1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // Bayern Munich/Real Madrid

Guardiola ironise sur la Decima du Real

Modififié
0 37
Demain soir, la Ligue des champions reprendra ses droits, avec une affiche de rêve entre deux ténors du football européen, le Bayern Munich et le Real Madrid.

Victorieux lors du match aller (1-0), les Merengues partent avec une longueur d'avance, mais devront faire face à une ambiance de feu, si l'on croit les dernières déclarations de Karl-Heinz Rummenigge. Présent en conférence de presse ce lundi, Pep Guardiola en a profité pour mettre un peu plus la pression sur les épaules madrilènes.

Victorieuse de sa dernière Ligue des champions en 2002, la Maison Blanche court après sa Decima. Une situation sur laquelle Guardiola préfère ironiser : « Nous ne sommes pas encore qualifiés pour la finale, il faut remonter cet écart d'un but avant cela, analyse l'ancien Blaugrana. J'ai lu cette semaine qu'à Madrid, ils sont déjà qualifiés pour la finale. Et pas seulement qu'ils sont en finale, mais qu'ils l'ont aussi déjà gagnée. De notre côté, nous ne sommes pas dans cette optique. Marquer 2 ou 3 buts au Real Madrid ne sera pas une tâche aisée, mais nous allons tout tenter pour le faire, avec toutes nos forces. »

Sans vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je pense pas que demain le Real va arriver trop en confiance comme s'il était déjà qualifié. C'est plus les média qui s'enflamme ( et c'est ce qu'il dit d'ailleurs), en tout cas j'espère que son Bayern sera plus tranchant qu'à l'aller
C'est clair, ne pas brûler la peau de l'ours avant de l'avoir vendue.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 37