Guerre civile = cartons

0 0
Trois universitaires américains se sont lancés dans une drôle de recherche dont les résultats ont été récemment publiés.



Relayée par le site Slate, l'étude scientifique part d'une problématique simple : est-ce que les joueurs confrontés à une guerre civile sont plus agressifs que les autres ? Une fois les données des championnats épluchées et une mise en perspective historique, il s'avère que les conflits ont effectivement un impact sur l'agressivité des joueurs. Un exemple ? « La Colombie et Israël sont les deux pays de notre échantillon qui ont été en guerre chaque année depuis 1980, et leurs joueurs sont remarquablement violents. Le défenseur de l'Inter Milan Cordoba est un cas d'école : en 2004-2005 et en 2005-2006, il a récolté un score impressionnant de 25 cartons jaunes. »


A ce jour aucune théorie n'arrive à expliquer la violence de Rool ou de Jurietti.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'oscar de Zé Roberto
0 0