En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guangzhou Evergrande

Guangzhou Evergrande, le nouvel empire de Chine ?

De plus en plus de ferveur, mais toujours un énorme retard sur le Japon et la Corée du Sud, le football chinois peine à s'éveiller. Corruption, contre-performances des clubs et de la sélection, scandales sexuels... Puis un jour est arrivé le Guangzhou Evergrande, une équipe à même de conquérir l'Asie du football. Gros plan.

Modififié

27 août 2014, quart de finale retour de la Ligue des champions asiatique au Tianhe Stadium de Canton. Près de 40 000 spectateurs assistent à la joie des Australiens des Western Sydney Wandereres. Ils ont bien raison de lever les bras devant les supporters chinois en pleurs : ils viennent d'accrocher un ticket pour le dernier carré de la compétition pour la première fois de leur histoire, à la faveur du but marqué à l'extérieur. Pas contre n'importe qui, le tenant du titre Guangzhou Evergrande. Privé de son entraîneur Marcello Lippi, qui, suspendu, a assisté au drame depuis les tribunes, le géant chinois vient de connaître sa première grande désillusion depuis le rachat du club - et son changement de nom - en 2009 par la société immobilière Evergrande Real Estate Group. Cinq ans auparavant, une défaite en quarts de finale contre des Australiens n'aurait rien eu de honteux pour un club chinois, et serait même passée pour une belle performance. Sauf que depuis cinq ans justement, Guangzhou Evergrande n'est plus vraiment un club chinois comme les autres, ayant pris l'habitude de gagner, tout gagner...

La corruption, cancer du football chinois


Retour en arrière. Avant 2013 et le triomphe du Guangzhou Evergrande en Ligue des champions d'Asie, le football de club chinois est un parent pauvre sur le continent : depuis la création de l'épreuve en 1967, seul le Liaoning FC a soulevé le trophée en 1991. La Corée du Sud compte alors dix victoires, le Japon cinq, l'Arabie saoudite quatre, l'Iran trois... Même le Qatar et son jeune championnat ou encore la Thaïlande font mieux avec deux unités au compteur... Entre 2006 (Shanghai Shenhua) et 2012 (Guangzhou Evergrande), aucun club chinois n'arrive même à squatter les quarts de finale, terrible aveu de la pauvreté du championnat local. Celle-ci n'est pas anodine. Depuis la professionnalisation du football chinois en 1994, les techniques de corruption ont évolué plus vite que la culture tactique, conséquence directe de l'influence des sociétés de paris asiatiques et de l'appât du gain rapide dans un pays miné par les « petits arrangements entre amis. » Jeu en triangle ? Non, ici on connaît surtout les meilleures méthodes pour acheter efficacement un résultat, comme par exemple graisser simultanément la patte du gardien, d'un des deux défenseurs centraux et de l'avant-centre adverses, pour être tranquille...

La création de la Chinese Super League en 2004 est censée permettre au football chinois de se réinventer. Il n'en est rien, les vrais problèmes s'accumulent sous le tapis : absence de réelle culture footballistique malgré un intérêt croissant du public - qui préfère d'ailleurs se lever en pleine nuit pour suivre les matchs européens -, faiblesse des infrastructures permettant de démocratiser le football... Ce n'est pas seulement le championnat chinois qui bat de l'aile, l'équipe nationale masculine est également la risée de la population malgré un pic de performances entre 2000 et 2004 (qualification pour le Mondial 2002, puis finale à domicile en Coupe d'Asie des nations, ndlr). Gosses de riches capricieux, adeptes des maisons closes ou encore petites frappes lors des matchs couperets, les joueurs de l'équipe nationale sont régulièrement l'objet de moqueries au rythme de leurs non-exploits. Philippe Troussier, qui a coaché le Shenzhen Ruby plusieurs saisons, attribue la faiblesse des joueurs chinois à la politique de l'enfant unique : « Si le football chinois ne se développe pas à la vitesse du Japon ou de la Corée du Sud, c'est parce qu'une famille chinoise n'a le droit qu'à un enfant. Il doit faire des études et le football n'entre pas dans un plan de carrière comme en Europe.  » Sauf pour les cancres issus de familles riches ?

Les Jeux olympiques de 2008, la goutte d'eau qui fait déborder le vase


À force d'accumuler les saletés sous le paillasson, l'odeur finit par incommoder le tout puissant PCC (Parti communiste chinois). Lors des JO 2008 de Pékin, la République populaire se pare de ses plus beaux atours : un stade olympique flambant neuf (le Nid d'Oiseau), des cérémonies d'ouverture et de clôture confiées à l'esthète du Septième Art Zhang Yimou, et des athlètes ultra-compétitifs. Avec 51 breloques en or, la Chine se retrouve devant les États-Unis au classement des médailles. Tout va bien dans le meilleur des mondes ? Pas totalement, car le football chinois masculin reste à contre-courant : sortis dès la phase de poules du tournoi olympique, les Chinois n'arrivent pas même à battre la modeste Nouvelle-Zélande (1-1) et se font gentiment fesser par le Brésil (0-3). L'équipe de football qui perd lamentablement, c'est le sommet de l'État qui se sent trahi, et décide de lancer une chasse aux sorcières sous le nom de « grande lutte contre la corruption  » .

Phase 1 : les autorités entament au lendemain des Jeux une grande vague d'arrestations contre joueurs, arbitres et dirigeants de clubs qui auraient mouillé dans des affaires de paris truqués. L'opération coup de poing se traduit en 2012 par l'emprisonnement pour dix ans de deux anciens présidents de la Fédération, Xie Yalong et Nan Yong, coupables d'avoir touché des pots de vin. Preuve que le système était vérolé de la base au sommet. Phase 2 : en parallèle au lancement de l'opération décapage au kärcher, les dirigeants chinois « encouragent » en coulisses les grandes fortunes et entreprises du pays à investir dans le football pour redorer le blason du championnat national. En contrepartie ? Des coups de pouce pour leur business. C'est ainsi que le Evergrande Real Estate Group - l'un des grands groupes immobiliers du pays - arrive dans le football chinois en 2009. Cela ne s'invente pas, il rachète un club qui s'apprête à être relégué en division 2 pour une affaire de matchs truqués, le Guangzhou GPC, et le renomme en son honneur. Début de la success story.

Zhu Jun, le Mammedov du Shanghai Shenhua


Cependant, d'autres projets nés après 2008 n'ont pas connu le même succès. Fin 2011, sous l'impulsion de Zhu Jun, gros bonnet de l'industrie du jeu vidéo (The 9 Limited, cotée au Nasdaq, ndlr) et sorte d'âme sœur chinoise d'Hafiz Mammedov, le Shanghai Shenhua décide d'investir des millions sur Nicolas Anelka, alors en fin de parcours avec Chelsea, et Jean Tigana. Objectif : gagner la Chinese Super League dans l'année. En admettant « ne pas avoir de plan à long terme » , Zhu Jun veut tout gagner et vite. Si bien qu'il recale Tigana à peine trois mois plus tard, installe plusieurs semaines Anelka comme coach, puis offre un salaire pharaonique à Didier Drogba pour mener le club aux sommets. Suite à des conflits internes entre actionnaires, les salaires des stars étrangères ne sont plus versés pendant plusieurs semaines, une grève de l'entraînement est évoquée... Dans tout ce bordel, le Shanghai Shenhua termine à une indigne 11e place, tandis que Nico et Didier se font discrètement la malle en fin d'année... Ce type d'histoires qui terminent en eau de boudin malgré des millions investis est monnaie courante à Dalian, Wuhan et dans toutes les grandes villes du pays, faute d'un projet sportif réellement cohérent. Puis la lumière fut, à Canton...

Abonné au milieu de tableau en 2009, le club de Canton, alors Guangzhou GPC, est relégué administrativement en D2 pour une sombre histoire de matchs arrangés datant de 2006. L'immense enceinte du Tianhe Stadium - 60 000 places - sonne creux. Mais les nouveaux patrons ont un vrai projet : là où leurs homologues investissent sur des noms étrangers en fin de cycle et gourmands, Evergrande mise sur les meilleurs joueurs chinois disponibles comme l'attaquant Gao Lin (Shanghai Shenhua), le milieu Zheng Zhi (Celtic Glasgow) ou encore le défenseur Feng Xiaoting (Jeonbuk Hyundai Motors). Pas con quand on sait que les effectifs de Super League sont limités à cinq étrangers dont un Asiatique obligatoire. Montée immédiate en poche, le groupe immobilier réinjecte du cash, cette fois-ci pour taper dans l'armement lourd. Meilleur joueur du Brasileirão 2010, Darío Conca est courtisé par l'Europe entière, mais déboule à Canton pour un salaire annuel de plus de 10 millions d'euros. Une somme que le leader technique de Fluminense ne peut refuser, tout comme le Flu qui récupère 7 millions d'euros. À 28 ans, l'Argentin devient l'un des cinq joueurs les mieux payés du monde, et bien sûr, Guangzhou Evergrande est champion en fin d'année. Un investissement nécessaire selon Philippe Troussier : « En Chine, ta position au classement dépend à 80 % de ton mercato de joueurs étrangers. Tu en as le droit à quatre. Si tu fais des bonnes pioches, tu joues le top 4, sinon tu joues la relégation. »

Lippi, Gilardino, Diamanti, Guangzhou Evergrande à l'heure italienne


Le nouveau poids lourd a encore la dalle, et pour croquer l'Asie, décide de confier les clés à un technicien de premier plan. Au chômage depuis deux ans après son départ de la Nazionale italienne, Marcello Lippi est le candidat idéal. Émoustillé par les 10 millions d'euros offerts par saison et le total contrôle du sportif, le coach italien signe deux saisons. Sa bague de fiançailles ? Lucas Barrios, alors champion d'Allemagne avec le Borussia Dortmund, qui débarque pour 8,5 millions d'euros, record absolu du club. Une transaction qui ne portera pas ses fruits, mais qui traduit la philosophie du club : investir sur des joueurs à maturité, pas sur des noms. La preuve, la dernière grande star de l'équipe, le Brésilien Elkeson, est arrivé de Botafogo pour près de 6 millions d'euros fin 2012, et se retrouve déjà dans la légende du club avec près de 60 pions en moins de deux ans sur place.

Grandi par la méthode Lippi et son expérience des compétitions internationales, le Guangzhou Evergrande se prépare à marcher sur le continent. Un quart de finale en 2012 en guise d'échauffement, Guangzhou s'adjuge le trophée en 2013 après une finale de haut vol contre le FC Séoul. La Chine attendait cela depuis 1991. Champion chaque saison depuis sa remontée, toujours plus ambitieux avec les recrutements du Brésilien Muriqui (Atlético Mineiro) depuis reparti, des Italiens Alberto Gilardino (Genoa) et Alessandro Diamanti (Bologne), Guangzhou Evergrande n'a pas envie de s'arrêter en si bon chemin. La défaite en quart de finale contre les Western Sydney Wanderers, c'est un peu comme le titre de Montpellier en 2012 pour Paris : un avertissement. Mais pour le club de Canton, qui réunit désormais 40 000 spectateurs de moyenne à domicile, quand ils n'étaient que moitié en 2010, l'enjeu est aujourd'hui affaire d'État : s'inscrire dans la durée pour servir de locomotive et d'exemple au reste du football chinois. Et il en a bien besoin.

Par Quentin Müller et Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 11 heures Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 il y a 12 heures Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 il y a 13 heures L'étrange statue indienne de Maradona 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 9 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 6 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15