En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demi Finale
  3. // Borussia Dortmund/Real Madrid

Götze de riche

Avant même la fin de la saison, le Bayern Munich a décidé de frapper un grand coup sur la Bundesliga et sur l'Europe. Mario Götze, le prodige du Borussia Dortmund, jouera pour le Rekordmeister l'année prochaine. Un transfert qui s'est réglé à toute vitesse – pour qu'on oublie vite l'histoire de fraude fiscale d'Uli Hoeness – mais qui arrive à un très mauvais moment, c'est-à dire juste avant les demi-finales de la Ligue des Champions.

Modififié
Alors que l'amateur de football allait passer une dernière nuit tranquille avant le début des demi-finales de la Ligue des Champions, la nouvelle est arrivée comme ça, sans prévenir. Et elle a enflammé les réseaux sociaux. Il y avait de quoi : Mario Götze a signé au Bayern Munich. Le choc passé, on cherche à savoir d'où provient l'information. Du Bild. Tiens, tiens. Mouais, on verra bien ce qu'il en retourne quand il fera jour. Après tout, Bild, c'est un tabloïd qui balance pas mal de saloperies. C'est vrai. Quand on voit les histoires "Klopp au Bayern", "Gündogan au FC Barcelone" ou plus récemment "Santana à Schalke", on peut rire. Mais très vite, il se peut que l'on rit jaune (et noir). Car la grande force du Bild, c'est d'avoir généralement le scoop, l'information en premier. Et là, c'est le cas : Mario Götze, 21 ans en juin, évoluera pour le "Rekordmeister" la saison prochaine.

10h15, hier matin. Hans-Joachim Watzke confirme la nouvelle. « Bien entendu, notre déception est sans commune mesure, mais nous devons toutefois insister sur le fait que Mario et son agent se sont vraiment tenus aux clauses du contrat » . Les clauses, ou plutôt la clause que Mario Götze a donc décidé d'activer. Cette fameuse clause qui dit que s'il souhaite quitter le Borussia Dortmund, ce sera contre un minimum de 37 millions d'euros. Il y a plusieurs clubs qui peuvent payer cette somme en Europe (ou pas). Mais à un an du Mondial brésilien, Mario n'a pas envie de se prendre la tête à bouger à l'étranger, s'adapter à un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue. Ça tombe bien, en Allemagne, il n'y a qu'un club qui puisse aligner autant d'argent d'un coup : le Bayern Munich. Aussitôt dit, aussitôt fait : le géant bavarois allonge la thune, les dirigeants "schwarzgelben" ne peuvent rien dire, et regardent leur joueur négocier son futur contrat. Mario Götze sera un joueur du Bayern à partir du 1er juillet 2013, et ce, jusqu'à l'été 2017. Son salaire sera de 7 millions net par an, lui qui en touchait cinq jusqu'à présent. Une information qui sera confirmée peu avant midi par le Bayern Munich. C'est du moins ce qui doit se passer avant le 30 avril prochain. Götze ayant activé sa clause, le Bayern a moins d'une semaine pour régler son cas. Sinon, ça saute. Mais tout le monde sait que cette histoire va se régler très vite.


Fraude fiscale ? Quelle fraude fiscale ?


Du coup, toute l'Allemagne du football ne parle que de ça. A croire qu'il n'y avait pas de demi-finale mardi soir. Ni ce soir, d'ailleurs. Et tout le monde s'empresse de donner son avis, même si par moments, on s'en fout complètement. Ainsi Horst Heldt, directeur sportif de Schalke 04, n'est « absolument pas surpris » de ce transfert: « Je l'avais calculé » . Heribert Bruchhagen, le boss de l'Eintracht Francfort, n'en pense pas moins: « Si j'avais été dirigeant du Bayern, j'en aurais fait de même » . Stefan Effenberg pense, lui, que « le moment est mal choisi » . Mais tout ça, ce n'est rien à côté de la punchline de Hans-Joachim Watzke: « Je crois que ça fait plusieurs années que le Bayern suit la même recette du succès. Évidemment, cela implique d'affaiblir la concurrence » .

Tout le monde a bien compris de quoi Watzke voulait parler. Le Bayern qui prend l'un des meilleurs joueurs du championnat, c'est vu et revu. Non, ce qui dérange vraiment le boss du BVB, c'est que ce transfert arrive maintenant, là, tout de suite. Quelques jours seulement après que les médias allemands ont révélé le scandale Uli Hoeness et son compte en banque en Suisse. Comme par hasard... Jamais on a vu un transfert de cette importance se régler aussi vite. Comme si le board bavarois voulait que l'on passe très vite à autre chose et que l'on oublie cette histoire de fraude fiscale. Bien joué. Très belle stratégie de communication. Le problème, c'est qu'au niveau du sportif, cette histoire de transfert de Mario Götze peut s'avérer extrêmement gênante.

Gênante pour les joueurs du Bayern, déjà. C'est assez surprenant, mais c'est comme ça. C'est du moins l'avis de Felix Magath. « Depuis ce matin (hier, ndlr), je considère les chances des clubs allemands en C1 comme étant plus critiques. […] Celui qui pense que ce transfert n'affecte que le Borussia Dortmund se trompe. A mon avis, cette histoire va aussi plus occuper aujourd'hui l'esprit des joueurs du Bayern que ne le souhaiterait Jupp Heynckes » . D'ailleurs, il se dit qu'en ce moment, "Don Jupp" fulmine. Une fois de plus, on ne le laisse pas travailler tranquille. Alors qu'il est bien parti pour réaliser un triplé historique, voilà qu'on cherche à nouveau à déstabiliser son groupe, à le déstabiliser en lui parlant de l'année prochaine.


Jürgen Klopp, à la cool

Un autre bonhomme du football allemand qui est furieux, c'est Lothar Matthäus. Le mythique numéro 10 des années 90 déglingue carrément Mario Götze sur Sky. « Ce n'est pas correct, c'est tout simplement incroyable. […] Les fans ont l'impression qu'on se fiche d'eux. Les propos qu'a tenus Mario Götze récemment le rendent très peu crédible désormais. Cela fait mal à tout le football » . Lothar Matthäus dit beaucoup de conneries d'habitude, mais force est de constater qu'il a raison cette fois-ci. Mario Götze avait quand même déclaré vouloir devenir le « Cristiano Ronaldo du Borussia Dortmund » et également dit qu'il aimerait bien connaître dans la Ruhr une carrière à la Francesco Totti. Là, ça la fout mal. Mario Götze se met dans la même position qu'un Manuel Neuer à Schalke, et désormais, dans le cœur des supporters, Marco Reus est là-haut, tout là-haut, pour avoir choisi de revenir dans le club de son cœur plutôt que de céder aux sirènes bavaroises.

En attendant, les supporters sont quand même bien énervés. Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, la police s'est d'ailleurs immédiatement rendue au camp d'entraînement du Borussia afin d'éviter que des supporters un peu trop énervés ne fassent n'importe quoi. Stefan Effenberg espère d'ailleurs que ces fans « soutiendront également Götze » . Un Mario Götze qui n'a encore rien dit, mais qui a le soutien total de son coach Jürgen Klopp qui, tout en humour, a désamorcé la situation. « Il ne s'est pas décidé contre l'avis de ses partenaires. Il voudrait utiliser cette chance de pouvoir travailler avec l'entraîneur extraordinaire qu'est Guardiola. Je ne peux pas rétrécir de 15 cm et apprendre l'espagnol ! […] Faisons de demain soir (mercredi, ndlr) une soirée exceptionnelle. Laissez vos pensées négatives à la maison, venez, donnez tout ce que vous avez – et gagnons contre le Real Madrid ! » Pour profiter, encore un peu, de Mario Götze.


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88