Gourcuff à Lyon, l'OL en pole

C'était écrit ? Maintenant, c'est signé. Gourcuff-fils est à l'OL ! Malgré le prix élevé (22 + 4,5 briques), c'est plutôt une bonne affaire pour tout le monde : Lyon, Bordeaux, Tigana, Aulas, et Yoann. Et pour Claude Puel ? Un bon deal ? Mouais...

Modififié
0 0
Toul et Hugo lobbyistes ?

Quoi ?.... C'est pas vrai !... Vous en êtes sûr ?.... Sérieux ?... Non, c'est pas possible !?... La visite médicale approfondie a révélé une anomalie cardiaque chez Yoann Gourcuff ? Il va falloir attendre d'autres examens d'ici la fin de ma semaine ??? Et le contrat ? Il est homologué par la Ligue ou bien l'OL peut se retourner contre Bordeaux ?... Quoi ???... Poisson d'avril ?... Ouf ! On respire !... Joke ! Ouais, c'est pas drôle, d'accord... Oui, oui, on sait : au Pakistan des gens meurent à cause des inondations. Et puis en Iran, on s'apprête à lapider une femme infidèle... Alors, d'accord, on va arrêter de rire bêtement et rester sérieux. Gourcuff, c'est du lourd : l'OL va payer 22 millions d'euros d'indemnités de transfert, et « un montant complémentaire d'un maximum de 4,5 M conditionné à une éventuelle cession du joueur » . Ce qui fait du Breton le transfert le plus élevé de l'Histoire de Lyon, presque à égalité avec celui de Lisandro Lo-pèze. Une opération assez chère, vu l'état du marché plutôt orienté à la baisse.

Mais, bon, Yoann est l'un des meilleurs nationaux à son poste, il n'a que 24 ans et est susceptible de rapporter une plus-value en cas de revente à Manchester City (Man city, fantasme de « revente très tarifée » de tous les présidents de clubs français...). Gourcuff à Lyon, c'était dans l'air depuis un moment, donc pas vraiment surprenant. Alors quand Aulas explique la transaction par la blessure et l'indisponibilité d'Ederson, on peut sourire. Il y a deux saisons, déjà, l'OL avait déjà approché Yoann, mais sans succès. Voilà, maintenant, c'est fait : le « meilleur est chez les meilleurs » . Yoann retrouvera à Tola Vologe ses deux potes d'équipe de France, Lloris et Toulalan, qui aurait, paraît-il, fait du lobbying appuyé pour que l'OL la joue un peu fest-noz...Et puis, surtout, Yoann va pouvoir jouer la Ligue des Champions, un truc impossible à Bordeaux, because saison passée toute pourrie.

Un transfert logique

Globalement, Gourcuff à Lyon, c'est une bonne chose et quelque part, c'est une bonne chose logique. Si l'on considère que le foot français a besoin de locomotives, alors Lyon et Marseille avaient besoin de se renforcer pour briller en L1 mais aussi en Ligue des Champions. C'est exactement ce message que Didier Deschamps a désespérément essayé de faire passer à ses dirigeants marseillais. D'où sa volonté acharnée d'alpaguer du lourd : Alou Diarra et Luis Fabiano. Apparemment, quelque chose a cloché à l'OM. Suivez mon regard... Ceci dit, Gignac et Rémy, c'est pas mauvais non plus, donc l'OM peut faire bonne figue. Mais le compte n'y est pas vraiment... A l'OL, depuis le début du championnat pas terrible, plusieurs joueurs, dont Cris et Lloris (Hugo ! Tiens, tiens...) n'ont cessé d'apostropher leurs dirigeants pour qu'ils renforcent un effectif déjà pas mal décimé (Cris, donc, Ederson, Bastos, Lacazette, Cissokho). Jean-Michel Aulas les a visiblement écoutés, squeezant légèrement au passage un Claude Puel pourtant peu enclin à recruter.... Reste que le coach lyonnais n'est pas obtus : Gourcuff, c'est du tout bon. On verra s'il fera oublier évidemment le grand Juninho. En tous cas, sa qualité de centre sur les coups arrêtés est précieuse et il l'a encore démontré au Parc dimanche soir contre le PSG.

«  Locomotives du foot français » , donc. A l'instar du Bayern qui en achetant tout ce qui brille en Bundesliga au point d'assécher parfois tout le marché allemand mais en tirant le foot teuton vers le haut, Lyon reprend la main avec ce transfert prestigieux. Bien décidé à redevenir champion, l'OL se devait en toute logique d'acheter le milieu international (24 ans, 22 sélections). Aulas a ainsi joué son rôle de président de club toujours aussi ambitieux. Inversement, on a eu la confirmation indirecte que Bordeaux reste Bordeaux : un club « sage » qui remporte un titre de champion tous les 10 ans et puis qui retourne à sa vigne... L'un des motifs de cession du bon boss Nicolas de Tavernost, c'est ce déficit prévisionnel de 15 Millions d'Euros qui plombe la compta de la boutique girondine. Donc 22 briques + 4,5 : ça le fait, Nicolas content. Sportivement, Jean Tigana n'est pas trop triste non plus : il souhaiterait faire évoluer les Marine et Blanc en 4-4-2 avec deux milieux excentrés. Pressentis pour entrer dans ce système et en instance de signer, le Dogue Yohan Cabaye et le Chardon Nancéien Féret (Féret est-il Cap ?). Reste que les faits sont là : Bordeaux a renforcé un concurrent...

Lyon favori N°1 du championnat

Côté lyonnais, grosse pression sur Puel ! Avec a priori un bloc offensif Gourcuff, Pjanic, Bastos, Lisandro et Briand, il n'a tout simplement plus le droit à l'erreur. OK, en défense ça boîte bas. Mais devant, sur le papier, c'est de la bombe. Sauf blessures graves ou méforme persistante d'un de ces « 5 Magnifiques » , Claude Puel devra engranger du titre ou finir en barbe à papa. Et dans le jeu ? Comment utiliser Yoann « Kourkufe » (c'est comme ça que l'abruti de Ribéry prononce le nom de son souffre-douleur : « Kour-Kuf » !) ? Plutôt à l'aise derrière deux attaquants, Yoann peut s'insérer dans le 4-3-3 de Puel : il figurerait dans la ligne des trois milieux, avec Gonalons en 6 placé devant la défense, Pjanic à droite et lui à gauche. Il faut voir : de toutes façons, il est normalement capable de s'adapter à pas mal de postes. Son énorme volume de jeu devrait être le plus qui manquait jusqu'à présent à Ederson et surtout à Pjanic. Sincèrement, de nouvelles potentialités s'offrent à l'OL avec ce joueur capable de jouer court ou long. On rêve à un jeu en première intention vers Lisandro : des bonnes balles dans le bon timing, dans le bon espace qui épargneront à l'Argentin des courses dans le vide où le ballon n'arrive jamais. Un jeu plus « rapproché » aussi offrirait des combinaisons intéressantes avec le buteur lyonnais. Il y a vraiment du potentiel offensif, tout à coup, sans compter une plus grande densité au cœur du jeu lyonnais sur les phases défensives.

Donc, ben... Bonne pioche pour l'OL. On espère pour les nouveaux pacsés (le club et le joueur) que Yoann achèvera cette annus horribilis 2010 dans l'allégresse et qu'il surmontera enfin cette période noire Bordeaux + les Bleus où il a plongé physiquement, n'atteignant que trop rarement son niveau de jeu inouï de 2008-2009. Quoi ???.... C'est pas vrai !... Vous en êtes sûr ???... Après Lacazette, Cris, Cissokho, Ederson et Bastos ??? Gourcuff s'est lui aussi blessé aux ischio-jambiers à l'entraînement ?!... C'est pas vrai !... Vous en êtes sûr ???

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0