Gradel balance encore sur ses dirigeants

Modififié
3 16
Il avait promis de dire toute la vérité, rien que la vérité.

Alors que son transfert pour Bournemouth a été officialisé, Max-Alain Gradel a quelques détails à régler avec son ancien club de Saint-Étienne. Il semblerait que la situation soit même encore bloqué à cause de désaccords financiers. Sur L'Équipe, le joueur s'est indigné du comportement des Verts : « Saint-Etienne continue à me réclamer une partie de ma prime d'un million d'euros qu'il m'a payée en plusieurs échéances, soit 300 000 euros, en échange de ma lettre de sortie (...) Les dirigeants stéphanois sont malhonnêtes. Ils m'imposent de signer une reconnaissance de dettes avec un paiement échelonné sur trois ans et assorti d'une clause de confidentialité, pour que je ne puisse pas parler aux médias. Il en est hors de question ! Les gens doivent savoir ce qu'il se passe. »

Un beau combat. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme n'importe quelle saga de l'été type "Dolmen" ou "Zodiaque", ce feuilleton est ennuyant. Cela ne vaut vraiment pas les series US
LeFouteuxParExcellence Niveau : Loisir
Gradel la taupe !
Les interviews de Footballeurs ressemblent de plus en plus à des cours de droit fiscal, ce qui est qualifiable de triste.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 16