En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. // Supercoupe d'Europe
  2. // Chelsea/Bayern Munich

Guardiola/Mourinho : l'amour vache

Ce soir, 20h45, Pep et José se disputent la Supercoupe d'Europe. Une énième page de leur folle histoire d'amour, mais une grande première pour leur vie commune. Retour sur la telenovela la plus connue du football mondial. Entre rencontres, déchirements et retrouvailles…

Modififié
« A-t-il choisi un championnat où je ne suis pas ? Je ne sais pas. Mais ce qui est certain, c'est qu'il peut rester tranquille, je n'entraînerai jamais en Allemagne » Interrogé en janvier dernier sur le choix de carrière de son ennemi intime, José Mourinho ne peut s'empêcher d'en glisser une petite sous la ceinture de Guardiola. Si, à première vue, l'attaque sonne comme un uppercut bien vicelard, elle n'est en fait rien d'autre qu'une petite caresse sur les parties. De la tendresse entre hommes, et une façon comme une autre de lui dire « je t'aime » . Oui, son Pep lui manque, exilé dans son château de Bavière. Et oui, s'il a rempilé à Chelsea cet été, c'est peut-être aussi parce qu'il brûle d'impatience de le revoir. Pas un hasard donc, si cette Supercoupe d'Europe se dispute dans une ville aussi romantique que Prague.

Pourtant, à l'approche de leurs retrouvailles, c'est d'abord la rancune qui pointe en premier. Celle du Mou, évidemment, qui ne trouve rien d'autre qu'un laconique : « Le Bayern de Jupp Heynckes était la meilleure équipe d'Europe. Avec un nouvel entraîneur et de nouveaux joueurs, je ne suis pas sûr qu'il soit toujours aussi bon  » , pour exprimer son sentiment d'abandon. De son côté, Guardiola, fautif, sait qu'il va devoir cravacher pour renouer ce fil de confiance franchement étiolé, et se fend alors d'une déclaration en guise de main tendue : « Chelsea a un très grand entraîneur, le Bayern aussi… Le passé fait partie du passé, dans ma tête et dans mon cœur… » Touchant. Tel Roméo et Juliette avant eux, enfin libérés des carcans imposés par leur familles respectives, ils ont désormais toutes les raisons de vivre leur idylle comme bon leur semble. De consommer cet amour qu'ils ont toujours assumé, au gré des tempêtes.

« El Traductor  »

D'ailleurs, à la veille de leur tout premier Clásico en tant que cornacs des deux ogres ibériques, José rappelait déjà à Pep que leur histoire pouvait résister à plus d'un siècle de rivalité : « Si j'étais Sandro Rosell, le président du Barça, je demanderais à Guardiola de prolonger pour 50 ans. C'est quelqu'un qui est tombé dans la marmite barcelonaise à sa naissance. C'est un culé dans l'âme. Il connaît la maison et sait exactement le jeu qu'attendent les supporters barcelonais. C'est le coach idéal pour diriger le FC Barcelone. Même chose si j'étais président du Real ! Car Pep est un grand entraîneur. Cela fait des années que je répète qu'il a tout pour être un excellent directeur technique. Vous pouvez consulter les archives, je le disais déjà il y a 20 ans !  » Au temps des premiers émois, lorsque tout n'était encore qu'insouciance.

Ce qu'il ne révèle pas, c'est que le Portugais connaît également l'institution blaugrana sur le bout des doigts, puisqu'il y débarque lors de la saison 1996/97, dans les bagages de Bobby Robson. Suite à un énième imbroglio politique, le président de l'époque, Josep Lluís Núñez, se sépare du vénérable Johan Cruijff, et jette son dévolu sur le technicien britannique. Durant toute la saison, celui que la presse surnomme rapidement « el Traductor » va faire bien plus que simplement traduire les attaques des journalistes. Mourinho va parler pour son boss, le défendre corps et âmes, et surtout roder les bases de sa relation toute personnelle avec les médias catalans. Même son de cloche dans le vestiaire, où il s'efforce de combler le fossé naissant entre les « cruijffistes » et les partisans du président Núñez. D'un côté, José contribue à tirer le meilleur du jeune Ronaldo, lusophone et fer de lance du nouveau Barça voulu par Núñez. Tout en veillant à gagner la confiance de Guardiola, capitaine emblématique de la machine de guerre pensée par Cruijff. Une fois n'est pas coutume, le trait d'union du club, c'est lui.

«  Je t'aime… Moi non plus  »

Pep et José se découvrent, s'apprécient et causent tactique en catalan pendant des heures et des heures. « Nous échangions régulièrement lorsque nous avions tous les deux des doutes. Chacun exposait ses idées, mais je ne me souviens pas de cela comme quelque chose qui définissait notre relation… Il était l'adjoint de M. Robson, et j'étais un simple joueur. Rien de plus, confesse Guardiola, avant de s'aventurer sur un terrain nettement plus glissant. C'était une amitié… Enfin, non, pas tout à fait une réelle amitié, mais plus une solide relation de travail… » Et Mourinho d'abonder dans ce sens : « Vous ne pouvez pas aider, mais plutôt apprendre de joueurs d'un tel calibre. Vous comprenez énormément sur les relations humaines. Les joueurs de ce niveau n'acceptent pas ce que vous leur dites juste parce que vous représentez l'autorité. Vous devez constamment leur prouver que vous êtes dans le vrai. La vieille histoire du coach qui a toujours raison n'existe pas dans un club comme Barcelone. L'entraîneur est un guide. Il donne des pistes, et les joueurs les interprètent à leur manière. C'est devenu l'essence de ma philosophie : guider et découvrir.  »

Le Barça remporte Coupe et Surpercoupe d'Espagne, avant d'empocher la Coupe des vainqueurs de coupe, mais cale sur la Liga. Robson est sacrifié sur l'autel Oranje, Louis van Gaal le remplace et relègue Mourinho a un poste d'assistant chargé de superviser adversaires et futures recrues. Un rôle qui lui reste en travers de la gorge. Michael Reiziger, illustre représentant de la nouvelle colonie batave, se souvient : « Il était très intéressé par tout le monde, et insistait sur le moindre détail qui n'allait pas. On sentait qu'il voulait vraiment faire partie intégrante du groupe. Il se tenait au courant de tout, et pas seulement de choses relatives au coaching de l'équipe. Les joueurs adoraient ça, mais je ne suis pas sûr que Van Gaal partageait ce sentiment. Entre eux, c'était à celui qui parlerait le plus. José n'était déjà plus un assistant normal, on sentait qu'il aspirait à autre chose…  » Le Mou prend son mal en patience et digère comme il peut sa mise à l'écart. Dans l'ombre, renforcé par les liens tissés avec les cadres de l'effectif, il rêve de vengeance et trépigne à l'idée de prendre à son tour possession du banc de touche. Trois longues saisons auront finalement raison de sa patience.

Cas de divorce

Début 2000, il quitte le club en même temps que le pélican hollandais, et s'en va tracer le chemin qui le mènera au statut de « Special One » . Un surnom qu'il se forge aussi grâce à ses nombreux coups d'éclat face au Barça. Première pierre en 2005, dans un huitième de finale de Ligue des champions perdu 2-1 au Camp Nou : « Quand j'ai vu Rijkaard entrer dans le vestiaire de l'arbitre à la mi-temps, je n'ai pas pu y croire. Mais quand j'ai vu Drogba se faire expulser, je n'ai pas été surpris.  » Seconde salve en octobre 2006, en phase de poules cette fois-ci. Après six minutes de temps additionnel durant lequel Chelsea égalise, Frank Rijkaard se précipite sur l'arbitre. Mourinho n'est pas bien loin et, dans la mêlée, le pourtant très pieux Edmilson dégoupille en ordonnant au Portugais de « fermer sa gueule  » . Enfin, la sortie la plus mémorable pour tout socio catalan reste celle sur Messi en février 2006, suite à l'expulsion d'Asier del Horno. « Devrait-on suspendre Messi pour avoir joué la comédie ? Car il a joué la comédie ! La Catalogne est un pays de culture et sait ce qu'est du bon théâtre... du théâtre de qualité. J'ai déjà été au théâtre à Barcelone et je peux vous assurer qu'il est de qualité. On pourrait peut être le suspendre pour que le gamin apprenne la leçon... Réflexion faite, il vaut mieux qu'il ne l'apprenne pas, car il en sait déjà beaucoup… » José vient de commettre l'irréparable en s'attaquant ouvertement à deux monstres sacrés de la Catalogne dans la même phrase. D'abord Messi. Ensuite le Grand Théâtre du Liceu, l'Opéra Garnier local, fer de lance de la culture catalane.

Un sacrilège qui n'empêche pas le Lusitanien, dont l'égo est gonflé à bloc, de briguer à nouveau le poste d'entraîneur blaugrana en 2008. Sans club, il dépose sa candidature à la succession de Rijkaard. Johan Laporta ne donne pas suite, et préfère nommer à sa place l'entraîneur de la réserve qui n'est autre que Pep Guardiola. Dès lors, Mourinho cristallisera parfois sa haine du Barça dans le reflet que lui offre son ancien allié. Pire, après l'avoir éliminé avec l'Inter de Milan dans la fameuse scène dite de « l'arrosage automatique » , il pousse le vice jusqu'à prendre les rennes du carrosse d'en face et s'enferme définitivement dans sa guerre froide à lui. Leur relation s'embourbe alors dans la rancœur historique qui lie les deux camps, avec le lot d'excès qu'elle comporte.

« Et si on faisait un break ?  »

Outre son doigt dans l'œil de Tito Vilanova, José s'attarde aussi sur Pep. Comme ce soir d'avril 2011, avec encore une fois la Champions comme point de discorde : « Au-delà de la désignation de l’arbitre et de la pression pour que ce ne soit pas Proença (ndlr : arbitre portugais qui aurait avantagé le Real de Mourinho, selon Guardiola), une nouvelle ère a commencé. Jusqu’à présent, nous avions un groupe d’entraîneurs, très petit, qui ne parlait pas des arbitres. Et un groupe, dont je fais partie, qui critique les arbitres quand ils font des erreurs. Avec les déclarations de Guardiola, il y a un nouveau groupe qui a pour seul but de critiquer le discernement de l’arbitre. Je n’avais jamais vu cela de ma vie. » Acculé, son amant catalan était alors sorti de son flegme légendaire : « Comme M. Mourinho m'a tutoyé, moi aussi je vais le tutoyer. Il m'a appelé Pep, je vais donc l'appeler José. Où est la caméra de M. José ? Demain, à 20h45, nous nous affronterons sur le terrain. En dehors, il a déjà gagné, il a gagné toute l'année. Je lui offre sa Ligue des champions particulière en dehors du terrain. Qu'il la ramène à la maison et qu'il en profite ! Dans cette salle, il est le putain de chef, le putain de maître. Je ne veux pas rivaliser avec lui un seul instant…  » Ambiance.

À tel point que l'ombre de Mourinho plane également sur le départ de Guardiola. Pour en avoir le cœur net, il suffit de lire entre les lignes : « Je m’en vais parce que je suis vide. Le temps use et je suis usé. Je me suis vidé, j’ai maintenant besoin de me remplir. Je pense sincèrement que celui qui me succédera pourra donner des choses que je ne peux plus donner. Pour être assis ici (en salle de presse, ndrl) tous les trois jours, l’entraîneur doit se sentir fort, avoir de la vie, de la passion. Je dois récupérer cette passion et cela ne se récupère qu’en prenant du recul et en se reposant. Sinon, je pense que nous nous serions fait du mal. Je sais ce que je laisse, mais c’est le moment. Je sais que ce que j’emporte avec moi, c’est ce qu’il me reste… » Loin des yeux, mais pas si loin du cœur.

À lire Le Cas Mourinho, Thibaud Leplat (Hugo Sport, 220p, 16,50€)

Par Paul Bemer
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
il y a 11 heures Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria il y a 13 heures Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 39 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 3 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 128 Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13