En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Corinthians
  3. // Paolo Guerrero

Guerrero quitte le champ de bataille

Paolo Guerrero a jeté l’éponge. En dix années passées en Bundesliga, il n’aura jamais su confirmer les espoirs placés en lui, jamais su dépasser l’image de petit con qui lui colle à la peau. L’attaquant péruvien quitte la froide Allemagne, la froide Europe, pour regagner son continent et goûter à la chaleur brésilienne. À la recherche d’amour.

Modififié
Samedi 3 mars 2012. Hambourg accueille Stuttgart pour le compte de la 24e journée de Bundesliga. Nous sommes à la 54e minute, Paolo Guerrero, l’attaquant local, déboule sur le gardien adverse Svein Ulreich, qui tente alors de protéger le ballon. On assiste au tacle assassin de l’année, avec un rouge à la clé pour le Péruvien. L’Imtech Arena peut tirer la gueule. D’autant qu’Hambourg perd la rencontre 4-0. Mais surtout, reste à se poser la question suivante : qu’est-ce qui est donc passé par la tête de l’attaquant ? À ce moment du match, sans doute la frustration d’une raclée, puisque son équipe était alors menée 3-0. Mais aussi un certain malaise.

De fait, Paolo Guerrero, cet éternel espoir, était très attendu cette saison. Une saison qui devait être celle de l’éveil, après une Copa América dantesque et un titre de meilleur buteur sur la compét’ (5 buts). Au final, il n’en sera rien, et ce bad boy de quitter la Bundesliga à la fin de la saison, avec seulement six buts marqués et cette agression comme étiquette. Dix ans passés dans le championnat allemand, et pas une seule fois le « buteur » n’aura passé le cap des dix réalisations sur un exercice. Dur. Mais au final, n’est-ce pas un syndrome propre à certains latinos, qui ont facilement le mal du pays ? Statistiquement, l’argument tient la route s’agissant de Guerrero. Dans les faits aussi. À 28 ans, il vient de rejoindre le Brésil, tiens. Manière de conjurer le mauvais sort, sans doute.

Chemin de croix

Paolo Guerrero a gagné très tôt son statut d’espoir du football. Il débarque en post-formation au Bayern en 2002, alors qu’il n’a que 18 ans. L’époque est propice, les latinos débarquent en masse en Bundesliga, tandis que son illustre compatriote Claudio Pizarro squatte déjà en Bavière. Le jeune Guerrero joue avec la réserve un long moment, et claque comme il faut (49 buts en 70 matchs) pour entrevoir sa chance en équipe première et y jouer un rôle de joker satisfaisant. Au bout de quatre saisons, il peut logiquement songer à une place de titulaire, ce que veut lui accorder Hambourg, qui l’enrôle contre 10 millions d’euros.

Commence alors le chemin de croix : blessures, bêtises d’adolescents, aérophobie, blessures... Paolo Guerrero jouera 6 ans en faveur d’Hambourg, et comme ça, en matant ses stats, on se rend compte qu’il ne sera pas allé au bout des choses : 51 buts en 183 matchs. Pas de quoi confirmer, et son statut, et le surnom de Depredador ( « le prédateur » en vf) qu’on lui a attribué au pays. En revanche, lorsque l’on observe ses chiffres avec la sélection péruvienne, le compte est bon, avec 19 réalisations en 41 parties. Ce qui en fait le meilleur buteur en activité de la Rojiblanca. Devant un mec comme Claudio Pizarro, le joueur étranger qui a claqué le plus de pions dans toute l’histoire de la Bundesliga et qui n’en cumule que 16 en sélection. Une sacrée équation.

Mal du pays ?

Ce comparatif est révélateur d’un échec européen. Alors ok, on a évoqué les blessures récurrentes, venues briser son rythme en club. Des pépins au niveau de la cuisse surtout, qui interviennent à intervalles réguliers. Puis la grosse tuile au début de la saison 2009/2010, avec une rupture des ligaments croisés du genou : opération, longue absence et, au moment du retour, l’apparition d’une maladie : l’aérophobie. La peur de l’avion, qui va retarder son départ de quelques mois supplémentaires. C’est con, il avait démarré la saison en trombe avec 4 buts en 6 rencontres… Le facteur malchance est également à prendre en compte dans ce cas-là. Mais les chiffres parlent, les gestes aussi (il avait également balancé une bouteille à la tronche d’un supporter en 2010, mais c’est encore autre chose, Ndlr).

Et si, au final, Paolo Guerrero appartenait à cette race de joueur latino avec un mal du pays incessant, qui rejaillit sur l’humeur et les performances ? Possible, en effet. Et à 28 ans, pas impossible qu’il ait voulu confirmer cette tendance en signant au Brésil, en retrouvant de fait son continent chéri. Car après tout, s’il avait voulu poursuivre son expérience européenne, il aurait pu. Il avait même l’embarras du choix : Valence, Naples, Rubin Kazan. Choix du pays, de la langue, tout. Mais lui a choisi le retour. Pas au pays, quand même, manière de pas gâcher son talent dans un championnat inférieur. Corinthians, le meilleur rapport qualité/cœur, en gros.

Pérou, son amour

Car la cote du joueur, là-bas, sur le continent, est toute autre. On a parlé de ses cinq buts en Copa América, de ses buts en sélection. Guerrero est aimé et il le rend bien. Dans ses actions auprès de sa communauté, par exemple. Outre l’appui à des enfants en difficulté dans son pays, il était allé jusqu’à se faire ambassadeur d’une conférence sur la consommation du café péruvien en Germanie… Et il y a aussi les déclarations. Après son vilain tacle qui lui a valu 8 matchs de suspension, il a d’abord tenu à s’excuser auprès de ses supporters péruviens. Ceux d’Hambourg ont dû attendre. Nul doute que si le championnat inca avait été plus relevé, l’attaquant serait rentré au pays sans réfléchir.

Recruté contre 3 millions d’euros, Paolo Guerrero a paraphé un contrat de trois ans en faveur du Timão. Club récent champion du Brésil et de la Copa Libertadores. Club qui pallie d’avance sa vague de départs, prévisible du fait de son succès. De ce qu’adviendra Guerrero au Brésil dépendront bien des choses : la maîtrise de ses nerfs, la clémence de ses cuisses, l’amour et la chaleur que voudront bien lui octroyer les supporters. Chose qui lui a cruellement manqué durant ses derniers mois de galère. Néanmoins, et en cela Paolo a déjà réussi, il saura maîtriser ses peurs. Distance São Paulo – Lima : 3453 kilomètres. Ça peut se faire en bus.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 41 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 18 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27