Espagne - Liga - FC Barcelone - Billet d'humeur

Par Thibaud Leplat

Guardiola au Bayern : la décadence du Barça

L’arrivée de Pep Guardiola au Bayern fait basculer Barcelone dans une nouvelle ère. À défaut d’être indépendante, la Catalogne peut inaugurer sa nouvelle capitale : Munich.

Note
26 votes
26 votes pour une note moyenne de 2.77/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Josep Guardiola, l'ex du FC Barcelone
Josep Guardiola, l'ex du FC Barcelone
Mercredi soir vers 21h40, Messi place Tello en orbite sur l’aile gauche du Barça. La passe est monstrueusement précise et déséquilibre toute la défense de Málaga. Le jeune ailier fait le taf et glisse un pase de la muerte au point de pénalty. Comme prévu, l’autre ailier surgit pour y placer un plat du pied. Cette action est le modèle du Barça de Guardiola. Alexis Sánchez n’a qu’à tendre la jambe, ouvrir son pied droit et caresser le cuir. Tout a l’air plus facile quand les ballons se jouent avec l’intérieur de la chaussure. Mais le ballon arrive trop fort, ou Alexis trop vite. Le cuir s’envole. Silence au Camp Nou. Ensuite, c’est Thiago qui perd un ballon idiot après une relance courte – une de celles que Pep exigeait – et offre le premier but à Málaga. Murmures au Camp Nou. Sanchez est trop pudique pour s’effondrer, Thiago est trop jeune pour ne pas se révolter. Mais les mines sont gênées et les esprits préoccupés. 2-2. Le Barça a un pied hors de la Coupe du Roi. C’est beaucoup trop de drames dans la même journée.

Barcelone est en Bavière

Pep Guardiola est responsable du malaise au Camp Nou. Il allait s’installer à Munich pour y vivre son aventure bavaroise. Cette nouvelle est beaucoup trop dure à entendre pour les Culés parce que Guardiola n’est pas un ancien joueur, un ex entraîneur ou un vieil idéologue barbu. Guardiola est une allégorie du Barça moderne. Un jour sans doute, il aura droit à ses fresques et ses sculptures à l’entrée du futur stade. Son mythe a commencé dès son époque comme joueur. Patron du milieu de terrain des années Cruyff, Robson et Van Gaal, Guardiola est le garant du vestiaire et du jeu. Amoureux de sa petite nation, apôtre du cruyffisme et passionné de théâtre, Guardiola est un chêne au milieu de la tempête des années 1990. En 2008, son retour au club et son arrivée en équipe première est une révélation identitaire. Quand il part en mai dernier, Tito Vilanova n’est plus qu’un gestionnaire de l’héritage du chef. « Je perdrai dans toutes les comparaisons avec Pep », dit-il le jour de sa présentation. Cette semaine, l’annonce de l’arrivée du Lider Maximo en Bavière a suffi à déséquilibrer une équipe à des milliers de kilomètres de là : 2-2 contre Málaga. Et un effectif : Valdés annonce qu’il ne prolongera pas. Guardiola n’est plus le symbole du Barça, il en est le symptôme.

La révolution dans tous les pays ?

Ferran Soriano et Txiki Beguiristain à Manchester City et Guardiola au Bayern : la révolution du jeu et de la formation s’étend aux autres pays. Abramovitch a proposé 22 millions à Pep pour prendre en main Chelsea. Guardiola aurait eu le double s'il l’avait voulu. Milan aurait rêvé de tout transformer juste pour s’offrir l’homme qui a remporté 14 compétitions sur 19 disputées. Se payer Guardiola, c’est se payer le Barça. Pourtant le club a mis vingt ans avant d’atteindre la plénitude actuelle. Pep n’est que le fruit d’une évolution longue et d’un alignement astral. Valdano pose la question Guardiola : « Il a donné une clarté idéologique à toutes les intuitions de Cruyff mais le processus a été très long et a pris forme grâce à une conjonction de facteurs. D’abord un type génial (Cruyff, ndrl), ensuite une mise en forme idéologique et entre les deux, une génération de joueurs impossible à reproduire. C’est très rare dans l’histoire du football que dans la même maison des joueurs comme Messi, Xavi et Iniesta puissent apparaître en même temps ».

Exporter le Barça ?

Voir Guardiola dans une autre Église, c’est comme si le Pape devenait musulman en admettant en fait s’être trompé de religion. Le destin de Guardiola au Bayern est une sorte d’expérience scientifique. Si Guardiola échoue, le Barça triomphe. Si Guardiola réussit, le Barça s’affaisse. Les angoisses ont donc ressurgi : et si la réussite du Barça de Messi, Xavi, Iniesta, Tito Vilanova n’était en réalité que la conséquence des décisions d’un entraîneur visionnaire ? Et si les succès récents catalans n’étaient dus qu’au génie d’un seul homme ? Et si le jeu du Barça n’était que l’héritage d’influences propres à Guardiola ? Et si ce modèle identitaire n’était qu’une chimère ? Après tout, Rijkaard n’a pas laissé beaucoup de souvenirs à Barcelone et Guardiola n’y a régné que quatre ans (la moitié de Cruyff). Son influence est certes importante, mais est-elle suffisante pour tout justifier ? L’identité d’un club dépend-elle d’un seul homme ? Ces questions sont celles d’une nouvelle ère, celle de la fin de l’autosatisfaction. Les patriciens ont quitté l’Empire et sont passés à l’ennemi. Barcelone ne règne plus seule. C’est le temps de la décadence.

Suivre Thibaud Leplat sur Twitter Par Thibaud Leplat

Parier sur les matchs de FC Barcelone

 





Votre compte sur SOFOOT.com
Afficher les commentaires sélectionnés
Commentaires sélectionnés
8 commentaires sélectionnés Pourquoi ?

  • Message posté par @n@tole le 18/01/2013 à 15:38
      Note : 4  /

    Sinon, tu fumes quoi en ce moment, Thibaud?

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 16:09

    vous êtes vraiment de mauvais humeur aujourd'hui

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 16:33
      Note : 5  /

    Franchement ras le bol de ce centrisme Barcelonais, on a l'ancien coach du Barça, qui rejoint un top club avec une politique structurelle très bien en place... Le Bayern ne prend pas Guardiola pour devenir le Barça... Le Bayern est le Bayern!!!

    Depuis le départ du génie Hitzfeld (sans doute l'un des plus grands coachs de ces 20 dernières années), l'arrivée et l'échec total de Klinsmann (avec leur claque contre le Barça (en 2009)) ils ont entamé un renouvellement de l'effectif et du jeu, Van Gaal malgré ces défauts, à apporter un jeu plus accès sur la possession de balle mais avec un gros déséquilibre défensif, puis Heynckes a poursuivi le travail de Van Gaal, en ajoutant un équilibre défense/attaque et une gestion des matchs impressionnantes...
    Dans la même période Hoeness a quitté la direction sportive (après un dernier conflit avec Van Gaal qui voulait outrepasser les fonctions d'entraineurs et obtenir un pouvoir décisionnel qui est conféré au directeur sportif), pour laisser la place à un ancien Nerlinger, mais son coté mou dans les moments durs, a amené le recrutement de Sammer....
    Donc depuis 2009, les dirigeants ont entamé un renouveau de la politique sportive (facilité par la prospérité grandissante) bien évidemment en évoquant à de nombreuses reprises la référence Barcelonnaise. en évoquant évidemment le Barça en modèle mais sans perdre leur propre identité...

    Aujourd'hui le Bayern est peut être aussi fort que le Barça (moins tueur devant (il y a qu'un Messi on peut rien y faire), mais plus costaud derrière), Heynckes fait un travail formidable... et son départ à la retraite est à mon sens une perte tant il est bien avec l'effectif, même si c'est Guardiola qui arrive.

    Cette théorie sur l'exportation du modèle Barcelonais au Bayern est donc fausse:

    1. Guardiola n'est pas directeur sportif, c'est Sammer, l'une des personnes qui a contribué au renouveau du football Allemand, et un tout aussi grand connaisseur du football (ses interviews d'après match lorsqu'il était joueur étaient un régal).
    De ce fait Guardiola ne va pas dicter toute la politique sportive du Bayern. Et d'ailleurs comme l'évoque la fin de l'article Guardiola n'a pas construit la politique du Barça, il a juste su en tirer tous les fruits.

    2. Le Bayern a déjà un jeu proche du Barça, l'an passé je le maintiens c'est eux qui ont fait la plus belle LdC... et cela s'est joué à la seule opportunité de Chelsea en 90 minutes... c'est juste de l'aveuglement de ne pas s'en rendre compte (OK je suis pas forcément objectif, mais beaucoup de spécialistes du football Allemand estiment que l'équipe est monstrueuse, Hitzfeld va même à penser qu'ils sont les plus forts, car aujourd'hui l'effectif est plus fourni qu'à Barcelone).

    3. Vu que c'est un point important la formation, la Säbener Strasse existe depuis mainte année, et a sortit ou finit la formation de beaucoup de grands joueurs présents dans l'effectif (Lahm, Schweini, Müller, Alaba, Badstuber actuellement) de plus il y a notamment en attente des Weiser, Can, Hodjbjerg (apparemment c'est une perle... à voir), Weirauch...

    4. La Bundesliga a ses spécificités de jeu par rapport à la Liga (c'est un championnat ou beaucoup plus d'équipes jouent un football total).

    Le Bayern recrute Guardiola, car le départ d'Heynckes est inéluctable (apparemment il ne s'oriente pas vers une retraite définitive), sinon il l'aurait gardé. Peut être que le Bayern a préféré miser sur Guardiola tant qu'il est dispo... Pourquoi Guardiola?
    1. car c'est un coach qui a eut le petit plus pour faire gagner, qui a un palmarès une expérience.
    2 même si c'est une nouvelle culture, les jeux des deux équipes ont des similitudes, donc il n'y aura pas de révolution majeur dans le jeu.
    3. Guardiola a ce coté Gentleman qui sied bien à l'image du club familiale qu'est le bayern.
    4. Guardiola place le Bayern un peu plus au centre des projecteurs .

    Et sinon Non le Barça ne va pas être décadent simplement ils ont été un moment un peu seul au sommet (en partie parce que certains géants étaient en transition et eux au firmament)et depuis l'an passé ils ont un nouveau très grand rival: le Bayern...
    Après le Barça a se foutu avantage d'avoir Messi, Xavi, Iniesta dans la même équipe... (même si cette année j'attends de voir défensivement dans certains matchs ce que ça donne).

    Bref ramener la réussite d'un club à son seul coach c'est n'importe quoi, et croire qu'un coach arrive dans une institution tel que le Bayern avec carte blanche pour tout repenser c'est absurde...

    Bref ça m'a énervé cet article, je partage tellement pas cette vision du football qui est pour moi une propagation des analyses minables des journaux espagnols...
    A lire la presse et les forums depuis 3 jours ont a l'impression que certains se réveillent: à tiens mais oui c'est vrai que ça joue bien en Allemagne, c'est vrai que le Bayern c'est quand même solide...

    Et je suis ouvert à la discussion, sur le sujet.

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 18/01/2013 à 16:52
      

    Je considère Guardiola un peu trop "père de famille" pour le coup.

    Le seul véritable challenge de son aventure bavaroise sera de gagner la Ligue des Champions...et encore on parle d'une équipe qui a fait 2 finales sur les trois dernières éditions donc c'est un défi très relativement difficile.

    Si j'avais le palmarès de Guardiola, j'aurais privilégié des challenges plus intéressants comme être le premier à apporter le titre de champion à Neverkusen ou NullVier pour rester en Allemagne. C'est certes plus difficile mais ce serait nettement plus valorisant.


  • Message posté par Quent3in le 18/01/2013 à 18:20
      

    Je suis pas supporter du Barça, mais c'est vrai que maintenant que Pep n'est plus là, l'équipe n'est plus qu'à une piteuse première place de liga...

    Je suis vraiment curieux de voir ce qu'il donnera au Bayern, une équipe que j'aime bien.

  • Message posté par izaKseeN le 18/01/2013 à 18:22
      Note : 4  /

    Au bout de 30 secondes de lecture, j'ai compris qu'on avait affaire à notre cher M. Leplat. Un article vide, sans analyse, un ramassis de connerie comme d'habitude c'est d'une tristesse..

  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 19:32
      

    C'est marrant, la quasi-totalité des comms a -1, -2 voire -3...

    Pas très cool chez So foot de descendre les gens parce qu'ils ne disent pas du bien de l'article. Ayez au moins la décence de laisser vos abonnés évaluer les messages plutôt que de le faire vous même quand ça vous plait pas.

  • Message posté par Scual le 19/01/2013 à 12:26
      Note : 1 

    Non ça dure depuis un moment.

    C'est facile, j'ai pas changé de personnalité ni rien et pourtant avant j'avais plutôt en moyenne +2 ou + 3, et depuis quelques temps j'ai plutôt -2 ou - 3 en moyenne.

    Je dis rien de plus con ou de plus intelligent et ça varie, et tout et tout, mais sur le nombre, c'est certain qu'il y a eu un vrai changement. Après va savoir ce que c'est, les journalistes vengeurs, le club des moinsseurs fous, l'union des anti-sofoot... va savoir.

Tous les commentaires

77 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par @n@tole le 18/01/2013 à 15:38
      Note : 4  /

    Sinon, tu fumes quoi en ce moment, Thibaud?

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 15:41
      Note : - 3 

    Rien. Le vide intersidéral. Pas la moindre analyse, juste des incantations, des généralités.

  • Message posté par Sly le 18/01/2013 à 15:44
      Note : - 1 

    Super, cet article. Le Barça est une machine qui explose toutes les équipes qu'elle croise depuis le début de la saison (OK sauf le Celtic) et elle fait 2-2 contre Malagà en Coupe du Roi et ça y'est, c'est la décadence? C'est quoi cette gigantesque blague? Que dire de Malagà (ou les joueurs ne sont plus payés) de Valence (au bord de la faillite), de Levante (n'en parlons pas...) et même du Real, ou Mourinho a visiblement envie d'entraîner tout le monde dans sa chute? ça me fait mal de l'admettre parce que je ne supporte pas le jeu du Barça actuel, mais je ne peux que m'incliner devant le fait qu'ils sont tout simplement intouchables en ce moment.

    Et les résultats actuels du Barça ne font que confirmer que l'entraîneur a beaucoup moins d'incidence sur le jeu que les médias le prétendent : quelqu'un a vraiment vu du changement entre la méthode Pep et la méthode Tito? Attention, je reconnais volontiers beaucoup de mérite à ces deux-là, mais je pense que c'est inutile de les glorifier autant. Pep n'aurait jamais pu développer un tel jeu sans des joueurs qui se connaissaient depuis longtemps, sans une telle culture de jeu propre au barça. Il ne pourrait pas développer ce jeu dans une autre équipe. Un entraîneur fait avec les joueurs qu'il a: avec le Bayern, il obtiendra surement de bons résultats en adoptant une tactique et une "philosophie de jeu" propre au club. L'entraîneur n'est que l'huile du moteur. Comme le disait Platini, "un entraîneur n'a jamais fait gagner un match". Au mieux, il peut mettre les joueurs dans les meilleurs conditions, en leur prodiguant des conseils, en les forçant à une discipline forte, à les faire répéter des mouvements collectifs, en les mettant en confiance, en gérant les remplaçants.

  • Message posté par j0blackz le 18/01/2013 à 15:47
      

    Vous lisez quoi d'habitude, les gars, pour avoir 100% d'analyses pointues, d'articles super instructifs, de dossiers complets...?

    Dans tout canard, y'a une part de brèves, de trucs un peu futiles, d'opinions qui n'engagent que leurs auteurs. Alors, quand c'est gratos, sur le net et qu'on est vendredi après-midi, j'en parle pas.

  • Message posté par vale le 18/01/2013 à 15:50
      Note : - 4  &


  • Message posté par matteix le 18/01/2013 à 15:53
      

    C'est l'auteur de cet article qui est en décadence.

  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 15:53
      Note : - 1 

    Marrant de parler de Cruyff alors qu'il est lui même la preuve que l'esprit de jeu peut perdurer après le départ de l'entraineur (CF l'Ajax).
    Pour moi cet article n'a pas de fondement, et je pense que Guardiola conviendra tout à fait au Bayern et plus généralement à la mentalité allemande.

  • Message posté par Südkurve28 le 18/01/2013 à 15:57
      Note : 1 

    J'ai pas tellement compris le message global de cet article... En gros le Bayern va devenir un Barça 2 et le véritable Barça va lentement décliner jusqu'à mourir à petits feux ?

    Votre hispanocentrisme vous a fait oublier qu'il y avait d'autres pays, d'autres styles de jeu. Le Bayern fonctionnait (fonctionne encore d'ailleurs) très bien sans Guardiola et sans toque tiki-taka. Je ne vois pas pourquoi l'arrivée de Guardiola chamboulerait tout un système qui marche depuis des années et qui a largement fait ses preuves.

    J'ose espérer croire que c'est plutot Guardiola qui prendra en compte la philosophie de jeu du Bayern, avec les joueurs qui la composent, sans recourir à une importation massive de joueurs made in Masia et d'imposer le catalan à la Säbener Strasse.

  • Message posté par WernerRuhr le 18/01/2013 à 16:02
      Note : 1 

    Et les copains c'est un "billet d'humeur". C'est pas censé être objectif..

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 16:09

    vous êtes vraiment de mauvais humeur aujourd'hui

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 16:10

    mauvaise avec e. ça va pas moi aujourd'hui.

  • Message posté par nononoway le 18/01/2013 à 16:10
      Note : - 1 

    "à Madrid" ?

  • Message posté par Beefheart le 18/01/2013 à 16:10
      

    Vous êtes des philistins. On vous apporte un peu de poésie eschatologique et vous crachez dans la soupe en demandant des analyses.
    C'est finalement assez triste de voir que les lecteurs de So Foot sont souvent aussi stupides que ceux de l'équipe. C'est ce genre d'article qui démarque So Foot des autres canards, au diable la "vérité", Thibault Leplat vient de transcender une coïncidence et vous êtes là à vous demander si le raisonnement se tient.
    Positivisme à deux balles.

  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/01/2013 à 16:12
      

    Message posté par @n@tole
    Sinon, tu fumes quoi en ce moment, Thibaud?


    Ce qui est plus connu comme de "l'Apaleao". Ce, avec un combo du Pay-Pay gratos de Virginia, bah ça donne... Des migraines :))).

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 16:12
      Note : - 3 

    C'est qu'on est habitué à bien mieux de votre part Thibaut. Bien bien mieux et on est devenu exigeant. Vous êtes un journaliste à haut potentiel, ne le gachez pas.

  • Stephanek 94 mukongo a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Brumff le 18/01/2013 à 16:17
      

    Très très bon article, vraiment.

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 16:20

    Message posté par RonHarris
    C'est qu'on est habitué à bien mieux de votre part Thibaut. Bien bien mieux et on est devenu exigeant. Vous êtes un journaliste à haut potentiel, ne le gachez pas.


    là où je suis fier c'est que grâce à vous nous avons fait reculer l'illetrisme. pas une seule faute de français. que des gens civilisés. messieurs vous êtes l'aristocratie du web.

  • Message posté par lapoutredebamako le 18/01/2013 à 16:20
      

    C'est ce qui s'appelle du freestyle cet article!

  • Message posté par Südkurve28 le 18/01/2013 à 16:24
      

    Message posté par Thibaud Leplat


    là où je suis fier c'est que grâce à vous nous avons fait reculer l'illetrisme. pas une seule faute de français. que des gens civilisés. messieurs vous êtes l'aristocratie du web.


    Paye ton foutage de gueule ! haha

  • Message posté par Ragondinho le 18/01/2013 à 16:27
      Note : - 1 

    @Thibaud : Ne les écoute pas les ragondins des îles flottantes. Ton article est agréable à lire. Même sir la trame est floue et l'intrigue un peu fofolle...

    Tombe pas dans le piège de ces faces de pets...Ils sont méchants !

  • Stephanek 94 mukongo a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Pascal Pierre le 18/01/2013 à 16:27
      Note : - 2 

    Bizarrement, cet article parait bien fondé, non pas sur la corrélation du nul face à Malaga et la signature de Pep en Bavière.
    La méthode Barça, le style Barça ... mais est-ce la méthode d'un club ou la capacité d'un mec à faire triompher cette méthode ?
    Et selon la réponse, cela pourrait voir quelques changements.. car si oui, Pep réussit à exporter ses principes tactiques qui ne semblent pas si éloignés de ce qui se produit à Munich, Barcelone ne sera plus l'unique garant du jeu barcelonnais...un comble à l'heure actuelle. Et en quête d'identité de club, de jeu, cela remettra forcément en question le club catalan, bien plus que la concurrence d'une saison de Madrid.

  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/01/2013 à 16:28
      

    Ça c'est coupé. Ceci dit, Thibaud, que veux-tu: c'est pas cadeau de s'occuper des pièces Barça/Madrid et al... ;). D'une part, tu va te faire taper à coup sûr. "Sí o sí" comme l'on dit -mouais c'est SF mais, une nouvelle fois, que veux-tu?, :)- D'autre part, ... tu vas te faire descendre 'per se' (bis repetita: le problème, c'est le topic).

    Quant au propos du positivisme à deux balles, j'ai pas cerné: en fait, ce positivisme c'est le tien ou celui des autres? Quoique, en les dégommant avec le mot "stupides", je ne vois pas pourquoi le positivisme à trois balles c'est déjà mieux que celui de 2. Ah, et si tu défends M. Leplat, quand même, reprends dûment son prénom... :).

    Peace.

    NB: And be underwater.

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 16:32
      Note : - 3 

    J'y ai peut être été un peu fort. Le problème c'est que l'article n'a pas une grande idée précise, se disperse alors que l'on sent que bien détaillé l'article aurait pu être très bon.

    Pépère, tu écris tes messages sous quoi?

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 16:33
      Note : 5  /

    Franchement ras le bol de ce centrisme Barcelonais, on a l'ancien coach du Barça, qui rejoint un top club avec une politique structurelle très bien en place... Le Bayern ne prend pas Guardiola pour devenir le Barça... Le Bayern est le Bayern!!!

    Depuis le départ du génie Hitzfeld (sans doute l'un des plus grands coachs de ces 20 dernières années), l'arrivée et l'échec total de Klinsmann (avec leur claque contre le Barça (en 2009)) ils ont entamé un renouvellement de l'effectif et du jeu, Van Gaal malgré ces défauts, à apporter un jeu plus accès sur la possession de balle mais avec un gros déséquilibre défensif, puis Heynckes a poursuivi le travail de Van Gaal, en ajoutant un équilibre défense/attaque et une gestion des matchs impressionnantes...
    Dans la même période Hoeness a quitté la direction sportive (après un dernier conflit avec Van Gaal qui voulait outrepasser les fonctions d'entraineurs et obtenir un pouvoir décisionnel qui est conféré au directeur sportif), pour laisser la place à un ancien Nerlinger, mais son coté mou dans les moments durs, a amené le recrutement de Sammer....
    Donc depuis 2009, les dirigeants ont entamé un renouveau de la politique sportive (facilité par la prospérité grandissante) bien évidemment en évoquant à de nombreuses reprises la référence Barcelonnaise. en évoquant évidemment le Barça en modèle mais sans perdre leur propre identité...

    Aujourd'hui le Bayern est peut être aussi fort que le Barça (moins tueur devant (il y a qu'un Messi on peut rien y faire), mais plus costaud derrière), Heynckes fait un travail formidable... et son départ à la retraite est à mon sens une perte tant il est bien avec l'effectif, même si c'est Guardiola qui arrive.

    Cette théorie sur l'exportation du modèle Barcelonais au Bayern est donc fausse:

    1. Guardiola n'est pas directeur sportif, c'est Sammer, l'une des personnes qui a contribué au renouveau du football Allemand, et un tout aussi grand connaisseur du football (ses interviews d'après match lorsqu'il était joueur étaient un régal).
    De ce fait Guardiola ne va pas dicter toute la politique sportive du Bayern. Et d'ailleurs comme l'évoque la fin de l'article Guardiola n'a pas construit la politique du Barça, il a juste su en tirer tous les fruits.

    2. Le Bayern a déjà un jeu proche du Barça, l'an passé je le maintiens c'est eux qui ont fait la plus belle LdC... et cela s'est joué à la seule opportunité de Chelsea en 90 minutes... c'est juste de l'aveuglement de ne pas s'en rendre compte (OK je suis pas forcément objectif, mais beaucoup de spécialistes du football Allemand estiment que l'équipe est monstrueuse, Hitzfeld va même à penser qu'ils sont les plus forts, car aujourd'hui l'effectif est plus fourni qu'à Barcelone).

    3. Vu que c'est un point important la formation, la Säbener Strasse existe depuis mainte année, et a sortit ou finit la formation de beaucoup de grands joueurs présents dans l'effectif (Lahm, Schweini, Müller, Alaba, Badstuber actuellement) de plus il y a notamment en attente des Weiser, Can, Hodjbjerg (apparemment c'est une perle... à voir), Weirauch...

    4. La Bundesliga a ses spécificités de jeu par rapport à la Liga (c'est un championnat ou beaucoup plus d'équipes jouent un football total).

    Le Bayern recrute Guardiola, car le départ d'Heynckes est inéluctable (apparemment il ne s'oriente pas vers une retraite définitive), sinon il l'aurait gardé. Peut être que le Bayern a préféré miser sur Guardiola tant qu'il est dispo... Pourquoi Guardiola?
    1. car c'est un coach qui a eut le petit plus pour faire gagner, qui a un palmarès une expérience.
    2 même si c'est une nouvelle culture, les jeux des deux équipes ont des similitudes, donc il n'y aura pas de révolution majeur dans le jeu.
    3. Guardiola a ce coté Gentleman qui sied bien à l'image du club familiale qu'est le bayern.
    4. Guardiola place le Bayern un peu plus au centre des projecteurs .

    Et sinon Non le Barça ne va pas être décadent simplement ils ont été un moment un peu seul au sommet (en partie parce que certains géants étaient en transition et eux au firmament)et depuis l'an passé ils ont un nouveau très grand rival: le Bayern...
    Après le Barça a se foutu avantage d'avoir Messi, Xavi, Iniesta dans la même équipe... (même si cette année j'attends de voir défensivement dans certains matchs ce que ça donne).

    Bref ramener la réussite d'un club à son seul coach c'est n'importe quoi, et croire qu'un coach arrive dans une institution tel que le Bayern avec carte blanche pour tout repenser c'est absurde...

    Bref ça m'a énervé cet article, je partage tellement pas cette vision du football qui est pour moi une propagation des analyses minables des journaux espagnols...
    A lire la presse et les forums depuis 3 jours ont a l'impression que certains se réveillent: à tiens mais oui c'est vrai que ça joue bien en Allemagne, c'est vrai que le Bayern c'est quand même solide...

    Et je suis ouvert à la discussion, sur le sujet.

  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/01/2013 à 16:33
      

    Et désolé pour mon illettrisme, :(.

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 16:35
      Note : 3  /

    Et merde mon commentaire est plus long que l'article...

  • Message posté par Ruud01 le 18/01/2013 à 16:37
       &


  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/01/2013 à 16:37
      

    Message posté par RonHarris
    J'y ai peut être été un peu fort. Le problème c'est que l'article n'a pas une grande idée précise, se disperse alors que l'on sent que bien détaillé l'article aurait pu être très bon.

    Pépère, tu écris tes messages sous quoi?


    Sous l'effet du: "Allez, Thibaud, on est tous derrière toi". :). Au final... c'est vendredi quoi.

  • Message posté par Sly le 18/01/2013 à 16:37
      

    +1 ILOVEBAYERN pour ton super comm ; je vais essayer de trouver ces interviews de Sammer dont tu parles

  • Message posté par Sly le 18/01/2013 à 16:39
      

    Message posté par Thibaud Leplat
    vous êtes vraiment de mauvais humeur aujourd'hui


    Merci de nous répondre, ça fait plaisir de pouvoir discuter pour une fois. Désolé si on est méchants, qui aime bien châtie bien.

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 16:40
      Note : - 3 

    Message posté par Pepèrearnaud


    Sous l'effet du: "Allez, Thibaud, on est tous derrière toi". :). Au final... c'est vendredi quoi.


    Purée, tu lâches pas l'affaire. Tu veux pas rédiger un comm sans être high ou bourré?

  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/01/2013 à 16:40
      

    Message posté par ILOVEBAYERN
    Et merde mon commentaire est plus long que l'article...


    Un +1 juste pour ce constat.

  • Message posté par paskos le 18/01/2013 à 16:41
      

    Jevous trouve durs avec Thibauld.
    On a tous des journées sans au taf. Des jours ou on a quelque chose à livrer, notre boss nous pousse dans le dos mais aucune motivation ni créativité alors on bâcle un truc vite fait en espérant retrouver notre "mojo" le lendemain.
    C'est pas grave mister T. Ça ira mieux demain.

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 16:43
      Note : - 2 

    Et un petit argument supplémentaire lu aujourd'hui dans une interview de Rummenige: Guardiola pourra amener 2 ou 3 membres de son staff, mais il est hors de question de changer complètement le staff (qui est composé entre autres d'ancien de la maison).

    Et puis on verra dans 1 an ce que ça donne, il s'en faut de peut de chose pour que la mayonnaise prenne ou non... et de plus de choses pour la faire perdurer quelques années...

  • Message posté par nononoway le 18/01/2013 à 16:44
      Note : - 1 

    Ca me fait un peu rire les mecs qui se calment et deviennent polis tout à coup parce que l'auteur du billet répond. Et ça vouvoie en plus !

    "Merci Monsieur Leplat", lol.
    "De rien pour mes clicks qui ramènent de la thune via la publicité ouais".

  • Message posté par Beefheart le 18/01/2013 à 16:44
      

    Pas grand chose à foutre de m'être planté sur le prénom de l'auteur, c'est pas lui que je défends, je le connais ni d'Eve ni d'Adam, c'est son article. Cela dit si ça te fais frissonner j'en suis désolé.
    Quand je parle de positivisme j'évoque cette volonté des premiers commentaires d'à tout prix vouloir faire coller des liens de causalité et un argumentaire sur un article qui clairement a pas essayé de faire ça. Rien à foutre que le Barca ait pas fait un nul parce que Guardiola avait signé au Bayern, ce qui est intéressant c'est que le hasard nous mène au possible et à de légitimes questionnements, alors quand en plus c'est joliment écrit je vois pas de raison de râler.
    Quant à moi je n'ai nul part fait preuve de positivisme, je t'invites à me relire, ou à relire Comte.
    Remarque si tu descends toute forme de positivisme tu me trouveras aussi au tournant, mais je suis pas sur que ce soit le lieu.

    Je dis ça en toute sympathie, je préfère le souligner.

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 16:45

    ton argumentation est intéressante. dans le papier je ne me prononce pas sur le bayern mais plutôt sur le Barça. guardiola est une icône pour tous les barcelonais. quoiqu'il fasse, il sera toujours un enfant de Barcelone. la question que je pose est de savoir s'il vaut mieux conforter la révolution dans un seul pays ou bien l'étendre à tous les autres.

    1. le barça est-il capable de séparer ce qu'il doit à guardiola, de ce qu'il doit à sa propre histoire (la figure de zubizareta comme dir sportif est sur ce point fondamentale)
    2. si guardiola triomphe au bayern, quelle conclusion en tirer pour barcelone ? est-ce vraiment une bonne nouvelle pour barcelone ?

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 16:47
      Note : - 3 

    Message posté par nononoway
    Ca me fait un peu rire les mecs qui se calment et deviennent polis tout à coup parce que l'auteur du billet répond. Et ça vouvoie en plus !

    "Merci Monsieur Leplat", lol.
    "De rien pour mes clicks qui ramènent de la thune via la publicité ouais".


    Pas calme et poli, voir que l'auteur de l'article se soucie des réactions change la perception que j'ai de l'article. C'est une base pour un débat plus large. Rare sont les journalistes qui prennent la peine de répondre, surtout aux critiques et c'est ça qui est salué.

  • Message posté par Coach Kévinovitch le 18/01/2013 à 16:52
      

    Je considère Guardiola un peu trop "père de famille" pour le coup.

    Le seul véritable challenge de son aventure bavaroise sera de gagner la Ligue des Champions...et encore on parle d'une équipe qui a fait 2 finales sur les trois dernières éditions donc c'est un défi très relativement difficile.

    Si j'avais le palmarès de Guardiola, j'aurais privilégié des challenges plus intéressants comme être le premier à apporter le titre de champion à Neverkusen ou NullVier pour rester en Allemagne. C'est certes plus difficile mais ce serait nettement plus valorisant.


  • Message posté par JacK B le 18/01/2013 à 16:52
      Note : - 2 

    sympa, ce nouvel opus de la légende me plairait bien.
    par contre, camarade Leplat, je préfère l’appellation "bourgeois du net".

    plus sérieusement, j'adorerais un article sur les précédentes lanternes rouges, genre GF38 (dont on aperçoit le logo uniquement sur SF) ou Arles-Avignon voire même Derby County, ce serait excellent. oui je rêve, oui je sais que ça n'a rien à voir, non c'est pas très vendeur, mais on parle pas assez des losers. merci d'avance

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 16:54
      Note : - 3 

    Message posté par Thibaud Leplat
    ton argumentation est intéressante. dans le papier je ne me prononce pas sur le bayern mais plutôt sur le Barça. guardiola est une icône pour tous les barcelonais. quoiqu'il fasse, il sera toujours un enfant de Barcelone. la question que je pose est de savoir s'il vaut mieux conforter la révolution dans un seul pays ou bien l'étendre à tous les autres.

    1. le barça est-il capable de séparer ce qu'il doit à guardiola, de ce qu'il doit à sa propre histoire (la figure de zubizareta comme dir sportif est sur ce point fondamentale)
    2. si guardiola triomphe au bayern, quelle conclusion en tirer pour barcelone ? est-ce vraiment une bonne nouvelle pour barcelone ?


    Le Barça doit beaucoup à Guardiola, doit beaucoup à Cruyff, doit beaucoup aux joueurs qui ont fait et font encore son histoire, aux grands entraineurs aussi. Je préfères infiniment la façon de faire de Barcelone et du Bayern, par exemple, à la façon de faire de Chelsea qui n'a aucun repsect pour ceux qui ont tant donné au club ( Di Matteo, Lampard, Drogba...). Ils doivent à Guardiola d'avoir créé cette équipe, cette symbiose. Ils lui doivent d'avoir aidé tant de joueurs à grandir comme Messi, Sergio Busquets ou Pedro. Ils lui doivent beaucoup mais ce n'est pas le seul. Les formateurs de la Masia, Vilanova en tête, la direction sportive du club, les joueurs cadres... Se séparer de ce qu'ils doivent à Guardiola n'aurait aucun sens, il faut continuer à s'améliorer sur ce terrain là.

    Concernant le succès de Guardiola au Bayern, je pense que ce qu'il se passera n'aura pas grande incidence pour le Barça. Le Bayern est une aussi grande institution que le Barça ou Milan et que quel que soit le coach, il n'est pas seul responsable du succès. Ce sont les anciens joueurs qui sont membres de la direction du club, les joueurs sur le terrain, le staff...

    Si Guardiola réussit, c'est simplement la preuve que c'est un très grand entraineur, pour ceux qui en doutaient encore.

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 16:58
      Note : - 1 

    @Thibaut leplat, "la question que je pose est de savoir s'il vaut mieux conforter la révolution dans un seul pays ou bien l'étendre à tous les autres"

    Beh c'est justement sur le fait d'étendre la révolution aux autres pays... que je ne suis pas d'accord avec ta vision: le Bayern a déjà entrepris sa révolution il y a 4 ans... (comme beaucoup d'équipe Allemande... car aujourd'hui Dortmund n'a à mon sens qu'une choses à envier aux grandes équipes: le portefeuille et la profondeur de banc qui va avec).... Guardiola ne vient pas pour l'étendre, mais pour poursuivre ce que les dirigeants bavarois ont entrepris...

    Et là encore une fois je pointe le journalo-centrisme sur Barcelone et la Roja. Oui ce sont des modèles de véritables références (bon pas économiques, parce que faudrait pas oublier le racket des droits TV, et la consolidation de l'effectif à grand coups de biftons, mais c'est un autre débat). Mais il ne faut pas occulter la révolution du jeu menée en Allemagne, qui n'a pas attendu que l'entraineur le plus titré de ces 5 dernières années arrive.

    1. le barça est-il capable de séparer ce qu'il doit à guardiola, de ce qu'il doit à sa propre histoire (la figure de zubizareta comme dir sportif est sur ce point fondamentale)

    A mon sens l'apport du coach est important pour la motivation, pour l'analyse immédiate, pour la correction sur le terrain, pour avoir le petit déclic de confiance.. mais Guardiola en se sens à porté aux meilleurs les bénéfices d'une politique du club qui a porté ses fruits sur le long terme (et aussi d'une politique de transfert démesurée).

    2. si guardiola triomphe au bayern, quelle conclusion en tirer pour barcelone ? est-ce vraiment une bonne nouvelle pour barcelone ?

    Que ce soit Guardiola ou un autre, le Bayern est en train de parvenir à la hauteur de Barcelone... (à mon sens on aurait eu plus de chance de faire une superbe saison l'an passé, avec un Heynckes qui prolonge, ou avec un Duo Heynckes/Guardiola). Donc dans tous les cas la mauvaise nouvelle est déjà là pour Barcelone.




  • Message posté par Best le 18/01/2013 à 16:59
      

    Thibaud mon cher Thibaud, rien a foutre des gens et de leurs réfléxions anonymes.

    Chez SoFoot vous vous etes batit sur l'idee qu'on en a rien à foutre des gueulantes des gens, mais sur vos trips et intuitions. Restez la dessus, ca nous permet d'avoir un mag qui ressemble à aucun autre.

    Sinon, moi je l'aime ton article, mais en ais rien à foutre, continue sur tes choix pas ceux de la ménagère.

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 17:00
      Note : - 2 

    erratum: une superbe saison l'an prochain.

  • Message posté par ozizier le 18/01/2013 à 17:01
      Note : 1 

    Je ne souscris pas à l'article mais puisqu'il s'agit ici d'un billet d'humeur, pas de quoi en faire un plat.

    Le principe de ce genre d'écrit est justement de s'affranchir (un peu) de la stricte analyse des faits et donc de pouvoir se permettre des réflexions qui n'auraient pas leur place dans un essai plus construit.

    Même si je ne suis pas d'accord, j'y trouve tout de même plus de mérite et d'intérêt qu'à lire des brèves sur des rumeurs de transfert sans queue ni tête.

  • Message posté par Toto Riina le 18/01/2013 à 17:07
      Note : - 2 

    Message posté par ILOVEBAYERN


    2. si guardiola triomphe au bayern, quelle conclusion en tirer pour barcelone ? est-ce vraiment une bonne nouvelle pour barcelone ?

    Que ce soit Guardiola ou un autre, le Bayern est en train de parvenir à la hauteur de Barcelone... (à mon sens on aurait eu plus de chance de faire une superbe saison l'an passé, avec un Heynckes qui prolonge, ou avec un Duo Heynckes/Guardiola). Donc dans tous les cas la mauvaise nouvelle est déjà là pour Barcelone.



    Pour que le Bayern parvienne au niveau du Barça, il faudrait que les Bavarois remporte la LDC et domine ses adversaires comme les Catalans. Depuis 2009, le Bayern va 2 fois en finale de la Champion's League comme Barcelone mais il y a 2 victoires d'un coté et 2 défaites coté Allemand.

  • Par Thibaud Leplat le 18/01/2013 à 17:11

    Message posté par ILOVEBAYERN
    @Thibaut leplat, "la question que je pose est de savoir s'il vaut mieux conforter la révolution dans un seul pays ou bien l'étendre à tous les autres"

    Beh c'est justement sur le fait d'étendre la révolution aux autres pays... que je ne suis pas d'accord avec ta vision: le Bayern a déjà entrepris sa révolution il y a 4 ans... (comme beaucoup d'équipe Allemande... car aujourd'hui Dortmund n'a à mon sens qu'une choses à envier aux grandes équipes: le portefeuille et la profondeur de banc qui va avec).... Guardiola ne vient pas pour l'étendre, mais pour poursuivre ce que les dirigeants bavarois ont entrepris...

    Et là encore une fois je pointe le journalo-centrisme sur Barcelone et la Roja. Oui ce sont des modèles de véritables références (bon pas économiques, parce que faudrait pas oublier le racket des droits TV, et la consolidation de l'effectif à grand coups de biftons, mais c'est un autre débat). Mais il ne faut pas occulter la révolution du jeu menée en Allemagne, qui n'a pas attendu que l'entraineur le plus titré de ces 5 dernières années arrive.

    1. le barça est-il capable de séparer ce qu'il doit à guardiola, de ce qu'il doit à sa propre histoire (la figure de zubizareta comme dir sportif est sur ce point fondamentale)

    A mon sens l'apport du coach est important pour la motivation, pour l'analyse immédiate, pour la correction sur le terrain, pour avoir le petit déclic de confiance.. mais Guardiola en se sens à porté aux meilleurs les bénéfices d'une politique du club qui a porté ses fruits sur le long terme (et aussi d'une politique de transfert démesurée).

    2. si guardiola triomphe au bayern, quelle conclusion en tirer pour barcelone ? est-ce vraiment une bonne nouvelle pour barcelone ?

    Que ce soit Guardiola ou un autre, le Bayern est en train de parvenir à la hauteur de Barcelone... (à mon sens on aurait eu plus de chance de faire une superbe saison l'an passé, avec un Heynckes qui prolonge, ou avec un Duo Heynckes/Guardiola). Donc dans tous les cas la mauvaise nouvelle est déjà là pour Barcelone.





    n'oublions pas qu'en 2008, personne ne voulait de guardiola et que c'était mourinho qui était le favori pour remplacer rijkaard. il faut se méfier de la téléologie.
    une des raisons pour lesquelles guardiola a réussi à ce point à barcelone est sa capacité à faire des choix clairs et à réaliser une synthèse de l'héritage du jeu en catalogne. depuis cruyff, personne n'avait osé.
    sa capacité à s'adapter à la culture du bayern et sa mentalité pragmatique donnera une indication sur l'universalisation des dogmes barcelonais.

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 17:14
      Note : - 3 

    @Toto Riina, pour moi on parvient à la hauteur de Barcelone sur cette saison, l'an passé l'effectif était un peu court encore.

    En 2010 pour moi c'était un pur miracle qu'on soit en finale, et vu l'obstination de Van Gaal a ne pas jouer plus défensif la finale, il aurait fallu une sacré réussite pour gagner...

    Sur l'an passé, oui on a pas gagné, l'équipe n'avait sans doute pas assez tourné pendant l'année, et on manquait un peu de profondeur de banc... mais sur l'ensemble de la compétition on a été très fort dans le jeu (sortit de la poule de la mort sans encombre, passé tout les tours en dominant, certes on perd au Real mais on les domine les deux matchs), et en finale il n'y a eu qu'une équipe sur le terrain hormis sur un corner... et durant les pénalty.
    Oui le Bayern a un petit syndrome de la défaite... mais en terme de jeu on est plus qu'à un pouillème du Barça (peut être qu'il est juste mentale... ou alors c'est juste le Messi).

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 18/01/2013 à 17:22
      Note : - 1 

    A thibaud Leplat.

    "sa capacité à s'adapter à la culture du bayern et sa mentalité pragmatique donnera une indication sur l'universalisation des dogmes barcelonais. "

    Tu évoques le fait qu'il va à la fois s'adapter au Bayern, à l'équipe en plus tout en apportant une touche de sa culture football Barcelonaise, et de ses dogmes...

    Ou tu évoques que si il s'adapte, au Bayern c'est bien la preuve que le Bayern a réussi au travers du travail entrepris c'est 4 dernières années à s'approrier les dogmes Barcelonais?

    Si c'est la première je te rejoins, si c'est la seconde en logique pur ce n'est pas du "si et seulement si", et donc il sera dur de conclure...

    en tout cas merci de prendre le temps de discuter.

  • Message posté par Südkurve28 le 18/01/2013 à 17:31
      

    @ILOVEBAYERN

    Je suis supporter du Bayern tout comme toi, mais tu franchis un pas que je ne franchirais pas moi-même en nous plaçant au niveau du Barça. Certes notre équipe joue bien, certes on compte une bonne avance en championnat et certes on a un jeu flamboyant, mais il reste quand même quelques ajustements à effectuer.

    Le principal problème du Bayern je trouve, c'est le manque de constance dans les performances, principalement en Ligue des Champions cette année. J'ai pas été très convaincu par les deux matchs contre Valence (à titre de comparaison le Barça les a cartonné en Liga), ni par le match aller à Lille qui a quand même été d'un ennui total. On peut parler de gestion, mais je trouve dangereux de vouloir gérer un avantage minime d'un seul but à l'extérieur contre une équipe, pour le coup, bien inférieure. Je parle même pas de Borisov ou on a tout simplement pas existé, même si le terrain y est sans doute aussi pour quelque chose.

    Cela dit, l'arrivée d'un coach comme Guardiola qui a connu de grands succès dans l'ère "2010" du football peut nous rapprocher un peu plus du Barça, puisque c'est le modèle ultime pour tout le monde. Heynckes a été formidable, mais il n'a pas connu de succès majeur depuis la C1 avec le Real en 1998. Peut être que Guardiola va réussir à décomplexer les joueurs et à nous enlever cette putain* de lose qui nous colle à la peau depuis 2010.

    Enfin désolé je m'égare, il ne s'agit pas du sujet principal de l'article.

  • Message posté par chapito92 le 18/01/2013 à 17:49
      Note : - 1 

    a tous les "pseudo journalistes" qui se permettent de tout le temps critiquer les articles : cassez vous du site si vous n'aimez pas. Arrétez de faire vos concierges, à répertorier les fautes d'orthographes, a toujours insulter les mecs qui font des articles tous les jours pour rien ou pas grand chose, c'est lourd...
    Vous voulez donner votre avis ? Créez un blog ! Bande de moules va.
    Sinon très bon article, il y a du fond, c'est écrit et bien pensé avec une réflexion très intéressante sur le rôle de Pep au Barça.
    + 10 pour l'article

  • Message posté par GrahamHill le 18/01/2013 à 17:52
      Note : - 1 

    Ah ben pour une fois, je suis d'accord avec Thibaud. Tu as écrit (et décrit) exactement mes sentiments avec l'arrivée de Guardiola au Bayern et l'effet de balancier qui pourrait affecter le Barça en conséquence. Même si déjà tirer des conclusions sur le match contre Malaga semble un peu hâtif. Je le dis souvent, ce Barcelone-là doit aussi pouvoir décompresser du rythme infernal qu'il s'impose et impose aux autres.

  • Message posté par RonHarris le 18/01/2013 à 17:56
      Note : - 3 

    Message posté par chapito92
    a tous les "pseudo journalistes" qui se permettent de tout le temps critiquer les articles : cassez vous du site si vous n'aimez pas. Arrétez de faire vos concierges, à répertorier les fautes d'orthographes, a toujours insulter les mecs qui font des articles tous les jours pour rien ou pas grand chose, c'est lourd...
    Vous voulez donner votre avis ? Créez un blog ! Bande de moules va.
    Sinon très bon article, il y a du fond, c'est écrit et bien pensé avec une réflexion très intéressante sur le rôle de Pep au Barça.
    + 10 pour l'article


    C'est bon? Tu as pas pris tes médocs aujourd'hui?

    On a le droit de commenter. Les concierges? Non mais sérieusement ce message n'a ni queue ni tête.

  • Message posté par nononoway le 18/01/2013 à 18:06
      Note : - 2 

    @ILOVEBAYERN

    C'est sur que la défaite en finale l'année passée était écoeurante...

    Hors-sujet (ou presque), mais étant (apparemment grand) fan du Bayern et des Diables rouges (dis-moi si je confonds). Ton avis sur Van Buyten en backup de Vermaelen ou Kompany ?

  • Message posté par 11vs11Mag le 18/01/2013 à 18:16
      

    Super article

  • Message posté par Quent3in le 18/01/2013 à 18:20
      

    Je suis pas supporter du Barça, mais c'est vrai que maintenant que Pep n'est plus là, l'équipe n'est plus qu'à une piteuse première place de liga...

    Je suis vraiment curieux de voir ce qu'il donnera au Bayern, une équipe que j'aime bien.

  • Message posté par izaKseeN le 18/01/2013 à 18:22
      Note : 4  /

    Au bout de 30 secondes de lecture, j'ai compris qu'on avait affaire à notre cher M. Leplat. Un article vide, sans analyse, un ramassis de connerie comme d'habitude c'est d'une tristesse..

  • Message posté par izaKseeN le 18/01/2013 à 18:22
      Note : 3  /

    Au bout de 30 secondes de lecture, j'ai compris qu'on avait affaire à notre cher M. Leplat. Un article vide, sans analyse, un ramassis de connerie comme d'habitude c'est d'une tristesse..

  • Message posté par Scual le 18/01/2013 à 19:07
      

    "C’est très rare dans l’histoire du football que dans la même maison des joueurs comme Messi, Xavi et Iniesta puissent apparaître en même temps "

    Ce qui est très rare c'est qu'un gros club donne les moyens à ses jeunes d'atteindre leur vrai potentiel. Il n'y a que les petits clubs qui donnent leur chance et le temps de jeu qui va avec aux rares jeunes qui peuvent exploser... et c'est comme ça que naissent la plupart des grands joueurs. Sauf que les plus gros potentiels sont les jeunes gâchés au sein des meilleurs centres de formation des grands clubs, bien plus nombreux que les perles rares des clubs petits et moyens, mais ils n'ont jamais leur chance.

    En vérité c'est deux visions qui s'affrontent. Celle des millions qui achètent des joueurs monstrueux qui ont explosé dans d'autres clubs, et celle de la formation maison. Le Real et le Barça, Chelsea et Arsenal etc. Les millions contre la formation. La plupart des clubs cherchent l'équilibre entre les deux, mais quand arrivent des clubs qui réussissent en jouant à fond une de ces visions, tout les détracteurs se lâchent comme des fauves sur la supériorité de "leur" méthode.

    Le problème c'est qu'il n'y a pas de mystères, dans les deux cas il faut juste accepter d'en payer le prix. Le Barça a mis 15 ans pour construire cette équipe (et ballon d'or ou pas c'est le Real et Chelsea, leur CONTRAIRE ABSOLU qui leur ont piqué les deux grosses compétitions où ils ont joué). L'Ajax n'a toujours pas réitéré depuis 15 ans et Arsenal n'a pas réussi a tenir et a échoué dans sa première tentative de génération dorée.

    De leurs coté il suffit d'additionner le prix en transferts qu'on couté les C1 de Chelsea ou même du Real des "galactiques" pour comprendre, et les titres de Manchester City en Angleterre ou du Real en liga l'année dernière encore pire.

    Biensur une seule de ces deux méthodes inclu aussi la notion de mérite. Le sacre d'Auxerre en L1 restera pour toujours largement plus "mérité" que les dix prochains titres du PSG, mais bon le mérite à notre époque, ça va finir par être retiré du dictionnaire.

    Le truc c'est que c'est le club et pas l'entraineur qui décide de la stratégie. Du coup pour en revenir à Guardiola une chose est sure, y a une put1 de génération de jeunes au Bayern et leur donner à tous du temps de jeu tout en gardant le même niveau sera pratiquement impossible. C'est surement cette mission qui a été confiée à Guardiola. A ce jeu là Barcelone a réussi et Arsenal a échoué, mais la structure de leurs championnats respectifs explique peut-être tout.

    Pour moi Guardiola va avoir beaucoup de mal.

  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 19:32
      

    C'est marrant, la quasi-totalité des comms a -1, -2 voire -3...

    Pas très cool chez So foot de descendre les gens parce qu'ils ne disent pas du bien de l'article. Ayez au moins la décence de laisser vos abonnés évaluer les messages plutôt que de le faire vous même quand ça vous plait pas.

  • Message posté par Abilio 34 le 18/01/2013 à 20:02
      

    A voir l'avalanche de -1, -2, -3...Je me pose une question:
    Est ce que les auteurs d'articles susceptibles ont un droit de notation illimité ??

  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 20:13
      Note : - 1 

    +1 pour toi Abilio, mais t'en fais pas, t'aurais un beau -3 qui va descendre du ciel dans les 10 minutes.

  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 20:13
      Note : - 2 

    t'auras*

  • Message posté par SEGA le 18/01/2013 à 20:33
      Note : - 2 

    Article exagérément dithyrambique.

    Guardiola, c'est aussi la suspension à olusieurs années (ou à vie, je ne sais plus)pour dopage à la nandrolone à Brescia.

    C'est aussi et surtout un palmarès tronqué par l'UEFA qui a toujours arbitré son équipe de façon à ce qu'elle puisse l'emporter.

    Comme Messi, il profite de la "vibe" barcelonaise en vogue à l'uefa et dans les médias.


  • Message posté par innerself le 18/01/2013 à 21:04
      Note : - 1 

    Thibaud Leplat, je retiendrai le nom. Aussi bons puissent être ses articles de façon générale, c'est pas une bonne idée de plomber tous les commentaires quand t'es pas content.
    Ces gens qui commentent sont ton lectoriat (ouais, je me permets de te tutoyer parce que tu permets bien pire). Tu les descends, tu te descends toi-même et So Foot avec.
    Après, si ça t'amuse, grand bien t'en fasse. Je ne sais pas quoi dire d'autre. A part "Pête un coup" peut-être.

  • Message posté par Calamity Jane le 18/01/2013 à 21:51
      Note : - 1 

    Je suis totalement d'accord avec toi. Pour être avoir vécu en Allemagne près d'un an, je me réjouis de l'arrivée d'un coach aussi médiatique dans la Bundesliga. Ce sera à coup sûr un très bon coup de projecteur.

  • Message posté par invicto le 19/01/2013 à 00:12
      Note : - 2 

    Hola, j'ai pas eu le temps de tout lire mais les coms sont autant intéressants que l'article et c'est aussi ce qui différencie ce site d'un autre, sinon ça ressemble à quoi? une dictature, un public mollement aseptisé...allez sur tf1 pour ça!
    bref, d'entrée je ne suis pas d'accord quand tu dis thibuat que rijkaard n'a pas laissé de souvenirs à barcelone car j'y ai vécu 9 ans et toutes les années rijkaard et j'ai vu la différence entre l'avant rijkaard et l'après rijkaard.
    Rijkaard c'est 1:ronaldinho et 2:l'éclosion de messi donc ce n'est pas rien.
    C'est surtout la transition entre 5 années laborieuses, honteuses et catastrophiques pour le club sous l'ère Gaspard où il n'y avait que 30000 spectateurs / match de moyenne et le début d'une ère d'abondance de victoire en commencant par la seconde coupe d'europe depuis 1992.
    Avant les gens avait honte de supporter le barça, il ne le criait pas partout....après ils étaient habillés de la tête aux pieds Barça!
    Donc à ne pas s'y méprendre Rijkaard est très important à barcelone, il aura eu l'appui de Cruyff dès le début ce qui n'est pas le cas de Guardiola.
    Guardiola est de la casa et du pays donc c'est plus facile de l'assimiler à ce club mais il n'aura perpétué qu'un enseignement appris de longue date et bénéficier du retour d'un public complétement absent avant rijkaard et donc d'un certain engouement et aussi de l'apogée de joueurs comme xavi, puyol, iniesta et Messi plus jeune.
    Guardiola c'est un peu la graine planté il y a 20 ans qui est devenu un bel arbre 20 ans après dont tout le monde veut manger ses fruits...(copyright)
    D'ailleurs, la décadence du Barça n'aura pas lieu mais une baisse de régime oui car ce qu'il est plus important de souligner ici, c'est la fin de carrière de certains cadres comme puyol et xavi qui ont une présence monstrueuse dans cet effectif.
    La place que messi va prendre une fois "les vieux" partis et celle qu'il laissera lui aux autres.
    Mais ce club réserve bien des surprises...
    Quant à Guardiola il a choisi un club qui peut lui offrir du long terme à qui il rendra surement grand service car lui même étant habitué de se projeter ce ne sera que positif.
    adeu

  • Message posté par izaKseeN le 19/01/2013 à 00:41
      Note : - 1 

    Message posté par chapito92
    a tous les "pseudo journalistes" qui se permettent de tout le temps critiquer les articles : cassez vous du site si vous n'aimez pas. Arrétez de faire vos concierges, à répertorier les fautes d'orthographes, a toujours insulter les mecs qui font des articles tous les jours pour rien ou pas grand chose, c'est lourd...
    Vous voulez donner votre avis ? Créez un blog ! Bande de moules va.
    Sinon très bon article, il y a du fond, c'est écrit et bien pensé avec une réflexion très intéressante sur le rôle de Pep au Barça.
    + 10 pour l'article



    T'as autant de légitimité en faisant l'apologie de l’énième bouse de Leplat que moi en la critiquant.. D'autant plus que contrairement à ce que tu dis il n'y a ni fond, ni réflexion intéressante sur le rôle de Pep au Barça. La première partie c'est du pipi de chat, l'explication de psychanalyste à 3 francs expliquant que si Sanchez se viande 2 fois c'est parce que Pep vient de signer au Bayern c'est une blague. Non puis Valdes va probablement signer au Bayern dès 2014 parce que Guardiola lui manque c'est sûr là !


    Guardiola est un entraîneur hors du commun. Il a permis au Barça d'être l'équipe qu'elle est aujourd'hui en donnant sa chance à Iniesta, en lancant Busquets, Pedro en rappelant Piqué et j'en passe. Alors oui, il a hérité de joueurs avec un potentiel énorme. C'est sa capacité à conditionner un vestiaire, sa vision du jeu, de l'équipe, d'un club qui aura permis de tirer le maximum des joueurs et qu'ils explosent. D'autres avaient des pépites entre les mains malgré tout ils en ont fait des Walcott ou des Robinho comme quoi..

    Ah et sinon la suite de l'article c'est à vomir, toutes les réponses aux questions sont NON ! Bref, il n'y a aucune analyse du rôle de Guardiola au Barça..

  • Message posté par cavibomba le 19/01/2013 à 00:58
      Note : - 1 

    N'importe quoi! Barcelone n'a pas attendu Guardiola pour gagner et très certainement, continuera à le faire sans lui dans le futur. Autre exemple: le Milan AC ne s'est pas liquéfié quand Sacchi est parti, bien au contraire!
    Qu'il s'impose au Bayern ça sera déjà bien....

  • Message posté par Drepozz le 19/01/2013 à 11:24
      Note : - 1 

    Message posté par innerself
    Thibaud Leplat, je retiendrai le nom. Aussi bons puissent être ses articles de façon générale, c'est pas une bonne idée de plomber tous les commentaires quand t'es pas content.
    Ces gens qui commentent sont ton lectoriat (ouais, je me permets de te tutoyer parce que tu permets bien pire). Tu les descends, tu te descends toi-même et So Foot avec.
    Après, si ça t'amuse, grand bien t'en fasse. Je ne sais pas quoi dire d'autre. A part "Pête un coup" peut-être.


    Faut pas être parano non plus, c'est pas T. Leplat qui perd son temps à mettre des -1 à tout le monde. C'est le cas sur la plupart des articles/brèves de sofoot ces temps-ci.

  • Message posté par innerself le 19/01/2013 à 11:42
      

    Je ne sais pas qui s'évertue à mettre des -2 systématiques, alors t'as peut-être raison en disant qu'il n'y est pour rien.
    En tout cas quelqu'un le fait, et c'est carrément flagrant sur cet article. Chose que j'avais encore jamais constatée sur So Foot jusque là.

  • Message posté par Scual le 19/01/2013 à 12:26
      Note : 1 

    Non ça dure depuis un moment.

    C'est facile, j'ai pas changé de personnalité ni rien et pourtant avant j'avais plutôt en moyenne +2 ou + 3, et depuis quelques temps j'ai plutôt -2 ou - 3 en moyenne.

    Je dis rien de plus con ou de plus intelligent et ça varie, et tout et tout, mais sur le nombre, c'est certain qu'il y a eu un vrai changement. Après va savoir ce que c'est, les journalistes vengeurs, le club des moinsseurs fous, l'union des anti-sofoot... va savoir.

  • Message posté par invicto le 19/01/2013 à 13:15
      

    si les -1 dérangent, on a qu'a repasser derrière et refoutre des +1, le guss qui à déjà scoré ne pourra plus le faire c'est tout. Pi si ça l'éclate sérieux, tant mieux pour lui!

  • Par Thibaud Leplat le 19/01/2013 à 15:02

    Message posté par invicto
    Hola, j'ai pas eu le temps de tout lire mais les coms sont autant intéressants que l'article et c'est aussi ce qui différencie ce site d'un autre, sinon ça ressemble à quoi? une dictature, un public mollement aseptisé...allez sur tf1 pour ça!
    bref, d'entrée je ne suis pas d'accord quand tu dis thibuat que rijkaard n'a pas laissé de souvenirs à barcelone car j'y ai vécu 9 ans et toutes les années rijkaard et j'ai vu la différence entre l'avant rijkaard et l'après rijkaard.
    Rijkaard c'est 1:ronaldinho et 2:l'éclosion de messi donc ce n'est pas rien.
    C'est surtout la transition entre 5 années laborieuses, honteuses et catastrophiques pour le club sous l'ère Gaspard où il n'y avait que 30000 spectateurs / match de moyenne et le début d'une ère d'abondance de victoire en commencant par la seconde coupe d'europe depuis 1992.
    Avant les gens avait honte de supporter le barça, il ne le criait pas partout....après ils étaient habillés de la tête aux pieds Barça!
    Donc à ne pas s'y méprendre Rijkaard est très important à barcelone, il aura eu l'appui de Cruyff dès le début ce qui n'est pas le cas de Guardiola.
    Guardiola est de la casa et du pays donc c'est plus facile de l'assimiler à ce club mais il n'aura perpétué qu'un enseignement appris de longue date et bénéficier du retour d'un public complétement absent avant rijkaard et donc d'un certain engouement et aussi de l'apogée de joueurs comme xavi, puyol, iniesta et Messi plus jeune.
    Guardiola c'est un peu la graine planté il y a 20 ans qui est devenu un bel arbre 20 ans après dont tout le monde veut manger ses fruits...(copyright)
    D'ailleurs, la décadence du Barça n'aura pas lieu mais une baisse de régime oui car ce qu'il est plus important de souligner ici, c'est la fin de carrière de certains cadres comme puyol et xavi qui ont une présence monstrueuse dans cet effectif.
    La place que messi va prendre une fois "les vieux" partis et celle qu'il laissera lui aux autres.
    Mais ce club réserve bien des surprises...
    Quant à Guardiola il a choisi un club qui peut lui offrir du long terme à qui il rendra surement grand service car lui même étant habitué de se projeter ce ne sera que positif.
    adeu



    La période Rijkaard est évidemment importante parce que c'est le retour de la joie au Camp Nou. Rijkaard revient aux fondamentaux du jeu à la hollandaise. Le Barça reprend plaisir à jouer. Mais sa dernière saison est catastrophique en termes de gestion.

    la période Rijkaard souffre de la comparaison avec la période Guardiola. Etoo, Ronnie et Déco, qui étaient les symboles de la période à Francky sont éjectés par Pep. Le Barça de Rijkaard n'a quasiment pas de postérité. C'est dans ce sens-là que je veux dire qu'il n'a pas laissé beaucoup de souvenir (quelques titres, ronnie, pas plus).

  • Message posté par invicto le 20/01/2013 à 00:51
      

    ...hmm ouais je vois ce que tu veux dire mais ceux qui sont là maintenant étaient là avant aussi mais moins présents médiatiquement (les catalans de la masia) car un peu effacés par les 3 que tu cites, les mêmes qui auront commencé à creuser eux-mêmes leur tombe...
    Mais l'histoire du Barça est un peu plus complexe car toujours mêlée à la politique de ses présidents quoi qu'on en dise, la fin de rijkaard qui est de nature assez réservé sera marqué surtout par le début des complots internes menés par Rossel contre Laporta en vue des prochaines élections et comme chaque nouveau candidat doit faire du bruit pour se faire élire...rijkaard et son trio magique ont vite été éclipsé par les promesses de renouvellement de laporta, d'où les pétages de plomb d'etoo et l'arrivée de guardiola, le très catalan qui sert aussi de tremplin politique au très catalan laporta...
    Bref, quand tu parles de joie aussi, il est difficile de comparer le charisme de Ronnie à celui de Messi qui aurait plutôt le charisme d'une huitre comparé au phénomène ronnie.


77 réactions :
Poster un commentaire