En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Caen (4-2)

Garande est « choqué » par ses joueurs

Modififié
Se prendre quatre buts par le LOSC, il y a de quoi avoir les boules.

Et les boules, Patrice Garande les avaient là en conférence de presse après la défaite face à Lille. L'entraîneur caennais n'a pas hésité à remettre en cause l'attitude de ses hommes. « Ça commence à m'énerver, à me choquer profondément, surtout que ce n'est pas l'idée que j'ai de mes joueurs. Je maintiens que j'ai une équipe pour finir entre la 8e et la 12e place. Ce qui nous a manqué, ça ne s'achète pas : ce n'est pas du talent, c'est de la volonté, de la détermination, courir » , a-t-il expliqué.


Il faut dire qu'avec seulement quatre points pris lors de sept derniers match, le Stade Malherbe commence à faire souci. « Je suis fatigué de ce manque d'investissement, de ce manque de motivation. On ne peut pas avoir un comportement comme ça dans notre situation. J'ai l'impression qu'on s'endort sur ce qu'on a fait depuis pas mal de temps. À un moment donné, il ne faut pas oublier qu'on doit pérenniser ce club en Ligue 1. Si on continue comme ça, on y va tout droit. Il faut mettre les ingrédients et on ne l'a pas fait ce soir » , a-t-il insisté.

Clair comme de l'eau de roche. KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 40 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20