1. // Rétro
  2. //
  3. // Équipe de l'année 2003/2004

Grèce, Hellène et ses garçons

Sans aucun doute le plus grand hold-up de l'histoire du football moderne. En 2004, une bande de potes, solidaire et expérimentée, braque le championnat d'Europe en défendant comme des rats. Tactiquement au poil, l'escouade d'Otto Rehhagel est homérique.

Modififié
Comment oublier cet Euro... Un océan de désillusions pour les amoureux des noms ronflants et du beau jeu. Parce qu'au bout de l'été 2004, c'est la Grèce d'Otto Rehhagel qui l'emporte. Oui, la Grèce. Le pays qui n'avait participé jusque-là qu'à une seule Coupe du monde et un seul misérable Euro. Personne, quoi. Au Portugal, au milieu des favoris portugais, français, italiens, tchèques ou néerlandais, les Grecs étaient venus en touristes. Personne n'avait misé un seul kopeck sur cette équipe sans star (en début de compétition, leur cote était de 250/1). Un groupe de vieux briscards, inconnus du grand public, pas franchement beaux à voir jouer et surtout sans aucune référence ni prétention.

Pis, les mecs étaient tombés dans un groupe relevé avec l'hôte portugais, l'Espagne et la Russie. Même sur le pré, ce n'était pas très folichon. Les Grecs jouaient dans un 4-4-2 ultra ordinaire avec deux récupérateurs à l'ancienne : Zagorakis (énorme malgré ses 33 piges) et Katsouranis. Derrière, c'est classique avec Nikopolidis Clooney dans les bois, protégé (enfin, barricadé plutôt) par la charnière Dellas-Kapsis. Devant, Charisteas et Vryzas prient pour marquer un pion sur corner ou en contre. Tactiquement, c'est hyper simple : on blinde derrière et on attend de faire la différence dans le jeu aérien dans la surface adverse. C'est d'ailleurs de cette manière que les Grecs claquent le premier exploit de la compétition en braquant le Portugal, chez lui, à Porto (1-2). La suite de la compétition est un véritable jeu d'échec dans lequel Otto Rehhagel va exceller. Avec l'Allemand, l'adaptabilité est le maître mot. Deuxième de son groupe derrière le Portugal, mais devant l'Espagne (une victoire, un nul et une défaite), les Grecs se coltinent le tenant du titre français en quart de finale. On se dit que la farce a assez duré. Oui, mais non.

Rehhagel, le caméléon


Contre les Bleus, Rehhagel s'adapte. Il joue à trois derrière pour canaliser la doublette Henry-Trezeguet. Avec Kapsis-Dellas, c'est Seitaridis qui vient occuper le côté droit du triangle défensif. Sur les côtés du milieu à cinq, Fyssas et Zagorakis repiquent sans cesse pour fermer les portes. Les Bleus sont étouffés. Surtout quand dans l'entrejeu, Zagorakis rayonne. Il est partout, ratisse, nettoie, presse et fait la différence. C'est lui qui amène le seul but du match en s'amusant de Bixente Lizarazu (sombrero, excusez du peu), avant de régaler Charisteas qui fume Barthez de la tête. Bref, la tactique fonctionne à merveille et sera de nouveau efficace contre la République tchèque en demi-finale (victoire 1-0, toujours de la tête, celle de Dellas). Le miracle prend forme. Petit à petit.

Vidéo

En finale contre le Portugal et son 4-2-3-1, Rehhagel change tout et repasse à quatre derrière. Ainsi, les Grecs se retrouvent en surnombre dans l'entrejeu où Basinas et Katsouranis sont chargés de prendre la profondeur quand Zakorakis régale avec son jeu de passe. Plus libre, Giannakopolous joue comme un 10 reculé, sur la même ligne que Charisteas, pourtant avant-centre. Vryzas fait le boulot, seul en pointe. Et ça marche, puisque Charisteas claque encore de la tête sur corner le seul but du match. Derrière, les Grecs bétonnent, défendent à huit et braquent le trophée.

Tout sauf un hasard


En trois matchs à élimination directe, les Grecs se sont débarrassés des tenants du titre (France), des favoris (République tchèque) et du pays organisateur (Portugal) sans prendre le moindre but, tout en claquant trois fois de la même manière (but de la tête). À ce niveau, c'est tout sauf un hasard. C'est planifié, travaillé et exécuté à la perfection. Durant ces trois matchs, les hommes de Rehhagel sont passés d'un système tactique à un autre avec une facilité déconcertante. Ses postulats étaient simples et efficaces : des défenseurs solides et fiables, un milieu travailleur et un peu de talent en attaque. Il s'est appuyé au maximum sur le peu d'atout qu'il avait en main. Ce n'est pas le plus beau vainqueur de l'histoire, mais c'est brillamment préparé. Une arrivée à maturité qui s'étale sur plusieurs années.

Vidéo

Et trois ans après sa prise de pouvoir de la sélection, Rehhagel réalise l'impensable : gagner un Euro avec une équipe dépourvue de fantaisie et de folie. Sans conteste la meilleure équipe tactique de l'histoire. Avec le recul, on se dit que ce titre n'est pas une surprise pour les Grecs. Lors de son premier match avec la sélection hellène en octobre 2001, Rehhagel hérite d'une équipe laminée lors de son dernier match officiel en Finlande (5-1). Dans la foulée, il doit se rendre en Angleterre où les sujets de Sa Majesté doivent valider leur billet pour la Coupe du monde 2002. De ce match, on retiendra le fameux coup franc de David Beckham, à la 93e minute, puisque son caramel permet aux Anglais de réussir le match nul (2-2) et de valider leur ticket. Pourtant, Rehhagel a fait passer un message passé inaperçu dans la folie anglaise : la Grèce est capable d'emmerder les gros. Elle le confirmera trois ans plus tard.

par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Note : 5
J'en ai encore des remontées acides. La Grèce avait réussi à braquer tout le monde grâce au front de Charisteas, un mur devant Nikpolodis et un corner ou un centre perdu, bim caboche.
Mais bon cet Euro 2004 restera aussi comme la remontée fabuleuse de l'Equipe de France menée 1-0 par l'Angleterre, à commencer par le péno de Rooney, et le doublé + quiche de Zizou.

http://www.youtube.com/watch?v=scbnzSiM3MU

Même si derrière ça ne donne "rien", ça fait partie du patrimoine des Bleus. Une sorte d'héritage traîné entre 2000 et 2004, qu'il fallait bien ressortir dès le début de la compétition.
Dommage que tout ne fût pas si beau...
Coach Mouzone Niveau : CFA
La manière dont le numéro 7 Grec élimine le vieux Bixente lizarazu est ahurissante. Il s'est jeté comme une merde le Liza :(
J'ai vomis chaque bouchée de salakis ou de sandwich grec pendant 5 ans après cette finale. Et oui, je suis Portugais....
Le titre de l'article.. Merde les gars! Il est juste parfait!
Crabz Shapiro Niveau : DHR
Je viens de vomir dans ma bouche en y repensant !
Une grande pensée à l'unique buteur de la finale de l'Euro 2004, Angelos Charisteas, qui quelques années plus tard à joué en Ligue 1...Oui oui messieurs...à Arles-Avignon (life's a b*tch)
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 1
Tactiquement, au niveau de l'organisation défensive, ce fut la quasi-perfection côté Grec mais malheureusement pour eux ça n'a duré que le temps de l'Euro 2004. On a vu ce que ça a donné les années suivantes. Même pas qualifier pour le mondial 2006, sortie lamentablement dès le premier tour lors de l'Euro 2008... ect.
"la meilleure équipe tactique de l'histoire"

c'est peut-être un poil exagéré, non ?
Crabz Shapiro Niveau : DHR
Incroyable l'effet commun qu'a provoqué ce souvenir infecte !!
Cette détente de chien sur le but quand même ! Wow !

Sinon, dégueulasse à voir jouer, mais ils y ont cru. Costauds les gus. En fin de compte, j'avais eu mal au fion sur le coup, mais de les revoir aujourd'hui je me dis que c'est quand même super sympa qu'ils l'ai emporté, les bougres.
vata-fenculo Niveau : CFA2
Le gros frisson c'était le France-Angleterre du premier tour.
Zidane qui vomit et 10 secondes plus tard crucifie les anglais.

Passer de 0-1 à 2-1 en 2 minutes d'arrêts les mecs de ManU pensaient être les seuls...
Faut relativiser le niveau d'enjeu n'était pas le même cependant.
Cet euro reste une tâche indélébile, j'avais comme bcp de monde ici envie de vomir, surtout quand les grecs ont sorti les tchèques (lumineux lors de cet Euro, rrah ce 3-2 face aux Pays-Bas était jouissif, je bossais en Hollande à l'époque, ça faisait du bien de voir les oranje ranger leur arrogance).

Après, oui, l'organisation tactique était bonne, avec un sens du sacrifice, mais ce n'est pas pour ça qu'on aime le foot bordel!
ah la la la ma pire désillusion de supporter... j'en chiale encore...

Putain*, ça devait être la grosse année... Le FCP champions d'Europe en clubs, y avait plus qu'à!
oliver e benji Niveau : DHR
Message posté par Wazza-B
J'ai vomis chaque bouchée de salakis ou de sandwich grec pendant 5 ans après cette finale. Et oui, je suis Portugais....


Je te comprends.. Je pensais que c'était fini mais avec cet article je viens de vomir tout les grecs que j'ai manger depuis 9 ans.
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Ce raté de lizarazu.. j'en ai fait des cauchemars pendant des semaines.. Pourquoi lui ? :(
Note : 1
...pas franchement beau à voir jouer : heu pas franchement beau à voir tout court !
"Des images toujours aussi insoutenables même neuf ans arpès". A la faute d'orthographe prêt So Foot vous m'avez tué! Enorme!
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
Excellent le titre ! Quant à leur titre, qu'ils aillent se faire foutre ... entre eux !
nononoway Niveau : CFA
Note : 3
Hellas, ils ont bien gagné !
il y a 3 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 45
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24
Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20
À lire ensuite
Lyon, pôle austère ?