1. //
  2. // Finale
  3. // France-Portugal (0-1 ap)

Griezmann, finalement non

Cela devait être son match, son apothéose. Ce sera finalement une nouvelle déception cruelle. Antoine Griezmann n'a pas marqué et a perdu en finale de son Euro face au Portugal (0-1). Dur à avaler, même s'il le faudra bien.

Modififié
886 15
On attendait un duel avec Cristiano Ronaldo, on a finalement eu une prestation en solo, la star portugaise devant quitter l'arène dès la première période (25e). Dans ce contexte où il était le meilleur joueur du tournoi et censé être encore une fois le héros de la nation, Antoine Griezmann n'a pas démérité. Il a couru, touché beaucoup de ballons, eu l'occasion de marquer. Mais il a manqué d'un brin de réussite, quand ce n'était pas Rui Patrício qui se dressait sur sa route. Le plus grand malheur de Griezmann ce soir, cela aurait sûrement été que le gardien portugais sorte le match de sa vie. Devant lui, mais aussi toutes les autres tentatives françaises. Quand Hugo Lloris n'a pas su enlever celle d'Éder. Cruel comme le sport peut parfois l'être.

Rui Patrício remporte le round 1


Antoine Griezmann se fait remarquer d'entrée au pressing sur la défense portugaise, puis remet de la tête un ballon que la charnière lusitanienne peine à repousser et qui voit Moussa Sissoko placer une première reprise largement au-dessus. Le tour de l'attaquant de l'Atlético arrive juste après avec une frappe du gauche non maîtrisée (7e), puis enfin une superbe tête à la réception d'une ouverture magistrale de Dimitri Payet. Mais Rui Patrício veille et claque le ballon en corner (10e). Entre-temps, Cristiano Ronaldo a été touché au genou sur un duel avec Dimitri Payet (8e) et doit rapidement se rendre à l'évidence en quittant le terrain en larmes (25e). Dans cette finale annoncée pour le Ballon d'or 2016, Griezmann va donc devoir œuvrer seul. En faisant ce qu'il sait le mieux faire, comme en Liga : redescendre régulièrement pour toucher la balle, se déplacer sur tout le front de l'attaque, trouver des relais, notamment avec Olivier Giroud (30e) ou Dimitri Payet (34e), cette dernière action débouchant sur une bonne frappe de Moussa Sissoko que Rui Patrício doit une nouvelle fois sortir du cadre. Si, à la pause, il n'a pas été décisif, au moins, Griezmann a été très présent. Un peu comme lors de la finale de Ligue des champions contre le Real Madrid.

Griezmann manque la délivrance à quelques centimètres


Dans une seconde période beaucoup plus équilibrée, Griezmann n'hésite pas à redescendre ni à défendre, sur un débordement de João Mario repoussée en corner par Samuel Umtiti (56e). Puis il manque à deux reprises l'occasion d'ouvrir le score. Une première fois lancé par l'entrant Kingsley Coman, il résiste bien au retour de Cédric, mais sa frappe manque de puissance pour inquiéter Rui Patrício (58e). La seconde fois en revanche, le gardien lusitanien ne peut rien, mais sur un nouveau service de Coman, sa tête frôle le cadre de quelques centimètres (66e). De quoi s'inquiéter du manque de réalisme du héros français de l'Euro, dans un match où ses talents de buteur n'ont jamais été aussi nécessaires. Sauf que le souci des Bleus, c'est la baraka de Rui Patrício, une nouvelle fois décisif devant Olivier Giroud, qui avait été servi par l'intenable Coman (75e). Visiblement fatigué, Griezmann a alors plus de mal à suivre les actions et ne peut profiter d'un nouveau centre dans la surface de Coman, où la charnière portugaise dégage en catastrophe (76e). C'est finalement André-Pierre Gignac qui est le plus proche de devenir le sauveur du soir, mais son tir heurte le poteau et le ballon rebondit à quelques dizaines de centimètres trop loin de Griezmann, incapable de conclure et d'éviter une prolongation étouffante.

Le mot de la fin pour Éder


La prolongation n'est pas à l'avantage d'un Griezmann visiblement entamé physiquement. Chose inhabituelle, il rate des passes (99e), tire mal certains corners (101e), même s'il parvient en contrepartie à créer l'une des situations les plus chaudes du début de prolongation (100e). Au moins, on ne peut pas lui reprocher de tenter et de donner, comme lorsqu'il ose un pressing sur Rui Patrício en fin de première période (103e). Mais Griezmann n'a plus de jus, comme le reste de l'équipe de France. Alors quand Éder marque (109e), il est évident que même s'il reste encore 10 minutes, les carottes sont particulièrement cuites, comme les muscles du meilleur Français du tournoi. Qui devra attendre encore deux ans pour espérer soulever un trophée avec les Bleus, et espérer glaner un Ballon d'or.

Par Nicolas Jucha, au Stade France (Saint-Denis)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Griezmann + Benzema vs Griezmann + Giroud
Facile de chier dans la colle maintenant alors que personne ne mouftait jusqu a la finale hein !
Finalement

maçons > Mâcon
Je suis désolé mais j'étais limite dégouté par la Griezmania. Il est passé de (très) bon joueur à prétendant au ballon d'Or selon l'équipe en quelques matchs de l'euro...
Et le tout en occultant le travail fait par les autres joueurs...
En l'adulant comme un dieu. En oubliant que le foot se joue à 11.

Je suis désolé mais Deschamps attend que l'on soit mené pour faire entrer Martial... Gignac aurait dû rester où il était...

Le plus choquant pour moi aura été la titularisation quasi obliatoire de Matuidi et les critiques sur Pogba alors qu'il jouait 6 pour le bien de l'équipe... Il restait couvrir les montées et pertes inutiles de Matuidi...
Message posté par Karpov
Facile de chier dans la colle maintenant alors que personne ne mouftait jusqu a la finale hein !


Oh que si ça mouftait sévère.
Mais ce n'est pas le problème.
J'ai trouvé les joueurs offensifs de l'EDF bien émoussés par leur match contre l'Allemagne à l'exception d'un.
Et je ne sais que penser de la grosse performance de Sissoko.
Je n'aurais jamais imaginé que notre jeu dépende de lui en finale de l'euro.
Avec Payet hors de forme depuis plusieurs matchs et Griezmann émoussé,il nous a manqué du banc.
Un bon,je veux dire.
Martial,Coman,j'ai rien contre eux mais si le collectif autour est déficient et que l'équipe d'en face sait défendre.....Ils n'ont pas une palette technique assez variée pour ce niveau là.
Heureusement que Griezamnn nous sort le meilleur match en compétition d'un joueur de l'EDF contre l'Allemagne depuis Zidane contre le Brésil en 2006.
De toute façon,c'est ce que Deschamps et la fédération visaient:une demie-finale.
Cette équipe me rappelle la Mannschaft de 2006.
Toute l'équipe chante la marseillaise,l'idée est de donner une bonne image,la pression politique est insupportable.
Mais qu'ils laissent donc le football aux footballeurs.
C'est la première fois de ma longue vie de suiveur de l'EDF que je vois les onze chanter l'hymne.
Il paraît que le journal de 20h a passé 20-25 mns sur la victoire des bleus contre l'Allemagne.....pffffff
Franchement les joueurs de talent,c'est pas ça qui manque en France.
Quand on énumère le nombre de joueurs de très haut niveau absents pour cet Euro,ça fait froid dans le dos.
Il y avait moyen de le gagner cet Euro;il aurait fallu le vouloir à tout prix.
Comme les portugais.
J'espère qu'on retiendra les leçons pour 2018.
Bravo à la Seleçao.
Pour tout ce qu'elle a apporté par le passé,c'est grandement mérité.
Bien plus que la malédiction SoFoot il s'est pris celle de tout les médias qui demandaient deja s'il était aux côtés de Platini et Zidane ..
C'est aussi une question de chance, et elle a toujours sa part dans le monde du football. Si la tête de Griezmann rentre en pleine lucarne, qu'aurait-on dit ? Aurait-on autant cracher sur Gignac comme j'ai pu le lire si sa frappe avait été quelques millimètres plus à l'intérieur du poteau ?

Bref, Deschamps a fait un gros travail depuis qu'il a repris les Bleus en main. Il a réussi à composer un groupe France, à faire aimer son équipe et à apporter du panache. Reste à préparer un Mondial qui s'annonce charnière pour beaucoup de joueurs (Pogba aura alors 25 ans, Griezmann 27...). Deschamps pourra certainement s'appuyer sur les arrivées en Bleus de certains nouveaux qui nous font défaut, notamment sur les côtés (Sidibé,Kurzawa...) et dans le secteur offensif (Ben Arfa, Benzema, Fékir, Lacazette,etc..). Certains milieux comme Tolisso et Rabiot auront probablement une carte à jouer pour intégrer ce groupe également.
Comme dis juste audessus , cest une question de chance /malchance , cest le foot .

Par contre on arrive en finale , on est a 2 cm de la gagner et ca critique deja .

On oublie la cascade de blessure et les affaires Valbuena/benzema , vous vous rendez compte d ou l ont vient ?.

La seule critique que DD peut subire c'est Ben arfa .
Et bien je trouve personnellement que Griezmann a fait une superbe finale, le problème c'est qu'il a pas tenu la prolong, entamé physiquement...

Mais son jeu est fin, subtil, (On voit bien qu'il a pas été formé en France celui-là.. Petite pique rapide.) et devant li a vraiment un talent de 9 pour se démarquer et avoir des occasions. C'est pas rentré ce soir ça arrive.

De quoi être optimiste pour 2018.
got_feu_dami Niveau : CFA
Message posté par bartisol
Griezmann + Benzema vs Griezmann + Giroud


bidon : ressrotir benzem
got_feu_dami Niveau : CFA
Message posté par got_feu_dami
bidon : ressrotir benzem


merde...
ressortir Benzema du placard quand çà part en couille...
j regrette pas Giroud, il a ses qualités qui ne sont pas celle de la Benz'
le choix a été fait, c'est la vie.
il avait qu'à être moins teubé aussi, au lieu de faire de la merde et de chialer de pas être sélectionné.
 //  11:19  //  Passionné de l'Ukraine
Message posté par Thétis
Oh que si ça mouftait sévère.
Mais ce n'est pas le problème.
J'ai trouvé les joueurs offensifs de l'EDF bien émoussés par leur match contre l'Allemagne à l'exception d'un.
Et je ne sais que penser de la grosse performance de Sissoko.
Je n'aurais jamais imaginé que notre jeu dépende de lui en finale de l'euro.
Avec Payet hors de forme depuis plusieurs matchs et Griezmann émoussé,il nous a manqué du banc.
Un bon,je veux dire.
Martial,Coman,j'ai rien contre eux mais si le collectif autour est déficient et que l'équipe d'en face sait défendre.....Ils n'ont pas une palette technique assez variée pour ce niveau là.
Heureusement que Griezamnn nous sort le meilleur match en compétition d'un joueur de l'EDF contre l'Allemagne depuis Zidane contre le Brésil en 2006.
De toute façon,c'est ce que Deschamps et la fédération visaient:une demie-finale.
Cette équipe me rappelle la Mannschaft de 2006.
Toute l'équipe chante la marseillaise,l'idée est de donner une bonne image,la pression politique est insupportable.
Mais qu'ils laissent donc le football aux footballeurs.
C'est la première fois de ma longue vie de suiveur de l'EDF que je vois les onze chanter l'hymne.
Il paraît que le journal de 20h a passé 20-25 mns sur la victoire des bleus contre l'Allemagne.....pffffff
Franchement les joueurs de talent,c'est pas ça qui manque en France.
Quand on énumère le nombre de joueurs de très haut niveau absents pour cet Euro,ça fait froid dans le dos.
Il y avait moyen de le gagner cet Euro;il aurait fallu le vouloir à tout prix.
Comme les portugais.
J'espère qu'on retiendra les leçons pour 2018.
Bravo à la Seleçao.
Pour tout ce qu'elle a apporté par le passé,c'est grandement mérité.


Ouais enfin valait mieux parler de l'Euro et de la victoire sur l'Allemagne que de rappeler au bon peuple qu'on passait à l'assemblée la 2ème lecture de la loi travail.
Une loi qui a été sacrément transformée par le sénat, avec un petit 49.3 des familles, qui bizarrement cette fois-ci n'a pas entrainé une motion de censure ni de l'opposition, ni des frondeurs (pseudo ado-rebelles de l’hémicycle)

Du Pain et des Jeux, comme quoi c'est bien dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs confitures.
Message posté par garagnas
Ouais enfin valait mieux parler de l'Euro et de la victoire sur l'Allemagne que de rappeler au bon peuple qu'on passait à l'assemblée la 2ème lecture de la loi travail.
Une loi qui a été sacrément transformée par le sénat, avec un petit 49.3 des familles, qui bizarrement cette fois-ci n'a pas entrainé une motion de censure ni de l'opposition, ni des frondeurs (pseudo ado-rebelles de l’hémicycle)

Du Pain et des Jeux, comme quoi c'est bien dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs confitures.


Nous sommes donc d'accord.
L'instrumentalisation politique de ce si beau sport n'est pas vraiment ma tasse de thé.
Le Football aux footballeurs.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Griezmann ça va le forger d'avoir eu une année aussi proche des sommets, sans les conquérir.

Hier ce sont nos besogneux qui ont fait le travail: Sissoko, Matuidi, Umtiti (parce qu'il est défenseur central). Pogba éteint, et certains me diront qu'il joue trop reculé mais à quoi sert sa qualité de jeu long s'il ne peut pas s'en servir. Le problème de cette équipe est aussi sa solution: Griezmann car on axe tout sur lui, à raisons, mais Pogba doit jouer plus bas, ce qui devrait être une formalité vu son talent, après il faut pas lui demander de marquer, dribbler, mais réguler et stopper, ce qu'il a fait mais sans vraiment accélérer le jeu.
Payet en est aussi la victime, même si son match n'est en rien infamant hier et qu'il semblait très éprouvé physiquement.
Griezman a un brin de réussite lors du 2ème but en demies: il est là ou Neuer repousse le ballon et son simili pointu passe entre les jambes du gardien. En finale, sur le retour du poteau de Gignac, il est à 1m... Parfois tu attires le ballon, parfois il te fuit...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
886 15