Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gonalons sur la Turquie : « On ne savait pas trop ce qu’il se passait »

Modififié
L’OL s’est retrouvé au cœur de l’actualité internationale vendredi soir.

Alors que les joueurs de Bruno Génésio devaient affronter Fenerbahçe en amical samedi, ils ont vécu la tentative de coup d’État qui a secoué la Turquie et causé la mort d’au moins 90 personnes depuis leur hôtel d’Istanbul. Le match a finalement été annulé, et les hommes de Bruno Génésio sont revenus à Lyon, sains et saufs, samedi en fin de journée.

Le capitaine du club Maxime Gonalons est revenu sur ces événements sur le site officiel du club : « On a eu pas mal d'inquiétudes, car on a pu suivre les informations à la télévision. On a vu la tournure des événements et on ne comprenait pas trop ce qu'il se passait. On avait tous envie de rentrer en France au plus vite. Dans notre quartier, c'était plutôt calme. On était assez loin des événements qu'on pouvait voir à la télévision. On n'était pas dans notre pays et on ne savait pas trop ce qu'il se passait. On était au courant qu'il y avait un coup d'État. Ce sont des moments difficiles à gérer, car on est juste venu jouer un match amical. Ça tronque notre préparation, mais ça fait partie de la vie, malheureusement. Beaucoup de choses difficiles se passent aujourd'hui, comme l'attentat de Nice il y a quelques jours. Il faut essayer de prendre ces choses du mieux possible. Mais ce n'est pas évident. »


Plus de peur que de mal. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible