Guardiola défend son Messi

Modififié
2 12
Après la première défaite de l’histoire de l’Argentine en match officiel au Venezuela, Leo Messi en a encore pris plein la gueule. Intronisé capitaine par Alejandro Sabella, le double ballon d’or n’a pas réussi à faire la différence face à une belle équipe vénézuélienne, alors qu’il se ballade sur les terrains espagnols. Si le contraste agace certains en Argentine, Guardiola a peut-être une explication.

« Leo joue une compétition très difficile. Les éliminatoires pour la coupe du monde sont terribles en Amérique du Sud. Tu vas jouer en Colombie, au Costa Rica, au Venezuela…Tu dois faire treize heures de vol pour aller en Argentine, tu fais un match, puis tu prends un autre avion et tu fais neuf heures de vol pour en jouer un autre. En plus, face au Venezuela qui avait aligné une équipe différente au match précédent. Est-ce qu’ils peuvent perdre ? Oui, ils peuvent » , a-t-il lâché.

Certes, mais la fatigue n’explique pas tout. Le constat a été le même en coupe du monde, en Copa America et pendant les matchs amicaux.
LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Miles Morales Niveau : DHR
Les langues commencent enfin a se delier, c'est bien... Messi est incapable de bien jouer hors son moule du Barça. Il ne peut bien jouer que dans ce contexte. C'est le joueur d'une seule equipe, d'un seul systeme de jeu. Il est tres limite. Ce n'est donc pas un grand joueur.
Hennessey Niveau : DHR
Mdr il est satisfait le boulet jaloux. Bon sinon le journaliste tu es presque au même niveau, je sais pas de quel constat tu parles, celui que Messi a un rôle complètement différent avec l'Argentine? qu'il doit faire jouer son équipe alors que c'est pas ce qu'il fait à la base? qu'il joue très bas? et en passant il a fait quelques prestations pas terribles mais des très gros matchs aussi, en Copa america s'il s'appelait pas Messi on aurait pas été loin de lui donner le trophée du meilleur joueur. Le constat c'est surtout que vous vous attendez à du Barça, mais soyez logiques, Messi n'est pas le barça à lui tout seul.
Miles Morales Niveau : DHR
Continue a te convaincre que Messi est le meilleur, qu'il est humble et tout gentil, que ce n'est jamais de sa faute mais de celle des autres, blablabla... la realite est la a la portee de ta courte vue: le mec est incapable de bien jouer hors-contexte Barça. Il ne peut s'adapater a aucun autre systeme que celui du Barça. Meme le Venezuela, ogre du foot mondial a tourne ton Messi... minable!
Messi n'est pas plus mauvais avec l'argentine que Rooney ne l'est avec l'angleterre ou CR7 avec le portugal je trouve (Pourtant 2 des meilleurs joueurs au monde également.. et les exemples sont légion à ce niveau).

C'est pas difficile de se rendre compte que c'est plus difficile de jouer en selection quand tu fais quelques entrainement et quelques match par an, qu'en club ou t'as tous les automatismes.
Toute proportion gardée, il y a aussi Eden Hazard, meilleur joueur de ligue 1 l'année passée qui n'est vraiment pas terrible avec la belgique.
Miles Morales Niveau : DHR
Me sortir le nom de Hazard pour expliquer la nulite de Messi en selection... on aura tout vu!! les idolatres de Messi, le pseudo-meilleur joueur de tous les temps, sont vraiment a court d'arguments, je les comprends... Moi je ne te sortirai qu'un seul nom: Maradona...
C'est vrai que Maradona en club il a un palmarès au moins aussi rempli que celui de Messi qui a... 24 ans !

Faut vraiment avoir de la merde dans les yeux et le QI d'une moule pour affirmer que Messi est une escroquerie et pas un grand joueur !

J'en ai rien à carer du Barça mais là franchement ton jugement est digne des "corners intéressants" de CJP...
Tellement mauvais, le Messi en Copa América, qu'il a été élu homme du match à deux reprises.

Si Higuain avait pas croqué ses deux-trois caviars contre l'Uruguay, on ne parlerait plus trop de la bande à Forlan.

Sinon l'argument Maradona témoigne d'une inculture footballistique monstrueuse. L'Argentine de 1986 est une très grosse équipe. Jorge Valdano était titu au Real. Burruchaga considéré comme un des top milieux offensifs de l'époque. Ruggeri, titu au Real. Bochini, qui était l'idole de Maradona. Batista, capitaine de l'Argentinos Juniors vainqueur de la Copa Libertadores (à l'époque où le niveau était comparable à la C1).

Le tout dans une organisation rigoureuse en 3-5-2 et tactiquement bien définie par Bilardo. Maradona était donc le joyau d'une couronne bien fabriquée. Tout le contraire de l'Albiceleste depuis 2007...
Miles Morales Niveau : DHR
Encore un pour defendre Messito et nous dire que ce n'est jamais de sa faute mais celle des autres!!! C'est vrai que jouer avec Tevez, Aguero, Higuain, Di Maria, Milito, Mascherano, Cambiasso, Pastore, Lucho, Banega, Lavezzi, Otamendi, etc, ça fait tache!!

Maradona n'a jamais ete le joyau de la couronne, mais LA couronne avec TOUS les joyaux a lui tout seul. Sans lui l'equipe etait juste moyenne (Burruchaga jouait a Nantes!!!), avec lui elle gagne une WC et joue meme une autre finale la WC d'apres. Comparer Messito a Maradonazo releve de l'heresie. Messito n'est qu'un joueur pre-fabrique et estampille Barça, il ne peut pas evoluer dans un autre systeme, c'est un joueur a l'ntelligence tactique trop limitee car exclusive. Tous les grands joueurs ont brille dans au moins deux equipes aux systemes differents: Pelé, Maradona, Cruijff, Platini, Ronaldo (le travelophile), Ronaldo (le bombassophile), etc... Messito? Jamais...

PS: a la derniere Copa America, Messito n'est bon que contre la Bolivie et le Costa Rica (equipe U23), quelles references!! Contre l'Uruguay, en 2eme mi-temps il est inexistant. Contre une vraie equipe d'hommes, Messito n'est plus. ET ne sera jamais!
Pelé a brillé à Santos et avec l'équipe du Brésil composée en majorité de joueurs de Santos. Cruyff a brillé à l'Ajax et avec les Pays-Bas, sachant qu'avec les Pays-Bas, l'entraîneur c'était son mentor Rinus Michels et que 8 joueurs sur le 11 titulaire jouaient à l'Ajax avec lui.

Ah oui clairement, y a de la différence radicale, là, ça a dû être pire que passer du Celtic au Bayern...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Marcelo Gallardo respire
2 12