En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 33e journée
  3. // Montpellier/Lyon (1-2)

Grenier libère Lyon

Montpellier a tout tenté, Montpellier a bien joué, mais Lyon a gagné (2-1). En énorme difficulté tout au long de la deuxième mi-temps, l'OL s'en est remis à un bijou de Grenier pour réaliser le parfait hold-up.

Modififié
Montpellier 1-2 Lyon
Buts : Belhanda (41è) pour Montpellier. Lisandro (29è) et Grenier (93è) pour l'OL

L'un voulait confirmer sa remise à l'endroit, l'autre souhaitait saisir sa dernière chance d'attraper le wagon européen. Personne n'a réellement rempli ses objectifs, même si les Lyonnais sont évidemment les grands gagnants de la soirée (2-1). Complètement dominée par Montpellier en seconde période, après un premier acte plus équilibré, la bande à Rémi Garde a trouvé en Grenier son héros du jour. Une superbe demi-volée sous la barre au bout du temps additionnel qui vaut trois points précieux dans la course à la Ligue des champions, et qui condamne définitivement le MHSC, qui n'avait plus perdu à La Mosson depuis le 6 octobre dernier.

Lisandro 10-10 Belhanda

Rassuré par la victoire face à Toulouse, Rémi Garde refait confiance à la paire Grenier-Gourcuff pour animer le jeu lyonnais, Gomis, sur le banc, étant encore la victime du système. Le début de match est mou, voire chiant. Alors, en bon capitaine, Hilton décide de prendre les choses en main. Le Brésilien s'incruste dans le camp adverse et offre un caviar à Mounier, qui préfère tirer doucement sur Vercoutre que d'ouvrir le score face à son club formateur. Sympa. L'OL tente aussi sa chance, mais Licha est contré par l'arrière-train d'El Katouari, la demi-volée de Gourcuff termine sur la plage et la tentative de Thuram vs Croatie de Fofana est un échec. Il n'empêche, les Gones sont dans leur match, bien en place défensivement et dangereux offensivement. Et pour faire la différence, les petits d'Aulas font dans le classique : centre de Grenier, tête de Lisandro, 1-0 (29e). Comme à l'entrainement. En face, les locaux sont brouillons et prévisibles, ce qui n'empêche pas l'ami Mounier de vendanger une nouvelle belle opportunité. René Girard s'agace, régale avec un enchainement aérien contrôle pied gauche-passe pied droit, puis savoure l'exploit de son numéro 10. A gauche, Belhanda s'amuse avec Gonalons, temporise, feinte et égalise (41e). Et voilà les deux buteurs du soir à 10 pions chacun en Ligue 1.

Dominer n'est pas gagner

Les Montpelliérains ont beau avoir Wati B d'inscrit sur le fesses, ils sont capables, par moments, d'être particulièrement sexy dans le jeu. Revenus des vestiaires autrement plus déterminés, les Héraultais mettent le feu dans les 16m50 de Vercoutre avec plusieurs actions de grande classe. Pas de chance, il y a toujours un défenseur lyonnais sur la trajectoire des reprises de volée de Cabella et Belhanda. Une bonne nouvelle quand même pour l'OL, Mounier est bien décidé à ne pas marquer ce soir, et ce, malgré l'aide de Vercoutre. La domination des locaux est totale, et ce n'est pas Jimmy Briand, triste de maladresse, qui va changer la donne. Garde doit réagir. Il le fait en sortant Malbranque, décidément plus le même qu'en début de saison, pour le jeune Anthony Martial. Vainqueurs de tous leurs duels, dangereux dans le jeu comme sur coups de pied arrêté, les Montpelliérains ne trouvent toutefois pas la faille, malgré un Belhanda des grands soirs. En lançant Charbonnier à la place de Mounier, Girard se cherche une nouvelle arme, le jeu aérien. A quelques centimètres près, c'était gagné, mais la tête du grand blond passe du mauvais côté du poteau. Ce même poteau qui sauve Vercoutre quelques minutes plus tard. On se dirige vers le nul, quand sur le dernier corner du match, Grenier envoie un missile sous la barre (93e). Aulas rugit de plaisir, Girard quitte le terrain, furieux. L'OL a réussi son hold-up.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 10
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 3 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7