1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Pérou/Bolivie (3-1)

Guerrero ne fait qu'une bouchée de la Bolivie

Avec un triplé de Guerrero, le Pérou a facilement battu une Bolivie trop limitée pour rivaliser (3-1). La Blanquirroja affrontera le Chili en demi-finale.

Modififié
6 28

Pérou 3-1 Bolivie

Buts : Paolo Guerrero (20e, 23e et 74e) pour le Pérou / Martins Moreno (84e sp) pour la Bolivie

C'était le quart de finale surprise. Difficile de comprendre, en effet, comment la Bolivie est sortie de son groupe. Techniquement limitée, physiquement à la rue, la Verde, baffée par le Chili la semaine dernière, a difficilement tenu vingt minutes face à un Pérou qui s'est reposé sur l'efficacité de Guerrero, auteur d'un triplé, pour valider logiquement son ticket pour une deuxième demi-finale de Copa América consécutive (3-1). La bande à Gareca affrontera le Chili dans la position d'outsider, mais avec quelques certitudes. Avec sa victoire en poule, la Bolivie avait de toute façon déjà réussi sa compétition.

Une Bolivie trop timide


Un stade German Becker silencieux, la Bolivie tout en blanc, le Pérou tout en rouge et Farfán de retour dans le onze de Gareca : voilà pour le scénario au coup d'envoi. Favoris, les Péruviens sont les premiers à se lancer à l'abordage. Advincula met le boxon sur l'aile droite, Farfán se teste au coup franc, Guerrero aiguise son pied droit. Trop timides dans l'engagement, les Boliviens sont acculés dans leur camp et concèdent corner sur corner. Sans surprise, la Blanquirroja finit par ouvrir le score, un ballon gagné trop facilement de la tête par Guerrero dans la surface de Quiñonez, le héros du match contre l'Équateur en poule, la première victoire bolivienne depuis 18 ans en compétition, rappelons-le. L'attaquant de Flamengo se permet même de faire le break dans la foulée : un contre rondement mené, une chute du pauvre Quiñonez au moment de sortir, et le match est déjà presque plié. Presque, car la Verde se rebelle. Martins, son buteur, pose un coup de caboche qui prenait le chemin des filets jusqu'à ce que Gallese ne sorte LA parade. Les percées de Morales et les coups francs de Smedberg mettent un peu de suspense, mais un poteau et une barre de Farfán plus tard, la Bolivie peut dire qu'elle ne s'en sort pas si mal à la pause.

Guerrero soigne ses stats


Pour essayer de changer la donne, Mauricio Soria lance deux joueurs frais au retour des vestiaires, dont un certain Pablo Escobar, actuel joueur de The Strongest. Les Boliviens ne manquent pas de bonne volonté, mais ils sont nettement un ton en dessous de leurs adversaires, notamment physiquement. Dans les duels, Marcelo Martins, l'attaquant du Changchun Yatai, est le seul à tenir la comparaison avec Zambrano, qui fait tomber comme des mouches tout ce qui s'approche de sa surface. Le rythme est retombé. Le Pérou se contente désormais d'attendre son rival, pour mieux le piéger en contre. Ou pour garder un maximum de forces en vue de la demi-finale contre le Chili. Au milieu de terrain, Yoshimar Yotun, le joueur de Malmö, fait la loi. Le bonhomme de Callao déstabilise toute la défense bolivienne d'une passe croisée pour Farfán, qui décidément n'y arrive pas. Seul au monde, Jefferson réussit à tirer à côté. De l'autre côté, les Boliviens réclament un penalty, mais Ricardo Pedriel s'est laissé tomber avant le contact avec le gardien. Dommage, avec un peu plus de malice... Guerrero, lui, profite d'une relance ratée de la défense bolivienne pour soigner ses stats. 3-0, cette fois, c'est réglé. Quelques ratés péruviens plus tard, Martins, sur penalty, sauve l'honneur de la Verde. Et voilà le Pérou de nouveau en demi-finale.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Elle a vraiment de la gueule cette équipe du Perou. Déjà contre le Brésil, elle m'avait enthousiasmée.

Cueva, Guerrero, Farfan, Advincula ça tiens la route. Gros match en perspective contre le Chili.
Cette équipe du Pérou est remplie de "stars" comme Guerrero, Farfan, Pizarro ou Vargas, mais elle n'en garde pas moins un sens aigu du collectif.
Par exemple, Guerrero, malgré ses trois buts, n'a jamais privilégié l'action personnelle au détriment de la performance collective quand il le fallait. J'avais déjà noté dans un commentaire ici son aisance technique, je confirme et j'ajoute donc à ça des vraies qualités de passe et de vision de jeu.

Très belle équipe du Pérou qui va devoir tout de même travailler son habilité face au but etla partie défensive du milieu de terrain où il manque sérieusement d'impact physique.
Pour le reste, des contre attaques magnifiques et un Cuevas précis et parfois génial ont suffi à mon bonheur.

La Bolivie ne pouvait rien quand à elle. Un gardien fantasque, un attaquant volontaire mais timide et une relance catastrophique ont eu raison d'elle.
Il n'y a guère que le numéro 8, Dalence, qui a trouvé grâce à mes yeux avec ses coups de pieds arrêtés de qualité, quoique toujours au premier poteau.

Enfin, j'avais défendu hier l'arbitre du match entre l'Uruguay et le Chili et je note encore une fois une performance de haut vol de l'arbitre. Il a sûrement été avantagé par le relatif manque de rythme du match, mais il a lui aussi fait preuve d'autorité et de sérénité.
Je regrette juste qu'il n'ait pas expulsé cette tête de con de Pablo Escobar, mais on ne peut pas tout avoir.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Cueva sans s, mais c'est vrai qu'ils rappelle l'excellent Nelson Cuevas ;)
J'ai noté mon erreur en lisant ton premier message, merci ! Cueva, donc !

Une de mes révélations avec Valdivia (que j'avais déjà vu jouer, mais pas comme ça) ou l'uruguayen Sanchez.

Ce qui est agréable avec La Copa America, contrairement à la CAN ou même l'Euro, c'est que lorsqu'un match est tout pourri, il y aura toujours un défenseur solide et charismatique, un ailier virevoltant ou un milieu de terrain offensif atypique pour sortir du lot et apaiser l'ennui.
Blanquiroja Niveau : Loisir
Vamos Carajo!

Contre le chili ca va être une autre paire de manche. J'espère surtout que le match ne va pas être fermé avec des coups de part et d'autres (surtout comme les qualif de la coupe du monde).
Le seul point vraiment défaillant est le milieu défensif su Pérou assez faible à la relance et prenant des risques inutiles.

Bonne chance à l'arbitre pour la demie, ca va être chaud le pacifico

Kit Fisteur Niveau : Loisir
Merci à Bein sports de nous apprendre qu'en phase de groupes, les boliviens ont marqués 3 buts contre le Venezuela...

En même temps équatoriens, vénézuéliens, péruviens... C'est tous des chinois donc au fond c'est pas grave.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
On vous attend les freres du haut des Andes.

Y sin robo en la cancha con toda la alma y el corazón !! Así somos Chilenos, NI CAGANDO
riquelmat Niveau : DHR
Un roto chileno que habla de robo en la cancha....
Lundi ça sera pas du beau football car Pérou Chili c'est le clasico du Pacifique, c'est plus que un simple match de football. C'est certainement la rivalité la plus forte d'Amerique du Sud entre 2 nations. Donc au programme il y aura des coups de pute, des simulations, des embrouilles etc...
Arriba Perú carajooo
chi chi le le le en el mapa no se ve...
@riquelmat

Je ne maitrise pas les rivalités sud américaines comme tu sembles le faire et je te crois donc sur parole lorsque tu dis que les coups et les manigances vont pleuvoir durant la demi-finale.

Je tiens à noter cependant que le Chili et le Pérou sont les deux équipes les plus abouties de la compétition jusqu'à présent, selon mon point de vue.
Les deux possèdent un vrai projet de jeu, simple, mais très bien orchestré. Cueva et Valdivia ne sont sûrement pas étrangers - avec leurs performances personnelles de grande qualité - à la beauté proposée, mais n'empêche qu'on remarque que ces deux équipes veulent toujours proposer du jeu et ne rechignent jamais à faire une passe plutôt qu'un dribble foireux ou une frappe excentrée. (C'en est même parfois presque trop chez le numéro 10 chilien.)

Alors, voilà tout de même un motif d'espoir, vu que les performances esthétiques de ces deux équipes sont d'un grand niveau jusqu'à présent.
PhoenixLite Niveau : Loisir
premier match que je regarde de ces 2 équipes, et je ne regrette pas !

Entre des péruvien strès talentueux et des boliviens qui n'ont finalement jamais baissé les bras (même si on les sentait globalement moins capables de faire la différence), ça a donné un match très agréable.
Dommage que ça dégénère un peu à la fin car j'avais trouvé l'esprit plutôt très bon (faut dire qu'après la boucherie/concours de plongeon d'hier, ça fait un contraste) : entre les mecs qui s'excusent quand ils font faute et les joueurs qui se relèvent relativement rapidement après un contact, c'est quand même vachement agréable le foot dans ces conditions.

Sinon, je le connais pas du tout, mais il est pas un peu chelou dans sa tête le gardien bolivien ?
thebiglobanovski Niveau : DHR
pas vu le match et je m'en tape.
Par contre le maillot du Pérou!!!!
Trop la classe
kim jung kill Niveau : CFA
Message posté par riquelmat
Un roto chileno que habla de robo en la cancha....
Lundi ça sera pas du beau football car Pérou Chili c'est le clasico du Pacifique, c'est plus que un simple match de football. C'est certainement la rivalité la plus forte d'Amerique du Sud entre 2 nations. Donc au programme il y aura des coups de pute, des simulations, des embrouilles etc...
Arriba Perú carajooo
chi chi le le le en el mapa no se ve...


il y a un nid de pigeon sur un arbre en face de chez moi, tu veux l'adresse???
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Kit Fisteur
Merci à Bein sports de nous apprendre qu'en phase de groupes, les boliviens ont marqués 3 buts contre le Venezuela...

En même temps équatoriens, vénézuéliens, péruviens... C'est tous des chinois donc au fond c'est pas grave.


Oui j'ai halluciné hier soir en attendant Philippe Genin dire que la Bolivie avait planté ses 3 seuls buts face au Venezuela. Et Cheyrou qui le reprend même pas !
Putain Bein, si vous êtes pas foutus d'avoir des commentateurs compétents et connaisseurs, je suis dispo pour une petit séjour au Chili quand vous voulez !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Sinon beau match du Pérou qui confirme son statut d'outsider. Gareca a réussi à insuffler un bel état d'esprit à cette équipe et y a du talent, entre les grognards Pizarro, Guerrero et Farfan et la relève avec Cueva, Reyna... Qui sait, peut-être que le Pérou, place forte historique du foot sudam dans les 70's, va renaître de ses cendres !
Quant à la Bolivie, c'est ce que je disais hier soir, la marche était sans doute trop haute. La Verde devait sa présence en quart à sa première mi-temps parfaite face à l'Equateur mais objectivement, les Boliviens sont inférieurs aux Equatoriens et aux Mexicains (qui, avec une équipe A, auraient sûrement passer les poules).
En tout cas, ça promet un joli Clasico del Pacifico face au Chili ! Avantage à la Roja, au vu du (superbe) jeu pratiqué par les Chiliens depuis le début de la Copa et du soutien populaire, mais attention quand même...
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
que ayudas del arbitro !! K mierda estay hablando hijo de puta, cagon ctm de hecho los uruguayos pegaron mas que la xuxa e incluso no les cobraron todas las faltas de mierda que hacían

Shhhh peruano culiao ándate a comer palomas, la copa es nuestra ctmare gil sapo qlo, siempre lloran, aquí está tu papa, no falta respecto o te saco la xuxa con pata en la rajaaaaa maricon ctm
riquelmat Niveau : DHR
Comer palomas ? jajaja mira lo triste y sin sabor que es la comida chilena y luego hablas.

Mejor chupale la verga a tu papa ingles.
riquelmat Niveau : DHR
Un papa que nunca gano ni una sola Copa jajaja
Message posté par MONTOYA


je vais te montrer c'est quoi un vrai péruvien chileno mama wuebas
je t'avoue que si on me demande de choisir entre un pigeon et la chatte a ta mere je choisi le pigeon ta mere elle pu de la chatte


Mais c'est quoi ça ici? Faut se calmer mon copain. Tu connais l'équipe ou marca? Là-bas tu auras des mecs comme toi, vas-y faire un tour et reviens commenter ici quand tu auras des analyses de foot ou... au moins soit marrant. Heureusement que tous les péruviens sont pas comme toi. Nos vemos en la semi-final compadre.
Y de pasadita porqué no aprendes a escribir tanto en castellano como en francés? Ya verás, las cosas se simplifican bastante, uno se encuentra trabajo, amigos, en fin eleva el nivel que de verdad estás dando una pésima imagen de los latinos en general, hermano del Pacífico, relájese. No sé yo... tirate un pe(d)o u otra cosita ;-) sans rancune.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Les fils de putains peruanos culiaos vous avez dla chance qu'on puisse pas se croiser ...

Xupann mi pico culiaos hijos de la GRAN puta, los mapuches lo sacaran la xuxa a ustedes incas culiaos, quieres ver un verdadero CACIQUE maldito ctm, espera el lunes te sacaré la wea a toda tu familia hijo de perro
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 28