1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Bayern, l’Atlético et Arsenal s’imposent à l’arrache

Des buts. Beaucoup de buts. Des renversements de situations. Des poteaux. Des gestes de grande classe. Rien à dire, cette soirée européenne valait le détour. Encore une fois.

Modififié
2k 42

GROUPE A

FC Bâle 1-2 Paris Saint-Germain

Buts : Zuffi (76e) pour Bâle // Matuidi (43e), Meunier (90e) pour Paris



PFC Ludogorets Razgrad 2-3 Arsenal FC

Buts : Cafu (12e), Keșerü (15e) pour Ludogorets // Xhaka (20e), Giroud (41e), Özil (87e) pour Arsenal

Après le 6-0 infligé par Arsenal à Ludogorets il y a quinze jours, ce déplacement des Gunners en Bulgarie avait des allures de simple formalité. Et pourtant, ce sont bien les locaux qui ouvrent le score après seulement douze minutes de jeu. Un coup de massue signé Cafu qui est très vite suivi d’un autre, trois minutes plus tard, lorsque ce même Cafu sert Keșerü dans la surface. Quinze minutes de jeu et 2-0 pour Ludogorets, personne ne l’avait vu venir. Sauf qu’Arsenal a de la ressource. Surtout dans la patte gauche d’Özil qui dégaine la 200e passe décisive de sa carrière pour Xhaka. Le match est relancé. D’autant que juste avant la pause, Olivier Giroud, déjà auteur d’un doublé ce week-end pour son retour en Premier League, profite d’un centre de Ramsey pour venir égaliser de son pied fort, le haut du crâne. 2-2 à la pause, les Gunners ont évité le pire. Et après avoir poussé pendant toute la seconde période, les hommes de tonton Wenger vont même être récompensés en toute fin de match. Grâce à l’intenable Mezut Özil. Comment ? Arf pas grand-chose, juste un coup du sombrero sur le gardien suivi de deux crochets pour éliminer deux défenseurs et marquer dans le but vide. Excusez-le de marquer des buts somptueux en plus de distribuer des caviars.


Classement :


1. Arsenal FC - 10 pts
2. Paris Saint-Germain - 10 pts
3. FC Bâle - 1 pt
4. PFC Ludogorets Razgrad - 1 pt


GROUPE B

Beşiktaş JK 1-1 SSC Napoli

Buts : Quaresma (79e sp) pour Beşiktaş // Hamšík (82e) pour le Napoli



Benfica 1-0 Dynamo Kiev

But : Salvio (45e sp)

En recevant Kiev, la donne est simple pour Benfica : il faut s’imposer pour venir côtoyer Naples en tête de ce groupe B. Si les Portugais ne tardent pas à se montrer dominateurs dans cette rencontre, il n’empêche que leur jeu est trop brouillon pour réellement inquiéter le Dynamo. La solution viendra, comme souvent, d’un coup de pied arrêté. Duel de capitaines dans la surface ukrainienne entre Luisão et Vida, juste avant la pause. Le Croate accroche son homologue portugais, M. Turpin n’hésite pas et désigne le point de penalty. Un penalty que Salvio envoie en plein milieu des cages de Rudko. Le Benfica vire en tête au meilleur des moments. Les locaux continuent de se projeter vers l’avant à la recherche d’un break qui leur assurerait une victoire définitive. Pourtant, c’est bien Kiev qui a la possibilité de revenir dans la partie lorsque Gonzalez est accroché par Ederson Moraes dans la surface. Coupable, le gardien lisboète se fait pardonner dans la foulée en repoussant la tentative de son homonyme Junior Moraes. Un arrêt décisif qui permet au Benfica de préserver sa victoire. Ouf.


Classement :


1. SSC Napoli - 7 pts
2. Benfica - 7 pts
3. Beşiktaş JK - 6 pts
4. Dynamo Kiev - 1 pt


GROUPE C

Manchester City 3-1 FC Barcelone

Buts : Gündoğan (39e, 74e), De Bruyne (51e) pour City // Messi (21e) pour le Barça



Mönchengladbach 1-1 Celtic

Buts : Stindl (32e) pour Gladbach // Dembélé (76e sp) pour le Celtic

Pour Gladbach, la soirée a son importance. Car les Allemands le savent, s’ils s’imposent et que, dans le même temps, City s’incline face à Barcelone, la deuxième place du groupe sera pour eux. Une occasion en or. Alors les locaux s’en donnent à cœur joie, tentant par tous les moyens de venir faire sauter le verrou écossais. Mais le verrou est solide. Et même vicieux, à l’image de cet amour d’enroulé de Sinclair qui vient trouver le poteau d’un Sommer totalement impuissant. Le coup de frayeur est passé, les Allemands peuvent reprendre leur marche en avant. Thorgan Hazard, toujours autant en jambes, vient faire un petit numéro sur le côté droit avant de servir Stindl au point de penalty. Le capitaine ne se fait pas prier et envoie une volée imparable. Si Gladbach semble gérer tranquillement ce résultat, c’était sans compter sur Dembélé qui s’échappe dans la surface où il est déstabilisé par Korb. Carton rouge et penalty. Le Français ne tremble pas et se fait justice lui-même. Et si cela n’aura pas vraiment de résonance pour le Celtic sur la scène européenne, nul doute que Moussa, lui, n’a pas fini de recevoir des coups de téléphone au prochain mercato. Pour le Borussia en revanche, la soirée est encore ratée, comme le chantait si bien Orelsan.


Classement :


1. FC Barcelone - 9 pts
2. Manchester City FC - 7 pts
3. Borussia VfL Mönchengladbach - 4 pts
4. Celtic FC - 2 pts


GROUPE D

Atlético de Madrid 2-1 Rostov

Buts : Griezmann (29e, 90e+4) pour l’Atlético // Azmoun (30e) pour Rostov

L’écart de niveau est tel entre les deux équipes que cette rencontre ne paraissait être rien d’autre qu’un parcours de santé pour les hommes de Diego Simeone. La première période ne fait d’ailleurs que confirmer cette tendance avec Griezmann qui régale avec des petits ponts. Une palette technique que le Français a encore élargie ce soir avec un but tout en acrobatie, dans une sorte de reprise de volée de l’extérieur du gauche le tout en reculant et à l’horizontal. Un geste sans nom, mais de toute beauté. Et un geste décisif surtout puisqu’il permet aux Colchoneros de prendre les devants et de se diriger vers une victoire facile. Enfin, pas vraiment, car à peine deux minutes plus tard, Azmoun, celui que l’on surnomme le Messi iranien, bien servi dans la surface madrilène, s’en va tromper Oblak d’un plat du pied parfait. La surprise est totale. Surtout que derrière, l’Atlético ne parvient pas à faire la différence. La domination est totale, certes, mais elle n’en reste pas moins stérile. Enfin, jusqu’à la 94e minute de jeu, moment choisi par Grizzi pour s’offrir un doublé d’une superbe demi-volée du gauche. Et peu importe la manière, ça fait toujours trois points en plus.


PSV Eindhoven 1-2 FC Bayern Munich

Buts : Arias (14e) pour le PSV // Lewandowski (34e sp, 74e) pour le Bayern

Il y a des matchs comme ça, où tout paraît se lier contre vous. Le Bayern a longtemps eu l’impression d’être dans une de ces rencontres-là, de celles qu’on ne peut pas gagner tant le sort s’acharne. Tout d’abord, il y a cette tête de Lewandowski qui vient trouver la transversale après seulement trois minutes de jeu. Ensuite, il y a ce but d’Arias pour le PSV, alors que le Colombien était en position évidente de hors-jeu. Puis un nouveau poteau pour Lewa. Puis un penalty oublié. Enfin, bref, le Bayern semblait ne pas pouvoir lutter contre son destin. Sauf qu’ils sont finalement allés le changer. À force de volonté. Et qui d’autre que Lewandowski pour égaliser sur un penalty consécutif à une main néerlandaise. Mais le Polonais ne s’arrête pas là, puisque c’est lui qui va donner l’avantage aux siens à un quart d’heure de la fin en reprenant à merveille un centre de Douglas Costa dans les six mètres. Lewa aurait même pu s’offrir un triplé s’il n’avait pas touché une troisième fois le montant après un enchaînement de grande classe. Et voilà une victoire à l’arrachée que le Bayern n’aura pourtant pas volée.

Classement :


1. Atlético de Madrid - 12 pts
2. FC Bayern Munich - 9 pts
3. PSV Eindhoven - 1 pt
4. FK Rostov - 1 pt

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    L'UEFA offre donc 5 points à l'Atletico sur cette C1, intéressant!
    Scandaleux le HJ de White-trash boy car oui, c'est Godin qui détourne, pas le russe.
    Pourtant sur les quelques ralentis que tu peux voir sur youtube, il semble bien que c'est le joueur de Rostov qui la devie vers Griezmann.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    C'est pas ce que je vois, perso
    J'ai revu les images, il semblerait quand même que ce soit bien le russe qui détourne. En tout cas ça paraît assez clair sur ces images (à partir de 4'30 sur la vidéo) :

    http://footyroom.com/matches/79927332/a … tov/review

    Donc but valable. Mais hurlons tous ensemble à la théorie du complot, ce sera beaucoup plus con mais beaucoup plus marrant
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Faut que tu mettes des lunettes.
    Mais bon, Griezmann est français, son but ne peut pas être non valable, j'ai bien compris.
    Haha, cette mauvaise foi, c'est quand même merveilleux. Je suis sûr que t'as même pas essayé de regarder la vidéo. On te met l'évidence sous le pif, tu te mets la tête dans le sable et tu continues à essayer de te faire croire que t'as raison.

    Et ce discours "gnagna Griezmann il est français donc forcément on peut émettre aucune critique"... Tu l'as choisi comme nouvelle tête de turc, histoire de cracher ton fiel et faire chier gratuitement les (nombreux) mecs qui apprécient ce joueur. Quitte à écrire absolument n'importe quoi

    T'es quand même un peu pathétique. Mais bon ça on le savait déjà
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Et c'est pour ça que Griezmann met 20 secondes pour célébrer le but?
    Même lui a plus de dignité que toi!

    Ps:J'adore l'emploi du "on", c'est fou comme ces petites choses peuvent trahir...
    Nic Sammer Lemaire Niveau : District
    Tu peux prendre ta licence de cécifoot mec
    Romansochaux Niveau : CFA
    Ahahaha le white-trash boy, tu ne t'arrêtes donc jamais.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Avoue que c'était un joli troll, bien putassier!
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Pas d'accord Ruud, je suis pas fan de l'Atletico mais en revoyant 2-3 fois le ralenti sur Bein (j'ai suivi la fin du match vu que c'était le dernier en cours), je vois bien le défenseur russe dévier le ballon de la tête... donc pas de HJ de Griezmann.
    De toute façon, peu importe : la victoire était largement méritée et l'Atletico et le Bayern vont se qualifier tranquillement.
    Et puis si tu supportes le PSV, vaut mieux pour toi une défaite de Rostov en vue de la lutte pour la 3e place et l'EL ! ;)
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Remate le ralenti sur la vidéo d'Arsanal plus haut, c'est clairement le défenseur russe qui dévie de la tête.
    "Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"
    Super-Pippo Niveau : CFA
    T'y es un niqué il est pas hors-jeu, c'est le joueur de Rostov qui touche le ballon de la tête.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Godin la touche
    T'as jamais fini de raconter de la merde? Godin la touche pas, de ce fait Griezmann n'est pas hors-jeu. Le but est valable. Et sa célébration, t'es mignon avec tes 20 secondes.
    GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
    C'est fou de parler d'erreur d'arbitrage quand même sur 5 ralentis différents avec 5 axes différents, on peut toujours émettre un doute sur qui la touche. Et tu en parles comme si c'était une erreur volontaire d'arbitrage pour accorder la victoire à l'équipe la plus avantagée par l'arbitrage de l'histoire. Ta mauvaise foi est parfois drôle, parfois constructive, mais bien trop souvent bête et méchante.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Ahahahaha
    A ce sujet, je suis en plein phase de ça: https://www.youtube.com/watch?v=kaqG4SgTWqc
    Ce commentaire a été modifié.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Tiens, c'est marrant j'ai réecouté Jethro et le Grateful Dead y'a quelques temps, mais j'ai pas accroché plus que ça.
    Je suis dans un cycle tropicaliste en ce moment, essentiellement de la musique de Bahia, mélange de bossa et de rock psyché (Tom Zé, Caetano, Os Mutantes, Novos Baianos).

    Ian Anderson, il me fait penser à Thijs van Leer, le génial (?) leader de Focus :

    https://www.youtube.com/watch?v=RFDW9b_ejfI
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Elle est chouette l'itw de Vander (t'as vu cette ressemblance avec Iggy ?)

    Ça fait tout drôle quand même, t'as l'impression de voir un mix entre les Mothers of Invention et le Big Bazar à Fugain.

    Les Small Faces habillés par le costumier des Carpentier.

    The Gilbert and Maritie Experience.
    22 réponses à ce commentaire.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Lewandowski de gala au niveau qui devrait faire de lui le roi des avant-centres mondiaux, il fait un enchainement de tarés.
    Robben pas terrible!
    Sinon, le PSV a été d'une nullité, d'un manque d'ambition dans le jeu, absolument gênants.
    L'UEFA a voulu offrir 3 points au PSV sur cette C1, intéressant!
    Scandaleux le HJ de Santiago Arias car oui, 1,50m d'avance sur le dernier défenseur au départ de la balle, c'est un Hors Jeu.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    J'en parle plus bas, d'ailleurs, hein?
    Parce que moi, je suis honnête, mossieur!
    2 réponses à ce commentaire.
    C'est quoi cette stat de fou furieux 200 passes décisives j'ai jamais vu ça encore !!!
    Et quel but il met ensuite ... il fait du goal adverse sa chose.
    But magnifique indéniablement mais quel est le joueur d'Arsenal qui vient arracher le ballon des pieds du mec de Ludogorets avant qu'Ozil soit lancé en profondeur? Quelqu'un pour me renseigner? Le but est au moins autant pour lui que pour le teuton
    Ahmed-Gooner Niveau : CFA
    Giroud
    Merci ! Pour moi ça vaut clairement un but. Un peu dommage que ça ait pas été relevé dans les quelques résumés que j'ai vus ici ou là
    Ahmed-Gooner Niveau : CFA
    Note : 1
    Giroud est l'un des rares a faire son match ce soir d'ailleurs, et oui ce tacle de sa part fut super important, la passe d'El-Nenny est aussi un délice, en gros c'est notre seule belle action ce soir, qui ce termine sur un viol en direct et en prime time.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Pitié parlez pas de viol, les gars.

    Quand un but est aussi splendide, aussi soyeux, son champ sémantique appartient à la grâce, pas à la violence.
    C est marrant mais giroud, tu le fout sur le banc, et dès qu'il revient, il court, il tacle, il marque, le tout sans ronchonner, sans avoir cette attitude agaçante et embarrassante dont il abuse, surtout lorsque les choses ne tourne pas en sa faveur.
    S'il mûrissait un peu, ce serait quand même chouette....
    7 réponses à ce commentaire.
    Non non et non! Le Bayern ne gagne absolument pas à l'arrache (je réagis au titre).... le Bayern gagne en ayant dominé de A à Z en tapant trois fois sur les poteaux (au final Lewandowski pouvait faire quintuplé), en frappant plus de 20 fois au but, en encaissant un but qui n'aurait pas du être validé ( ça rattrape le hors jeu de Florence en 2009 ...).

    Il y en a marre des commentaires, des titres, des comptes rendus, basés sur le score.... (que ce soit Be In... ou ici...).


    Sinon pour le reste d'accord avec Ruud (pour un coup :P ). concernant Lewandowski, son enchainement est dingue, dommage que ça ne finisse pas au fond. Mais je pense que le PSV pouvait pas faire mieux que des contres attaques plutôt bien menées... (notamment celle qui amène au but);

    Et content des rentrées, que ce soit Costa ou Coman, ça a permis de redynamiser un peu le jeu. Robben a fait un bon début, mais c'est un peu éteint petit à petit.

    Et autant je pense qu'il y avait un net penalty quand Lewandowski se plaint (après avoir tapé la tête sur le poteau), autant le penalty sifflé pour faute de main n'y est pas (mais bon les erreurs de l'arbitre on était dans les 2 sens).
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    L'arbitrage dans les matchs de ce groupe, c'set juste délirant.
    Le PSV se fait voler un but contre l'Atletico et le Bayern à l'aller, se voit accorder un but HJ de 1 mètre, se voit refuser 2 pénos contre l"Atletico mais accorder un qui n'y est pas...etc
    Et dans ce match, le bon péno n'est pas sifflé mais le mauvais, si, c'est fou!
    J'ai un tout petit problème avec ce Bayern, c'est que Muller va finir par perdre sa place, si ça continue.
    Mais avec un Lewandowski à ce niveau et pas celui ignoble face à l'Atletico, ça peut vraiment donner.
    Tu vois que j'avais raison de râler contre lui quand on voit l'avant-centre qu'il peut être.
    Super-Pippo Niveau : CFA
    L'erreur pendant le match de Florence avait plus de conséquences tout de même
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Y avait quand même Van Buyten coté Bayern pour compenser
    Certes (@Super-Pippo), mais au retour Florence marqua un but sur un hors jeu d'au moins 5 cm... :P (vraiment en plus).

    Ce que je voulais dire en rappelant ce cas, c'est simplement que c'est très rare de voir des hors jeu pareils oublié... (c'est un bon gros mètre).
    4 réponses à ce commentaire.
    butterfly Niveau : CFA
    En tous cas cette journée confirme ma petite idée : Arsenal est devenu un prétendant au titre en CL.

    Une charnière Koscielny Mustafi, ça change déjà tout. Mais avec ce Ozil, Sanchez, ce Coquelin, et un Giroud qui sera à n'en pas douter en feu au printemps...bon courage aux autres.
    Pour moi l'affaire Griezman n'est pas aussi simple :
    selon les lois du jeu un joueur n'est pas considéré en position de hors-jeu en cas de passe volontaire d'un adversaire (ce qui ne semble pas être le cas)
    toujours selon les lois du jeu de l'international board, un joueur est en position de hors-jeu "après que le ballon a rebondi ou été dévié par un poteau, la barre transversale ou un adversaire"
    (ce qui semble être notre cas)
    Donc pour moi, grossière erreur d'arbitrage ....
    Fait vraiment que Griezmann arrête avec sa célébration téléphone sérieux
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    2k 42