1. //
  2. //
  3. // Club Atlético Peñarol

Grosse tension au Centenario de Peñarol

Modififié
12 4
Alors que la rumeur de l'arrivée de Diego Forlán au Club Atlético Peñarol enfle de jour en jour, le club le plus titré d'Uruguay s'est surtout fait remarquer lors de la rocambolesque finale du championnat professionnel uruguayen.

Menés 2-0 à la mi-temps au stade Centenario face au Nacional, son grand rival de la capitale, les supporters du Peñarol manifestent d'abord leur mécontentement en se rassemblant en bas des tribunes, avec des sièges arrachés finalement jetés sur la pelouse. Malgré cet incident, les forces de l'ordre n'agissent pas et l'arbitre de la rencontre décide de reprendre le jeu.

La fin du match est spectaculaire : les Carboneros du Peñarol arrachent la prolongation à la dernière minute et à 10 contre 11. Mais le Nacional reprend le dessus et marque à la 109e minute de jeu, puis obtient un penalty une minute plus tard. La rencontre ne se finira jamais. Comme le montre une vidéo du site Marca, les supporters carboneros, excités par l'intervention des militaires uruguayens et par la fin du match, pilonnent les militaires avec les sièges, puis s'attaquent à une ambulance stationnée au bord de la pelouse.

Dans la confusion générale, l'arbitre siffle la fin du match et les joueurs du Nacional, bien que champions, repartent du stade sans la coupe.


SC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Dernier match du chino avec le Nacional au passage, entré à 2 minutes de la fin alors qu'ils menaient 2-1, et le Penarol qui égalise dans la foulée.

Condoléances à Penarol Mi Amor
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Entre ça et le match de l'Uruguay, il doit pas être au top top !!
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Note : 6
Haha bande d'enfoirés !

Mais oui, c'est vrai que c'est assez difficile pour moi en ce moment... Je me remettait à peine de la défaite face à ces petites putes de Nacional que je me prend une défaite face aux hermanos argentino dans les dents, non vraiment sale sale sale semaine pour moi...

Pour ma part, c'était la première fois en 10ans que je n'allait pas au Centenario assister au Superclasico (travail oblige), et je ne le regrette absolument pas !
Comme d'habitudes, ces tocards des barra bravas ont tout gâchées !
J'étai en plein milieu de la barra Amsterdam le 17 mai dernier lors du dernier affrontement face à Nacional, et ce que j'ai vu m'a littéralement DÉGOÛTÉ ! Les mecs sont constamment dans l'affrontement avec la police, ils viennent avec des grande maille pour péter les sièges en béton et les balancer sur les flics, j'ai passer tout le match à éviter les projectiles, j'ai du regarder le terrain 3 minutes à tout péter !
Jamais je ne m'était senti aussi mal à l'aise dans le Centenario, que j'ai toujours considérer comme ma maison. J'ai encore souvenir du recibimiento de Santos le 16 juin 2011(putain 4 ans déjà...), une soirée inoubliable !
Aujourd'hui, t'a l'impression d'être à Bagdad, l'ambiance y est insupportable (pas dans toute les tribunes bien sur), les mecs ne viennent que pour se foutre sur la gueule, j'ai limite l'impression qu'ils se foutent du club qui va encore payer chers l'attitude de ces idiots...

Mais bon pour revenir au match de dimanche, je suis quand même fier de mes carboneros. On s'est fait marcher dessus en 1ére mi-temps, la faute à ces quiches de Diogo et Sandoval (Diogo quoi... le mec a même pas le niveau DH !). La rentré de Leyes et Nandez(qui était revenu deux jours avant de le coupe du monde U20) on tout changé, mais bon c'est pas de leurs faute si El Japo Rodriguez a un petit pois à la place du cerveau (deux cartons jaune en 30secondes, quel tocard !). En tout cas, Luis Aguiar est un génie, j'adore ce joueur, je suis encore surpris qu'il ait pas réussi à percer au Portugal !
A 10 contre 11, on les a littéralement bouffé, et si le match aurait durer 10 minutes de plus, on aurait encore marqué, j'en suis persuader !
La fin du temp réglementaire a permis à Nacional de souffler, et sa a complètement coupé notre rythme !
Et oui, la j'avoue avoir eu un petit sentiment assez étrange lorsque Recoba est entré sur la pelouse pour la dernière fois, j'ai toujours sifflé et traiter ce joueur de tout les noms d'oiseau possible et imaginable, mais je suis quand même obligé de reconnaître qu'il va me manquer, El Chino !

Bon, et pour finir, c'est quasiment fait pour Diego Forlàn, un peu de baume au cœur en ces temps pénibles, sa ne me fera pas de mal !
Timorcheck Niveau : DHR
J'adore le foot mais ce sport est un vrai aimant à crétins!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Kaká a de l'humour
12 4