Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Süper Lig
  3. // Le point tête de Turcs

Gomis reste muet, Feghouli s'introduit et Valbuena s’éteint

Bafé Gomis, Samir Nasri, Jérémy Ménez, Adrien Regattin, Younès Belhanda, Cédric Carrasso... Le championnat turc est devenu une véritable terre d'accueil pour les anciens de Ligue 1. Chaque week-end, Sofoot.com fait le point sur le week-end de nos chouchous installés en Turquie.

Modififié

  • Bafétimbi Gomis (Galatasaray)
  • La panthère peut parfois avoir un chat dans la gorge qui l'empêche de rugir. Auteur d’un début de saison exceptionnel avec sept pions plantés en six journées, Bafétimbi Gomis est resté muet face à Burzaspor (victoire 2-1). Avec ses tentatives contrées, captées par le gardien ou hors du cadre, pour la première fois depuis son arrivée en Turquie, Bafé n’a pas réussi à faire trembler les filets adverses. L’ancien Marseillais tentera de mettre fin à cette diète temporaire face au Kardemir Karabükspor de Mustapha Yatabaré.


  • Younès Belhanda (Galatasaray)
  • Belhanda n’a pas lâché son compère de l’attaque jaune et rouge. Si Gomis est resté silencieux, c'est parce que Youyou ne lui a pas délivré de passe décisive. Mais même sans être impliqué directement sur les deux buts stambouliotes, le Marocain s’est une fois de plus révélé comme une pièce essentielle de l’animation offensive de Galatasaray. L’ancien Niçois tentera de mettre fin à la diète temporaire de la panthère, face au Kardemir Karabükspor.


  • Sofiane Feghouli (Galatasaray)
  • Gomis et Belhanda moins décisifs, c’est un autre ex du championnat de France qui s’illustre. Arrivé à Galatasaray dans la peau d’un joker de luxe, Sofiane Feghouli sait qu’il doit saisir toutes les opportunités pour gratter une place dans le onze de départ. Face à Burzaspor, l’ancien Hammer n’a eu besoin que de neuf minutes de présence sur le pré pour faire parler son pied gauche. D’une superbe frappe enroulée, le Fennec remet les compteurs à zéro, avant que Cigerci ne plante le pion des trois points. En renouvelant ce genre de prestations, l’ailier droit devrait vite rejoindre Belhanda et Gomis sur le pré dès le coup d'envoi.



  • Mathieu Valbuena (Fenerbahçe)
  • Les classico OM-PSG, les derbys Lyon-Saint-Étienne ? Du pipi de chat à côté du bouillant derby stambouliote de ce week-end (victoire 2-1 du Fener). Pour son premier match face à l’ennemi Beşiktaş, Mathieu Valbuena a été servi. Mais l’ancien Lyonnais s’est montré timide et n’a pas su honorer son nouveau surnom de « Hulk » donné par la presse turque en début de semaine. Peu convaincant, le Français n’a joué que soixante-neuf minutes. À peine suffisant pour croiser la route de Ricardo Quaresma, qui lui colle une balayette juste avant la pause. Plus Bruce Banner que Hulk.



  • Carl Medjani (Sivasspor)
  • Sale semaine pour Carl Medjani. L’Algérien, qui a dit adieu à la sélection en début de semaine, n’a pas pu se consoler en club (défaite 2-3 contre Goztepe AS Izmir). Pour son troisième match sous ses nouvelles couleurs, l’ancien Ajaccien a provoqué un penalty et s'est fait expulser sans ménagement. Une semaine à vite oublier.


  • Gaël Clichy (Istanbul BB)
  • Titulaire une fois de plus pour le déplacement sur la pelouse de Gençlerbirliği (défaite 0-1), l’ex-Citizen s’est rassuré quant à sa performance ratée de la semaine dernière. Bien en place dans son couloir gauche, le Français a été - avec Emre et Caicara -, l’un des meilleurs sur la pelouse côté stambouliote. Il n’a pu qu’assister impuissant à l’erreur d’Attamah menant au but victorieux des joueurs d’Ankara en toute fin de rencontre. L'équipe de Clichy n'est plus en place et enchaîne son troisième match sans succès.



  • Mevlüt Erdinç (Istanbul BB)
  • Gaël Clichy n’est pas le seul dans ce début de galère. Titulaire ce week-end grâce à son costume de sauveur de la semaine dernière, Mevlüt Erding n’a pas réitéré sa prestation. Seul en pointe, l’ancien joueur du PSG n’a jamais réussi à s’infiltrer dans la citadelle d’Ankara. Trois tentatives, trois frappes contrées pour le local de l'étape.


  • Vágner Love (Alanyaspor)
  • Sans les Walkyries, Vágner a entrepris vendredi une formidable chevauchée pour rattraper Bafétimbi Gomis au classement des buteurs. Mené 3-0 par Trabzonspor, l’ancien Monégasque a d’abord permis à son équipe de réduire le score d’un raid solitaire au milieu des défenseurs Bordo-Mavi inertes. Secondé par Junior Fernandes dans sa difficile entreprise de remontada, il s’est ensuite chargé d’inscrire les deux buts de la victoire sur penalty (4-3, score final). Un triplé qui permet au Brésilien de revenir à une longueur de la Panthère.



  • Rémy Riou (Alanyaspor)
  • Pendant que Vágner Love se la joue beau buteur, Rémy Riou a souffert dans ses cages. L’ex-Canari, préféré à Haydar Yılmaz, est loin d’avoir marqué des points dans sa quête d’une place de titulaire. Trois buts encaissés en seulement vingt-deux minutes, le portier a fait prendre l’eau à son équipe avant que Vágner Love ne se prenne pour Mitch Buchannon.


  • Yoan Gouffran (Göztepe As Izmir)
  • Pendant que Mathieu Peybernes s’installe durablement dans le onze de départ, Yoan Gouffran continue de cirer le banc. Une fois de plus, l’ancien Bordelais n’a dû se contenter que des miettes face à Sivaaspor. Seulement quatre petites minutes de jeu pour avoir le droit de participer à la victoire des siens (3-2).


  • À venir ce lundi soir à 19h sonnantes
  • L’Antalyaspor de Samir Nasri, William Vainqueur et (presque) de Jérémy Ménez (qui n’a toujours pas joué le moindre match) affronte ce lundi l’Omanlispor d’Adrien Regattin. La promesse d'une soirée réussie.



    Par Maeva Alliche
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    samedi 18 août Leeds enchaîne 20