1. //
  2. // RC Strasbourg

Gress : « Strasbourg a ce qu'il mérite »

Si Strasbourg perd ce soir à Châteauroux, lors de l'ultime journée de L2, il descendra en National. Et autant être clair, Gilbert Gress ne sera pas supporter du Racing. Viré en début de saison quelques semaines seulement après son come-back, Gilbert, 68 ans, laisse aujourd'hui parler son cœur et appuie sur la détente.

Modififié
Que devenez-vous depuis votre départ de Strasbourg ?


Je fais plein de choses : déjà, je fais de la pub pour Goalgetter, un site suisse de paris en ligne sur la coupe du monde. Je fais ça avec Baschi, un jeune chanteur suisse qui tente sa chance en Allemagne. Mais la musique, ce n'est pas facile non plus. J'ai aussi fait des conférences sur le football à l'université de Saint-Gall, l'une des plus grandes d'Europe. Je suis aussi investi dans trois associations d'handicapés physiques et mentaux. Et je suis toujours consultant pour la télé suisse lors des soirées Ligue des champions.

Le Racing joue son maintien en Ligue 2 à Châteauroux ce vendredi...


Je m'en fous du Racing. Dans la vie, on a ce qu'on mérite, et le Racing n'échappe pas à cette règle. Aujourd'hui (mercredi), j'ai mangé avec quatre supporters du club. Ils ne vont plus au stade depuis que je suis parti.

On vous sent encore un peu agacé...


J'ai sorti un livre il y a six mois qui s'appelle Fautes graves, un été d'enfer à la Meinau. Il a surtout circulé en Alsace. Et comme j'attaque la Bible qu'est L'Equipe, forcément, il n'a pas pu être distribué partout. Mais ce qui est révélateur, ce sont les séances de dédicaces que j'ai faites dans Strasbourg. J'en ai fait une un jour, alors que le Racing jouait en coupe à la Meinau. Ils étaient 800 au stade et bien plus pour venir me voir. Bref, j'ai voulu mettre tout ça au point dans un livre.

Tout ça ?


Je me suis fait licencier pour faute grave, alors qu'en fait, j'ai payé une politique désastreuse menée depuis quatre ans.

On peut revenir sur les faits ?


Juste avant que j'arrive, mon prédécesseur Jean-Marc Furlan me dit : « Ce club va tout droit à la catastrophe, si vous l'entraînez, vous êtes un homme mort. L'actionnaire majoritaire vous déteste » . Rapidement après ma nomination, je vois bien et j'entends bien ce qui se passe. L'actionnaire majoritaire, Philippe Ginestet, parle dans mon dos à Cassard et Paisley, et les incite à me descendre. Cassard est venu me voir pour m'expliquer ce qui se passait. J'ai pris Paisley entre quatre-z'yeux en lui demandant si c'était vrai. Ce même actionnaire majoritaire avait déjà fait ça quand c'était Papin qui entraînait. Il avait demandé à Jean-Christophe Devaux de tailler Papin, en lui promettant une année de contrat supplémentaire en échange. Et Devaux l'a fait ! Bon, il s'est fait avoir puisqu'il n'a pas eu son année de contrat...

Le président vous a fait mal, mais il y a aussi quelques contentieux avec les journalistes...


C'est les âneries d'un gars de L'Equipe qui n'y connaît rien et des journalistes alsaciens. J'ai fait faire des abdos à mes joueurs et les ai fait crapahuter dans la forêt. Alors on m'a fait passer pour un tyran. Pour eux, passé 60 ans, on est dépassé. On a rapidement dit que j'étais seul contre tous. J'aimerais bien qu'un jour, on ne parle plus que de compétence et rien que de compétence.

C'était comment ce stage d'avant-saison ?


Il n'y a que trois joueurs de champ qui ont fait la préparation en entier : Othon, Gueye et Pelé. Le premier jour, je leur demande de faire deux tours d'un malheureux parc. C'était pas grand-chose hein, mais à la fin du premier tour, je vois Pelé qui enlève sa veste de survêtement et qui la noue autour de sa taille. Attendez, on m'a engagé pour être entraîneur de l'équipe professionnelle, pas animateur au Club Med'! Mais bon, attention, on parle là du grand Pelé. Pas le Brésilien, hein, mais Steven Pelé ! Plus tard, il pleurait dans les journaux en parlant du travail qu'on avait fait. Les journalistes alsaciens et de L'Equipe ont remis en question mon stage de préparation alors qu'avant celui-là, j'en avais fait 48 identiques, en dirigeant des champions de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Europe, du Monde même avec Franck Leboeuf... Personne ne m'avait fait ce coup-là.

Quels rapports entretenez-vous avec Strasbourg aujourd'hui ?


Des supporters m'envoient des messages pour me dire comment ça se passe, c'est tout. Ils me disent : « On a pris notre abonnement pour venir voir jouer votre équipe. Depuis que vous êtes parti, on n'y va plus » . Le lendemain de mon départ, Pascal Janin, qui était mon adjoint, dirige sa première séance comme entraîneur. Le soir-même, il m'appelle et me dit : « Tu sais combien y'avait de spectateurs à l'entraînement ? Quatre » . Quand j'étais là, ils étaient une centaine... Le gros responsable de tout ça, c'est l'actionnaire majoritaire. Mais après, d'autres personnes ont participé au déclin du club. Léon Specht était président à mon arrivée. Je l'ai entraîné il y a trente ans. Lui, c'est un sacré faux-cul. C'est le plus bel ambassadeur de cette expression. Quelques jours après que j'arrive, il vient dans mon bureau et me dit : « Excuse-moi de t'avoir traîné dans cette merde. S'il (Ginestet) ne vend pas ses actions, c'est moi qui vais démissionner » . Je dis "OK". Il sort, un journaliste lui tend un micro et Specht dit ça : « Ginestet est le meilleur président que le Racing ait jamais eu » . Léon, partout où il est passé, que ce soit comme entraîneur ou président, ça a été un échec. Il devrait se retirer, ce serait plus raisonnable pour le football.

D'autres gens du club vous veulent du mal ?


Ah bah oui, le Racing a un nouveau président, là, Plessis. Jean-Claude Plessis... Alors là, j'peux vous dire que lui, c'est une sacrée lumière. Il a dit que ce que j'avais fait, c'était un assassinat au Racing. Je suis parti en août et visiblement, le problème est un peu plus profond que l'assassinat que j'ai commis...

(Interlude téléphonique)

...


C'était le papa de Magaye Gueye (malgré la saison de merde de Strasbourg, Magaye Gueye, 19 ans, avait débuté en fanfare en marquant lors des cinq premières journées de championnat, ndlr). Les journaux se demandent pourquoi il est en méforme. C'est peut-être parce qu'il était bon au début grâce à ma préparation.

Les relations que vous entretenez avec Strasbourg, c'est typiquement français?


Déjà, je ne me sens pas du tout français. Ma femme est suisse et j'me sens davantage suisse que français. Après, je n'sais pas, c'est une bonne question. Quand je vois Barcelone, je crois encore aux bonnes valeurs. Un joueur comme Xavi qui joue blessé, qui va peut-être rater la coupe du monde à cause de ça mais qui continue de se défoncer pour son club, moi, ça me réconforte.

Le Barça vous fait rêver ?


Oh oui ! Passer 48 heures là-bas et les voir travailler, ça, j'aimerais. C'est bien simple, il y a deux équipes qui me font lever à 3 h du matin si elles jouent : Barcelone et... allez, je vous mets à l'épreuve. Je vous aide, c'est une équipe française...

Lille ?


Perdu, c'est l'équipe de France de handball. Alors eux, ils sont formidables.

Dans quelle équipe retrouvez-vous le Strasbourg de 1979 ?


On m'a fait dire dans L'Equipe que j'étais le meilleur entraîneur du monde. Je ne dis pas ça. Simplement, des supporters me disent que l'Arsenal des années 2000 leur rappelle le Strasbourg de 79. En 1979, il y avait 100 000 personnes dans les rues pour fêter notre titre de champion. A l'époque, la moitié de l'équipe était composée de joueurs alsaciens. Je sais que ce n'est plus possible maintenant. Mais avoir la moitié de joueurs formés au club dans l'équipe première, ça peut aussi être une fierté. Le Barça le fait, avec les Xavi, Iniesta. OK, certains arrivent plus tard comme Messi, à 15 ou 16 ans, mais l'idée est là.


Si Strasbourg perd à Châteauroux, il descendra en National...


Je lisais dans les journaux, « il faut que Strasbourg joue ce match comme il joue à domicile » . Car il faut savoir qu'à l'extérieur, Strasbourg a zéro victoire en 18 matches. La seule équipe de L2 à ne pas avoir été capable d'en gagner un. Mais bon, si l'ambition c'est de jouer comme à domicile où l'équipe a laissé filer 23 points... Ah ça, c'est de l'ambition ! Quand j'entraîne une équipe, mon objectif, c'est que les supporters aiment la voir jouer. Et j'en ai entraîné des équipes... Vous savez, j'ai une stat qui va vous plaire : je suis resté invaincu en coupe d'Europe à domicile pendant vingt ans et 28 matches. Hambourg, le grand Bayern Munich, le Real Madrid, personne ne battait mon équipe quand elle jouait devant son public.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8