Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gomis : « Les sifflets m’ont poussé à me montrer ambitieux »

Entre Bafé Gomis et les supporters stéphanois, la relation fut tumultueuse.

Si la panthère s’est révélée sous le maillot stéphanois, les Verts n’ont pas tous digéré le fait qu’il soit parti chez l’ennemi lyonnais et n’ont pas hésité à siffler leur ancien buteur lorsqu’il revenait dans le Chaudron. Des sifflets qui ont permis à Bafé de progresser et de passer un cap selon lui. « Ce n’est qu’après être parti de Saint-Étienne et avoir un peu bourlingué que j’ai compris que le Chaudron possédait une des plus grosses ambiances européennes, avec les stades turcs, explique l’attaquant de Swansea dans le livre de Bernard Lions La Légende des Verts par ceux qui l’ont écrite. En Premier League, le public réagit après un beau but ou un tacle réussi. Il témoigne plus de respect que celui de Geoffroy-Guichard, qui se distingue par ses tifos et sa voix. Avec le public stéphanois, ça a toujours été "je t’aime, moi non plus". Mais les sifflets des 35 000 personnes de Geoffroy-Guichard m’ont poussé à me montrer toujours plus ambitieux. Je m’en suis servi pour travailler ma concentration quand le ballon me venait ou traînait devant le but. Cette agressivité m’a aidé à franchir la barre des dix buts chaque saison et à faire de moi un bon joueur de Ligue 1. »


Pas rancunier le Bafé, qui conclut avec sagesse : « Joueurs, nous sommes tous de passage dans un club. Seuls les supporters restent. Ce sont donc eux qui méritent le respect. » FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE