1. //
  2. // Valse des coachs

Grand club cherche grand entraîneur

Ça devient flagrant. Les clubs les plus prestigieux ne se fient qu’aux entraîneurs du même acabit. Un cercle très fermé où les mêmes rares noms reviennent régulièrement.

Modififié
Attractive World l’a bien compris : on peut être célibataire et exigeant, ce n’est pas incompatible. Alors quand les grands clubs se retrouvent libres sur le marché, ils ne se jettent jamais dans les bras du premier venu. Surtout pas. Non, ils préfèrent prendre leur temps et faire confiance à la liste des « grands entraîneurs » . Généralement, ils ne piochent que là-dedans et ne sont que rarement déçus. Rarement surpris, non plus, mais passons… Pour faire court, on y trouve entre autres des noms tels qu’Ancelotti, Guardiola ou encore Mourinho. La preuve ces derniers jours avec les rumeurs de transfert sur le discret mercato des entraîneurs. Les trois cités plus haut devraient respectivement tourner au Bayern, à City et à United. Tout sauf une coïncidence.

Logique économique


Pour comprendre cet élitisme, il s'agit d'abord de définir ce qu’est un « grand entraîneur. » Pour ça, il y a plusieurs écoles. D’abord l’école de l’expérience, celle qui évalue la qualité en fonction du nombre de titres. Un « grand entraîneur » a forcément des trophées en poche, dont au moins une Ligue des champions. Mais il y a aussi l’école humaniste, un peu plus romantique. Un « grand entraîneur » , c’est selon Manuel Sergio, philosophe et mentor de José Mourinho, avant tout un meneur d’hommes : « Il faut savoir communiquer, transmettre le savoir, avoir la culture et le comportement adéquat pour que les joueurs vous admirent. C'est ce qui différencie un entraîneur normal d'un "grand entraîneur". Tous les entraîneurs savent à peu près la même chose sur la tactique. 4-4-2, 4-3-3, 3-5-2, etc. Tout cela, c'est de la musique. Un entraîneur n'entraîne pas des joueurs de foot. Il entraîne des hommes. Ce qui compte, c'est l'aspect humain plus que l'aspect physique. » En fait, le « grand entraîneur » est un mélange de ces deux écoles.


Voilà pour l’offre. Place maintenant à la demande. Qui sont ces grands clubs qui changent d’entraîneur tous les trois ans ? Une institution, une équipe taillée pour la C1, qui a l’ambition de la gagner, jouant le titre dans son pays et avec une marge de manœuvre financière assez large. En gros, le Bayern, le Real, City, United et Chelsea. Le PSG est en train de demander un accès à ce club fermé, la Juve est en phase de réhabilitation et le Barça fait office d'exception. Voilà pour les deux forces de ce marché de la rencontre professionnelle. Et si on regarde la liste des derniers hommes à s'être lié avec ces clubs-là, on se rend vite compte que les mêmes noms tournent en boucle depuis quelques années. Mourinho, Ancelotti, Benítez, Heynckes, Van Gaal, Hiddink, Guardiola, Mancini et Pellegrini. À part pour les deux derniers, tous ont au moins une Ligue des champions et tous ont déjà dirigé au moins deux grands clubs. Les « grands entraîneurs » ne sont pas légion.

Partisans du moindre effort et du plaisir express


Mais pourquoi grands clubs et « grands entraîneurs » ne se fréquentent qu’entre eux ? Parce que déjà, c’est une question de facilité. Les recherches sont courtes et les résultats sont souvent bons. Seule la négociation prend du temps. Chelsea en est la preuve actuelle. Roman Abramovitch n’est pas en mesure de prendre des risques. Il revient donc à des valeurs sûres : Mourinho, l’assurance d’au moins un titre national, et Guus Hiddink, qui peut faire des merveilles en six mois. L'expérience lui a également appris que la nouveauté, avec André Villas-Boas, n'était pas toujours synonyme de bonne surprise. Bref, aujourd’hui, l’usage veut également que les entraîneurs soient de plus en plus éphémères. Hormis à Arsenal, ils ne durent plus, le prochain Ferguson n'existe certainement plus... L'entraîneur d'un seul club est passé de mode.

C'est même tout l'inverse qui se passe. La réussite express dans les différentes institutions d'Europe est bien plus cotée que la longévité. Question encore de facilité,car comme on a coutume de le dire, c’est plus facile d’accéder au sommet que d’y rester. Reproduire ce qu'a fait Sir Alex à Manchester, ou dans une moindre mesure Ancelotti au Milan, c'est beaucoup de fatigue, pour finalement peu de reconnaissance. Les grands clubs, les milliardaires demandent du résultat, vite, et non plus une relation de confiance sur le long terme. En quittant Barcelone, Guardiola avait également pointé du doigt la difficulté de cette course de fond : « Entraîner le Barça pendant quatre ans, c’est une éternité. Le temps est pesant et épuisant, j’ai besoin de repos. » Quoi qu’il en soit, les entraîneurs préfèrent gagner et puis partir une fois au sommet. Le football est toujours, quelque part, le reflet de notre société. La recherche du plaisir rapide, de la séduction et de la reconnaissance gouvernent. Et puis avec des entremetteurs comme Jorge Mendes, traders peu scrupuleux sur le marché de l'emploi, les speed dating ont de beaux jours devant eux.


Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Le Barca se permet même de créer ses propres "grands" entraîneurs.
C'est ce qu'on appelle la technostructure
Message posté par -Dan-
Le Barca se permet même de créer ses propres "grands" entraîneurs.


Ça montre surtout que le Barça est le seul gros qui a la patience et qui fait confiance à des entraîneurs prometteurs plutôt que de faire signer des gros noms ronflant qui sont tout sauf une promesse de résultat.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Wow les meilleurs clubs recrutent non seulement les meilleurs joueurs mais les meilleurs coachs! Doux Jésus.

Je ne vois pas l'intérêt de l'article hormis comme l'evoque Elessar des clubs qui se " créent" eux mêmes des coachs.
Je suis pas tout à fait d'accord. Le cercle des "grands entraineurs" varie pas mal et est un peu plus large que les noms cités dans l'article. Ancelotti était dans un creux avant son passage à Paris (on parlait de Tottenham à l'époque pour lui si je me souviens bien), Benitez a perdu sa bonne cote. Luis Enrique est nouveau. Et il y en a d'autres qui sont en poste, mais que les "grands clubs" voudraient à tout prix s'ils étaient libres: Wenger, Simeone, Klopp...
Heynckes, c'était pas non plus si évident que ça au départ. A part la Ligue des Champions avec le Real et les deux titres de Champion lors son premier passage au Bayern, il n'avait rien gagné (sauf deux Intertoto avec Schalke).
Au contraire, cet article est bon et montre que la plupart des grands clubs n'ont plus la patience d'engager de jeunes coachs.

Tu vois MU capable d'engager un jeune coach venu d'Ecosse aujourd'hui comme ils ont pu le faire avec Sir Alex?
'
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
C'est aussi que le Barça (voire Messi seul) tourne si bien que l'entraîneur n'a qu'un rôle mineur.
Je suis persuadé que le trio MSN de l'année dernière, peu importe le mec sur le banc, remportait la Ligue des Champions.
C'est un fantasme ça.Il n'y a que Domenech qui ne servait à rien sur un banc
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Klopp c est pas un jeune coach quand il arrive à Dortmund?

Simeone quand il reprend l'Atleti sans beaucoup d experience du coaching en Europe?

Blanc à Bordeaux ( non je déconne)

Personne ne pourra égaler la roublardise d'Otto Rehhagel avec la Grèce de 2004. Remporter un tournoi majeur avec des bras cassés avec des 1-0 (et en humiliant 2 fois le pays organisateur).

Ça c'est du grand, du très grand entraîneur.

Les tarlouzes que vous citez n'ont aucun mérite puisqu'ils ont les meilleurs joueurs dans leur effectif.
Jeronimo_Bielsa Niveau : District
Players win games, not tactics
Larcos, l'article parle des tres grands clubs type MU,Real ou Bayern.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Parce que Dortmund et l'Atleti c est des clubs en bois peut être ? Reprends toi two face !
Non mais stoppons la langue de bois, ya 3 classes d'écart entre eux.
Message posté par Two-Face
Au contraire, cet article est bon et montre que la plupart des grands clubs n'ont plus la patience d'engager de jeunes coachs.

Tu vois MU capable d'engager un jeune coach venu d'Ecosse aujourd'hui comme ils ont pu le faire avec Sir Alex?
'


Je suis d'accord TF seulement MU traversait, de mémoire, une période compliquée lorsque SAF arrive au club d'où la patience dont il a pu bénéficier du board de l'époque.
3 classes d'écart entre Man United et l'Atletico / Dortmund... Sur les 5 dernières années il y a une finale de C1 d'écart, mais dans l'autre sens.
Lorsque Klopp est arrivée à Dortmund, le club était dans le creux de la vague si je me souviens bien, on ne pouvait pas le ranger dans la catégorie des "grands clubs" à ce moment la.
Tout à fait Arigold, mais bon aujourd'hui 1 an sans rien gagner au sein de ces clubs c'est devenu rédhibitoire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Même 6 mois sans rien gagner c'est devenu rédhibitoire..
il y a 3 heures Manchester City passe au foot US 10 il y a 6 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 70
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26