1. //
  2. // 30e journée
  3. // Saint-Étienne/Lille

Gradel trompe Lille énormément

Dans une rencontre emballée en seconde période, Saint-Étienne prend trois nouveaux points dans la course à l'Europe contre le LOSC (2-0). Double buteur, l'Éléphant Max-Alain Gradel aura été le grand bonhomme de la rencontre.

Modififié
1 12

ASSE - Lille
(2-0)

M. Gradel (63'), M. Gradel (74') pour Saint-Étienne


On joue la 53e minute de jeu au Stade Geoffroy-Guichard. L'ambiance est bonne, puisque les supporters de Sainté savent mettre de la voix pour encourager leurs poulains. Mais sur la pelouse, on est loin d'un récital footballistique. Sans grosses occasions depuis le début de rencontre, Lille cherche à tenir le ballon pour réaliser une quatrième victoire consécutive en championnat. Embarqué dans un raid en soliste, Rony Lopes est en déséquilibre au moment où le ballon lui échappe. Toutefois, le prêté de Manchester City ne lâche pas l'affaire et va se rappeler au bon souvenir de l'Angleterre. Sur un excès d'engagement, le Portugais vient s'essuyer salement sur la cheville droite de Franck Tabanou. Bien entendu, ce carton rouge sera le début d'un long combat pour des Dogues en infériorité numérique.

L'esbroufe de Corchia


Dans cette affiche entre deux équipes en forme, on pouvait en théorie s'attendre à du beau spectacle pour faciliter la digestion du déjeuner dominical. Toujours calé dans le top 5, l'ASSE veut conserver sa cinquième place et pourquoi pas aspirer à mieux. L'Europe, cela devient un nouvel objectif pour le LOSC, enfin prêt à jouer libéré depuis l'acquisition du maintien. En pratique, les Verts exercent une pression sur le but visiteur. Poussé par le Chaudron, les premières offensives restent toutefois stériles. La mode du chignon est bien présente avec Jérémy Clément et François Clerc en chefs de file, mais Simon Kjær est là pour donner du répondant capillaire dans les duels. Dans toutes ces tignasses, aucune action digne de ce nom n'est détectable dans la première demi-heure. Et quand on s'y penche un peu plus, c'est normal. Après l'AS Monaco, Saint-Étienne et Lille sont les deux meilleures défenses du championnat. Avec un CRS d'un côté et Dhalsim de l'autre, pas moyen de trouver l'ouverture, donc. Même pour Max-Alain Gradel, prêt à péter un câble sur les décisions arbitrales pour prendre son jaune. Finalement, la partie trouve son premier frisson : lancé par Fabien Lemoine, MAG évite la sortie de Vincent Enyeama pour frapper dans le but vide. Revenu comme un lièvre, Sébastien Corchia dévie la trajectoire du ballon du triceps. Habile, puisque Saïd Ennjimi laisse le jeu se poursuivre.

La bourde d'Enyeama


Logiquement vindicatifs suite à cette faute de jeu non sifflée, les Stéphanois ne se débinent pas pour autant. Sur un corner de Romain Hamouma, Mevlüt Erding coupe de la tête au premier poteau, mais Enyeama veille au grain. Deux actions, ce sera tout pour ce premier acte digne d'un Mikado en guise de repas. Heureusement pour le show, la maladresse de Lopes va apporter un peu de folie à cette purge. Non, on ne parle pas de la nouvelle agression de Jérémy Clément sur Divock Origi, mais bien de l'ouverture du score : sur un centre en retrait de Clerc, Gradel claque un dribble à 180° avant de placer la gonfle sous la barre (63e). Devant au score, Sainté évite de tomber dans la facilité en gérant son avantage d'un but et se crée de nouvelles occasions, grâce à Vincent Enyeama. Pas très lucide, le Nigérian capte une passe en retrait de la main et offre un coup franc indirect aux ouailles de Christophe Galtier. Feintant la frappe, Erding laisse Gradel s'offrir un doublé (74e). Grâce à cette victoire, les Verts reviennent provisoirement à deux points de la troisième place. Pour Lille, la belle série prend fin, et la fin de saison présente comme un avant-goût de vacances.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il y a quand même eu un peu plus que deux occas sur la première période, même si elles n'étaient pas négociées au mieux.

Globalement, on était quand même plus dangereux avec enfin des circulation de balle digne de ce nom par phases. On peut rentrer à 1-0 à la mi-temps avec ce péno oublié notamment, l'expulsion a été le petit coup de pouce dont on a su profiter.

Gradel est bluffant en ce moment, lui qui était parfois si brouillon dans son jeu.. Après il a quand même des qualités évidentes et la confiance de la CAN fait le reste.

Enfin, ça aurait pu être le match piège et c'est vraiment la prestation qu'il nous manquait pour mettre définitivement les doutes de l'hiver de côté. On sera là dans le sprint final c'est déjà pas mal.

Et puis les petits verts qui mènent 2-0 (Roussey, Saint-Maximin) en ce moment à Gerland, il est frais ce week-end. :D
chewbie42 Niveau : CFA2
Mouai, je veux bien que le jeu ne soit pas toujours réjouissant mais j'ai trouvé la rencontre plutôt plaisante avec pas mal de rythme et pas mal de petites occasions. Et pas seulement deux en première mi temps comme dit dans l'article.

Heureusement qu'il y a la victoire au bout, sinon un fait de jeu aurait encore fait
jaser avec cette main volontaire de Corchia qui aurait du valoir péno + rouge.

Je trouve que Perrin est en train de retrouver un très gros niveau. La charnière avec KTC a été très solide. Il va vraiment falloir lever l'option d'achat pour l'ami Kevin.

L'animation offensive est par contre toujours aussi pauvre. Ca se débrouille pas mal dans les petits espaces mais il n'y a aucune transition entre la défense et les attaquants. Jouer avec Clément + Lemoine + Joël Tsafack aka Nguemo est très bien pour la récupération et colmater les brêches mais il nous manque clairement un offensif qui peut faire la différence par la passe. On a Corgnet dans ce profil s'il retrouve son niveau.

Bref, on éloigne Lille et on réalise une très bonne opération ce week end avant d'aller affronter Monaco dans 15 jours.
Jeu direct Niveau : CFA
Gradel est le vrai facteur X cette année.
On déplorait un manque de talent cette saison, mais avec un maxou à ce niveau et un hamouma au top (en esperant que sa blessure ne soit pas grave), on peut espérer qqchose.

Si on garde la solidité derrière, c'est interessant pr le match contre monaco, et au-delà pour le derby (il y a qques semaines, j'aurais annoncé une branlée, mais là...)
Jemincruste1 Niveau : CFA
La différence s'est faite, comme contre Lorient, grâce à un carton rouge à l'adversaire. Mais c'est bien que l'on ait su appuyer à ce moment là.

Gros gros match de Gradel, quand on repense au mois de Janvier, pas étonnant qu'on ait été autant dans le dur sans lui. Bonne prestation d'Erding aussi qui revient dans le coup psychologiquement on dirait.
Message posté par Vert&Blanc
Et puis les petits verts qui mènent 2-0 (Roussey, Saint-Maximin) en ce moment à Gerland, il est frais ce week-end. :D


Défaite aux tàb, ça m'apprendra à parler trop vite.. - -'
philfrenhie Niveau : CFA
qui c'est qui disait que les CF indirects dans la surface n'etait pas vraiment des actions de but????
chewbie42 Niveau : CFA2
Message posté par Jemincruste1
La différence s'est faite, comme contre Lorient, grâce à un carton rouge à l'adversaire. Mais c'est bien que l'on ait su appuyer à ce moment là.

Gros gros match de Gradel, quand on repense au mois de Janvier, pas étonnant qu'on ait été autant dans le dur sans lui. Bonne prestation d'Erding aussi qui revient dans le coup psychologiquement on dirait.


Oui, très concerné le Erding. On l'a presque senti frustré sur le 2ème but de ne pas avoir eu l'occasion de tirer lui même le coup franc.
La grande nouveauté de la période Galtier, c'est l'état d'esprit global. On n'a plus de clash à la Gomis ou Piquionne et les mecs semblent vraiment s'attacher à l'équipe. Il suffit de voir les messages récurrents d'Ambame envers Sainté et ses anciens coéquipiers pour constater cette bonne atmosphère. Et je suis persuadé que ça a son importance.
Message posté par philfrenhie
qui c'est qui disait que les CF indirects dans la surface n'etait pas vraiment des actions de but????


En même temps, ce n'est pas très fréquent comme situation, mais je crois que c'est la première fois que je vois un but sur un coup franc pareil. Puis le ballon passe au travers en ricochant sur 3 ou 4 lillois donc c'est assez heureux.
Message posté par chewbie42


Oui, très concerné le Erding. On l'a presque senti frustré sur le 2ème but de ne pas avoir eu l'occasion de tirer lui même le coup franc.
La grande nouveauté de la période Galtier, c'est l'état d'esprit global. On n'a plus de clash à la Gomis ou Piquionne et les mecs semblent vraiment s'attacher à l'équipe. Il suffit de voir les messages récurrents d'Ambame envers Sainté et ses anciens coéquipiers pour constater cette bonne atmosphère. Et je suis persuadé que ça a son importance.


Encore Ghoulam dans le vestiaire aujourd'hui.
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par Vert&Blanc


En même temps, ce n'est pas très fréquent comme situation, mais je crois que c'est la première fois que je vois un but sur un coup franc pareil. Puis le ballon passe au travers en ricochant sur 3 ou 4 lillois donc c'est assez heureux.


ct juste un petit reminder a tous ceux qui disaient que le CF indirect de GB-PSG qui n'avait pas ete siffle n'etait pas vraiment une action de but...et en plus quand on connait la frappe de mule d'ibra...
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par philfrenhie


ct juste un petit reminder a tous ceux qui disaient que le CF indirect de GB-PSG qui n'avait pas ete siffle n'etait pas vraiment une action de but...et en plus quand on connait la frappe de mule d'ibra...


Sauf que y'avait pas coup franc indirect contre Bordeaux.. L'arbitre lève la main pour signaler un avantage suite au hors jeu Parisien. Mais Carasso refuse de jouer l'avantage et de dégager bêtement..

OK l'arbitre se craque car il aurait du arrêter le jeu et revenir à la faute, mais quoi qu'il arrive, le ballon n'est pas pour Paris.

Et sinon, Sainté, à 11 contre 11, ils savent gagner ?
Message posté par zinczinc78


Sauf que y'avait pas coup franc indirect contre Bordeaux.. L'arbitre lève la main pour signaler un avantage suite au hors jeu Parisien. Mais Carasso refuse de jouer l'avantage et de dégager bêtement..

OK l'arbitre se craque car il aurait du arrêter le jeu et revenir à la faute, mais quoi qu'il arrive, le ballon n'est pas pour Paris.

Et sinon, Sainté, à 11 contre 11, ils savent gagner ?


1- Pas plus tard que la semaine dernière.
2- Si Corchia ne fait pas une parade sur la frappe de Gradel on mène très certainement à la pause.
3- Lyon et Chelsea à 11 contre 10 ils savent gagner?

Puis je vais te dire, ce n'est certainement pas grâce aux faveurs de l'arbitrage qu'on est 5e, ça c'est clair et net.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 12