Gourcuff, l'homme qui marche seul

Auteur d'une sortie remarquée, ce samedi, face à Nice, Yoann Gourcuff aura, encore une fois, plus marqué les esprits par une énième blessure que par son talent. Avec en point d'orgue, son auto-remplacement. Une folie.

Modififié
4k 72
La scène est incroyable. Face à Nice, ce week-end, peu après le retour des vestiaires, Yoann Gourcuff boitille après une frappe qui s'est envolée dans les tribunes de Gerland. Visiblement blessé, le milieu de terrain lyonnais ne fait pourtant pas venir les soigneurs. Il continue à marcher, seul, sans un mot, avant de rentrer dans le tunnel direction les vestiaires. Sur son passage, Nabil Fekir et Hubert Fournier tentent vainement de savoir ce qui ne va pas. Mais Yoann semble s'en foutre, il a pris sa décision, son match s'arrête là, à la 47e minute de jeu. Sur le terrain, le jeu continue et l'OL évolue à dix, dans l'incompréhension. Finalement, il faut attendre trois minutes pour voir Yattara faire son entrée sur la pelouse, à la place d'un Gourcuff déjà loin. Du jamais vu.

Un cas gênant


Yoann Gourcuff est bon. C'est un fait incontestable et, d'ailleurs, personne ne le conteste. Seulement voilà, le talent n'excuse pas tout. Loin de là, même. Surtout quand on parle d'un joueur qui, en cinq saisons à l'OL, n'a disputé que 23 matchs dans leur intégralité. Depuis son arrivée en terres lyonnaises, c'est bien simple, le garçon culmine à plus de 600 jours d'indisponibilité. Derrière tout ça, le problème qui reste insolvable est de savoir qui, entre son physique et son mental, est responsable de tout ce gâchis. En tout cas, aux yeux de tous, le joueur ne semble pas donner les signes d'un homme prêt à tout pour donner le meilleur de lui-même et inverser une situation qui lui cause du tort. En février dernier, par exemple, Maxime Gonalons, capitaine de l'OL, se livrait sur le cas Gourcuff dans les colonnes de France Football : « Ce besoin d'être à 100% pour jouer est difficile à comprendre pour l'ensemble de l'équipe » .

Preuve, s'il en fallait, que l'ancien Bordelais est un cas épineux au sein même de son propre vestiaire. Au vrai, personne ne semble comprendre ce joueur qui n'a jamais paru tant isolé, comme perdu au milieu des autres, dans un monde professionnel qui ne le comprend pas. Ou qu'il ne comprend pas. S'il a besoin d'être tout le temps à 100% pour jouer, il est normal de ne le voir tâter le cuir que de temps en temps, au gré de ses envies, lorsque son corps fragile décide enfin de lui foutre la paix. Sauf que même ça, c'est difficilement compréhensible pour les autres. La douleur fait partie du quotidien d'un sportif de haut niveau et il faut la surmonter, la dépasser, surtout dans un sport collectif où l'intérêt concerne tout un groupe. Toujours dans les colonnes de France Football, Maxime Gonalons confiait « avoir tout le temps mal » , mais qu'il jouait quand même. Deux visions différentes du football, en somme.

Un joueur nécessaire


Disons-le haut et fort : Yoann Gourcuff adopte, dans un sport collectif, un comportement purement égoïste, et c'est en ça que son attitude est gênante, voire néfaste pour le reste du groupe. Ce week-end, face à Nice, ce n'est pas tant sa blessure qui est problématique, c'est uniquement le fait qu'il est sorti du terrain sans rien dire à personne. Comme si, finalement, il était le seul concerné par ce qui lui arrivait. Alors que derrière, ce sont ses coéquipiers qui se retrouvent en infériorité numérique pendant trois minutes, avec un Yattara qui n'était pas prêt à entrer. Le plus fou restant peut-être le fait de ne même pas prévenir son coach de sa blessure. Ce dernier, à l'issue de la rencontre, a lâché un laconique : « Il est sans doute blessé, s'il est sorti. » Reflet, encore une fois, d'une incompréhension entre le joueur et le reste du groupe. Bien entendu, la situation est dommageable pour les deux parties. En fin de contrat en mai prochain, Gourcuff est d'ores et déjà à la recherche d'un nouveau club, sauf si, retournement de situation exceptionnel, l'OL décidait de le prolonger, et avec ce genre de comportement, on ne peut pas dire que le milieu de terrain donne envie aux clubs intéressés de se pencher plus sérieusement sur son cas.

D'un point de vue personnel, l'ancien Milanais ne renvoie pas une image très positive de sa propre personne. Mais la situation est surtout compliquée à gérer pour l'Olympique lyonnais, car malgré ses absences répétées, Gourcuff est fort quand il joue. Très fort, même. Quand il est associé au duo Lacazette-Fekir, c'est bien simple, l'OL gagne. Le trio a été aligné cinq fois cette saison pour autant de victoires. Avec le Breton titulaire, il est donc évident que l'OL est plus fort, plus serein. Et à huit matchs de la ligne d'arrivée, la présence de Gourcuff dans les rangs lyonnais pourrait être primordiale pour tenter d'aller chercher un titre encore à leur portée. Sauf qu'à ne pas sanctionner le joueur après un tel comportement, il se pourrait qu'Hubert Fournier perde en crédibilité. Si personne n'a encore tous les éléments en main pour juger définitivement cette affaire, il n'est pas à exclure que Gourcuff ait disputé ce week-end son dernier match avec l'OL. Un beau gâchis en perspective.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Riolo pressent qu'il nous ferait une Deisler le Gourcuff...J espere que non il m a fait rêver a Bordeaux.

Reviens Yohan,viens vendre du rêve dans le nouveau stade. Les lyonnais ne te meritent pas.
Note : 15
Il doit être au bout du rouleau et en avoir marre de se péter tous les matins. C'est compréhensible d'un côté et totalement égoïste de l'autre
Je pense qu'on aura droit à un numéro spécial de "Faites Entrer l'Accusé" dans quelques années sur le "Mystère Gourcuff".
LucaBrazzi Niveau : CFA
Note : 20
Je n'ose imaginer si Ribéry fait ça , là t'aura personne pour le défendre .
J'ai rien contre Gourcuff mais au bout d'un moment faut dire stop , j'espère que Gonalons l'a remis en place imaginez que l'OL prend un but pendant son "craquage" ?
J'aimerai bien voir où il rebondira la saison prochaine je le verrais bien en Bundesliga vu la faible exposition de ce championnat en France il serait tranquille
Gourcuff n'avait pas, de l'aveu de JMA, signé un contrat revu à la baisse?

PhoenixLite Niveau : Loisir
Au début je pensais qu'il ne faisait pas d'efforts et faisait preuve de mauvaise volonté.
Puis je me suis moqué de lui parce que, bon, on en voit pas tous les 4 matins des situations pareilles.
Mais maintenant, j'ai plus que de la pitié pour ce mec.

Le fait qu'il insiste autant à réessayer, il doit vraiment aimer le foot ce gars, et ça doit être un crève-cœur de se péter au moindre mouvement un peu forcé...
marshallnigga Niveau : District
Gourcuff t'es vraiment une catin, j'espère que Gonalons s'essuyera les crampons sur toi si jamais tu refoules une pelouse avec Lyon

Et je valide avec Nice mon dieu...
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 45
Ca sent la depression pour lui...Comme quoi on rigole tous de Diaby mais il a un mental de malade quoi qu on en pense
Note : 2
Je ne suis pas JMA, Je ne suis pas patron de boite, mais je vais donner mon point de vue,

Si un joueur me fait ça : viré sans indemnité. De toute façon il partira libre alors quitte à perdre de l'argent, autant économiser quelques mois de salaire.

Attention, Gourcuff est un super joueur comme Pastore. Sur un terrain il fait rêver. Mais c'est d'une lourdeur de le voir se blesser à chaque fois, de jamais revenir, d'être égoïste à ce point. Il mérite même plus qu'on s'acharne sur lui. Ni qu'on s'y attarde. On lui à donner trop de chances basta.
Ce qui est assez étrange c'est la concomitance entre sa soudaine fragilité physique et son arrivée à Lyon.
A Bordeaux il a toujours serré les dents et joué sur la jante comme les 6 derniers mois où il était constamment aligné même quand il n'en pouvait clairement plus et souvent en dépit du bon sens (politique de la terre brûlée de Blanc).

Tour sonne faux depuis son arrivée à Lyon, de sa présentation barcelonesque à la gestion médiatique de son cas.
Note : -3
L'homme de verre. Il sort du match comme un mec qui sort d'une maison close après s'être vidé les burnes, normal. Il s'en bat les steaks du foot. Tous les jours c'est l'éclipse entre l'hémisphère gauche et l'hémisphère droit de son cerveau. Il est libre, YoYo. Il est le mercato, et chez lui ça commence un 22 mars.
A mon avis le staff lyonnais a un peu obligé gourcuff à jouer alors que lui ne le souhaitait pas s'estimant blessé.
Du coup je pense que quand il s'est pété ça l'a foutu à bout et il est rentré directement au vestiaire
Note : 9
Personne n'en parle mais il a aussi jeté son brassard noir sur la pelouse avant de laisser ses coéquipiers en plan. Réaction d'enfant pourri gâté ou gros pétage de plomb je sais pas, en tout cas c'était complètement irrespectueux comme geste...

Dans le même match Gonalons joue blessé pendant 90min, il y a 2 mois Bisevac se fait les croisés et ce fou en attendant son changement continue à jouer avec un bout de scotch sur le genou. Ça c'est des guerriers, des professionnels qui justifient leur salaire. Gourcuff coute 2 fois plus cher que Verratti, c'est relativement logique qu'on attende de lui un peu plus que 10 matchs par saison.
jayjay972 Niveau : DHR
C'est dommage que ce gars soit si friable mentalement. Çà aurait pu être un bon joueur. Comme quoi le mental dans le sport ça reste l'élément le plus important.
Il aurait demandé à Fournier de sortir a la mi-temps car il ressentait une douleur et Fournier aurait refusé sans le croire
Entre le cas Gourcuff et la vidéo de AM327, je ne sais pas ce qui me fait le plus rire.
D'un côté c'est triste, on l'annonçait comme un futur grand parce qu'une bonne saison a Bordeaux, et depuis nada. Comme quoi.
Je propose de lui greffer le mental de Djibril Cissé
Note : 13
Moi je commence à me demander si Ribéry avait pas raison de lui foutre des baffes en fait.

Pour le groupe ça doit être difficile d'avoir un mec qui fait sa princesse comme ça, alors que comme le dit Rouflette, y'en a qui serrent les dents. Tu sens que l'implication du mec n'est dirigée que dans un sens: le sien.
nivuniconu Niveau : CFA2
Ce qui doit être super lourd, c'est de se blesser tout le temps certes, mais surtout d'entendre les théories à la con de n'importe quel tocard. Qu'il aille en MLS avec un contrat au match, comme ça fini la pression et ces blabla incessants.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 72