1. //
  2. //
  3. // Bordeaux/Monaco (3-1)

Grand cru de Bordeaux contre Monaco

Bordeaux s'impose logiquement face à Monaco (3-1). Menés, les Bordelais ont superbement réagi et réalisé une très bonne prestation pour empocher une jolie victoire.

Modififié
5 5

Girondins de Bordeaux 3-1 AS Monaco

Buts : Maurice-Belay (36e), Yamberé (40e), Plašil (48e) pour Bordeaux // Hélder Costa (23e) pour Monaco

Animée, vivante, rythmée : la rencontre entre Bordeaux et Monaco a fait honneur à la Ligue 1. Bien loin des purges trop habituelles du dimanche soir, les deux équipes, impliquées cette semaine sur la scène européenne, se sont livrées et ont proposé un très joli spectacle. Avec une victoire finale pour Bordeaux très logiquement récompensé de ses efforts. On ne sait pas ce que Willy Sagnol a bien pu dire à ses joueurs lors de la causerie d'après-match, mais une phrase tout droit tirée de Football Manager convient parfaitement : « Pourquoi ne jouez-vous pas toujours comme ça ?  » Bonne question… En attendant d'y répondre, Bordeaux remonte à la 11e place. Monaco chute à la 9e.

Du rythme, des occasions et des buts !


Décalée à 21h, en raison d'un important salon au parc des expo' de Bordeaux situé non loin du stade Matmut Atlantique, la rencontre débute sur les chapeaux de roues. Wahbi Khazri est proche d'ouvrir le score d'entrée, mais Ricardo Carvalho réalise un somptueux retour (4e). Les Bordelais insistent. Pallois ne trouve toutefois pas le cadre de la tête, tandis que Crivelli est contré par Raggi (9e, 10e). Dans la foulée, le défenseur italien sauve sur sa ligne une tentative de Khazri (14e). La grosse domination bordelaise n'est décidément pas récompensée. Monaco réagit, mais Moutinho est aussi repris au dernier moment, puis Hélder Costa loupe sa reprise sur un centre parfait d'Echiéjilé (18e, 20e).

Carillo trouve, lui, le poteau sur une grosse frappe détournée par Carrasso (22e). Ce n'est que partie remise. Effectivement, le portier girondin détourne à nouveau une frappe puissante de Bernardo Silva, mais le ballon revient sur Hélder Costa qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (0-1, 23e). C'est très dur pour Bordeaux, d'autant plus que Carrasso - a priori touché au genou - est contraint de laisser sa place à Prior. Maurice-Belay profite toutefois d'une grossière faute de main de Subašić pour égaliser (1-1, 37e). Puis Yambéré inverse totalement la donne à la finition d'un cafouillage dans la surface monégasque (2-1, 41e). La première mi-temps a en tout cas été très agréable à suivre.

Plašil clôt les débat, pas de réussite pour Monaco


La physionomie de la rencontre n'est d'ailleurs pas bien différente au retour des vestiaires. Sur une récupération et un bon travail de Crivelli, Plašil place superbement son ballon. C'est au fond des filets d'un Subašić totalement impuissant (3-1, 49e). Monaco ne s'avoue pas vaincu, mais peine beaucoup à se créer des occasions. Crivelli, auteur d'un très gros match ce dimanche soir, touche même la barre sur un bon centre de Khazri (67e). Sané empêche, lui, Carillo de réduire le score (78e). Avant qu'El Shaarawy ne manque deux occasions successives, que Prior ne sorte un bon coup franc de Moutinho et qu'Echiéjilé ne touche du bois (87e, 88e, 90e, 92e). On en restera là. Toujours version FM, Sagnol a peut-être simplement félicité ses hommes : « Quelle réaction ! Vous avez vraiment tout donné, vous pouvez être fiers de ce que vous avez fait. » Car effectivement ce dimanche soir, les Bordelais méritent les félicitations.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce genre de performance est obligatoire quelques fois dans la saison quand tu marques rarement plus d'un but par match (contrat rempli mais putain cette (in)animation offensive me tues) MAIS que t'as vendu sans le remplacer le pilier de ta défense et qu'a la place tu te contentes d'un ancetre et d'un tres honnete joueur de L2! Au moins Jardim sait quelle est la priorité pour le mercato d'hiver (quoique pourquoi pas faire reculer Toulalan?
lilisushi Niveau : DHR
En tant que supporter des girondins, contente mais à peine étonnée par le résultat. C'est limite rageant de se dire qu'il faut attendre des matchs prestigieux pour les voir jouer correctement.
Une grande question ce soir, auraient-ils aussi bien joué contre Angers ? (no offense, ça aurait pu être Lorient, Bastia, Toulouse, Caen)
Message posté par lilisushi
En tant que supporter des girondins, contente mais à peine étonnée par le résultat. C'est limite rageant de se dire qu'il faut attendre des matchs prestigieux pour les voir jouer correctement.
Une grande question ce soir, auraient-ils aussi bien joué contre Angers ? (no offense, ça aurait pu être Lorient, Bastia, Toulouse, Caen)



Tu poses la question, tu connais sûrement la réponse. ^^
Bon sur ce match, en étant si proche d'être relégables, je pense que peu importe l'adversaire, ils auraient livré une prestation correcte a minima. Mais pas sûr qu'en ayant été dans le ventre mou, c'eut été la même.

Je persiste et signe, il nous faut au moins un milieu déf et un 10, Khazri étant davantage un joueur de percussion. Saivet s'il retrouve son poste à la limite, mais c'est conditionné par l'arrivé d'un vrai milieu déf, ou que Sertic revienne bien, avec Chantôme qui se sortirai les doigts du cul un peu plus souvent.
Bordeaux c'est vraiment l'équipe poil à gratter de la L1, ils emmerdent tous les gros et sont ridicules contre les petits, c'est le West Ham de L1
On m'avait dit tellement de mal de l'équipe de Bordeaux que j'ai voulu voir 90 min de mes propres yeux.

Je dois dire que c'était très mal parti et que le match était largement à la portée de Monaco à 0-1

Mais il y a eu vraiment une grosse réaction d'orgueil des bordelais. Et en corolaire on peut noter ce qu'on appelle la "chance du champion" sur l'énorme faute de main de Subasic sur une frappe du droit de Maurice-Belay (oui ça arrive apparemment !!)

Les points marquant :
- la rage communicative de Sagnol, c'est vraiment l'homme de la situation
-la créativité de Khazri, très puissant et très endurant
- l'intelligence de Crivelli, qui rappelle celle de Laslandes (énorme altruisme payant pour le 3-1 de Plasil)

Bravo Girondin vous avez de bonnes raison d'espérer une bonne suite de championnat

Faudrait que je revois encore un match...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 5