1. //
  2. // 28e journée
  3. // Francfort/Munich
  4. // Le débat

Guardiola au Bayern, et si finalement c'était une fausse bonne idée ?

À quelques heures du probable 23e titre de champion du Bayern, et alors que le club bavarois semble plus fort que jamais avec Heynckes à sa tête, se pose la question de savoir ce que Guardiola pourra apporter de plus. Et si le mariage entre le Catalan et le Rekordmeister, tant encensé en janvier dernier, était en fait une fausse bonne idée ?

Modififié
16 40
Guardiola au Bayern, c'est finalement une fausse bonne idée

« Je pense que c'est très important de remporter des titres, mais trouver quelqu'un qui a une philosophie est au moins aussi important. (...) Bien sûr que ce sera difficile de faire mieux que Jupp Heynckes s'il gagne trois titres, mais il y aura énormément d'espace pour Pep au sein du Bayern Munich. » Interrogé dans le dernier numéro de So Foot à paraître lundi en kiosques, Uli Hoeness doit déjà répondre de l'intérêt d'avoir fait signer Pep Guardiola. La raison ? Le fait que le Bayern est sérieusement en mesure de réaliser un triplé historique : championnat (si Kim Jong-Un n'appuie pas entre-temps sur le gros bouton rouge, d'ici quelques heures, l'affaire est pliée), Coupe d'Allemagne (demi-finale contre Wolfsburg le 16 avril prochain) et Ligue des champions. Même si rien n'est encore fait, que tout est possible dans le football, que la jurisprudence Bayer Leverkusen appelle à la retenue, et cetera, et cetera, difficile de ne pas penser que la tâche de Pep Guardiola sera beaucoup plus galère qu'il n'a pu le penser au moment de parapher son contrat. Car la question est : que pourra-t-il apporter de plus ?

La réponse est toute trouvée : « philosophie du Barça » , « toque » , « jeu à une touche de balle » , « préceptes de la Masia » . Mais depuis quand le Bayern et ses cent ans d'histoire en ont quelque chose à foutre du beau jeu ? Comme son nom l'indique, le Rekordmeister est avant tout une machine à gagner qui écrase par un style très vertical tout adversaire qui se met en travers de son passage. Même si Hoeness le manager déclare que Pep aura « énormément d'espace » , l'institution « Fußball-Club Bayern München » sera toujours plus forte que lui, tout actuel prince du football total aux deux Ligues des champions qu'il est. Jamais le Catalan n'aura le temps et le loisir de développer son schéma de jeu, sa patte, au détriment des 3 points sur le tableau d'affichage. Or le fossé entre l'ADN football de Pep Guardiola et celui du Bayern est tel que le concubinage ne pourra se faire sans quelques accrocs et maintes réglages. À ce moment-là, le coach osera t-il s'asseoir sur ses préceptes ? Le Bayern le laissera t-il faire moins bien que cette année sans oser le déranger ? Difficile de gober un tel discours. Car au Bayern plus qu'ailleurs, seuls les chiffres parlent. Sûr que Jürgen Klinsmann et ses idées révolutionnaires seraient prêts à témoigner. Le Bayern, quoi qu'il en dise, ne peut se permettre d'accorder un quelconque temps d'adaptation à son entraîneur, Guardiola ou pas Guardiola.

Et pourquoi ça ne marcherait pas tout de suite ? Pourquoi Schweinsteiger ne pourrait-il pas devenir le nouveau Xavi ? Pourquoi Robben ne pourrait-il pas arrêter ses solos pour faire des passes latérales ? Parce qu'ils sont déjà trop vieux pour changer et que la Masia ne s'est pas construite en une année. Alors quoi ? Alors Guardiola aurait mieux fait de signer ailleurs qu'en Bavière. Mais pas non plus si loin, histoire de rester dans le seul championnat que Mourinho n'a pas encore gagné. Le défi Borussia Dortmund, par exemple, aurait été autrement plus couillu, et à l'arrivée, intelligent.

Par Maxime Marchon

Guardiola au Bayern, ça reste quand même une bonne idée

Si Jupp Heynckes réalise le triplé pour sa dernière (?) saison en tant que coach, il est clair que Pep Guardiola pourra difficilement faire mieux à partir de l'an prochain. Mais le but de Guardiola n'est pas de faire le triplé tous les ans. Imaginons qu'il échoue à gagner un titre lors de sa première saison : il n'est pas dit que le board bavarois le licenciera de suite. Bien sûr, ça va faire chier Hoeness et Rummenigge. Beckenbauer va y aller de ses critiques ; et ce, même s'il a un rôle moindre au Bayern en ce moment. Quant à Pep Guardiola, le Catalan risque de se retrouver dans une position difficile, mais son aventure à Munich ne prendra pas fin dans l'immédiat pour autant.

Si Uli Hoeness a tout fait pour convaincre le Catalan de choisir la Bavière plutôt que l'Angleterre, c'est qu'il veut mettre un maximum de chances de son côté. Gagner une Ligue des champions l'an prochain, pourquoi pas ? Le véritable but, c'est de devenir le favori pour la remporter tous les ans. Après le désastreux épisode Klinsmann, Van Gaal et Heynckes ont redonné vie à cette équipe, qui s'est à nouveau transformée en Panzer. Motivé par la possibilité d'une victoire finale à l'Allianz Arena, le Rekordmeister a donné la priorité à la Ligue des champions l'an dernier. La défaite « Dahoam » (à la maison) a fait beaucoup de mal aux Bavarois. Toutefois, cela leur a permis de revenir plus forts encore.

Concrètement, s'ils n'avaient pas perdu cette finale, ils n'auraient jamais été aussi forts cette saison, comme si les joueurs et le coach s'étaient dit : « Ok, on ne veut plus jamais vivre ça. » Aujourd'hui, le Bayern est de nouveau sur le devant de la scène, un Bayern fort, avec la (petite) pointe d'arrogance qui fait son charme. La saison prochaine, Guardiola recrutera qui il voudra (avec l'accord des dirigeants) et donnera au Bayern l'identité de jeu qu'il voudra. Mais au final, ce sera à lui de s'adapter au club, à l'esprit Bayern, et non l'inverse. L'identité bavaroise prévaut. Mia san mia.

Par Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

broly1236 Niveau : DHR
Je vous parie le million que Guardiola va pourrir l'ambiance et faire explosé le vestiaire du Bayern et qu'au final ce sera le pire choix que de garder le bon vieu Jupp
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Je me demande surtout s'il va accepter de ne pas avoir tous les pouvoirs et de se faire commander par Hoenness et compagnie.
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par broly1236
Je vous parie le million que Guardiola va pourrir l'ambiance et faire explosé le vestiaire du Bayern et qu'au final ce sera le pire choix que de garder le bon vieu Jupp


Sauf que Guardiola ou pas, le "bon vieux Jupp" n'est pas viré mais part à la retraite de son plein gré.
Yaya-letour Niveau : CFA2
Esperons qu'il ne se plante pas !
Yaya-letour Niveau : CFA2
Message posté par volontaire82


Sauf que Guardiola ou pas, le "bon vieux Jupp" n'est pas viré mais part à la retraite de son plein gré.


A la retraite de son plein gré ? J'ai + l'impression qu' Hoeness et compagnie le pousse a la retraitre et Guardiola ne fera pas mieux que le "bon vieux Jupp".
il me semble que c´en est une, il lui mette trop de pression d´un coup alors qu´il n´a même pas commencé..
Il va avoir une énorme pression, mais je pense que ça peut le faire. Par contre, pour le "toque", il faut oublier.


Que ce soit avec Trapattoni ou Van Gaal , les entraineurs étrangers ont toujours bien réussit en marquant le club en gagnant des trophés , malgré quelques soucis extra sportif !
Cependant un entraineur Allemand aura fait l'affaire aussi tant le club est bien gérer et structuré et puissant financièrement , a la limite de se dire qu'importe le nom de cet entraineur vu les moyens mit dans l'effectif le club aura toujours des résultats !
Tout dépend de comment il va arriver dans un Bayern qui aujourd'hui a des possessions de balles quasi-similaires au Barça et même supérieures parfois comme les 60% au Bernabeu l'an passé.
A cela, t'ajoute la verticalité hallucinante,, je ne vois pas ce que va faire Guardiola?
S'il respecte le travail déja fait au Bayern et s'inscrit dans la continuité, ok mais s'il veut révolutionner l'équipe, je sens l'échec.
Faut pas aussi oublier que ce qui risque de le mettre à terre, c'est Dortmund parce que le Guardiola d'aujourd'hui, c'est Klopp.
Le Bayern sauve la face avec ses 20 points d'avance vis à vis de Klopp mais si le bayern de Guardiola perd le championnat et que le Borussia continue à produire le plus beau jeu d'Europe, il fera pas plus d'une saison
En engageant Guardiola, le Bayern veut sans doute gagner des titres.
Mais le but est encore plus, de braquer les projecteurs et les cameras du monde entier sur la Bundesliga et d’engranger les dividendes qui ne manqueront pas de venir avec.
Ce championnat a tout pour plaire depuis un moment déjà et pourtant les médias restent bloqués sur l'Espagne et l'Angleterre.
Engager Guardiola est peut-être une fausse bonne idée sportive, l’avenir nous le dira.
Par contre c’est une super idée de com’.
Rien que pour ça, le pari Guardiola est déjà gagné.
“Bundesliga vor, noch ein Tor!”
J'espère qu'il ne va pas imposer un style de jeu à la Barça au Bayern. Le Bayern résume le jeu allemand a lui tout seul, attaque en permanence vitesse et profondeur. Pas besoin de tiki taka ou je sais pas quoi . J'espère qu'il ne va trop changer le Bayern qui est l'équipe qui procure le plus de plaisir en Europe et pas en faire un barça bis ennuyeux à mourrir.
Selbycool Niveau : CFA2
J'ai beaucoup de mal à comprendre vos prédictions... Pourquoi Guardiola voudrait-il à tout prix imposer un jeu à la Barcelonaise dans une équipe qui n'en a ni l'ADN, ni l'envie ?

Je crois que ce type est beaucoup trop brillant pour commettre cette erreur : il va surtout chercher le meilleur compromis entre son idéal de jeu et les cartes qu'il aura entre les mains à la rentrée. J'imagine un jeu finalement très proche du Bayern actuel, mais avec des défenseurs plus à l'aise avec le ballon, un bloc plus haut, et moins de passes aériennes... Mais pas une seule seconde un Barça 2010 avec l'accent Teuton, tout simplement parce que les joueurs pour ça sont à Barcelone.
Question subsidiaire à celle de Guardiola, celle de son staff. Il était entouré des très bons adjoints qu'il connaissait depuis longtemps à Barcelone, comme Tito, mais pour le moment, on a du mal à voir qui va l'accompagner à Munich. Ce sont surtout des hispanophones qui ont été cités (Raul, Milito, Luis Enrique) mais il ne faudrait pas qu'il se coupe des joueurs en oubliant d’adjoindre des techniciens allemands, pour le renseigner sur son effectif et la tactique à l'allemande.
Moi ce que j'aimerais c'est voir Guardiola dans un club qui n'est pas encore construit, pas encore au sommet.
Lorsqu'il est arrivé au Barça, il faut être honnête l'équipe était déjà à 75% ce qu'elle est devenue. Messi est juste devenu de plus en plus fort au fil des années, mais la base de l'équipe était déjà faite et je pense pas qu'il ai apporter autant au Barça que ce que l'on dit, certes sa première saison était énorme, mais elle coïncide avec l'éclosion quasi-totale de Messi . La preuve c'est que même avec le changement d’entraîneur le Barça reste le même, il tourne tout seul. Là il arrive dans un club qui explose tout sur son passage, qui va finir sur une saison encore meilleure que celle que le Barça avait réalisé avant son arrivée, je vois vraiment pas ce qu'il changera à l'équipe, elle est compétitive, il n'y a pas vraiment de très vieux joueurs à remplacer dans l'immédiat ( à part peut-être Van Buyten ). Clairement l'équipe est déjà faite. Le Barça de l'avant Guardiola évoluait déjà en 4-3-3, il a rien inventé.
Là il arrive dans un club qui évolue dans un 4-2-3-1 donc qui diffère totalement. Si il change la formation, l'équipe sera sans repères, si il garde ce schéma il coachera pas pareil qu'avec Barcelone, donc soit il se plante totalement et j'aurais raison de penser qu'il est un peu sur-coté, soit il réussi à faire une saison digne de celle en cours et il justifiera son statut.

Mais je reste pour l'instant pessimiste quand à ce choix.
Guardiola est intelligent et connait le football, et a prouvé ses aptitudes d'entraineurs, Sammer est intelligent et connait le football, les dirigeants du Bayern sont intelligents et connaissent le football...

La plupart des joueurs du Bayern sont intelligents dans le football...

Je vois pas trop ce qui pourrait coincer, tout comme Heynckes avait bénéficié du travail de Van Gaal (jeu basé sur la possession de balle, la patience, Schweini dans l'axe, emmergence de jeunes joueurs) pour y ajouter plusieurs choses (meilleur équilibre défense attaque avec plus de travail, plus de concentration, de nouveaux jeunes, amélioration de l'entente entres joueurs), je crois que Guardiola apportera sa touche à une équipe qui vit déjà et progresse depuis deux entraineurs... sans faire table rase du jeu actuel...

Maintenant je vois pas ce qui peut coincer, c'est sur que cette saison en championnat ne se reverra pas l'an prochain, Dortmund sera sans doute plus fort, et plus à nos trousses... Pour la C.L. le Bayern est de toute façon voué à jouer les derniers tours pendant au moins 3,4, 5 ans... (après il y aura gentillement la succession Schweini, Ribery, Lahm...(entre autre)...
J'aime bien de temps en temps Sofoot. Y'a de bons articles sur des choses intéressantes comme " On était à ... " .
Mais des fois, ils pondent des articles en ne reprenant que l'évidence de l'opinion publique.

On ne parle pas du tout dans cette article que depuis l'annonce de Guardiola, y'a eu 3000 inscrits quelques heures simplement après. Bien plus qu'un coach de renom, c'est l'assurance de braquer enfin les yeux sur une Bundesliga au combien riche ( aussi bien financièrement que sur le terrain ) mais tellement sous-médiatisé.



Et puis Robben n'est plus titulaire. Il est le " Menez " du Bayern : si l'un des 3 joueurs milieux offensifs se blessent, Robben est là en tant que joker. Et Guardiola ne le gardera pas. Y'aura énormément de moyens mis à disposition pour mettre en oeuvre sa philosophie et les priorités se situent à tous les secteurs : un défenseur, un milieu relayeur, un milieu offensif et un attaquant.
Pour finir, le style verticale du Bayern ... Mmmmmouais. Comparé au Barça, c'est sûr que c'est plus verticale mais c'est l'équipe, avec le Real qui tient le plus la possession de balle sans pour autant se ruer tout le temps vers le but adverse.
Désolé de te décevoir mais visiblement Guardiola veut absolument garder Robben.
c'est dans toute la presse allemande
Ok ok, je défends les néerlandais par monts et par vaux mais c'est dans toute la presse allemands, on parle d'un transfert de Ribery à Fener, j'espère que c'est pas le cas et perso, ça m'étonnerait qu'il vire Ribery mais bizarrement, c'est pas du tout relayé en France.
En tout cas, ce qui est vraiment sur, c'est que Robben reste et ce sera une piéce importante du système Guardiola.
ps: Contrairement au Psg, c'est pas un journaliste de 130 kilos qui fait l'équipe
Message posté par youkiwouf

Mais le but est encore plus, de braquer les projecteurs et les cameras du monde entier sur la Bundesliga


Exactement. La vérité est là, le Bayern peut gagner son championnat avec 50 points d'avance et faire de quadruplés en ligue des champions, ça ne changera rien. Et on peut pas dire que la popularité prend du temps à se construire vu que le Bayern règne déjà depuis un siècle. Hoeness veut faire encore grandir son club à l'international, il envie (sans aucun côté péjoratif) le Barça et le Real et pour ça il lui fallait Guardiola tout simplement.

Je sais pas si ça va marcher mais dans ce qu'il veut construire, c'était la chose à faire. Mais évidemment qu'il ne prend pas Guardiola uniquement pour ça. Oubliez jamais qu'il est un entraîneur extraordinaire.
Hahaha t'es deg! quel taré!
J'adore, t'en parles comme si tu faisais l'équipe.
Nan , C'est Bild, Goal.com et surtout, Mundo deportivo.
CA commence à faire beaucoup!
Moi, chuis un grand fan de Ribery et comme je l'ai dit, ça m'étonnerait grandement qu'il le vire mais je t'avoue que si Guardiola le garde pas, ça me fera plaisir rien que pour les beaufs comme toi.
Justement, les rumeurs débiles sur Robben à Gala ou à l'inter, elles ont été ralayées, non? et toi? chuis sur que t'y as cru
Entre personnes de bonne intelligence ça ne peut que marcher.

Il n'égalera peut être pas son record de 6 titres au Barça, mais le Bayern est une telle machine que la fusion se fera en douceur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
16 40