En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // EURO 2016
  2. // GR. A
  3. // FRANCE-ALBANIE (2-0)

Gringe : « Si on gagne l'Euro, je me fais une natte à la Coman »

Pendant l’Euro, après chaque match des Bleus, une célébrité nous raconte avec qui, où, comment et avec quel degré d’alcoolémie, elle a vu le match de l’équipe de France. Ce jeudi, c’est Gringe qui nous raconte son France-Albanie. Et ça se passe chez lui. Avec un chat.

Modififié
Bon alors, tu l'as vu où ce match ?
Chez moi en tête a tête avec ma Kirin et mon bœuf lôc lac. Enfin, je n’étais pas vraiment seul puisqu’il y avait le chat de ma meuf, Manoush, que je garde en ce moment. C’est un spécimen brachycéphale, il a pas de nez, qui est sujet à de fortes allergies et qui passe son temps à vomir. Donc, au final, c'est comme si j'avais passé la soirée avec un pote bourré ou un supporter anglais. Plutôt cool, quoi. Entre deux galettes, il m'a confié trouver la meuf de Payet dans les tribunes plutôt a son goût... Il est comme ça Manoush, il a un faible pour les aristochattes.

Une sacrée ambiance, donc.
Ambiance à l'image du match : morte.

Tu n’avais pas de pote avec qui le voir ou quoi ?
Si, mais en bon Casseur Flowter que je suis, j'ai fait croire à un pote que je devais rejoindre à Châtelet pour voir le match que j'avais un rendez-vous pour le taf, à 21h... T'as rien vu venir, hein, Sydney ?

C’est ce qu’on appelle un beau coup de pute. Tu n’avais pas envie d’aller te saouler dans un bar ? C’est l’Euro, bordel.
Ce serait le Mondial que ça changerait rien ! Mais bon, promis, si on arrive en quart je retourne la fan zone du Champ-de-Mars avec peinture tricolore sur le visage, vuvuzela et tout le bordel !

Tu étais quand même bourré ?
Pas vraiment, non. Je me suis autorisé deux Kirin, plutôt soft... En même temps, c'est de la bière noich, il me faudrait au moins huit packs pour commencer à ressentir les effets. Là, c'était une dégustation. De toute façon, le plus bourré de la soirée, c'était Martial je crois. C'est moi qui ai picolé, mais c'est lui qui bégayait le plus sur le terrain.

Qu'est-ce que tu as pensé du match en lui-même ?
Un match mou, avec une équipe statique qui joue trop bas depuis deux matchs, ça manque de percussion, de propositions...

C’était quoi le moment fort du match pour toi ?
Le temps fort du match, c’est ma Box qui me lâche à cinq minutes du coup de sifflet final. Le temps qu'elle se réinitialise, j’ai entendu toute ma rue crier. À deux reprises. Putain…

« Contre la Suisse, je serais encore seul avec mon chat, on ne change pas une équipe qui pue la défaite. Le seul problème avec Manoush, c’est que son hygiène laisse à désirer, un peu comme celle du sélectionneur allemand, qui aime se renifler les doigts entre deux consignes de jeu. » Gringe

Après le match, tu as fait quoi ?
Après le match, j'ai maté un bout de l'after show sur beIN. Ils ont des putains d'invités, Jalil Lespert, Youssoupha... Et Da Fonseca – Fernandez, c'est des barres de rires ! Puis je suis retourné à mes moutons, je bosse sur mon album solo là...

Le match t’a inspiré pour quelques sons au moins ?
Rien qui puisse talonner le magnifique hymne de Sergio Ramos. Heureusement pour lui qu'il est bon footeux…

T’es optimiste pour le reste de la compétition ?

Bah non, en même temps c’est difficile de l’être. Tu sens que cette équipe manque de temps de jeu, il y a des idées, mais pas d'automatismes, dès les huitièmes ça risque de devenir compliqué... Mais bon, on verra bien, hein.

Si on est éliminé, tu vas supporter quelle équipe ?
En cas d'élimination des Bleus, je supporterais l'outsider, la plus petite équipe, c'est mon côté david fuck goliath. Il y a un joueur que j'ai kiffé, serbe, ou russe, ou slovaque, je retrouve plus qui, un petit n°10 avec une crête qui fait des dingueries balle au pied, je suis pour lui !

Le prochain match, tu vas le mater où ?
Le prochain match je le mate sur mon canapé, encore. Jamais deux sans trois, « bloqué ! » Et je serais encore seul avec mon chat, on ne change pas une équipe qui pue la défaite. Bon, le seul problème avec Manoush, c’est que son hygiène laisse à désirer, un peu comme celle du sélectionneur allemand, qui aime se renifler les doigts entre deux consignes de jeu.

Si on gagne l'Euro, tu vas faire quoi ?
Si on gagne l'Euro, je me fais une petite natte tressée, en mode queue de rat, à la Coman et je la porte à mes entretiens d'embauche. Bah quoi, qu'est-ce qui y a ?

Vous êtes chauds d'écrire un morceau pour encourager les Bleus, à la Johnny ? Donne-moi au moins une rime.
Bah tiens, en parlant de ça, tu sais qu’avec Orel on a écrit un morceau qui s'appelle « Joueur de foot » qu'on voulait mettre sur notre premier album, une satire du monde du foot et des meufs bling bling qui gravitent autour, sur fond de musique R&B. Mais bon, on a préféré le laisser au fond du tiroir, finalement. C'est con, il y avait de bonnes punchlines. Allez, je t’en donne une : « Elle rêve de Ballon d’or, de talons Dior, qu'un gardien la prenne dans ses filets comme un poisson mort » .

Propos recueillis par Gaspard Manet Retrouvez Gringe avec son groupe des Casseurs Flowters le 16 juillet au Big Festival de Biarritz et à Rock en Seine le 27 août.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 12 il y a 7 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85