Gourcuff : « La passion du jeu doit l’emporter »

Arrivé sur le banc des Merlus à seulement 27 ans en tant qu’entraîneur joueur, Christian Gourcuff s’apprête à entamer une nouvelle saison avec le FC Lorient. Après 24 ans passés à la tête du club breton, celui qui déclarait que « la recherche du résultat à tout prix est la mort du football » n’a pas changé ses idées d’un iota. Entretien avec un sage à la tête dure.

Modififié
0 60
Christian Gourcuff, qu’avez-vous pensé de la préparation du FC Lorient ?
Bon… le discours traditionnel serait de dire que tout s’est bien passé. Mais bon, derrière, les résultats des matchs amicaux n’ont pas été géniaux, même si finalement cela n’a pas beaucoup d’importance. Maintenant, objectivement, il y a beaucoup d’incertitudes… On a connu trois phases dans la préparation. La première s’est très bien passée avec le stage en Autriche. Il n’y a pas eu de blessés, on a fait une reprise qui était assez intéressante. Lors de la deuxième phase, celle des matchs amicaux, ça a été un peu plus difficile. Il y avait un mélange de lassitude et de fatigue, et quelques pépins physiques se sont ajoutés à tout cela, notamment celui d’Alain Traoré, de Mathieu Coutadeur.

C’est vrai que vous n’avez pas été épargnés par les blessures…
Oui même si ce ne sont pas des trucs très graves. Mais cela perturbe malgré tout le travail du groupe. On a aussi eu des matchs amicaux en dents de scie. Au-delà des scores qui ne reflètent pas grand-chose parce que l’on fait beaucoup tourner, ça n’a pas été simple. Puis la troisième phase, beaucoup plus encourageante, durant laquelle on a fait un ultime stage. On a vu beaucoup plus d’intensité, ça s’est traduit par un match bien meilleur face à Sochaux, avec notamment le retour de Mario Lemina qui n’est certainement pas étranger à ce dynamisme nouveau.

Dans quel état d’esprit est Jérémie Aliadière aujourd’hui, maintenant que la question contractuelle est réglée ?
Comme je l’ai dit, je n’ai jamais eu de situation conflictuelle avec Jérémy. Il aspirait à partir, c’était clair avec le club dès le départ. À ce que je sache, il n’y a pas eu de proposition. Sinon, pour ce qui est du problème contractuel, cela n’a pas été réglé formellement, même si oralement, les choses étaient claires. Mais bon, cela l’a amené à bouder pendant un certain temps. En début de saison, c’est vrai qu’il a traîné un peu les pieds, sans que cela ne prenne des proportions démesurées non plus. Je n’ai pas de problème particulier avec ça, je sais que son intérêt à lui aussi, pour partir, c’est d’être bon avec Lorient.

Vous pourriez nous dire un mot à propos de Raphaël Guerreiro pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore très bien ?
Ah ben ils vont vite le connaître ! C’est un garçon qui a un grand avenir devant lui. Il a toutes les qualités pour percer, enfin du moins telles que je les conçois. Techniquement, il est très à l’aise, beaucoup de dynamisme, beaucoup d’intelligence, une concentration permanente dans le jeu. En plus, c’est un garçon très simple, qui aime le foot. Ça fait maintenant 5 semaines qu’il est là mais on a l’impression qu’il a fait toute sa formation ici à Lorient.

Son association sur le flanc gauche avec Maxime Barthelmé se met elle en place ?
Oui, je pense qu’on aura un flanc gauche très… saignant, très dynamique, très perforant dans les relances. Oui, ça va vraiment être intéressant de les voir évoluer ensemble cette saison.

Ça y’est le FC Lorient est enfin doté d’un centre d’entraînement flambant neuf. Ça doit être une énorme satisfaction ?
Oui, évidemment. C’était un souhait de quinze ans, alors c’est vrai que quand ça arrive c’est (sourires)… vraiment agréable. J’ai envie de dire que c’était indispensable, ça ne garantit pas les résultats sportifs mais c’était primordial dans le développement du club. D’autant que c’est une réussite sur le plan fonctionnel, ça permet d’avoir un cadre de travail qui amène la qualité. C’est vraiment un outil fantastique et je pense qu’il doit dynamiser le club dans sa globalité, mais avant tout sur le plan de la formation, qui reste pour nous l’objectif prioritaire. Un club comme Lorient, pour survivre, a besoin de sortir des joueurs. On commence à en percevoir les fruits, notamment avec Mario Lemina. C’est intéressant.

« Les apports financiers des Russes et des Qataris sont des dangers pour l’économie du football »

Vous parliez de la formation, quelle est la politique du FCL dans ce domaine ?
La formation doit être en adéquation avec les valeurs que l’on développe, c’est-à-dire un recrutement régional pour que le gamin ne soit pas déraciné. Il ne s’agit pas du tout de faire du « bretonnisme » . Mais il faut surtout, pour que le gamin soit épanoui, qu’il ne soit pas coupé du lien familial. Après, la formation c’est aussi une question d’éducation donc on ne rentre pas du tout dans un jeu avec les agents. On refuse de parler d’argent avec les agents. Il y a un projet vraiment éducatif. Là on est complètement en décalage avec les autres clubs, dans lesquels il peut y avoir une surenchère financière pour les jeunes. On refuse tout simplement de participer à ce genre de pratiques. Au risque de rater parfois de belles opportunités…

Justement, à ce sujet, les nouvelles générations vous semblent-elles si différentes de celles que vous avez pu côtoyer tout au long de votre carrière ?
Oui parce que, encore une fois, c’est une question d’éducation. Il faut remettre les valeurs au goût du jour. Alors maintenant est-ce que c’est possible ? Le problème de ce milieu, c’est justement que ça dépasse le cadre du foot en lui-même, c’est vraiment un problème de société dans sa globalité. C’est un problème d’éducation, au sens large. Il y a des valeurs qui ont disparues et c’est vrai que l’argent est présent partout, pas que dans le foot. Mais dans le football, on le retrouve dans des proportions incroyables et l’on s’est complètement détaché des valeurs du sport.

Vous disiez à propos de Guerreiro, que c’est quelqu’un qui aime le foot. Ça paraît presque incroyable de devoir le préciser. Donc tous n’aime pas ce sport ?
Non, non. Ça s’apprend. Je parle souvent de valeur, mais le football c’est ça. C’est une façon de voir la vie, de partager avec les autres. Certains jeunes sont tellement déconnectés des valeurs fondamentales de la vie qu’ils ne peuvent pas apprécier le football en tant que tel. Mais la passion du jeu finira par l’emporter, c’est elle qui doit primer dans leur tête.

La faute ne revient-elle pas en partie au système des centres de formation ?
Oui, même si ça dépasse ce cadre-là. Le projet éducatif, il existe dans beaucoup de clubs. Notamment depuis la Coupe du monde 2010, beaucoup de choses ont été dites sur l’éducation que doivent avoir les joueurs. Après dans les faits, il y a encore un gros décalage, parce que tout le monde est soumis à la pression du résultat, de la réussite, de l’économie. Voilà, tout le monde subit un peu ces choses-là. Derrière tout dépend de la capacité à se démarquer d’une idéologie générale. C’est cela qui permet d’évoluer différemment.

La marche-arrière est-elle possible, quand on pense à l’évolution des salaires par exemple ?
Ah ben de toute façon, il y a une réalité économique qui finira par remettre les choses en place. C’est pour cela qu’il est dommage que des capitaux extérieurs au football bénéficient au foot… Le danger il est là, évidemment. Les apports financiers des Russes et des Qataris sont des dangers pour l’économie du football et c’est pareil partout. Il n’y a que l’Allemagne qui, à mon sens, possède une économie solide et concrète, où il y a un équilibre entre les recettes et les dépenses. À l’inverse, quand une économie est artificielle... Je ne comprends pas qu’en France les pouvoirs n’aient pas de réflexion à ce sujet-là.

Vous semblez bien seul à tenir ce discours aujourd’hui. Tout le monde semble dire que ces apports financiers sont positifs pour le foot français…
Sur le court terme, évidemment que ça donne un attrait supplémentaire à notre Ligue 1, mais ça déséquilibre forcément notre économie. Il faudrait avoir une réflexion beaucoup plus approfondie que… qu’une réflexion de supporter moyen qui voit des noms et s’en émerveille. On verra les dégâts dans quelque temps.

Pour terminer, quels seront les objectifs des Merlus cette saison ?
Améliorer la qualité de notre jeu, la constance et la force collective. On sait qu’on est encore très inconstant ces dernières années avec des périodes très, très difficiles qui traduisent forcément une fragilité. On ne peut rien construire si l’on n’a pas cette solidité à laquelle on aspire. À Lorient, les choses sont encore très fragiles, on n’est jamais à la merci d’une relégation. Un club ne grandit que lorsque ce genre de contre-performances n’arrivent plus, et on n’y est pas encore. L’objectif c’est toujours de gagner le match qui vient. Fixer des objectifs chiffrés, pour un technicien, ça n’a pas de sens.

Propos recueillis par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Discours censé, efficace, du Gourcuff, comme toujours très concret. Il en faut plus des hommes comme ça.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 3
Sur toute la ligne je le suis. Un entraineur de grande qualité.
Merci pour l'interview.
"Père de" fait plaisir à lire... même s'il ne gagnera jamais un titre majeur, il ne sacrifiera pas sa virginité à l'autel du fric facile.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités
Un ovni le mec. Respect.
Problema ? Niveau : DHR
Très bonne interview, et voilà un Gourcuff qui reste régulier. Je l'aime bien cet entraîneur, mais j'ai comme l'impression que y'a du beau discours pour cacher un manque d'ambition et surtout un certain seum de pas disposer de beaucoup de moyens.
M'enfin il a bien vendu son Raphaël Guerreiro, j'ai hâte de le voir jouer.
BronsonWinch Niveau : District
Message posté par Scotch_OMsoccer
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités


Je te trouve un peu méchant avec "casanier sans ambition", mais il y a du vrai dans ce que tu dis. Je pense que dans le fond certains supporters lorientais doivent lui reprocher ce côté "l'important c'est de participer".

Il construit quoi ? une image de mec à part, d'artiste un peu. Autant pour un joueur c'est pas gênant, autant pour un entraineur c'est moins cool parce que les joueurs et les supporters ont pas trop le choix du coup...
Note : 6
Non mais quand même avec les moyens qu'il a il fait du taf génial. Il est chez lui, il applique sa vision du foot, qui vous dit qu'il ne va pas faire une Guy ROux et faire monter son club encore beaucoup plus haut ? Moi je le respecte ce mec.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
en vrai je regrette juste que ce mec n'ait pas les couilles ou simplement l'envie de tester son projet à l'échelle d'un grand club

tu me diras vu la l'instabilité et la valse des entraîneur il aurait du mal

mais en tous cas, je déplore vraiment ce manque d'ambition. regarde l'ITV, le mec il te dit qu'il a pas d'objectif, qu'un technicien prend les matchs les uns après les autres...

bordel! Pose tes burne Criri! Dis le un peu que tu veux jouer l'UEFA, gagner une coupe, devenir une référence régionale, faire de Lorient un club du top 5

mais non, le gars il se contente du maintien puis de la 7-8è place

c'est dommage vraiment.

Je serai supp lorientais, je deviendrais fou. t'as l'impression d'être condamné à mater que le début du film...ou au mieux, la moitié.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 3
Message posté par Scotch_OMsoccer


Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.



et si c'était pas plutôt les "grands" clubs qui se chiaient dessus au moment de choisir leur coach, en virant Kombouaré alors qu'il est en tête de L1 par exemple ?
Grégory.Berlin Niveau : Loisir
Message posté par Scotch_OMsoccer
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités



Tout à fait vrai.
Raùl el Capitan Niveau : Loisir
Message posté par Scotch_OMsoccer
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités


Je suis assez d'accord avec toi sur le côté manque d'ambition etc. mais je me dis aussi que c'est beau de voir à si haut niveau un mec avec une vision romantique du football, qui perd des joueurs majeurs tous les ans mais qui garde le cap quoi qu'il arrive. Y'a un côté village d'irréductibles gaulois qui fait plaisir, et qui en plus fonctionne parce que 7ème de ligue 1 ça reste une belle perf (je sais plus quelle année c'était, y'a deux-trois ans je crois).
Bazibouzouk Niveau : CFA2
Message posté par Scotch_OMsoccer
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités



Le beau jeu est un résultat concret, pas moins éphémère qu'un titre. Il est tout autant facteur d'émotions, et donc de souvenirs.

Personnellement la période de vaches maigres parisienne m'a causé beaucoup de désespérance mais m'évoque aussi quelques actions de jeu/retournement de situation magnifiques. Honnêtement certains de ces souvenirs sont plus fort pour moi que l’obtention du titre l'année dernière.
Message posté par Brian Hainaut


et si c'était pas plutôt les "grands" clubs qui se chiaient dessus au moment de choisir leur coach, en virant Kombouaré alors qu'il est en tête de L1 par exemple ?


Il y a vraiment que les supporters parisiens pour pas s'apercevoir que Kombouaré avait pas le niveau pour coacher cette équipe. L'amour tout ça tout ça..
Je comprends même pas comment on peut lui cracher dessus. Vous le trouvez frustré par le manque de moyens ? Pour moi c'est juste un mec à qui on a donné pas beaucoup en lui disant "fait ce que tu peux" et 27ans après il est encore là parce que finalement il a fait bien plus que le minimum. Et mine de rien, chaque année on les voit s'approcher des places européennes avant que ce gros manque de régularité qu'il dénonce ne reprenne le dessus.

Le mec est comme Wenger : une longévité rare car les dirigeants y trouvent leurs comptes. Et franchement, c'est pas un manque d'ambition que de ne pas viser le titre quand toutes les autres équipes ont minimum trois fois plus de budget que toi. Alors tu mets en place ta philosophie et tu prends les matchs 1 par 1. Vous croyez que les supporters retiennent la 9e place en fin de saison ? Ben non ils retiennent le nul au Parc en 1ère journée, la victoire à Gerland au printemps, ...

Le mec a toujours été le même avant le QSG, le restera pendant, et le sera toujours après (enfin...) même si beaucoup de clubs seraient heureux de le récupérer sur leur banc.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
nan mais bien sûr les mecs, replacé dans son contexte, c'est beau, c'est touchant, c'est les restes romantique du football à la papa, etc..

Mais dans la réalité d'un club pro, je trouve ca dommage que le mec mette de côté son manque d'ambition.
Après je comprends, il est à Lorient, pas l'OM ni même à Rennes (il s'y est planté) mais tout de même. Y a un moment, tu fais ce métier par passion comme il dit, mais c'est pas incompatible avec la soif de victoire et de résultats.

Et surtout de la satisfaction d'avoir accompli, construit quelque chose de solide, de concret.

Toutes proportions gardées, le Ferguson a récupéré un ManU à la ramasse pour en faire un des joyaux de la couronne.
Vous croyez qu'avec une mentalité à la Gourcuff il serait allé loin? ET me parlez pas de moyens : à l'époque ManU c'était pas la cours fastueuses d'aujourd'hui non plus.

Enfin, voilà, je suis surtout un peu triste de pas voir Gourcuff aller plus loin parce que je sais qu'il est un très bon technicien.
Si dans 10 ans, Lorient est devenu le Barca français (avec les titres qui vont avec) je fermerais ma gueule* mais là, je vois rien de ouf dans son bilan.

Mais bon comme il dit, pas de bilan, car c'est toujours en construction...

Facile Cricri, facile

@Brian : toutafé! Je l'ai moi même précisé. Un Gourcuff dans une grand club, ca serait difficile vu la gestion lamentable des entraineurs et des effectifs de ces derniers. Mais je te garantis que si demain il signait à l'OM, je banderais fort.
Alexandre-Benoît_Berurier Niveau : District
J'adhère.

Mais:
1- Lien famillial important, gnagnagna...: son môme s'est barré á 18 ans pour Milan.
2- Il s'offre un beau discours sur la place de l'argent dans le foot, quid de son gosse qui devrait déja etre parti de Lyon il y a 2 ans, footbalistiquement parlant.

3- Et Loic Fery son président il en pense quoi de ce bel élan d'humanisme? (Source Wikipedia: "...licencié au début de la crise des subprimes avec 5 autres personnes à l'été 2007 suite à la perte de 250 millions d'euros par un trader dont il avait la responsabilité.")

Sinon tout ça est bien dit.
Message posté par Scotch_OMsoccer
oué grand technicien mais je retiens quand même "« la recherche du résultat à tout prix est la mort du football »

C'est clair que quand tu vois le palmarès de Lorient...

Il construit quoi concrètement le père Gourcuff?
C'est bien de dire qu'on s'inscrit dans la durée, qu'on est un esthète et autre apôtre du beau jeu mais si derrière y a pas les résultats, t'es bon pour faire pour faire des matchs d’exhibition tu fais comme les Harlem Glob Trotter...

Suaudeau, Denoueix sont des grands entraîneurs avec une super philosophie mais en plus ils ramenaient du trophée.

Le Gourcuff c'est un casanier sans ambition, qu'a trouvé son petit club familiale sans pression, qui nous fait un semblant de labo avec les moyens du bord mais qui au fond, se chie* dessus à l'heure de passer le pallier supérieur...dans un grand club.

Dommage, parce que ce mec a des grandes et réelles qualités


Tu n'as pas l'air d'avoir compris grand chose de ce qu'il a voulu dire. La culture du résultat c'est tout ce qu'il ne veux pas.
Toi qui parle de manque d'ambition, quelles sont tes objectifs ? serais-tu prêt a laisser toutes les valeurs auxquelles tu crois pour augmenter ton salaire ? (puisque le salaire est bien le résultat auquel le salarié tend).
Tu reflètes parfaitement l'individualisme d'aujourd'hui qui veux que seul le vainqueur est estimable.
Désolé, je ne partage pas ce point de vue, j'ai déjà dit dans un autre message que j'ai dix fois plus de respect pour un club comme le FC Sankt Pauli (et pour ce qu'il représente et défend) que pour tous les vainqueurs de LDC et leur palmarès.

Il y a bien plus de noblesse à vouloir inculquer des valeur dans le foot et les centres de formation, à vouloir que les bénéfices du foot servent à investir dans la région qu'à chercher à tout prix un titre de champions.
Quand le foot arrivera à être un réel vecteur de développement (local, social et économique) il sera bien plus beau et précieux que ce qu'il est aujourd'hui.
Je ne pense pas que le fait de ne pas "tester son projet à l'échelle d'un grand club" soit le fait d'un "manque de couilles". Il a essayé de s'exporter à Rennes en 2001, mais s'est fait lourder après seulement 6 mois.
Les "grands clubs" n'offrent pas le temps de mettre en place un projet de jeu.

Après la question de savoir si les supporters lorientais sont frustrés de ne pas viser/atteindre les places européennes n'est pas réelle je pense. Étant supporter lorientais, je préfère voir une défaite 6-3 à Lille, avec du jeu et des buts des deux côtés, ou une victoire 5-2 contre Bordeaux à domicile, en prenant le risque de se prendre des claques de temps en temps, plutôt que de chercher le résultat par tous les moyens, et être dauphin du champion de France avec une différence de +6.

Mais c'est une vision peut-être plus "spectateur" que "supporter". Toujours est-il qu'à Lorient on est amplement satisfait du jeu que développe l'équipe la majorité du temps, et que l'on préfère ça à l'obtention d'une place en Europa League, pour descendre en L2 l'année suivante.
Note : 1
Message posté par Scotch_OMsoccer
en vrai je regrette juste que ce mec n'ait pas les couilles ou simplement l'envie de tester son projet à l'échelle d'un grand club

tu me diras vu la l'instabilité et la valse des entraîneur il aurait du mal

mais en tous cas, je déplore vraiment ce manque d'ambition. regarde l'ITV, le mec il te dit qu'il a pas d'objectif, qu'un technicien prend les matchs les uns après les autres...

bordel! Pose tes burne Criri! Dis le un peu que tu veux jouer l'UEFA, gagner une coupe, devenir une référence régionale, faire de Lorient un club du top 5

mais non, le gars il se contente du maintien puis de la 7-8è place

c'est dommage vraiment.

Je serai supp lorientais, je deviendrais fou. t'as l'impression d'être condamné à mater que le début du film...ou au mieux, la moitié.


Il avait testé à Rennes à l'époque où le club était ambitieux il avait pas tenu bien longtemps. Il me fait penser à Wenger toutes proportions gardées.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 60