... Avant que matuidi parte a Paris, les mecs qui regardent les matchs savaient que c'etait un crack. y a qu'a demander aux supps de St etienne.

Guilavogui, ce alou diarra bis, avec des selections en A est une honte a mettre sur le compte de cet incompetent de Deschamps.


@ FFVII

PFFF...Bah je bouffe pas mal de matchs depuis des lustres, St Etienne comme d'autres, et mise à part ceux qui ont l'enflammade facile, personne pouvait prévoir l'explosion de Matuidi à ce niveau-là. Prometteur certes, mais loin de penser à une telle ascension.

N'oublie pas qu'en partant de St Etienne, on avait un jeune joueur, tout fou, qui courait après le ballon comme un ch'tit devant une canette de 8.6.
Son bagage technique était quasi nul, sa projection vers l'avant était désordonnée et sa finition médiocre.
Il a réussi à corriger tout ça et devenir un joueur ô combien important dans le système de jeu parisien.

Et la comparaison avec Guilavogui n'est la juste pour montrer que d'une :
- un grand club a mis des ronds sur lui parce qu'ils ont entrevu un potentiel certain en lui
- que si c'est le cas, l'Atletico pense qu'il a une marge de progression intéressante (comme lorsque le PSG fait signer Matuidi).

Après je l'ai dit, je m'attendais pas à voir Matuidi évoluer à ce niveau la, je n'attends pas non plus (encore moins même)à ce que Guilavogui soit le nouveau Pat.Vieira, mais who knows ? ...
1. Saint Etienne a fait une bonne affaire.
2. Matuidi en partant pour paris était très très loin de son niveau actuel
3. (Pour les portugais) Pourquoi Tiago ne fait pas une "Zidane" et retourne en sélection pour aider au mondial!
OK. Tout ce que je dis c'est que guilavogui ne sera jamais au niveau de Matuidi y a juste a le voir jouer avec ses pieds qui donnent l'impression de peser 10 tonnes.

C'est meme pas le meme poste. Je vois pas pourquoi on compare.
Jeu direct Niveau : CFA
Message posté par Chriswillow


Je ne trouve pas que la progression de Matuidi soit si énorme.
techniquement, ça n'était pas le Pérou, mais pas si mal, et ce n'est toujours pas le Pérou, mais pas non plus catastrophique. S'il se projette plus vers l'avant, c'est parce qu'on lui demande plus et qu'il a sans doute plus confiance en ses moyens. Il avait déjà cette capacité de projection à Sainté et son volume de jeu a toujours été conséquent. Quant à la finition, je pense qu'il a mis autant de but à Saint-Etienne que depuis qu'il est à Paris.
En fait, il a pris à Paris l'importance qu'on a bien voulu lui donner, mais il avait autant d'importance à Sainté. Faut pas s'y tromper, j'ai toujours adoré ce joueur, mais c'est un mec qui a toujours su jouer sur ses qualités, qui sont fondamentalement restées les mêmes (harcelement, endurance etc...)

@ FFVII

PFFF...Bah je bouffe pas mal de matchs depuis des lustres, St Etienne comme d'autres, et mise à part ceux qui ont l'enflammade facile, personne pouvait prévoir l'explosion de Matuidi à ce niveau-là. Prometteur certes, mais loin de penser à une telle ascension.

N'oublie pas qu'en partant de St Etienne, on avait un jeune joueur, tout fou, qui courait après le ballon comme un ch'tit devant une canette de 8.6.
Son bagage technique était quasi nul, sa projection vers l'avant était désordonnée et sa finition médiocre.
Il a réussi à corriger tout ça et devenir un joueur ô combien important dans le système de jeu parisien.

Et la comparaison avec Guilavogui n'est la juste pour montrer que d'une :
- un grand club a mis des ronds sur lui parce qu'ils ont entrevu un potentiel certain en lui
- que si c'est le cas, l'Atletico pense qu'il a une marge de progression intéressante (comme lorsque le PSG fait signer Matuidi).

Après je l'ai dit, je m'attendais pas à voir Matuidi évoluer à ce niveau la, je n'attends pas non plus (encore moins même)à ce que Guilavogui soit le nouveau Pat.Vieira, mais who knows ? ...
chewbie42 Niveau : CFA2
Je suis supporter stéphanois et de ce fait j'ai vu jouer très souvent guilavogui, tout autant que Matuidi.

Quand je lis un peu plus haut que Matuidi était très loin de son niveau actuel à Saint-Etienne, je ne suis pas d'accord. Il a très certainement progressé à Paris, mais il dispose surtout d'une exposition médiatique bien supérieure. Matuidi était sans contestation possible le meilleur joueur des verts lors de ses 2 dernières saisons dans le Forez (certes l'effectif n'était pas bien folichon...) et déjà l'un des milieux défensifs les plus talentueux de L1. Il ne courrait pas dans le vide comme un bourricot comme dit plus haut et disposait des deux principales qualités qui font sa force aujourd'hui : une capacité de harcèlement de l'adversaire bien au dessus de la moyenne et une bonne qualité de passe.

Je sais que les deux ont explosé à Saint-Etienne (Matuidi est aujourd'hui dans la continuité de la progression linéaire qu'il avait montré chez les Verts) à un jeune age mais Guila et Matuidi ont tout de même des profils très différents. Pour avoir vu Guilavogui dans différents registres, il est selon moi plus efficace lorsqu'il joue assez haut sur le terrain et milieu relayeur. Il a de belles qualités techniques contrairement à ce que j'ai pu lire et un bon sens de la passe. Il marquait aussi assez régulièrement à Saint-Etienne. Je trouve que lorsqu'il joue en 6 (comme ce soir par ailleurs), il commet pas mal de fautes et récupère finalement assez peu de ballons.

Bref, que ce soit au niveau du potentiel ou du type de joueur, les deux me semblent très différents.
Matuidi a sans doute beaucoup plus d'avenir de ce que j'ai pu voir d'eux mais je n'enterrerais pas trop vite Guilavogui qui n'a pas la régularité du parisien mais qui est capable de sortir de très gros matchs.

En attendant l'explosion prochaine d'Ismael Diomandé qu'on revendra 20M€ dans 3 ans :)
Benito-Bx Niveau : CFA
A priori s'il perce pas à Madrid c'est qu'il ne satisfait pas le coach...

Alderweireld commence petit à petit à reléguer Godin sur le banc de touche alors qu'il jouait très peu en début de saison et que la défense de l'Athletico est restée imperméable.

Après quand tu es numéro 4 dans la hiérarchie, ça devient très très compliqué d'avoir du temps de jeu...Il aurait peut-être du rester en France en vue de la coupe du monde. Saint-Etienne a peut-être fait le forcing pour qu'il parte...
Vous avez pas l'impression aussi que Matuidi est un petit malin.
Au PSG, on sent bien que c'est le seul Français à s'être intégré au sein des étrangers. Il donne l'impression d'être pote avec Zlatan par exemple.

Alors ce que je me demande c'est :
- Matuidi sait s'entourer des bonnes personnes sur un air de petit naif, un peu comme le petit qui s'entoure des brutes dans une classe afin d'être tranquille.
ou
- Matuidi a fermé sa bouche quand il y avait de la concurrence, il a bossé, a progressé et s'est montré de plus en plus important en se battant comme un mort de faim, le tout en progressant.

Perso je pencherais plutôt vers la seconde hypothèse mais je peux me tromper.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 21