En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Guéguerre entre Lotito et Zamparini

Modififié
En général, qui aime bien châtie bien. Mais là, les piques que se lancent régulièrement Claudio Lotito, président de la Lazio Rome, et Maurizio Zamparini, celui de Palerme, laissent vraiment penser que les deux ne peuvent pas se piffrer.

Le week-end dernier, Zamparini avait ouvert les hostilités en déclarant que le leadership de la Lazio était dû à la chance. Lotito de rétorquer : « On ne prend pas en compte les considérations que font les autres. Notre première place fait surtout des jaloux » . Un partout, balle au centre.

Zamparini surenchérit en avouant que cet été, Palerme a bien failli chiper Hernanes à la Lazio. Lotito riposte : « Nous étions très proches de Pastore lors de l'été 2008 » . Hop, 2-2.

Pour conclure, Zamparini lance les paris : « Palerme battra la Lazio à 100% ce week-end » . Lotito entend la provocation, mais ne le voit pas du même œil : « Nous prenons acte de ce qu'a dit Zamparini, néanmoins, nous allons à Palerme pour gagner » . 3-3.


Match nul. Prolongations ?

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Ancelotti puissance 100