1. //
  2. //
  3. // Interview

Gourcuff by Gourcuff

Les observateurs et amateurs de football y ont longtemps pensé, les intéressés s'y sont toujours montrés réticents. Et finalement, l'association entre l'entraîneur Christian Gourcuff et son joueur de fils Yoann va bien avoir lieu, sous les couleurs du Stade rennais. Le technicien a accepté de nous expliquer comment il allait s'y prendre.

Modififié
957 10
Il y a petit fantasme footballistique à imaginer Gourcuff père diriger Gourcuff fils. Comment vous percevez la situation ? Pendant longtemps vous étiez opposé à cette perspective...

C'est aujourd'hui possible parce que Yoann n'a plus le statut qu'il a eu. À cause des blessures qu'il a eu, et du contexte médiatique qu'il a vécu. On dépasse aujourd'hui le problème médiatique : lui s'est blindé, moi j'ai plus de recul par rapport à ça. Ce qu'il fallait aussi, c'est que cela soit accepté en interne par la direction du club. Il faut que les choses soient bien posées et claires. Il restera le problème de la gestion du groupe. Je me suis renseigné sur l'acceptation de la situation par le vestiaire, et sans avoir de certitudes, cela me semble possible. Après, il y a l'environnement externe, qu'on ne maîtrise pas complètement. On connaît les dangers, mais on pense aussi que Rennes, c'est l'endroit le plus favorable pour que cela se fasse.

À première vue, de l'extérieur, on peut penser que Yoann va être favorisé. Mais dans les faits, c'est sûrement plus difficile pour lui que d'autres joueurs ?

C'est ça, mais sur le plan médiatique il s'est blindé. (Il réfléchit). L'enjeu, c'est qu'il retrouve une intégrité physique. Je l'ai accompagné ces dernières années, je connais l'histoire, ses blessures... J'ai une idée sur ces problèmes, et je ne serai pas seul pour gérer. Mais l'enjeu, il est là : pas forcément de le remettre au niveau de 2009, mais faire en sorte qu'il ait tous ses moyens physiquement. Il n'y a pas de problèmes sur le plan technique.


Le contre-argument des sceptiques, c'est de dire que Yoann Gourcuff a un poste de prédilection qui n'existe pas dans votre schéma préférentiel, le 4-4-2 avec milieu à plat...

J'ai joué un long moment avec Morgan Amalfitano en soutien de Kevin Gameiro ou Marama Vahirua avec Rafik Saïfi. Le 4-4-2, ce n'est pas deux attaquants de profondeur non plus. J'ai aussi joué avec des milieux axiaux comme Fabrice Abriel, certes un peu plus défensif, ou avec Amalfitano ou Yann Jouffre en milieux excentrés. L'animation du jeu va tenir compte des personnalités des joueurs, pas que de celle de Yoann. S'il joue plus bas, il faudra quelqu'un de plus costaud défensivement que lui. Il y a une question d'équilibre collectif à trouver. L'organisation doit permettre d'inclure tous les joueurs, quelque soit les profils. Ce n'est pas des cases à remplir, les joueurs ne sont pas des pions. Avec Lorient, on a eu des animations différentes en fonction des qualités des uns et des autres. L'intérêt c'est de mettre en avant les qualités des joueurs.

« Les gros plans sur les entraîneurs pendant les matchs, c'est ridicule. C'est comme un metteur en scène, c'est important pour un acteur, mais on regarde les acteurs, pas le metteur en scène »

Ce 4-4-2 c'est surtout une question de positionnement sur le terrain, de disposition...

Oui, c'est ça. Sur le plan défensif notamment, les choses sont claires, on sait qui fait quoi. Mais offensivement, on cherche à valoriser les qualités des joueurs et trouver des complémentarités. Si on a deux joueurs qui ne savent pas prendre la profondeur devant, c'est un problème. À l'opposé si les deux prennent la profondeur, cela va manquer de relais au milieu de terrain. Il faut composer des complémentarités pour avoir le collectif le plus riche possible. Le schéma offensif doit laisser cours à la créativité et mettre les joueurs dans les meilleurs conditions. Ce n'est pas une chape, c'est justement quand le joueur n'a pas compris le principe de jeu que cela devient stéréotypé.

Pour revenir sur Yoann et votre relation. Souvent, un fils cherche à faire différemment de son père. Votre relation semble paisible, il n'hésite pas à dire qu'il partage votre vision du football, n'a pas peur de marcher sur vos pas. Il ne cherche pas à « tuer le père » ?

Ma grosse satisfaction, c'est que beaucoup de mes anciens joueurs reviennent me voir pour parler football. Yoann est un peu dans ce registre-là. Même si cela n'a pas été l'un de mes joueurs, il m'a entendu. Il a fait par lui-même l'analyse, et il a une sensibilité qui lui fait ressentir les choses ainsi. Quand il était enfant, il était passionné, il trainait à l'entraînement, on regardait les matchs ensemble. Dans la période d'adolescence, il y a eu de l'opposition, mais il a vieilli, pris du recul, analysé...


Il deviendra entraîneur après sa carrière de joueur ?

Ce sera à lui de voir (il réfléchit). À chacun de trouver sa voie, entraîneur c'est une vocation. Cela se décide en fin de carrière. S'il y a un manque. Footballeur, c'est une vie particulière, de la pression, à la fin de carrière il faut prendre du recul. À un moment, il peut y avoir un manque, et le rôle d'entraîneur permet de retrouver ce contexte. Les satisfactions ne sont pas les mêmes en revanche. Mais bon, on a beaucoup médiatisé le rôle de l'entraîneur, on en fait trop. Les gros plans sur les entraîneurs pendant les matchs, c'est ridicule. C'est comme un metteur en scène, c'est important pour un acteur, mais on regarde les acteurs, pas le metteur en scène. Ce sont les acteurs qui comptent.


Propos recueillis par Nicolas Jucha, à Rennes Retrouvez Christian Gourcuff en interview dans le numéro spécial mercato, en kiosque au mois d'août.
Modifié

Dans cet article

Sidney ★ Niveau : CFA2
Je le considère toujours comme le meilleur joueur français en activité (quand il n'est pas blessé évidemment). J'aurais adoré le voir jouer avec Griezmann en Équipe de France.

Mon milieu idéal (Gourcuff-Diaby-Lassana Diarra) a pris du plomb dans l'aile ces dernières saisons --"
Sladjan Djukic-of Niveau : District
Note : 1
C'est vrai que ce milieu à trois aurait eu de la gueule. M'enfin Diaby et Gourcuff, incroyable de voir le fossé qui sépare leur niveau effectif de leur niveau optimal. Satanés blessures.
Message posté par Sidney ★
Je le considère toujours comme le meilleur joueur français en activité (quand il n'est pas blessé évidemment). J'aurais adoré le voir jouer avec Griezmann en Équipe de France.

Mon milieu idéal (Gourcuff-Diaby-Lassana Diarra) a pris du plomb dans l'aile ces dernières saisons --"


C'est certainement ce milieu qui aurait eu le plus de potentiel.
Dommage,oui vraiment dommage.
Charmatin Niveau : DHR
Peu de joueurs m'ont fait rêvé comme lui. Quand on aime le beau jeu, on a envie qu'il revienne en forme physiquement car il sait régaler comme peu savent le faire
Gourcuff est sans doute le joueur qui a tactiquement le plus gros bagage qui soit, et surpasse très largement des entraineurs. Et j’espère qu'il va entrainer.

Je me souviens encore d'un match lyon-montpellier (il me semble) ou quand il est sorti, Paga lui demande comment il s'est senti, et pendant cinq minutes sans interruptions, il répond ce qu'il devait faire dans le jeu, ce qu'il a pu faire dans le jeu et comment l'équipe a évolué au cours de la partie. En fait, il venait de faire toute l'analyse détaillée du match et les mecs ne pouvaient que répéter ce qu'il avait dit pour parler du match.
lev_yachine Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par getFreeman
Gourcuff est sans doute le joueur qui a tactiquement le plus gros bagage qui soit, et surpasse très largement des entraineurs. Et j’espère qu'il va entrainer.

Je me souviens encore d'un match lyon-montpellier (il me semble) ou quand il est sorti, Paga lui demande comment il s'est senti, et pendant cinq minutes sans interruptions, il répond ce qu'il devait faire dans le jeu, ce qu'il a pu faire dans le jeu et comment l'équipe a évolué au cours de la partie. En fait, il venait de faire toute l'analyse détaillée du match et les mecs ne pouvaient que répéter ce qu'il avait dit pour parler du match.


Celui dont on attend encore les notes ?
Message posté par getFreeman
Gourcuff est sans doute le joueur qui a tactiquement le plus gros bagage qui soit, et surpasse très largement des entraineurs. Et j’espère qu'il va entrainer.

Je me souviens encore d'un match lyon-montpellier (il me semble) ou quand il est sorti, Paga lui demande comment il s'est senti, et pendant cinq minutes sans interruptions, il répond ce qu'il devait faire dans le jeu, ce qu'il a pu faire dans le jeu et comment l'équipe a évolué au cours de la partie. En fait, il venait de faire toute l'analyse détaillée du match et les mecs ne pouvaient que répéter ce qu'il avait dit pour parler du match.


C'est clair que pour parler ballon,le mec se pose là.
Humble,bon vocabulaire,gros sens de l' analyse,vision totalement collective.
Ce que je me demande,l' ayant vu souvent jouer au stade à son meilleur niveau,c'est si cela s'exprime aussi bien sur le terrain.
Je veux dire par là que certains n'ont pas besoin de savoir dire pour savoir faire.
Et si je peux me permettre d' extrapoler histoire de susciter le débat,le bordeaux qui marchait sur l'eau de 2009 était meilleur avec Plasil en 10.
Et pour une seule raison,la transmission était plus rapide.Gourcuff c'est un relayeur avec un énorme coffre,une superbe frappe,une bonne conservation de balle,un goût certain pour les combinaisons et un gros sens collectif.
Je ne sais pas si le hibou parle bien ballon mais sur le terrain,très jeune il était bluffant de maturité tactique.
Gourcuff est un incroyable commentateur.
Je sais que çà peut paraitre risible mais j'en fais un peu ma surprise de l'année, Rennes.

Ca peut être pas mal, je demande à voir et je vais suivre çà.
fan de lyon un des plus beaux joeurs qui y soit passe, mais peut on aime un type qui touche un salaire pareil et qui joue un match sur 10 car trop egocentre? pour ma par non et pas breton dans l esprit!!
Je suis supporter rennais et je peux vous assurer avec pas mal de certitudes qu'on sera tout sauf la bonne surprise de la saison.

Bordel en interne, à peu près 40 joueurs sous contrat, l'animation offensive en préparation était mauvaise, notre équipe-type est plus faible sur le papier que l'an dernier... Ca sent le maintien à quelques journées de la fin je pense.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
957 10