Guidolin aurait préféré ne pas jouer

Modififié
1 0
Forcément, lorsque l’on perd un match où les conditions climatiques sont mauvaises, on préfère se raccrocher à cela.

Battue par la Fiorentina (3-2), hier, l’Udinese a concédé une troisième défaite de rang à l’extérieur. Un peu trop pour Francesco Guidolin, le coach, qui a préféré fustiger le vent et le froid. « C’est un match qui a été conditionné, aussi, par le vent très violent. Dans ce genre de situations, selon moi, il faudrait vraiment envisager l’hypothèse de reporter les matches » a-t-il assuré.

Evidemment, en reportant tous les matches où les conditions climatiques ne sont pas optimales, on ne jouerait pas le moindre match jusqu’au mois de mars. Ca fait combien de temps qu’ils ont compris ça, les Russes ?
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Beckham expulsé
1 0