1. //
  2. // Le joueur de la 19e journée

Gourcuff, un Noël avant l’heure

Déjà à son aise le week-end dernier face à l’Olympique de Marseille, Yoann Gourcuff a confirmé son retour en forme. À l’occasion de la première rencontre de la saison face au Lorient de son coach de père, le milieu de terrain lyonnais a régalé Clément Grenier d’une passe décisive dont lui seul a le secret. Et si, pour un garçon à la santé aussi fragile, demain est toujours trop loin, force est de constater que son amour de la beauté du geste fait de lui un joueur d’instant que l’on aime aimer.

Modififié
0 31
« Ô temps, suspend ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours. Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours  » écrivait Alphonse de Lamartine. Au moment d’écrire Le Lac, le poète français ne jouissait pas encore du ballon rond et de ses ralentis. Ces ralentis dont on ne se lassera jamais et qui pourraient tourner en boucle comme un journal d’Infosport ou une chanson sur NRJ sans que cela ne dérange. Hier après-midi, sur le gazon synthétique détrempé du Moustoir, près de son Ploemeur natal, Yoann Gourcuff a gratifié la France du football d’un geste dont lui seul a le secret. Un amour de talonnade en guise de passe décisive pour un Clément Grenier qui n’en demandait pas temps pour envoyer une pomme d’Api dans les cages de Reynet. Pas encore de quoi dérouler le tapis tapis rouge à celui qui avait fait vibrer la Ligue 1 avec Bordeaux, mais suffisant pour qu’on se rappelle qu’en Bretagne, il y a un concurrent sérieux à un autre Alphonse célèbre : Brown. Oui, Gourcuff, c’est la puissance du port de Lorient.

Le nombre 23

Cette passe décisive, donc. Un ovni. Une fulgurance calculée, maîtrisée. Le coup d’un joueur d’instant. D’un joueur d’instinct. Parfois, le hasard se mêle de ce qui ne le regarde pas, mais pas là. Tout était prévu et c’est assez rare ces derniers temps dans la vie de Yoann Gourcuff, un homme en voie d’Abou Diabysation. Un joueur qui, comme le Gunner en son temps, a montré suffisamment pour susciter l’attente. Un homme qui, après une période bordelaise que personne n’oubliera, a réussi à faire sortir Jean-Michel Aulas de ses gonds. Ce qu’a surtout sorti JMA, c’est le chéquier. Un nombre, le 23, celui de Michael Jordan, est resté collé sur la tête de Gourcuff comme le 42 sur le derrière de Javier Pastore. Oui, Yoann Gourcuff a coûté la bagatelle de 23 millions d’euros à un Olympique lyonnais actuellement en pleine cure d’amaigrissement. « Pour 23 millions d’euros, Gourcuff peut mettre des beaux buts » racontait d’ailleurs Hubert Fournier, avec le sourire, au sortir de l’élimination du Stade de Reims à Gerland en huitième de finale de Coupe de la Ligue. Reims, une autre victime du regain de forme de l’ancien Milanais, qui enchaîne enfin les prestations convaincantes. « Il a d’ailleurs été assez phénoménal » poursuivait tranquillement un Fournier admiratif. Il faut dire que c’est souvent le cas depuis son retour à la compétition à la fin du mois de novembre.

Le flou artistique

C’est un petit miracle : Yoann Gourcuff vient d’enchaîner cinq titularisations en six matchs. Revenu à la compétition un soir de derby – 17 minutes, le temps d’envoyer une passe décisive à Jimmy Briand pour le but victorieux – le milieu de terrain n’est ressorti du onze de Rémi Garde qu’une fois, contre Toulouse, au soir de la 16e journée. Au vrai, si l’intéressé se sent plutôt bien, physiquement et dans le jeu, personne ne peut s’empêcher d’imaginer le pire, comme par exemple face à Marseille, où il a quitté les siens prématurément après un contact un peu rude. Il faut dire que depuis 2011-2012, Yoann enchaîne les galères. Au total, le classieux meneur de jeu a été absent près de huit mois. Beaucoup trop pour Jean-Michel Aulas et sa direction. Oui, le diner de Noël risque d’avoir des airs de Pôle Emploi de luxe chez les Gourcuff ce 24 décembre. Vendredi dernier, trois jours avant que Christian, le père, ne se retrouve en une du Télégramme qui titrait sobrement « une page se tourne » , Yoann, le fils, clamait son désir de ne pas prolonger son aventure entre Saône et Rhône. « Une prolongation n’est pas d’actualité. Je n’ai pas senti à certains moments une énorme confiance du club » lâchait l’intéressé en conférence de presse, pour répondre à l’offre de contrat avec salaire revu à la baisse de Jean-Michel Aulas. Un salaire annuel de six millions d’euros qui fait tache dans la masse salariale à la diet de l’OL. Un dilemme pour JMA et le board Lyonnais que même Lamartine ne pourrait pas résoudre. Hubert Fournier, lui, dirait sûrement qu’à 6 millions annuels, Yoann peut faire de belles passes décisives. Et il n’aurait pas vraiment tort.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Viens à Paris Yoann! Finis de courir après la balle! tu recevras des caviars de Motta et Verrati. En plus y a papa Blanc! Que du bonheur j'te dis! Viens!
Personne ne le retient à Lyon je pense.
Le mec qui répond à une interview d'après match où son équipe se fait rejoindre à 3 secondes de la fin en parlant de sa situation perso : je suis très content merci!
et qui après pleure sur le manque de soutien du club. il a été grassement payé pour ne rien faire, il peut libérer la place maintenant et la laisser à des joueurs qui sont intéressés par le côté collectif du foot : ça nous changera par rapport les derniers recrutements de lyon.
C'est vrai que ce joueur quand il est en forme est vraiment particulier, le genre de joueur qui a un truc en plus que les autres n'ont pas.
Le seul soucis c'est que comme un bon repas sans un bon pinard il laisse un drôle de goût une fois la digestion entamée.
La phrase qui me viens à l'esprit pour décrire ce joueur est : putain... si seulement...
Le 1er paragraphe envoie du lourd !
J'ai encore mal au cœur en repensant au but qu'il a claqué au PSG quand il était à Bordeaux.. Quelle humiliation
En fait, je me demande si à droite à PSG, ce serait pas une bonne idée.

Aprés, vendre Pastore pour acheter Gourcuff, je sais pas si ca va changer quelquechose.

Mais en tout cas, Gourcuff, qd il est pas blessé, il mouille le maillot et defends.
Même qd il est pas bon.
tuvasmniquerlabatterie Niveau : Loisir
"un homme en voix d’Abou Diabysation"

Putain faut faire quoi pour postuler à SoFoot, je peux faire des analyses comme ça et écrire sans faute.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Gourcuff à Paris, seuls les Lyonnais en rêvent, pour le chèque qui irait avec.. Seulement, c'est le genre de joueur qui ne sera jamais performant dans un gros club.. On l'a vu à Milan et à l'OL (qui était encore un gros quand Yoyo est arrivé)

Faut qu'il revienne à Bordeaux, il planera ses 10 buts par saison et sera champion en 2019 !
"n’en demandait pas temps" c'est une faute volontaire pour faire suite à "Ô temps, suspend ton vol" ? ;)
Mehmet Scholl Niveau : CFA
A 400k euros par mois, dès qu'il sort une talonnade faut en faire un article quoi...
J'attends le premier commentaire qui l'envoie à la coupe du monde... déjà croire que ce gars pourrait être titulaire à Paris, la blague.
Message posté par Baldooow
J'ai encore mal au cœur en repensant au but qu'il a claqué au PSG quand il était à Bordeaux.. Quelle humiliation


ca faisait une semaine qu'ils leur montrait les buts qu'Okocha avait mis à Ramé, ils avaient les crocs...
Message posté par eminhull
En fait, je me demande si à droite à PSG, ce serait pas une bonne idée.

Aprés, vendre Pastore pour acheter Gourcuff, je sais pas si ca va changer quelquechose.

Mais en tout cas, Gourcuff, qd il est pas blessé, il mouille le maillot et defends.
Même qd il est pas bon.



Ce gars là s'exprime dans l'axe! je pense que sur un côté c'est pas une bonne idée.
Message posté par kamoylle


Ce gars là s'exprime dans l'axe! je pense que sur un côté c'est pas une bonne idée.


Il glisse a gauche a Lyon de temps en temps
sandro l'obèse Niveau : Ligue 1
Message posté par kamoylle


Ce gars là s'exprime dans l'axe! je pense que sur un côté c'est pas une bonne idée.


Boarf à Lyon il est rarement dans l'axe, un peu excentré sur la gauche plutôt.
Ce n'est pas non plus un ailier, ce pourquoi le 4-4-2 (un peu flou au milieu) de Garde est le schéma le plus adapté pour lui (un peu comme le Bordeaux de 2009 finalement)
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par sandro l'obèse


Boarf à Lyon il est rarement dans l'axe, un peu excentré sur la gauche plutôt.
Ce n'est pas non plus un ailier, ce pourquoi le 4-4-2 (un peu flou au milieu) de Garde est le schéma le plus adapté pour lui (un peu comme le Bordeaux de 2009 finalement)


On le voit plus à gauche parce que sur le losange il y a Grenier qui joue plus que Fofana, en latéral Bedimo qui joue plus que M.Lopes, et en attaque Lacazette qui joue plus que Gomis.
Message posté par kamoylle
Viens à Paris Yoann! Finis de courir après la balle! tu recevras des caviars de Motta et Verrati. En plus y a papa Blanc! Que du bonheur j'te dis! Viens!

Pour faire une Pastore ????
Message posté par eminhull
En fait, je me demande si à droite à PSG, ce serait pas une bonne idée.

Aprés, vendre Pastore pour acheter Gourcuff, je sais pas si ca va changer quelquechose.

Mais en tout cas, Gourcuff, qd il est pas blessé, il mouille le maillot et defends.
Même qd il est pas bon.



Non je confirme c'est une tres mauvaise idee. Le PSG a les moyen de s'acheter des mata,silva,reus,oscar etc alors pourquoi se contenter de Gourcuff. Jle vois plus finir en Liga dans un club comme Seville ou Valence.
C'est marrant comme certains tocards on bonne presse en France... 4 bons matchs en 3 ans et ça y est c'est l'extase, le grand Gourcuff et bla bla bla etc... Pffff ça me fait de la peine pour certains joueurs qui méritent plus d'attention, celui-là il a eu sa chance ou plutôt ses chances mais on continue a vouloir espérer. Oubliez-le!
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par Frelon
C'est marrant comme certains tocards on bonne presse en France... 4 bons matchs en 3 ans et ça y est c'est l'extase, le grand Gourcuff et bla bla bla etc... Pffff ça me fait de la peine pour certains joueurs qui méritent plus d'attention, celui-là il a eu sa chance ou plutôt ses chances mais on continue a vouloir espérer. Oubliez-le!


Les haineux sont en nombre sur So Foot, Gourcuff est bon 75% de son temps de jeu depuis qu'il est à l'OL, c'est juste qu'il ne joue pas beaucoup puisqu'en effet les blessures le suivent.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 31