1. // Coupe du monde 2014
  2. // Leçon de foot

Guardiola : « Nous, on pense aux joueurs, et les joueurs pensent à eux »

Pour la troisième fois, Pep Guardiola était à Buenos Aires, pour donner quelques leçons de philosophie footballistique. C'était au Luna Park, et on y était.

Modififié
Le Mondial de la vitesse, de la contre-attaque, du courage et de la frénésie allait être, selon Pep Guardiola, « un Mondial lent et défensif » . Le meilleur entraîneur du monde - du moins pour les Argentins - peut aussi se tromper. Cette erreur d'appréciation, il l'a reconnue au Sud de Buenos Aires, au Luna Park, un théâtre qui change de face selon l'occasion : c'est ici que s'est jouée la première finale d'un Mondial de basket, en 1950, c'est ici qu'ont combattu Carlos Monzón et El Chino Maidana, c'est ici qu'ont joué Charly Garcia et Spinetta, c'est ici que Maradona a participé au Showbol. Et c'est donc ici que s'est laissé interviewer l'entraîneur du Bayern Munich, devant 5000 personnes.

L'interview est réalisée par Juan Pablo Varsky, un des journalistes les plus prestigieux d'Argentine. Sur la scène : trois fauteuils blancs, une table basse, des bouteilles d'eau minérale et trois écrans géants. Le troisième fauteuil sera occupé par deux personnes pendant la soirée : d'abord, Guillermo Francella, un humoriste argentin, fan de Racing, et ensuite, un homme qui a retrouvé le sourire, Gerardo Martino. La discussion s'est vendue sous le titre du « Mondial selon Pep  » , même si Guardiola a finalement peu parlé de la Coupe du monde. « Il est chouette » , a-t-il dit à son sujet au début, avant d'ajouter : « Pourvu que Del Bosque reste, c'est l'entraîneur idéal pour n'importe quel moment de la sélection espagnole. Le football doit beaucoup à cette génération de joueurs. » Plus que la Coupe du monde de l'attaque, dit-il, c'est celle de la contre-attaque et de tous les candidats : Hollande, Brésil, Argentine. « Mais seule l'Allemagne sait gérer les deux styles : le football de contre-attaque et le football de possession. Que ce soit avec de l'espace ou avec huit ou neuf défenseurs qui l'attendent, elle sait comment gagner. »

« Ce Messi est meilleur que celui que j'entraînais »

Guardiola a parlé environ une heure et demie, dont quarante minutes de l'homme qui intéressait le plus le public, en partie des cadres et chefs d'entreprises qui ont payé 150 dollars pour une place au premier rang : Messi. « Il y a cinq ans, quand ici en Argentine vous le siffliez, lui me disait qu'il voulait se sentir comme il se sent aujourd'hui avec la sélection. Il en rêvait. Au fond, on veut tous être aimés. C'était une question de temps. » Pep ne l'a presque jamais appelé Messi au cours de la soirée. Il disait « El Pequeño » . « C'est le genre de cracks qui dépassent notre manière de voir les choses, c'est une erreur de croire que l'entraîneur arrive à son cerveau. C'est lui qui arrive au cerveau de l'entraîneur, il arrivait au mien. El Pequeño n'avait pas besoin de conseils. Je serais proche de l'imbécilité si je pensais que j'ai quelque chose à voir dans ce qu'il a fait. Ça se voit aujourd'hui : ce Messi est meilleur que celui que j'entraînais. Je ne l'ai jamais vu se tromper sur un terrain : la décision qu'il prend est toujours la bonne. »

Les cadres et chefs d'entreprises étaient là pour quelque chose en particulier : ils voulaient écouter Pep parler de gestion de groupe. « La clé, c'est de gérer les égos » , dit-il, utilisant comme exemple le cas le plus célèbre de sa carrière : Messi et Ibrahimović. « C'est le terrain qui décide. Un match de Ligue des champions se présentait, et qui nous qualifiait ? El Pequeño. Chaque joueur a un rôle. Si nous acceptions tous que Messi est Messi, ça serait génial. Mais si un autre veut occuper son rôle, alors on fait tout foirer. » C'est ainsi qu'il conclut sa théorie : « La relation avec le joueur est une négociation, il faut trouver un bénéfice pour les deux parties. Si le joueur n'y trouve pas son compte, ça ne fonctionnera pas sur la durée. Eux, ils veulent bien jouer. L'équipe, oui, aussi, mais ils pensent d'abord à eux. Comme disait Del Bosque : nous, on pense à eux et eux, ils pensent à eux. Les joueurs sont des cons. Et gérer le succès sera toujours le plus difficile. Avec le Bayern, on a gagné deux titres cette saison, mais on dirait que ça n'a servi à rien. »

C'était la troisième visite de Guardiola à Buenos Aires. La nuit précédant la conférence, il a dîné avec César Luis Menotti, comme lorsqu'il a décidé de devenir entraîneur, il y a six ans. « Un collègue m'a dit un jour : il n'y a pas de bons ou de mauvais entraîneurs, il y a des entraîneurs courageux ou peureux. » Un entraîneur courageux, comme lui, qui a vu la majorité des matchs du Mondial comme des millions de supporters : à la télé. « Pourvu qu'un jour un pays me veuille pour emmener l'équipe dans une Coupe du monde. » En attendant, l'entraîneur du Bayern Munich remplit un théâtre de Buenos Aires avec sa polaire philosophale.

Par Ignacio Fusco, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


WTF, si Pep nous parle de courage on est pas rendu...
Zlatan et Samuel Eto'o pourront témoigner de l'immense courage de Pep!
Vous en avez mis du temps pour ce compte-rendu ! Tout cela pour attribuer à Guardiola (dans votre titre) les propos de Del Bosque...
150 dollars pour écouter Guardiola ne dire que des bêtises!

A moins que ce qu'il ait dit d'intéressant ne soit pas dans l'article!

Jack Morris Niveau : DHR
"Ceci est une révolution!"

Pep Jobs
Lessavoyardsvousemmerdent Niveau : Loisir
» Un entraîneur courageux, comme lui, qui a vu la majorité des matchs du Mondial comme des millions de supporters : à la télé. « Pourvu qu'un jour un pays me veuille pour emmener l'équipe dans une Coupe du monde. »

A 17 Millions d'euros/an salaire, son espoir a peu de chance d'aboutir..
Apres pour le challenge sportif il pourrait toujours choisir la selection du Qatar pour la CDM 2022..
Pep est au courage ce que Benzema est au collectif...
Il raconte des choses intéressantes et c'est tout ce que vous trouvez à raconter ?

C'est sûr que vous l'êtes vous, intéressants.

@Coach Kévinovitch: Eto'o et Zlatan peuvent surtout témoigner du fait qu'ils ne pensent qu'à eux.
Message posté par Coach Kévinovitch
Zlatan et Samuel Eto'o pourront témoigner de l'immense courage de Pep!


Ajoute Hleb Toure Henry a ta liste.
C'est vrai qu'il ne faut pas de courage pour foutre dehors Ibrahimovic ou Eto'o. Ce genre de décision je suis sur que personne ne lui en a voulu comme le prouvent encore maintenant ces commentaires...

Pep Guardiola a eu du courage de s'en prendre à certains intouchables. Y a pas que eux, il a bien failli envoyer Piqué dans la réserve et David Villa a pas fait mieux que Ibrahimovic au même poste, et j'en passe. Même Mourinho en a chié pour ne faire que la moitié de ça à Casillas au Real par exemple.

Guardiola gère pas super les joueurs, ça fini généralement pas terrible, mais par contre les couilles de laisser ceux qui ne vont pas sur le banc, il les a. Et ne pas se marave avec Ibrahimovic ou Eto'o, c'est pas un manque de courage mais de l'intelligence quand on est entraineur.

Je crois pas que Guardiola soit un entraineur aussi exceptionnel qu'on le dit, justement à cause du nombre de fois où ça s'est mal passé avec certains joueurs, mais c'est pas demain que je donnerais raison à priori à égo Eto'o ou Ibrahimovic "un club par an" (y a bien une raison hein...) plutôt qu'à un Guardiola.
Guardinho Niveau : CFA2
Contre-attaque et courage ne sont pas incompatibles avec "défensif".
Pour ce qui est de la frénésie, je sais pas exactement ce que vous collez derrière ce terme.

Reste la vitesse... si vous pensez à Robben ou Messi, je veux bien. N'empêche qu'au sortir des 1/8e de finale, force est de constater que la majorité des rencontres se sont conclues après prolongation, sur des scores étriqués. Et je n'ai pas vu des masses de cavalcades héroïques, le climat jouant probablement un rôle dans tout ça, j'admets...

Bref, faut pas non plus faire une fixette sur les matchs de poules, qui par principe vont proposer des rencontres moins couperet, plus ouvertes et aussi plus déséquilibrées.

Après, je note quand même que les supposés gardiens du temple en matière de jeu (vista, vitesse, virtuosité, etc...) sont quasiment tous aux fraises pour diverses raisons : Brésil, Argentine, Espagne, Pays Bas qui sont à des années lumières des génération 98, 2000, 2008 ... l'Italie qu'on attend aussi sur ce registre désormais n'a pas été dingue, loin s'en faut.

Inversement, les "petits" ont su tenir tête à ce beau monde parce qu'ils ne sont plus "naïfs", et surtout parce qu'ils ont gagné en discipline : je pense notamment au Chili ou au Nigeria,.

Restent la Colombie ou l'Allemagne, chacun à un bout du "spectre".
Mais pour le coup, je suis surpris de voir à quel point leurs défenses sont pas franchement secure. Sérieux, Mertesacker/Boateng, c'est la meilleure chance des Français pour les 1/4 (ça, plus le fait qu'Ozil et Götze viennent alimenter la longue liste des N°10 qu'on s'acharne à utiliser n'importe comment parce qu'on est en 2014, bordel).

Ce n'est peut-être pas un mondial lent et défensif, mais je n'irais pas jusqu'à dire non plus que c'est le mondial qui a proposé le plus de choses pour ce qui est d'attaquer.
Un mondial du milieu donc ? Pas si étonnant, quand on sort de 5 ans de règne espagnol.
nasser aimkelesfill
Mouais je suis pas fan ni de mourinho ni de guardiola mais comparer le statut de casillas a madrid et de ibra ou eto'o a barcelone faut le faire.

Mourinho a mis casillas sur le banc l'embleme du madridisme. Tout le monde lui a craché dessus et quand ancelotti fait de même plus personne ne parle. Après ancelotti est politique donc il l'a mit sur les coupes tandis que mou était dans le conflit perso, mais pas que.

Au final on voit que Casillas n'est plus au niveau maintenant que ibra peut jouer dans un collectif si il est la star. Finalement certaines decisions sont les bonnes de la part des deux. Après y'a la maniere de le faire. Mourinho ne parlait pas a casillas et pareil pour guardiola avec eto'o et ibra. Du coup ces deux entraineurs surmediatisé (a tord a mon gout) sont loin d'être des personnes courageuses.
Note : 1
Très bon ce qu'il dit sur Messi.

Grand fan du Barca de Guardiola et Messi, j'ai du mal à comprendre les critiques envers ce coach.

Il a quand même dépassé le statut d'entraineur qui "gagne", avec lui on est plus dans la philosophie de jeu.

Peu d'entraineurs dans l'histoire du football sont rattachés à un style de jeu performant et révolutionnaire.

Le Barca et lui l'ont fait. Et pas qu'une année.
Message posté par eolaslys
Pep est au courage ce que Benzema est au collectif...


Il est très courageux donc ? Ou t'as jamais vu jouer Benzema et tu colportes des clichés sans réfléchir à tes propos.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26