1. //
  2. //
  3. // Lazio-Sassuolo

Grégoire Defrel, Cendrillon des Hauts-de-Seine

Footballeur de quartier à Châtillon (92) il y a encore quelques années, Grégoire Defrel n'était pas préparé à devenir footballeur professionnel. Ignoré des radars de la détection française, celui-ci évolue pourtant aujourd'hui à Sassuolo en Serie A. Récit d'un conte de fées qui laisse perplexe.

Modififié
C'est un problème bien connu des pratiquants du ballon rond : le footballeur est raide. Pourtant, depuis son département des Hauts-de-Seine où il a tapé dans ses premiers ballons à Sassuolo, avec lequel il affronte la Lazio ce lundi soir, Grégoire Defrel a réussi a faire le grand écart. Bon petit joueur des Hauts-de-Seine, il est passé du jour au lendemain des vestiaires exigus du SCM Châtillonnais en 10e division française au centre d'entraînement de Parme avec sa pléiade de stars (Crespo, Giovinco, Candreva…) en Serie A. Mais alors, son aventure doit-elle donner l'idée à tous les footeux de se jeter les yeux fermés vers les sentiers du professionnalisme hors des frontières hexagonales ? Pas vraiment. Car si son histoire a tout du conte de fées, c'est aussi et surtout parce qu'elle est, par définition, extraordinaire.

De la citrouille au carrosse


Avant de commencer à y croire, il faut déjà une bonne dose de talent. Ce dont Grégoire était incontestablement doté, à en croire les entraîneurs qui l'ont suivi durant ses nombreuses années passées sur les terrains du 92. « C'est sûr que déjà chez les jeunes, Grégoire présentait des qualités au-dessus de la normale » , explique Philippe Ramillon, ancien responsable de l'équipe de football du SCMC. Une tendance confirmée par un autre de ses coachs à Châtillon, Séraphin Pucetti, qui relativise cependant : « C'est vrai qu'il sortait un peu du lot. Il avait une accélération terrible, sur les deux ou trois premiers mètres il faisait systématiquement la différence. Mais c'était plus compliqué sur le plan physique. En fait, il prenait la balle et commençait à dribbler, mais quand il était fatigué, il lâchait le ballon (rires) ! » Comme une flopée de bons joueurs de club amateur, le jeune Defrel ne force pas son talent pour prendre le dessus sur les défenses adverses. Quitte à en oublier de la jouer collectif ? « Un peu, oui, lâche Séraphin Pucetti avec un accent qui sent bon l'Italie. Il se disait qu'à lui tout seul, il pouvait régler le problème. Du coup, il dribblait, il dribblait, il dribblait, et quand il perdait le ballon... voilà quoi. Des fois ça passait, des fois non. Mais moi, en tant qu'entraîneur, j'étais obligé de lui crier "Mais donne ta balle !" »

Si le gamin surnage clairement dans ce championnat amateur, il lui manque encore beaucoup - du coffre notamment - pour espérer aller plus haut. Séraphin décortique : « Quand il est arrivé avec nous en U19, j'ai tout de suite vu qu'il était bon, mais il se fatiguait trop vite. Un jour, je l'ai pris à part et je lui ai dit "Ce que tu fais ne me suffit pas, si tu ne peux pas faire deux mi-temps, je peux me passer de toi." Ça ne lui a pas plu, et il est allé voir le président pour se plaindre. Mais celui-ci n'a pas voulu s'en mêler et lui a demandé de régler ça directement avec moi. Comme il n'est pas venu me voir, je l'ai sanctionné en le sortant du groupe. Ça l'a complètement troublé et on ne l'a plus revu pendant trois semaines. Finalement, il est venu s'excuser et c'est à partir de là qu'il a commencé à bosser dur. Et ça s'est vu sur le terrain. » Un déclic, un vrai. « Je me souviens d'un match contre Fontenay où il m'a vraiment impressionné. On est menés 2-0, et là, il vient me voir sur le banc de touche pour me dire "Ne t'inquiète pas coach, ce match on va le gagner." Et sur son premier ballon, il fait un double contact, il accélère et dribble quatre, cinq, six joueurs plus le gardien et il met le but. Là, je me suis dit "Ok, celui-là, il va être bon, c'est sûr." »

Ventoline, fiesta et bande de potes


Mais en football, il ne suffit pas de savoir casser des reins pour entrer dans la cour des grands. Encore faut-il avoir le coffre qui va avec. C'est en partie là que le bât blesse pour Grégoire. Mais si coach Séraphin se souvient d'un joueur aux capacités physiques limitées, il a cependant oublié de signaler un élément déterminant que n'omettra pas de mettre en avant Philippe Ramillon : « Comme tous les gamins doués, il rechignait un peu face aux efforts physiques. Mais cela s'explique par le fait qu'il faisait de l'asthme et il avait toujours sa petite Ventoline avec lui. Et c'est vrai que de temps en temps, ça l'handicapait. » CQFD. Au-delà de ça, Grégoire Defrel souffre du syndrome qui touche un paquet de footballeurs : la « bringuite » aiguë de la fin de semaine. « À certains moments, j'ai trouvé qu'il faisait trop la fête, rembobine Pucetti. Parfois, il venait au match et on se demandait ce qu'il avait fabriqué toute la nuit. À notre niveau, ça arrive de voir ça. Certains joueurs arrivent sur le terrain alors qu'ils ne sont même pas en état de s'échauffer et qu'ils vomissent. »


Surtout, si le mec ne perce pas immédiatement dans le football, c'est parce qu'il ne semble pas franchement emballé à l'idée d'aller voir si l'herbe est plus verte au niveau supérieur. « Grégoire avait une vraie bande de copains, ils venaient tous de la cité Vauban et c'est vrai qu'il s'est toujours plu dans cette ambiance familiale. Nous, on est un petit club, il faut dire les choses comme elles sont et il aurait pu jouer sans problème à Montrouge ou à l'ACBB (Boulogne-Billancourt, ndlr), ne serait-ce que pour donner un peu plus d'envergure à son potentiel, mais il n'a jamais cherché à aller voir plus haut. » Un point de vue que partage à 100% Séraphin Pucetti : « Une fois, je lui ai proposé d'aller passer des tests, mais ça ne l'intéressait pas. Il n'y croyait pas vraiment, il savait que c'était un bon joueur, mais sans plus. » Quant à sa famille, celle-ci non plus ne voit pas en Grégoire un futur champion du ballon, lui préférant le sérieux des études à l'incertitude d'un monde du foot qui en a digéré plus d'un. Pourtant, alors que son avenir semble tout tracé (le joueur préparait un bac pro vente), l'attaquant décide sur les conseils d'un pote d'entrer en contact avec un agent qui a ses entrées en Italie. La suite est aussi soudaine qu'inespérée : après plusieurs tests concluants de l'autre côté des Alpes, Parme décide de le garder dans ses rangs et lui apprendre les rudiments du métier. Finalement, après avoir travaillé sa nouvelle condition physique avec Parme, Defrel part faire ses gammes du côté de Foggia (Série C) puis de Cesena (Serie B et Serie A).

Les oubliés de la détection


L'histoire, aussi belle qu'incroyable, pose tout de même des questions. Comment un joueur amateur peut-il du jour au lendemain passer des terrains de district aux pelouses de Serie A ? Et surtout, comment se fait-il qu'aucun club français n'ai jamais entendu parler du bonhomme ? Aux premières loges pour assister à l'éclosion du poulain, Philippe Ramillon a encore du mal à trouver une explication rationnelle. « J'avoue que je n'arrive pas à comprendre. On a forcément dû rater quelque chose... Je vais souvent voir des matchs de DH, et rien que là, on peut voir le fossé, surtout sur le plan physique, qu'il existe avec le niveau Excellence. Alors là... Entre l'Excellence en France et la Serie A... C'est incroyable ! » De son côté, il signore Pucetti a bien une petite idée : « Les clubs ne s'intéressent pas aux divisions inférieures. En-dessous de la DH, ils n'envoient pas d'émissaires, et pourtant, il y a de très bons joueurs qui y jouent. Je pense même qu'il y en a beaucoup qui passent à travers les mailles du filet. Du coup, ce rôle-là revient aux "petits agents", qui, eux, peuvent se permettre d'aller les voir jouer et de tenter des coups en se disant : "Ça ne me coûte rien d'essayer de le prendre avec moi." Et parfois, quand ça marche, c'est jackpot pour l'agent ! » Ignoré des radars français, Grégoire Defrel a su forcer le destin pour se tailler une place à la table des grands, loin de ses Hauts-de-Seine natals. À qui le tour désormais ?

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

La belle histoire, vraiment...
Les soccer players raides ? Tous ? Euh..
"Alors que son avenir semble tout tracé (le joueur préparait un bac pro vente)"
Sans faire injure aux bac pro vente, j'ai ri.
Franchement entre les perspectives de se retrouver commercial pour Tryba et celles d'apprenti en Italie, c'est vite vu...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
"Mais moi, en tant qu'entraîneur, j'étais obligé de lui crier "Mais donne ta balle !" »

Ta balle ? C'est donc pour ça qu'il jouait de façon personnelle, son éducateur lui dit que c'est sa balle.Il aurait fallut dire LA balle.Une carrière flinguée pour une lettre.

Qui aurait l'idée de de vociférer "Mais donne le code confidentiel de ta carte bancaiiiire !" "Mais donne le numéro de téléphone de ta fille, mais si tu sais très bien celle qui est booooooonne !!".
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Zozinho
"Alors que son avenir semble tout tracé (le joueur préparait un bac pro vente)"
Sans faire injure aux bac pro vente, j'ai ri.
Franchement entre les perspectives de se retrouver commercial pour Tryba et celles d'apprenti en Italie, c'est vite vu...


Tu comprends rien toi."Tout tracé", cela signifie que sa perspective d'avenir la plus crédible à un instant T était cet examen.

Ce n'est pas une phrase qui avait pour but de dire que suivre ce type d'étude est mieux que d'être footballeur en Italie.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
"Un déclic, un vrai."

Quelle qualité rédactionnelle, sur Sofoot.Un VRAI déclic.Nous apprenons donc qu'il en existe des faux.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Il y a de la démagogie dans le fait de dire qu'il est incompréhensible qu'un joueur d'excellence est passé à travers les radars des recruteurs.

Déjà,est-ce que les journalistes connaissent les effectifs des équipes préposées aux recrutements ? Peuvent-ils, en plus de regarder des rencontres de jeunes de DH, écumer les terrains de district ?

Est-ce que les divisions sous la DH abondent de joyaux ? Je sais que la France est un pays ou il n'y a que des jeunes formidables et surdoués, c'est d'ailleurs pour ça que la Ligue 1 est au top et que l'EDF rafle tout les titres,mais est-ce une raison pour être aussi péremptoires ?

J'ai évolué en PH et il ne me semble pas avoir vu de futurs pros.Mais il est vrai que je ne suis pas recruteur.

D'ailleurs, si certains jouent au niveau DH IDF ici, pouvez-vous en parler ? Quelle est la tendance générale ? Du physique et des longs ballons qui sautent les lignes,du jeu au sol,ou un mélange des deux ?
Message posté par Cheric Zghemmfour
"Mais moi, en tant qu'entraîneur, j'étais obligé de lui crier "Mais donne ta balle !" »

Ta balle ? C'est donc pour ça qu'il jouait de façon personnelle, son éducateur lui dit que c'est sa balle.Il aurait fallut dire LA balle.Une carrière flinguée pour une lettre.

Qui aurait l'idée de de vociférer "Mais donne le code confidentiel de ta carte bancaiiiire !" "Mais donne le numéro de téléphone de ta fille, mais si tu sais très bien celle qui est booooooonne !!".


Cheric, un xanax et/ou un opiace et/ou une branlette et/ou de la MDMA devrait regler ton probleme de trop-plein d agressivité.
Perso je ne suis qu'à moitié étonné par une histoire comme la sienne. Pour avoir joué en 18 ans DH (à l'époque) puis en CFA 2 je peux vous dire que ça regorge quand même pas mal de types qui se sont fait virer de centres de formation (dont je faisais partie) et qui ont encore du très bon ballon dans les jambes. On en connaissait tous au moins un qui était partit au Portugal ou en Belgique et même en Italie et qui avait réussi. Et généralement, c'était rarement le plus doué de la bande mais celui qui était tombé sur le bon agent au bon moment. Bref tout ça pour dire que l'appréciation d'un joueur en France est très très subjective et que beaucoup d'oubliés foulent les terrains en étant certainement meilleurs que certains pros.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Bien vu pour l'article, il a encore planté ce soir à l'Olimpico !
un truc pareil est un peu difficile ici en italie. j'ai joué une dizaine d'année entre la promozione(D6) et la seconda categoria (D9) et zone a son grand club en contatc avec les dirigeant de des petits club donc dés lors qu'un gamin se fait remarquer il est directement contacté par le le club de serie D ou Lega pro de sa zone.
Fabrizio Salina Niveau : CFA
Ca existe les faux déclics. Ca s'appelle des résolutions de début d'année.
Message posté par themiz
Cendrillon du ghetto


Ghetto, n'exagérons rien. La cité Vauban dont parle l'article n'est qu'un ilot de logements sociaux au milieu d'une commune résidentielle peuplée essentiellement de CSP+, où se loger coûte extrêmement cher.
Par contre son histoire d'asthme me fait penser à Platini recalé à Metz pour insuffisance respiratoire ou plus récemment Valbuena jeté de Bordeaux ou encore Griezmann dont personne ne voulait. Les centres de formation français ont un vrai problème avec les jeunes "pas assez physiques".
Message posté par Alain Proviste
Bien vu pour l'article, il a encore planté ce soir à l'Olimpico !


Pour une fois qu'un article SF ne provoque pas une malédiction!
Message posté par Ubriacone
Ghetto, n'exagérons rien. La cité Vauban dont parle l'article n'est qu'un ilot de logements sociaux au milieu d'une commune résidentielle peuplée essentiellement de CSP+, où se loger coûte extrêmement cher.
Par contre son histoire d'asthme me fait penser à Platini recalé à Metz pour insuffisance respiratoire ou plus récemment Valbuena jeté de Bordeaux ou encore Griezmann dont personne ne voulait. Les centres de formation français ont un vrai problème avec les jeunes "pas assez physiques".


c'était davantage une référence à la chanson de Matt Houston et de Lord Kossity du début des années 2000. Je ne connais pas l'endroit, je ne me serais pas permis de le qualifier de ghetto
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23