1. //
  2. // FIFA
  3. // Justice

Guido Tognoni : « Blatter est fiancé à la FIFA »

Ancien attaché de presse de la FIFA, viré en 1995, puis repris en 2001 au marketing, Guido Tognoni a côtoyé Sepp Blatter de près pendant des années. Et il a des choses à dire sur l'animal...

Modififié
46 20
Quel genre de patron est Sepp Blatter ?
C'est pas très compliqué d'être président de la FIFA, vous savez. Vous vous occupez de la répartition de l'argent, mais vous ne vous occupez pas d'en faire entrer. C'est fantastique. Toute l'année, il n'y a pas beaucoup de choses à faire, seulement des tâches administratives et désigner un pays pour une Coupe du monde tous les quatre ans. Nous pourrions tous le faire, car ce n'est pas la FIFA qui l'organise après, mais les locaux. C'est pas un miracle, c'est faisable : il faut juste trouver des sponsors, mais si demain Coca Cola se barre, Pepsi arrive en courant ; si Hyunday se désengage, Mercedes se garera à sa place. Tout le système est déjà en place pour des années encore. Avec ses fonds propres, la FIFA a deux Coupes du monde d'avance qu'elle pourrait financer elle-même… Et si le football mondial est aussi riche et se vend aussi bien, ce n'est pas Sepp Blatter et la FIFA qu'il faut remercier, mais l'inventeur de la télévision.

Il est quand même l'inventeur du foot business, non ?
Je vais vous dire, le vrai génie, c'est Horst Dassler d'Adidas, son ami. Dassler a montré le chemin de la publicité dans le sport, en prenant quelques bonnes idées de Patrick Nally, celui qui a inventé le marketing et la commercialisation du sport. Dassler s'est servi de la FIFA et pas l'inverse. Dassler a vu que la FIFA était comme un champignon, qu'elle allait grandir. Il a aussi vu que les JO allaient grandir, que tout le sport allait grandir. C'était un visionnaire. Dassler a commencé à mettre des président latins dans les principales fédérations sportives, comme au volley par exemple. Les latins sont plus faciles à acheter, je ne sais pas pourquoi.

Quel est son caractère ?
Je dis toujours que Blatter n'a pas mauvais caractère, il n'a pas de caractère. Il n'a pas de conscience des choses, il passe son temps à trahir les gens, mais ne sait jamais quand on le trahit. Il n'a aucun sens du jugement. Il ne s'intéresse qu'au pouvoir. Il vendrait sa mère pour cela. Il n'arrive pas à dominer ses ambitions. Il ne peut pas concevoir que quelqu'un puisse être loyal et compétent. Il a peur des gens qui l'entourent, comme les dictateurs. Staline et Hitler n'avaient pas peur du peuple, mais de leur entourage. C'est un bon causeur pendant trente minutes ou une heure maximum, après il lâche, il n'a plus rien à dire, il n'y a rien en dessous, il est trop centré sur lui-même. Son génie ? Le traitement des gens, il peut traiter un type président de Fédération de l'Île Maurice comme un Anglais ou un Français de la même manière. Sinon, quand on lui fait du mal, il pardonne, mais n'oublie pas. Si ça lui sert, il pardonne tout, comme les journalistes qui le critiquent à coup d'articles. Le pire serait qu'on n'écrive plus rien sur lui. Il croit à ses mensonges, c'est un menteur auto-suggestif. Il croit à ce qu'il dit sur le moment, mais le lendemain il ne sait même plus ce qu'il a dit.

« Sepp Blatter est petit, et les petits sont très sensibles »

Pourquoi Sepp Blatter aime se présenter comme le représentant des petits ?
Blatter aime se présenter comme un tiers-mondiste, d'une part parce que les petits pays sont plus faciles à acheter, certainement, mais aussi parce qu'il est le seul à s'en occuper, n'est-ce pas. Platini s'occupe de l'UEFA, il a la Champions League, l'Euro, il n'a aucune raison de s'intéresser au reste du monde. Ce n'est pas très intéressant, ce n'est pas son devoir, il a le meilleur football du monde sur le plan commercial et sportif.

On décrit souvent Blatter comme un monstre social...
Je voyais comment il faisait au congrès, il se donne de la peine pour connaître les noms de tout le monde. Et pour faire des cadeaux. Le principal cadeau, c'est l'indemnité journalière de la FIFA ou être membre d'une commission. Pour un dirigeant africain, en voyage ou en fonction, 250 dollars, c'est beaucoup d'argent… C'est pour cela que quand quelqu'un de Montevideo par exemple doit venir travailler à Zurich, il rallonge le voyage pour toucher un peu plus… Vous avez les îles Tonga qui ont des représentants dans des grosses commissions et des Anglais dans des toutes petites, c'est ridicule, mais soi-disant démocratique. Avec les membres des commissions, la FIFA est une organisation généreuse. La différence entre Johansson et lui, c'est flagrant. Johansson a un grand cœur pour les autres, mais ne peut pas l'exprimer. Blatter est un bon acteur, un conférencier de première catégorie. Dans le monde, il n'existe qu'une seule personne qui s'occupe 24h/24, 7j/7 et douze mois pas an de maintenir son pouvoir, c'est Blatter. Et maintenir son pouvoir, c'est soigner les détails. Et les détails sont les petites fédérations. Sur les 209 fédérations, 170 ou 180 sont des petites. Il a reconnu la fédé palestinienne ? Pourquoi il ne le ferait pas ? C'est simple, rapide : ça prend cinq minutes au téléphone, il dit oui et ça lui rapporte une voix en plus. Pour lui, le pouvoir, ce sont les honneurs protocolaires. S'il peut être reçu par le pape comme un président d'État, il aime beaucoup ça. C'est au congrès qu'il se sent le mieux, c'est son terrain de jeu, sa maison. Son bureau, c'est son lit. Ce n'est pas au comité exécutif. Comme toutes les fédérations sont réunies, il sait qu'il aura toujours une voix de plus que les autres, qu'il aura la majorité.

Blatter n'a pas de faiblesse ?
Avec la Coupe du monde au Qatar, il a révélé quelques faiblesses. Il n'en voulait pas. Il a sous-estimé la force du Qatar et de Bin Hammam, qui a été ensuite puni. Pas pour la corruption, mais parce que Blatter a vu que si Bin Hammam a réussi à mettre la Coupe du monde au Qatar, pourquoi ne réussirait-il pas à être président ? Ça a été un choc pour Blatter. Sepp Blatter est petit, et les petits sont très sensibles. Regardez comme les grands de ce monde sont petits. Sarkozy est petit, Poutine est petit, Medvedev est encore plus petit. Et comme tous les petits, il n'a pas confiance en lui. Il a toujours peur de quelque chose, donc il écoute les conseils de tout le monde, et de cons parfois. Si quelqu'un lui dit qu'il sera le Hemingway du football, il le croit. En revanche, il ne vaut mieux pas essayer de le trahir. C'est un animal, un fauve, quand il faut se défendre. Il n'a pas beaucoup d'amis, il n'a que des flatteurs autour de lui. Il est fiancé à la FIFA et le football est sa maîtresse. Ou l'inverse. C'est un type assez seul. Pour cette raison, il veut rester dans cette maison et à ce poste.

On lui prête une certaine bonhomie...
Oui, il aime bien manger, bien boire du bon vin. C'est un jouisseur. C'est un type agréable, de bonne compagnie et qui aime la compagnie. Car il n'a pas de famille : il a eu trois mariages, ça ne fonctionnait pas. Je pense qu'il aime la compagnie des femmes plus que les femmes. Il aime plus se présenter au bras d'une femme que la vie de famille ou le sexe qui, il faut bien le dire, est fini depuis longtemps pour lui… C'est plus agréable de faire un long voyage avec une femme que seul, surtout si elle ne pose aucune question. Il n'a pas de vice, il aime juste le prestige personnel.


Propos recueillis par Victor Le Grand et Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 9
J'ai versé une larme...

On condamne ce pauvre papi amateur de bon vin et de jolies femmes pour vouloir un prince qui est juste là parce que c'est le neveu du roi.
Tout ça parce que Seppi est sympa et ouvert avec des pays comme les Iles Caïmans et le Zimbababwe.

#JeSuisBlatter
bah oui blatter y est fiancé , tout le monde sais qu il la baise !
straussken Niveau : DHR
Je suis étonné. J'étais à peu près sûr qu'il allait conclure en traitant Blatter de petite bite.
il envoie du lourd le Guido dis donc !!
Sont pas très potes tous les deux apparemment!
Faux ! C'est la FIFA qui est mackée par Sepp.
Note : 2
Donc après tout ça Guido nous sort "Il n'a pas de vice" Mdr !!
C'est vrai, Sepp est de l'école du tournevis.
Abdallah Geronimo Cohen Niveau : District
"Sepp Blatter est petit, et les petits sont très sensibles. Regardez comme les grands de ce monde son petits. Sarkozy est petit, Poutine est petit, Medvedev est encore plus petit. Et comme tous les petits, il n'a pas confiance en lui."

non mais c'est vraiment n'importe quoi haha! tremble sigmund freud!
Message posté par Abdallah Geronimo Cohen
"Sepp Blatter est petit, et les petits sont très sensibles. Regardez comme les grands de ce monde son petits. Sarkozy est petit, Poutine est petit, Medvedev est encore plus petit. Et comme tous les petits, il n'a pas confiance en lui."

non mais c'est vraiment n'importe quoi haha! tremble sigmund freud!


... et sinon, là, comme ça, juste pour savoir, tu mesures combien toi Abdallah-geronimo-cohen ?
Tremble suppôt du complot nano-petito-courtebottiste, te secrets seront dévoilés à la face du monde !!!
L'école du Rolland Tournevis ?

Haha le problème de la FIFA c'est qu'il y a trop peu "de grand nordique avec leur très bonne mentalité" ! Putain mais Willy Sagnol à la FIFA qu'est-ce qu'on attend ?
Lost in translation Niveau : CFA2
C'est terrible quand même, dans les trois interviews sur le sujet les trois mecs arrivent a se discréditer d'une manière ou d'une autre. Celui là nous balance comme ça que tous les petits ont un problème de confiance et que tous les latins sont enclins à la corruption. Celui d'avant passe pour un haineux de base...

Et pourtant on sait tous que Blatter est une enflure. Il n'y a pas un mec normal pour prendre la parole ??
Cristiano Ronaldo 7 Niveau : CFA2
Tout cela ne l'empêchera sûrement pas d'être réélu tout à l'heure.
Ca deblatere dans la fosse septique :(

Il rale l'Italien. Encore un coup des germaniques et des Qatari. L'enveloppe n'etait pas assez grosse. Platini n'est pas credible, c'est tout le foot qui est corrompu. Depuis le coup de genie de Horst Dassler.

Des que ca remue un peu comme avec les Bresiliens pendant la wc, le soir du match tout le monde est devant la tv. Baltter peut dormir tranquille. Pas etonnant que ces sheitane de qatari veulent s'acheter le trone.
Je sais pas vous mais toutes ces discussions autour de cette affaire ça commence gentillement à me saouler, foutez le en tôle qu'on en reparle plus
Message posté par straussken
Je suis étonné. J'étais à peu près sûr qu'il allait conclure en traitant Blatter de petite bite.


Il explique qu'il ne nique plus dc ça revient au même...
Message posté par tranceup
Je sais pas vous mais toutes ces discussions autour de cette affaire ça commence gentillement à me saouler, foutez le en tôle qu'on en reparle plus


A contrario, j'ai pas encore ma dose de Blatter-bashing. J'ai hâte de voir ce qui va encore sortir.
Par contre, il n'ira jamais en tôle. Il clamsera puis toute la vérité sortira comme par enchantement.
Sympa comme article mais il y a une coquille dans le titre : "Blatter est fiNancé à la FIFA"
Paul_et_Mickey Niveau : CFA
putain, ....le portrait de mon patron.... je flippe
20thcentury Niveau : DHR
Maintenant qu'il le dit, c'est vrai que les petits sont...

Non j'arrête.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
46 20