1. // Rétro
  2. //
  3. // Équipe de l'année 2003/2004

Grèce, Hellène et ses garçons

Sans aucun doute le plus grand hold-up de l'histoire du football moderne. En 2004, une bande de potes, solidaire et expérimentée, braque le championnat d'Europe en défendant comme des rats. Tactiquement au poil, l'escouade d'Otto Rehhagel est homérique.

Modififié
Comment oublier cet Euro... Un océan de désillusions pour les amoureux des noms ronflants et du beau jeu. Parce qu'au bout de l'été 2004, c'est la Grèce d'Otto Rehhagel qui l'emporte. Oui, la Grèce. Le pays qui n'avait participé jusque-là qu'à une seule Coupe du monde et un seul misérable Euro. Personne, quoi. Au Portugal, au milieu des favoris portugais, français, italiens, tchèques ou néerlandais, les Grecs étaient venus en touristes. Personne n'avait misé un seul kopeck sur cette équipe sans star (en début de compétition, leur cote était de 250/1). Un groupe de vieux briscards, inconnus du grand public, pas franchement beaux à voir jouer et surtout sans aucune référence ni prétention.

Pis, les mecs étaient tombés dans un groupe relevé avec l'hôte portugais, l'Espagne et la Russie. Même sur le pré, ce n'était pas très folichon. Les Grecs jouaient dans un 4-4-2 ultra ordinaire avec deux récupérateurs à l'ancienne : Zagorakis (énorme malgré ses 33 piges) et Katsouranis. Derrière, c'est classique avec Nikopolidis Clooney dans les bois, protégé (enfin, barricadé plutôt) par la charnière Dellas-Kapsis. Devant, Charisteas et Vryzas prient pour marquer un pion sur corner ou en contre. Tactiquement, c'est hyper simple : on blinde derrière et on attend de faire la différence dans le jeu aérien dans la surface adverse. C'est d'ailleurs de cette manière que les Grecs claquent le premier exploit de la compétition en braquant le Portugal, chez lui, à Porto (1-2). La suite de la compétition est un véritable jeu d'échec dans lequel Otto Rehhagel va exceller. Avec l'Allemand, l'adaptabilité est le maître mot. Deuxième de son groupe derrière le Portugal, mais devant l'Espagne (une victoire, un nul et une défaite), les Grecs se coltinent le tenant du titre français en quart de finale. On se dit que la farce a assez duré. Oui, mais non.

Rehhagel, le caméléon


Contre les Bleus, Rehhagel s'adapte. Il joue à trois derrière pour canaliser la doublette Henry-Trezeguet. Avec Kapsis-Dellas, c'est Seitaridis qui vient occuper le côté droit du triangle défensif. Sur les côtés du milieu à cinq, Fyssas et Zagorakis repiquent sans cesse pour fermer les portes. Les Bleus sont étouffés. Surtout quand dans l'entrejeu, Zagorakis rayonne. Il est partout, ratisse, nettoie, presse et fait la différence. C'est lui qui amène le seul but du match en s'amusant de Bixente Lizarazu (sombrero, excusez du peu), avant de régaler Charisteas qui fume Barthez de la tête. Bref, la tactique fonctionne à merveille et sera de nouveau efficace contre la République tchèque en demi-finale (victoire 1-0, toujours de la tête, celle de Dellas). Le miracle prend forme. Petit à petit.

Vidéo

En finale contre le Portugal et son 4-2-3-1, Rehhagel change tout et repasse à quatre derrière. Ainsi, les Grecs se retrouvent en surnombre dans l'entrejeu où Basinas et Katsouranis sont chargés de prendre la profondeur quand Zakorakis régale avec son jeu de passe. Plus libre, Giannakopolous joue comme un 10 reculé, sur la même ligne que Charisteas, pourtant avant-centre. Vryzas fait le boulot, seul en pointe. Et ça marche, puisque Charisteas claque encore de la tête sur corner le seul but du match. Derrière, les Grecs bétonnent, défendent à huit et braquent le trophée.

Tout sauf un hasard


En trois matchs à élimination directe, les Grecs se sont débarrassés des tenants du titre (France), des favoris (République tchèque) et du pays organisateur (Portugal) sans prendre le moindre but, tout en claquant trois fois de la même manière (but de la tête). À ce niveau, c'est tout sauf un hasard. C'est planifié, travaillé et exécuté à la perfection. Durant ces trois matchs, les hommes de Rehhagel sont passés d'un système tactique à un autre avec une facilité déconcertante. Ses postulats étaient simples et efficaces : des défenseurs solides et fiables, un milieu travailleur et un peu de talent en attaque. Il s'est appuyé au maximum sur le peu d'atout qu'il avait en main. Ce n'est pas le plus beau vainqueur de l'histoire, mais c'est brillamment préparé. Une arrivée à maturité qui s'étale sur plusieurs années.

Vidéo

Et trois ans après sa prise de pouvoir de la sélection, Rehhagel réalise l'impensable : gagner un Euro avec une équipe dépourvue de fantaisie et de folie. Sans conteste la meilleure équipe tactique de l'histoire. Avec le recul, on se dit que ce titre n'est pas une surprise pour les Grecs. Lors de son premier match avec la sélection hellène en octobre 2001, Rehhagel hérite d'une équipe laminée lors de son dernier match officiel en Finlande (5-1). Dans la foulée, il doit se rendre en Angleterre où les sujets de Sa Majesté doivent valider leur billet pour la Coupe du monde 2002. De ce match, on retiendra le fameux coup franc de David Beckham, à la 93e minute, puisque son caramel permet aux Anglais de réussir le match nul (2-2) et de valider leur ticket. Pourtant, Rehhagel a fait passer un message passé inaperçu dans la folie anglaise : la Grèce est capable d'emmerder les gros. Elle le confirmera trois ans plus tard.

par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Note : 5
J'en ai encore des remontées acides. La Grèce avait réussi à braquer tout le monde grâce au front de Charisteas, un mur devant Nikpolodis et un corner ou un centre perdu, bim caboche.
Mais bon cet Euro 2004 restera aussi comme la remontée fabuleuse de l'Equipe de France menée 1-0 par l'Angleterre, à commencer par le péno de Rooney, et le doublé + quiche de Zizou.

http://www.youtube.com/watch?v=scbnzSiM3MU

Même si derrière ça ne donne "rien", ça fait partie du patrimoine des Bleus. Une sorte d'héritage traîné entre 2000 et 2004, qu'il fallait bien ressortir dès le début de la compétition.
Dommage que tout ne fût pas si beau...
Coach Mouzone Niveau : CFA
La manière dont le numéro 7 Grec élimine le vieux Bixente lizarazu est ahurissante. Il s'est jeté comme une merde le Liza :(
J'ai vomis chaque bouchée de salakis ou de sandwich grec pendant 5 ans après cette finale. Et oui, je suis Portugais....
Le titre de l'article.. Merde les gars! Il est juste parfait!
Crabz Shapiro Niveau : DHR
Je viens de vomir dans ma bouche en y repensant !
Une grande pensée à l'unique buteur de la finale de l'Euro 2004, Angelos Charisteas, qui quelques années plus tard à joué en Ligue 1...Oui oui messieurs...à Arles-Avignon (life's a b*tch)
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 1
Tactiquement, au niveau de l'organisation défensive, ce fut la quasi-perfection côté Grec mais malheureusement pour eux ça n'a duré que le temps de l'Euro 2004. On a vu ce que ça a donné les années suivantes. Même pas qualifier pour le mondial 2006, sortie lamentablement dès le premier tour lors de l'Euro 2008... ect.
"la meilleure équipe tactique de l'histoire"

c'est peut-être un poil exagéré, non ?
Crabz Shapiro Niveau : DHR
Incroyable l'effet commun qu'a provoqué ce souvenir infecte !!
Cette détente de chien sur le but quand même ! Wow !

Sinon, dégueulasse à voir jouer, mais ils y ont cru. Costauds les gus. En fin de compte, j'avais eu mal au fion sur le coup, mais de les revoir aujourd'hui je me dis que c'est quand même super sympa qu'ils l'ai emporté, les bougres.
vata-fenculo Niveau : CFA2
Le gros frisson c'était le France-Angleterre du premier tour.
Zidane qui vomit et 10 secondes plus tard crucifie les anglais.

Passer de 0-1 à 2-1 en 2 minutes d'arrêts les mecs de ManU pensaient être les seuls...
Faut relativiser le niveau d'enjeu n'était pas le même cependant.
Cet euro reste une tâche indélébile, j'avais comme bcp de monde ici envie de vomir, surtout quand les grecs ont sorti les tchèques (lumineux lors de cet Euro, rrah ce 3-2 face aux Pays-Bas était jouissif, je bossais en Hollande à l'époque, ça faisait du bien de voir les oranje ranger leur arrogance).

Après, oui, l'organisation tactique était bonne, avec un sens du sacrifice, mais ce n'est pas pour ça qu'on aime le foot bordel!
ah la la la ma pire désillusion de supporter... j'en chiale encore...

Putain*, ça devait être la grosse année... Le FCP champions d'Europe en clubs, y avait plus qu'à!
oliver e benji Niveau : DHR
Message posté par Wazza-B
J'ai vomis chaque bouchée de salakis ou de sandwich grec pendant 5 ans après cette finale. Et oui, je suis Portugais....


Je te comprends.. Je pensais que c'était fini mais avec cet article je viens de vomir tout les grecs que j'ai manger depuis 9 ans.
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Ce raté de lizarazu.. j'en ai fait des cauchemars pendant des semaines.. Pourquoi lui ? :(
Note : 1
...pas franchement beau à voir jouer : heu pas franchement beau à voir tout court !
"Des images toujours aussi insoutenables même neuf ans arpès". A la faute d'orthographe prêt So Foot vous m'avez tué! Enorme!
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
Excellent le titre ! Quant à leur titre, qu'ils aillent se faire foutre ... entre eux !
nononoway Niveau : CFA
Note : 3
Hellas, ils ont bien gagné !
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 130
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)
À lire ensuite
Lyon, pôle austère ?