Gourcuff joue-t-il la montre ?

Rennes, Montpellier, Guingamp, Marseille, Monaco, Lille ou encore Watford selon le Sun... Malgré une longue liste de clubs intéressés par ses services, Yoann Gourcuff est toujours sans club à deux semaines de la fin du mercato. Le meneur de jeu joue-t-il la montre pour faire monter les enchères ?

Modififié
6k 66
Depuis la fin de son contrat à Lyon, Yoann Gourcuff a été imaginé un peu partout, avec une liste de prétendants chaque semaine un peu plus longue. Et pourtant, à moins de deux semaines de la fin du mercato, le meneur de jeu est toujours sans club malgré l'insistance de Rennes et Montpellier. Du côté du joueur, on a évoqué le besoin « d'être à 100% physiquement avant de s'engager dans une nouvelle équipe » , ce qui, de l'extérieur, pourrait facilement paraître un prétexte en attendant l'offre idéale. « Cela paraît logique de se dire qu'il joue la montre et attend d'avoir une offre qui réponde à 100% de ses critères, mais cela ne ressemble pas forcément à la mentalité de l'homme » , estime Pierre Dréossi.

Pour l'ancien directeur sportif du Stade rennais, Gourcuff ne cherche pas forcément un « plus gros club » , mais « un environnement où il se sent bien humainement et important sportivement  » . Une analyse que partage l'agent Christophe Hutteau, pour qui le meneur de jeu semble « trop honnête et trop droit pour se livrer à ce type de calcul  » . Lui aussi agent, Franck Belhassen admet que la situation du Breton est atypique, à l'image de ce joueur « qui ne joue pas et ne pense pas comme les autres footballeurs  » . Mais pour lui, la stratégie du clan Gourcuff n'est pas illogique, car «  le temps joue pour lui vu qu'il est libre, et peut donc même signer après le mercato en septembre » . D'autant plus que selon Pierre Dréossi, qui a vécu plus d'un mercato en Bretagne, « beaucoup de choses se passent dans la dernière semaine voire les dernières 48h du marché » .

Gourcuff et l'effet tiroir


Et pour Gourcuff, l'occasion peut être « de devenir un plan B pour une très belle équipe qui aura perdu un joueur à la toute fin du mercato, ce que j'appelle l'effet tiroir  » , précise Dréossi. En attendant, le joueur ne prend-il pas des risques inconsidérés en faisant une préparation individuelle et en faisant attendre ses prétendants ? « S'entraîner seul, ce n'est pas la meilleure préparation » , admet Hutteau, mais selon lui, « il faudrait connaître toutes les données du problème pour comprendre sa position » .

Ce que sous-entend également Dréossi : « Peut-être qu'il traîne une blessure et ne pouvait pas assumer une préparation collective et veut donc arriver en pleine intégrité physique vis-à-vis des autres joueurs. » À un tournant de sa carrière, l'ancien Bordelais ne peut se permettre un nouvel échec et a bien compris que la saison à venir était celle de la relance ou du retour dans le rang. D'où l'absence d'offres de top clubs pour le moment ? « Aucun club européen ne peut miser sur lui, car il offre trop peu de certitudes, même si en même temps il est trop fort pour ne recevoir aucune proposition » , estime Belhassen.

Gourcuff, Diaby, Diarra, même combat


Malgré ses déboires depuis cinq ans et en dépit d'une image de joueur fragile et meurtri, le Breton reste aux yeux de la plupart des entraîneurs un talent pur. « Il apporte énormément de solutions dans le jeu, il peut changer une équipe » assure Dréossi, même si en contrepartie certains techniciens peuvent être réticents à l'engager car « il peut devenir un problème dans un vestiaire à cause de ses absences répétés, comme à Lyon » . Ce qui pousse l'ancien dirigeant à dire que Gourcuff, c'est avant tout «  un pari pour le club qui le prendra » , à l'image de ce qu'a fait l'Olympique de Marseille avec Abou Diaby et Lassana Diarra. Un pari que Christophe Hutteau serait ravi de relever en tant qu'agent du joueur : « Il faut lui rendre grâce, car il aurait pu signer dans un club depuis longtemps et prendre son salaire même en étant blessé ou pas à 100%. Il a donné la priorité au sportif et à l'environnement, et surtout, il n'en fait clairement pas une question d'argent. J'aurais aimé gérer ce type de joueur. »

Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par NJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon dieu ce que j'aimerais que ce type rebondisse et fasse éclater pleinement son talent dans un autre club...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Pourquoi on parle encore de lui ?
joker7523 Niveau : CFA
Les différents arguments des différents interlocuteurs me paraisse fondé.

Ceci dit, je n'arrive pas du tout à comprendre ce mec. Franchement avoir une liste de clubs qui s'intéresse à lui alors que depuis 4-5 ans en dehors de quelques coups d'éclats c'est clairement le néant je trouve ça miraculeux.

J'espère pour lui qu'il ne se plantera pas peu importe le club ou il signera car il n'aura plu d'excuse.
Note : 16
Message posté par ludonardo
Bon dieu ce que j'aimerais que ce type rebondisse et fasse éclater pleinement son talent dans un autre club...


Faire éclater son talent, c'est 2 mois d'arrêt minimum...
Message posté par ToxikCheese
Pourquoi on parle encore de lui ?


Tout à fait. On s'en bat les couilles de ce mec.
C'est un pari pas cher, puisqu'il n'y a pas d'indemnité de transfert à payer et qu'on peut indexer son salaire sur le nombre de match disputés. Le PSG devrait courir ce risque :

1) Blanc sait le gérer depuis son passage à Bordeaux
2) au milieu des stars la pression sera diluée
3) le challenge sportif ne peut que l'intéresser
4) le calendrier dense du PSG lui assure un certain temps de jeu
Note : 1
Un joueur du talent de Gourcuff peut très rapidement passer d'un plan B pour un gros club à un plan A si il retrouve la forme. Si il se blesse de nouveau personne ne lui en voudra et il gardera un statut de remplaçant. Il peut aussi rebondir dans un plus petit club mais là il n'aura pas le droit à l'erreur vu ses prétentions salariales.

Mais avant de se demander dans quel club veut jouer Gourcuff, peut-être qu'on devrait lui demander si il veut encore jouer au foot ?
Bizarrement moi j'ai la forte intuition que le type ne signera nulle part et va même arrêter le foot.
Franchement, une année sabbatique histoire de se remettre à 100%, reposer son corps et se rassurer ne serait pas un luxe.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par Jerhazz
Bizarrement moi j'ai la forte intuition que le type ne signera nulle part et va même arrêter le foot.


C'est une idée qui revient souvent, oui. C'est d'ailleurs surement la meilleure pour lui.

Qu'il ouvre un complexe de futsal, ou alors il se lance dans le commerce de grands vins, ou un resto branché... Bref, qu'il arrête de se prendre pour ce qu'il n'est pas, un joueur de foot pro.
Bordeaux devrait le signer pour remplacer BenGi en YoGour.
mais qu'il aille vivre tout seul dans les îles Kerguelen et qu'on en finisse

et si c'est un poète solitaire breton eh bien qu'il aille écrire ses poèmes solitaires breton à Etretat et basta

qu'il devienne même skipper s'il aime la solitude et la méditation merdique

dans les années 60, il aurait pris un bon coup de pied au cul et il serait reparti travailler à l'usine et fin de l'histoire

alors que maintenant, il faut aller voir le psychologue et s'analyser et pleurnicher et réfléchir intensément pour choisir sa putain de lotion pour la peau

faut qu'on arrête
Je pense qu'il a foiré son mercato Gourcuff. Ça doit faire plus d'un an qu'il sait que Lyon n'allait pas le conserver, on est le 20 août et il est toujours sans club. Le mec va arriver dans son nouveau club (Rennes ?) sans préparation alors qu'on sait qu'il est en mousse. C'est un échec assuré..
Message posté par devedj
C'est un pari pas cher, puisqu'il n'y a pas d'indemnité de transfert à payer et qu'on peut indexer son salaire sur le nombre de match disputés. Le PSG devrait courir ce risque :

1) Blanc sait le gérer depuis son passage à Bordeaux
2) au milieu des stars la pression sera diluée
3) le challenge sportif ne peut que l'intéresser
4) le calendrier dense du PSG lui assure un certain temps de jeu


Mouais, le dispositif tactique (4-3-3) lui assure de ne jamais jouer ou de n'être que mauvais, pq il ne peut jouer qu'une seul place c'est selle de 10.
Et Blanc l'a gérer en faisant de lui le maître et la star du jeu, ce qu'il ne pourra pas faire.
Donc; je pense, que si gourcuff signe au PSG il est sûr de ne jamais rebondir et apparemment c'est quand même ce qu'il aimerait
Oh mon dieu!!! je m'excuse pour toutes les fautes affreuse dans mon premier post.

Pour revenir à l'idée de devedj je dirais bonne idée pour Paris mais très très mauvaise idée pour Gourcuff
Toto Valencony Niveau : DHR
Message posté par sebanory
Oh mon dieu!!! je m'excuse pour toutes les fautes affreuse dans mon premier post.

Pour revenir à l'idée de devedj je dirais bonne idée pour Paris mais très très mauvaise idée pour Gourcuff


Vous pensez sérieusement que Yoann peut signer à Paris ?? Seul un joueur français s'est imposé dans ce club et avec le caractère de Gourcuff il finit son premier entraînement avec Zlatan en position foetal dans sa baignoire.
maxleharmek Niveau : CFA
Note : 4
A jouer avec la montre, il va finir par se couper avec une des aiguilles.
Qu'il vienne à l'OM, on aurait enfin une infirmerie digne d'Arsenal et de Lyon !
Good Kompany Niveau : DHR
Si je suis bien ce "besoin d'être à 100% physiquement" avant de signer dans un club c'est une manière pour lui d'annoncer sa retraite non?
C'est cocasse de lire la dernière phrase de Christophe Hutteau et de la mettre en parallèle avec la carrière d'un de ses anciens clients...
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Et s'il attendait juste de voir si Bordeaux va se qualifier pour l'Europe League?
Et si, malgré les intérêts qu'on lui porte, il n'y a jamais vraiment eu d'offres?
Après tout, le mec n'a pas parlé depuis son départ de Lyon, on a que des on-dits, des vieilles rumeurs sur twitter et autres et même son avocat semble être une brelle en communication.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Memphis trace sa route
6k 66