Guilavogui : « L’ASSE est un club attractif »

Auteur d’une belle saison avec les Verts, Josuha Guilavogui, taulier de l’équipe de France espoirs, est prêt à profiter de cette année pour effacer les erreurs du passé. Bien décidé à disputer la Coupe d’Europe, le milieu de terrain stéphanois n’en oublie pas moins un autre objectif : remporter l’Euro espoir.

Modififié
5 3
Les vacances ont été courtes pour toi. Tu as pu en profiter un peu ?

Ouais, j’ai pu bouger un peu ! J’ai eu une semaine de vacances de moins que les autres. J’ai arrêté le 10 juin et j’ai repris le 9. Mais ça m’a laissé le temps de me reposer. Je suis allé une semaine en Guinée avec ma mère et mon frère, les Seychelles avec ma copine, super cool, et dans le Sud, avec la famille. J’ai bien bronzé. C’était sympa !

Pas beaucoup de repos, donc. La reprise a dû être encore plus compliquée…

C’est dur là. On a deux séances par jour. Mais là, avec les matchs en fin de semaine, ça se calme un peu. En fait, on souffre autant du rythme imposé, que de la forte chaleur qui touche la région en ce moment.

Vous avez commencé vos matchs amicaux. Ça se passe bien ?

Non ! On a encore beaucoup de réglages à faire. On n’a mis qu’un but pour le moment lors de nos matchs amicaux. On sait comment ça se passe, ça va venir avec le temps. Là, on est en train de trouver des automatismes avec les nouveaux venus et puis Aubam’ (Pierre-Emerick Aubameyang, ndlr) est aux Jeux olympiques, et il manque un peu ! Mais Lynel (Kitambala, ndlr) et les jeunes devant font du bon boulot. Ils se procurent des occasions, ça va venir.

Personnellement, tu te sens comment ?

Moi, je me sens vraiment en jambes. Comme je te le disais, Je n’ai arrêté que le 10 juin, ça ne laisse pas vraiment le temps de perdre le rythme ! Surtout qu’on a un petit programme à suivre avec des footings, de séances à vélo… Là j’ai joué une petite demi-heure en amical, il faut que je commence à jouer un peu plus pour être au top. Là, ce sera parfait !

Côté mercato, les Verts ont été actifs et ont dégoté de bons coups. Tu en penses quoi ?

C’est vraiment très bien. Ce sont des joueurs qui étaient titulaires dans des clubs de Ligue 1, ça va amener de la concurrence. Je crois que dans tous les grands clubs, il y a de la concurrence et qu’ici comme ailleurs, ça va faire du bien.

Cohade et Hamouma étaient courtisés par des clubs plus « huppés » que l’ASSE. Comment tu expliques qu’ils atterrissent ici ?

Je te dirais que quoi qu’il arrive, Saint-Étienne reste un club attractif. Quoi qu’il arrive. De par l’histoire, de l’ambiance footballistique dans la ville. Ici, on a un super stade, un public fervent, un excellent coach, qui est là depuis trois ans. Ferveur, histoire et stabilité, ce sont des qualificatifs qui rendent un club attractif. L’AS Saint-Étienne, c’est le genre de club que des joueurs comme Cohade ou Hamouma recherchent.

Tu as des regrets par rapport à la saison dernière, où vous auriez pu finir européens ?

Honnêtement, tout joueur qui aura vu la place européenne lui passer sous le nez comme nous te dira qu’il l’a mauvaise. On a un petit goût amer dans la bouche. Ce ne serait pas réaliste de dire que nous ne regrettons rien.

Cette saison, l’objectif est de viser l’Europe ?

L’objectif de la saison n’a pas encore été situé, je pense que le coach attend notre stage à Aix-les-bains pour définir vraiment cela. Mais cela étant dit, je ne trouve pas arrogant le fait de dire que nous les joueurs, nous voulons jouer la coupe d’Europe la saison prochaine, que ce soit pas le biais du championnat ou d’une coupe nationale. La bataille s’annonce belle.

Quels sont vos principaux adversaires ?

Je pense que Paris est entré dans une autre dimension depuis l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic et aussi, les gens ont tendance à la négliger, de Thiago Silva. Moi je trouve ça cool de rencontrer des grands joueurs comme ça. Après, moi, je joue toujours pour gagner, pas pour ne pas prendre de but. Le coach est un peu pareil, il n’est pas frileux. Le collectif est important. Au moins autant que le reste.

Tu as beaucoup joué la saison passée, tu abordes cette année comme celle de la confirmation ? Quels sont tes objectifs ?

Jouer le plus possible et aussi, garder ma place chez les Espoirs pour disputer l’Euro l’été prochain. Si je peux faire ça, ce serait vraiment une très belle année. On a une très très belle génération, tous les postes sont doublés par des joueurs qui ont le même niveau. L’émulation est bonne, j’espère que l’on aura l’occasion de montrer tout ça.

Propos recueillis par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sacré joueur, un milieu déf qui gratte énormément de ballons avec ses grandes pattes à la Viera, et qui des fois "pète un cable" et part marquer son but tout seul, comme contre Tours hier.
Une voix un peu chelou par contre, on peut pas être parfait...
Ça fait plusieurs itw que je lis ou vois de Guilavogui, et il m'a l'air très posé comme mec. Très réfléchi, amibitieux sans être arrogant, bref un mec intelligent. Comme en plus il joue bien, ben je dirai qu'on est bien content de l'avoir avec nous.
Massimobor Niveau : CFA2
"J’ai bien bronzé" : énorme, ça prouve le bon état d'esprit du mec.
Joueur intelligent, encore très jeune : laissons lui du temps, il grandit bien à l'ASSE, club qui lui correspond et qui lui fait confiance.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 3