Grenier : « Mon avenir n'est pas à l'ordre du jour »

0 13
Clément Grenier, le bon élève.

Aulas met la pression sur Grenier

Alors que Jean-Michel Aulas l'a clairement placé sur la liste des transferts ce mardi, Clément Grenier n'a pas l'intention d'entamer un clash avec son président concernant son avenir. Invité sur la chaîne officielle de l'OL pour répondre à ses propos, le milieu de terrain international en a juste profité pour rappeler son attachement au club et l'importance de se concentrer sur la fin de saison : « Je me sens très bien, c'est une chance pour un joueur de vivre une fin de saison comme celle-ci. Aujourd'hui, mon avenir n'est pas à l'ordre du jour, je suis concentré à 100% sur la fin de saison très excitante. Cela serait un manque de respect pour le club de me concentrer seulement sur mon avenir. Je serai prêt au moment où le coach fera appel à moi, s'il doit le faire. J'ai envie d’enchaîner les matchs, je suis heureux d'être avec ce groupe.  »

Le contrat du milieu de terrain lyonnais court encore jusqu'en 2018.

PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

2 ans de contrat à 3.6 millions... Un manque de tact qui risque de coûter cher à Aulas.
bachounet Niveau : CFA
un petit prêt à Nice et hop il retrouve sa valeur marchande dans un an...

comment ça cela ne marche pas à tous les coups ??
luxe, calme et volupté Niveau : National
 //  15:53  //  Amoureux de la VPS
Message posté par Yujiro
2 ans de contrat à 3.6 millions... Un manque de tact qui risque de coûter cher à Aulas.


Je ne crois pas que ça fonctionne ainsi. On aurait pas autant de transfert à 20 millions et plus.
Le prix à payer sera celui décidé par Aulas.
Après, il peux le lâcher pour 3.6 millions.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 13