Grichting revient de loin

0 1
La Suisse va participer à sa neuvième Coupe du Monde. Éliminée en huitièmes de finale en 2006, la Nati souhaite au moins réaliser le même parcours, voire gratter un quart.

Pour remplir cet objectif, la fédé helvète a choisi Ottmar Hitzfeld pour succéder à Köbi Kuhn. L'entraîneur allemand a repris en main la sélection, avec une rigueur et un plan de jeu différents d'autrefois. Et Ottmar a décidé de confier les clés de la défense à l'Auxerrois Stéphane Grichting. Cantonné à cirer le banc deux ans auparavant, le gaucher appartient désormais aux cadres de la sélection. « L'arrivée de Hitzfeld a certes permis de redistribuer les cartes, mais moi, je suis toujours le même Stéphane. Je ne joue pas un autre rôle, explique le Suisse au Matin. J'ai toujours les mêmes qualités et les mêmes défauts qu'avant. La seule différence, c'est que je peux les exprimer sur le terrain et non uniquement à l'entraînement » .

Attention à vos tibias messieurs les Espagnols, Stéphane reste le même Stéphane.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Marchena, c'est un enfant de choeur?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rooney pète les plombs
0 1