1. //
  2. // 37e journée
  3. // OGC Nice/OL (1-1)

Grenier contrarie les plans niçois

En situation idéale à quelques minutes de la fin grâce à Cvitanich —buteur— et à Gonalons —expulsé—, les Niçois ont finalement été rejoints sur un coup franc dingue de Grenier (1-1). Les Lyonnais s'accrochent à la troisième place, les Aiglons lui disent au revoir.

Modififié
5 26
OGC Nice - Olympique lyonnais : 1-1
Buts : Cvitanich (47e) pour Nice. Grenier (76e) pour l'OL

Le choc était attendu. Le report du match à cause des éléments déchaînés de samedi soir avait rajouté de la tension et du suspens. Pourtant, beaucoup moins habitués aux luttes pour les places européennes que leurs adversaires et giflés il y a une semaine par Évian, les hommes de Claude Puel avaient géré le match en vieux briscards et menaient 1 à 0 à un quart d'heure de la fin. C'était sans compter Clément Grenier qui inscrit un des plus beaux buts de la saison sur un coup franc à 30 mètres. Un missile sublime qui douche en partie les rêves niçois et conforte la troisième place de son équipe. 2 en 1 quoi.

L'Europe, ça crispe


Pour l'un des derniers matchs au Stade du Ray avant le déménagement dans la nouvelle enceinte en septembre prochain, les supporters et officiels niçois ont peaufiné une ambiance de folie : les supporters gérant la brume de fumigènes, les officiels la présentation du nouveau logo —qui ressemble d'ailleurs à s'en méprendre à celui de Manchester City—. Pas impressionnés par l'ambiance, les Lyonnais font une entrée tranchante, dans le vif du sujet, avec les crampons de Benzia plantés dans la poitrine de Bauthéac. Mis à part cette attaque virile, le jeu proposé par les Lyonnais sur la pelouse de Stade du Ray est sympathique. Alternance de jeu court et de jeu long, changements de rythme, un registre dans lequel la paire GG (Grenier-Gourcuff) fait le show. Ce sont cependant les Aiglons qui allument la première mèche. Après une belle remontée de balle de Traoré, Cvitanich trouve Digard dans la profondeur, le cap'tain niçois centre fort pour Bosetti qui, bousculé par le retour —illicite ?— de Gourcuff, ne parvient pas à reprendre. Mis à part ce point chaud et le bel engagement montré par les deux équipes, les occasions nettes ne sont pas pléthores. Pépère en tribune, Aulas observe les ultras niçois hisser une banderole de remerciement à Claude Puel, ce « traître » qui lui demande 7 millions aux Prud'hommes… Franchement, le spectacle en tribune vaut bien celui sur le terrain, pour la peine monsieur Turpin siffle le repos.

Un extraterrestre nommé Grenier


À peine 25 secondes après la reprise, Bakary Koné crochète légèrement Cvitanich à l'entrée de la surface. Clément Turpin n'hésite pas et siffle un penalty —qui au ralenti est loin d'être évident—. Dario se fait justice lui-même et envoie une mine dans la lucarne d'Anthony Lopes. Un but importantissime puisque les Aiglons reviennent à hauteur des Lyonnais et éjectent Sainté de la quatrième place. Alors qu'on attend la réaction lyonnaise, les loups de Puel ne lâchent pas la gorge des ouailles de Garde. Traoré et Bauthéac ne sont pas loin de doubler la mise. Finalement les Gones réagissent timidement sur des frappes lointaines de Gomis et Malbranque bien captées par Ospina. Pour inverser la vapeur, Garde fait rentrer Lisandro à la place de Steed. À peine sur le pré, l'Argentin, seul face au but après un service de Gomis, manque l'immanquable en tergiversant trois ans avant le retour du jeune Puel. Dans la foulée, Gonalons abandonne les siens en récoltant bêtement un second jaune. À ce moment, tous les voyants sont au vert pour les Niçois qui sont devant sur le tableau d'affichage et en nombre de joueurs sur le terrain. Sauf que les Gones comptent dans leur effectif un extraterrestre nommé Clément Grenier. Sur un coup franc à 30 bons mètres, la révélation lyonnaise de la saison envoie une frappe « juninhiesque » dans la lulu d'un Ospina impuissant. Sonnés, les Aiglons sont tout de même tout proches de reprendre l'avantage mais Cvitanich pèche par maladresse dans le dernier geste. Dommage puisqu'avec ce match nul, Nice dit bye-bye à la Ligue des champions. Mais pas à la Ligue Europa hein.

Par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Grenier envoie son CF dans la lucarne d'Ospina, pas de Lopes...
Magnifique Grenier, le retour de Juni le temps d'un coup-franc.
Un but sorti du Grenier!
Quelle équipe de touristes quand même. Gonalons perd les pédales ou quoi? Eh Steed, pourquoi tu tires toujours au centre? Et puis les attaquants qui mettent trois plombes à tirer. Enfin, je les aime bien quand même.
Je suppose que la direction va ENCORE se plaindre de l'arbitrage et vont ENCORE se cacher derrière ça, certe il n'y a peut être pas penalty ais putain* c'est incroyable, les gars jouent leur qualification pour la Ligue des Champions et ils sont pas foutus de se sortir les doigts du cul* ! Vraiment un jeu à vomir ! ça vient des joueurs mais pas que. Garde fait pas forcément les bons choix tactiquement, tu peux pas mettre un gars comme Lisandro sur le banc putain* ! Quand t'as des gars comme Gomis et Lopez t'es obligé de les associer surtout quand c'est ce que t'as de mieux ! Heureusement que Grenier est encore là pour nous sauver la mise ! Et puis Gonalons je t'aime bien, t'es bon mais soit moins con*...
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Grenier comme à Montpellier sort un match horrible, il a tout raté, à multiplié les pertes de balles, les imprécisions techniques mais il est encore décisif. Mais faut vraiment le recarder dans le jeu car il n'y est plus du tout.
En revanche Gourcuff à été vraiment bon et sans des frappes de puceau asthmatiques de ses collègues il aurait pu être crédité de passes décisives.

Sinon il n'y avait absolument pas penalty d'abord car il n'y a pas faute c'est Cvitanich qui se tape le pied lui même dans le mollet et se fait chuter et en plus c'était hors de la surface.
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par benzeteub
Je suppose que la direction va ENCORE se plaindre de l'arbitrage et vont ENCORE se cacher derrière ça, certe il n'y a peut être pas penalty ais putain* c'est incroyable, les gars jouent leur qualification pour la Ligue des Champions et ils sont pas foutus de se sortir les doigts du cul* ! Vraiment un jeu à vomir ! ça vient des joueurs mais pas que. Garde fait pas forcément les bons choix tactiquement, tu peux pas mettre un gars comme Lisandro sur le banc putain* ! Quand t'as des gars comme Gomis et Lopez t'es obligé de les associer surtout quand c'est ce que t'as de mieux ! Heureusement que Grenier est encore là pour nous sauver la mise ! Et puis Gonalons je t'aime bien, t'es bon mais soit moins con*...


Je suis absolument pas d'accord avec toi Lisandro était vraiment dégueulasse et surtout le 4-4-2 n'a jamais fonctionné cette saison et aussi le premier carton jaune de Gonalons est une immense blague et le jeu en première mi-temps n'arrivait pas à faire beaucoup de tir mais il était plutôt rapide et beau à voir...
Ouais, avant qu'il mette le but, je me disais qu'on tient un peu notre Pastore (qui me paraît infinimement moins prétentieux que Grenier mais je dois avouer que ça commence à faire beaucoup les inspirations de Grenier, et donc ça devient de plus en plus difficile de le critiquer).
N'empêche, il a un peu une tête à claques, le petit. Surtout s'il se met à adopter un air affligé à chaque fois que ses partenaires ne lui font pas la passe, ce que j'ai vu arriver plusieurs fois aujourd'hui.
"le jeu était rapide et beau à voir" sérieusement ? Je suis pas certain qu'on ait vu le même match alors et Lisandro a rien de dégueulasse si tu le met à son bon poste
Yaya-letour Niveau : CFA2
Pipo Cvitanich ou Dario Inzaghi comme on veut..
Ce mec c'est une punition pour les defenseurs.
benzeteub

aulas se plaindra pas de l arbitrage vu qu il y avait un peno flagrant en premiere mi temps, et que de toute facon lyon n a pas perdu
ToxikCheese Niveau : Loisir
Calmons nous, perso j'ai vu un match plutôt équilibré, mais je pense que pour le coup, c'est plutôt Nice qui s'en sort bien...

Anthony Lopes n'a pas fait un sul arret du match. Au passage, ça fait du bien un gardien qui capte les ballons aériens ! Même si parfois il juge mal les trajectoires...

Nice peut s'estimer heureux, entre les frappes trop dans l'axe de Malbranque, le loupé incroyable de Licha/Gomis/Lacazette, la frappe seche de Gomis bien sorti par Ospina... Moi j'ai plutôt vu un OL supérieur à Nice, et même après l'expulsion...

D'ailleurs, Civelli aurait du être sorti aussi, quand il empêche une contre attaque en retenant lisandro, et qu'il avait déjà un jaune, Gonalons c'est fait expulser pour sensiblement le même cas.


Bon, on est pas encore en LDC, mais j'ôse croire qu'on va pas se faire avoir par Rennes au prochain match.
roctovirso Niveau : CFA2
Message posté par NikkoFromLyon
Grenier comme à Montpellier sort un match horrible, il a tout raté, à multiplié les pertes de balles, les imprécisions techniques mais il est encore décisif. Mais faut vraiment le recarder dans le jeu car il n'y est plus du tout.
En revanche Gourcuff à été vraiment bon et sans des frappes de puceau asthmatiques de ses collègues il aurait pu être crédité de passes décisives.

Sinon il n'y avait absolument pas penalty d'abord car il n'y a pas faute c'est Cvitanich qui se tape le pied lui même dans le mollet et se fait chuter et en plus c'était hors de la surface.


"Frappes de puceaux asthmatiques"...... MDR....
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Y a jamais penalty en 1 ère mi temps, Bossetti raté le ballon sans même que Gourcuff ne le touche même si Rouyer s'est permis d'inventer 3 penaltys pour Nice dans tout ses commentaires.
J'habite a annonay, grenier est l'enfant du pays !

Sa progression cette année est époustouflante, ces CF et sa frappe de balle ( qui manque encore un peu de puissance ) rappelle forcement juninho.

Mais grenier vient d'ANNONAY, arretez avec juninho, place a la frappe de balle du 07 !

Un ardechois.
Bon ben on va faire de l'huile jusqu'à la dernière minute de la dernière journée.

On domine stérilement la première période. Beaucoup trop d'imprécision technique et mésentente dans les derniers mètres pour être dangereux.
La seconde période est complètement faussée par l'erreur d'arbitrage. Bon, c'est quand même très dur à voir à l'oeil nu que la "faute" est en dehors de la surface.

Heureusement que Grenier nous sort sa spéciale: Match irritant de dilettantisme, toujours à vouloir faire la différence sur des passes magiques, beaucoup de balle perdues, disparition épisodique et puis... La lumière, un coup de génie, comme d'hab... Tant mieux mais vivement qu'il mûrisse et qu'il devienne plus régulier, ça en fera un sacré joueur.

Sinon, Nice estbien l'équipe à Puel. Le néant offensivement, 2 ou 3 contres bien sentis, dangereux sur coup de pied arrêté, costaud et un peu de chance pour assaisonné le tout.
nikko:

gourcuff le touche et peut etre que bosseti aurait touché le ballon sans ca.sinon je suis d accord rouyer voyait du peno partout
Ce but change beaucoup de chose car si Lille gagne face à Saint-Etienne il suffit d'un nul à Lyon pour rester troisième. Mais rien n'est fait pour autant.

En tout cas entre Grenier et Nice c'est une drôle d'histoire...
tubarao

ca date certes, mais le monaco entrainé par puel et champion de france en 2000 est surement l une des equipes les plus agreables a voir joué qu on ait eu en france ces 20 dernieres années, donc resumer puel au neant offensif bof quoi
Bon, j'ai aucun souvenir de ce Monaco. Je me souviens que son Lille était plutôt agréable aussi.
Mais son Nice de ce soir m'a rappellé son Lyon, alors qu'il avait un effectif monumental, et c'est pas un compliment.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Baston à Bollène
5 26