1. //
  2. //
  3. // Marseille-Nantes (2-1)

Gomis, le Cavani du pauvre ?

Il rate des occasions, il bouffe la feuille, il est maladroit... mais il marque, il fait gagner son équipe et fait preuve d’une détermination sans faille. Sans compter que contrairement au Parisien, Bafétimbi Gomis joue aussi le rôle de patron du vestiaire. Et si on stoppait les moqueries ?

Modififié
3k 30
Et la panthère finit par rugir, après 53 longues minutes. Un cri franc, des coups de griffes sincères et une joie qu’elle tient à partager. Avec ses partenaires, avec les supporters. Avec ses détracteurs, aussi. Il s’en fout, Bafé. Les mauvaises langues diront qu’il lui aura fallu un penalty pour la mettre au fond. C’est vrai. Mais dans ce cas-là, les plus honnêtes ajouteront que ce coup de pied de réparation, c’est aussi Bafétimbi Gomis qui l’a provoqué. Qui est allé le chercher à la sueur de son front. Une juste récompense pour tous ses efforts fournis pendant 90 minutes.


Comme son confrère Edinson Cavani, Gomis est sans cesse raillé pour son côté maladroit, son déficit technique et ses hors-cadres inimaginables. Face au FC Nantes, l’attaquant a encore beaucoup loupé. À la dixième minute par exemple, et cette reprise en première intention déviée par Rémy Riou qui aurait pu être mieux placée. Ou cet immanquable à la 37e, que l’avant-centre balance à côté alors que le portier est déjà dans les choux. Ou cette tête juste après la pause, que l'ancien de Swansea envoie en tribune alors qu’il est totalement seul au point de penalty. Ou encore cette tentative dans le vent, un peu plus tard.

Qui ne tente rien n'a rien


«  Il y a un petit peu de regrets dans cette occasion manquée en première mi-temps, a-t-il commenté face à la presse après la rencontre. J’ai voulu être agressif, mais j’ai été un peu trop gourmand en voulant la mettre hors de portée du gardien. » Bah oui, mais comme dit Cavani dans le numéro 139 de So Foot, « celui qui ne tire pas ne rate pas ! C’est comme ça dans la vie : on voit toujours le négatif, jamais le positif  » . Car comme le Parisien, Bafé tente, Bafé attaque, Bafé dérange l’adversaire. Comme le Parisien, Bafé, toujours bien placé, toujours disponible, se procure de nombreuses occasions, avec l’aide de ses coéquipiers... ou sans. Comme l'Uruguayen, Bafé ne lâche jamais rien, s’obstine, court sans cesse, montre l’exemple en réclamant le ballon, en redescendant défendre à chaque fois que cela s'impose.

Contre les Canaris, on l’a ainsi vu dégager plusieurs ballons, notamment sur les corners défensifs. On l’a vu frapper (six tirs essayés), décrocher, remiser (45 ballons touchés), aller au duel (neuf gagnés sur vingt). Sans se plaindre, évidemment. Surtout, comme le Matador, Bafé fait gagner son équipe. Sur un penalty, certes, mais que le Monsieur ne doit qu’à son abnégation et ses dribbles. Résultat : Gomis est non seulement buteur, mais aussi passeur décisif sur l’égalisation de Clinton Njie. Au classement des buteurs de Ligue 1, il est désormais quatrième, avec cinq pions en sept parties, soit un ratio de 0,71 but par match. Juste derrière les six caramels de Cavani et son ratio d’un but par match.

Taille patron


La différence entre les deux hommes, au-delà du talent intrinsèque et de leur carrière respective, se trouve dans leur place dans le vestiaire. Alors que le Sud-Américain est loin de ressembler à un taulier dans le groupe du Paris Saint-Germain, Gomis semble s’être métamorphosé. Depuis qu’il joue avec le maillot phocéen sur le dos, l’ancien Lyonnais a enfilé le costume du patron de vestiaire. Celui qui motive, celui qui applaudit, celui qui encourage. Un trait de caractère que personne n’avait observé à Saint-Étienne, à l’OL et encore moins à Swansea.


Auparavant, il restait dans la peau du joueur discret, qui se contente de faire son job sur le terrain. Désormais, la Panthère a pris de l’âge et estime qu’elle peut apporter bien plus de ce côté-là. Alors, quand Florian Thauvin lui fait savoir qu’il sent bien le penalty, Bafétimbi ne veut rien entendre et fait rapidement comprendre à son collègue que cette occasion appartient au chef. Histoire de montrer qui est le boss, et qui il faut suivre. « Compte tenu de mon nombre de buts et de matchs dans ce dur championnat qu'est la Ligue 1, je me devais d’assumer mes responsabilités, a-t-il d’ailleurs confirmé après la victoire. Florian voulait aussi marquer ce but qui aurait pu lui faire du bien, mais c’était moi qui étais nommé. J’ai voulu assumer mes responsabilités. » Et en profiter pour se muer en félin. Une fois de plus.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Si l'on met son énorme raté de côté (sur lequel il fait tout bien à quelques centimètres pres de la sollicitation du une deux à la protection qui empêche son adversaire d'intervenir), il a été excellent hier soir. Sa protection de balle a été essentielle quand l'OM subissait, son jeu en déviation symbolisé par cet amour de remise exter qui envoit Njie au but symbolise son adresse et son inspiration dans les déviations hier soir.

De loin le meilleur marseillais avec Fanni.
un mec derrière son PC Niveau : National
C'est bizarre, mais malgré ses buts, j'ai du mal à "l'aimer". Pourtant il se donne à fond tout ça, il marque des buts (certes heureusement qu'il tire les pénos) mais je sais pas, son attitude, ça sonne faux. et puis ses discours de politiciens en fins de matchs remplies de mots trop compliqué pour lui...
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Je n'ai pas vu le match d'hier mais quoi qu'il en soit, il va être précieux pour l'om, de part son expérience, sa mentalité. Et il va mettre ses 10-20 buts en championnat. Heureusement qu'il est là
Moi jaime bcp, c'est l'ame de cet homme "en transition" et avec Thauvin, on a l'impression que les mecs se defoncent pr le club tout le match...
cHris wAddle Niveau : CFA2
Moi je l'aime bien Bafé! Certes il croque et me rend ouf à chaque match, mais quelle débauche d'énergie et quelle abnégation! Il joue un véritable rôle de leader sur et en dehors du terrain. Et cette équipe, un peu à la dérive, en a bien besoin, tant certains se cachent depuis le début de la saison (coucou Lassana!). Surtout, à l'image de Thauvin, il aime ce maillot ciel et blanc et ça, ça fait plaisir!
Caribou West Niveau : DHR
Ouais enfin le goleador qui a planté 3 pénos sur ses 5 buts, qui croque comme un certain Bakayoko à ses plus grandes heures, est bien trop bon pour être comparé à Cavani qui en comparaison n'a rien fait de sa carrière.
Après tout, à quoi ça sert de dépasser les 15 buts en une saison si on ne les célèbre pas en rampant par terre ?
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
 //  09:58  //  Passionné de la Jamaïque
Comme la plupart d'entre vous, je suis agréablement séduit par Gomis, on sent beaucoup d'envie dans son jeu. Mais ce déchet dans la finition doit être gommé au maximum, sans ça il mettait un triplé hier soir.

Le fait de porter le brassard ne l'aide pas pour garder la tête froide au moment de conclure, il veut être le Sauveur sur chaque action. Il a d'ailleurs déclaré vouloir le rendre à Lass.

Certains connaisseurs du joueur nous avaient annoncé une saison à 15 buts minimum, ça en prend le chemin en tous cas.
On a l'impression qu'il joue enfin pour son "club de coeur" (il est du coin, non ?) quitte à en faire des tonnes. On se plaint que les footballeurs sont bas du front et n'ont à rien à dire, mais lui, au moins il fait un effort pour avoir l'air articulé, donc ça paraît dur de se foutre de lui pour ça. Et puis on reproche aussi à l'OM de n'avoir pas de leader -au moins, maintenant, ils en ont un qui prend ses responsabilités. Donc au bout du compte, c'est plutôt une très bonne pioche, nan ?

Rien de nouveau, à part son role de Leader qu'il a l'air de prendre à coeur. Il va croquer, rater des controles, être hors-jeu mais il mettra ses 10/15 buts à la fin de la saison.

Il a pris de la maturité quand même, il a épuré son jeu, se contenter se faire ce qu'il fait bien (protection de balle, jeu en remise) et se complique moins la vie une fois quand il a le ballon dans les pieds, ce qui est mieux car techniquement il sait pas faire grand chose avec le ballon.
defense classique Niveau : DHR
Encore heureux qu'il marque au moins 15 buts cette saison, c'est notre attaquant de point bordel !

A part lui et Florian Thauvin, personne n'est capable de marquer dans cette équipe.. (N'jie reste à confirmer).

La saison va etre longue les gars..
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
 //  10:17  //  Passionné de la Jamaïque
J'ai fait le compte, il "doit" encore 4 buts à l'OM avant de remettre les compteurs à 0. Marseille fut sa victime préférée quand il était Vert ou Gone, il a planté 9 buts contre les Phocéens.

Je me souviens en particulier d'un ASSE - OM en CDF lors duquel il avait éliminé l'OM et surtout de son triplé avec l'OL au Vélodrome, j'ai eu du mal à m'en remettre de celui-là !
Si on m'avait dit y'a 4 ans qu'on comparerait Cavani et Gomis.. Et qu'en + c'est justifié, j'aurais pas cru.
Et j'ai même envie de dire que Gomis participe bien + au jeu que Cavani! On critiquait beaucoup Zlatan qui redescendrait trop au goût de certains, mais il déclenchait des mouvements. Cavani ne fait rien d'autre que se procurer des occases pour les gâcher ensuite.
Là Gomis hier soir était très intéressant dans un rôle de pivot, ponctué d'un but et une passe (en ayant pas le même supporting cast que Cavani pour l'alimenter)
Sans aucune négativité dans mon propos, il me rappelle un petit peu Brandao dans un registre différent. Sur ses appels, ses courses et ses déviations, Brandao était très précieux lui aussi.

Gomis est bien évidemment un cran au-dessus, plus rapide et plus véloce que le Brésilien mais c'est l'idée.

Je suis aussi d'accord sur le fait qu'il a épuré son jeu de fioritures techniques qu'il ne maîtrise pas forcément pour se focaliser uniquement sur ses points forts. Sa déviation pour N'jie est quand même délicieuse...
un mec derrière son PC Niveau : National
Ah oui j'ai vu un message parlant de ses hors jeu. ça il faut qu'on en parle, car mine de rien à chaque fin de match il "campe" derrière les défenseurs car sans doute cramé (je ne le blâme pas pour ça) et du coup non seulement on joue quasiment à 10, mais en plus ça rend le ballon à l'adversaire alors qu'on galère à finir les matchs.
D'ailleurs le pénalty concédé à Rennes, fait suit à un hors jeu de Bafé joué rapidement par les Rennais.
Qu'il nous sorte la saison de sa vie et mois aussi je rugi a sur mon canape a chaque but. Je l'aime bien Bafe mais bon pour le moment c'est un peu la panthere molle.
Franchement quand on se rappelle que l'Om a eu des attaquants comme Gimenez, Chapuis ou Bakayoko (qui mouillait le maillot mais ne marquait pas trop dans mon souvenir), on ne peut que se féliciter de la présence d'un joueur comme Gomis ! Il se bat, il attaque, il défend, il recadre (à défaut de toujours cadrer) ! Qu'il y ait du déchet (un peu, beaucoup) dans son jeu face au but, ca me paraît logique, mais si on fait le bilan coût avantage-inconvénient, la balance me semble largement positive (ce que l'on ne peut pas dire de tous les joueurs de l'OM en ce moment) !
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
FourFourTwo Niveau : Loisir
Message posté par Nobody1
Cavani ne fait rien d'autre que se procurer des occases pour les gâcher ensuite.


Pardon ??? Allloooo ??? Cavani ne fait rien que de gacher des occasions ?
As tu déjà vu un match du PSG un jour ?
Cavani c'est le seul attaquant qui vient tacler près de son propre poteau de corner, t'es au courant ?
J'étais sceptique à l'arrivée de Gomis mais je dois avouer que je le trouve plutôt intéréssant. Il était vraiment génial hier dans le jeu.

Je comprends toujours pas pourquoi Passi nous a fait jouer en 4-2-3-1 face à Rennes. Ce 4-4-2 semble fonctionner à merveille, on avait déjà pu le voir à Nice. L'association Njie-Gomis est vraiment très intéressante tant ils sont complémentaires.

Personnellement, ce quator offensif me plait drôlement, une fois la machine lancée, je suis certain qu'on peut viser très haut (vu la faiblesse du championnat).

Il reste encore toutefois quelques axes d'amélioration :
- Retour de Diarra
- Remise à niveau de Cabella
- Stabilisation de la défense (ça semble être en bonne voie avec le retour de Fanni).

Si on prend le 11 titulaire, franchement, on a pas besoin de beaucoup de renforts au mercato d'hiver :
- 1 arrière droit
- 1 gardien ? (Pelé alterne le bon et le moins bon).
Message posté par rty
J'étais sceptique à l'arrivée de Gomis mais je dois avouer que je le trouve plutôt intéréssant. Il était vraiment génial hier dans le jeu.

Je comprends toujours pas pourquoi Passi nous a fait jouer en 4-2-3-1 face à Rennes. Ce 4-4-2 semble fonctionner à merveille, on avait déjà pu le voir à Nice. L'association Njie-Gomis est vraiment très intéressante tant ils sont complémentaires.

Personnellement, ce quator offensif me plait drôlement, une fois la machine lancée, je suis certain qu'on peut viser très haut (vu la faiblesse du championnat).

Il reste encore toutefois quelques axes d'amélioration :
- Retour de Diarra
- Remise à niveau de Cabella
- Stabilisation de la défense (ça semble être en bonne voie avec le retour de Fanni).

Si on prend le 11 titulaire, franchement, on a pas besoin de beaucoup de renforts au mercato d'hiver :
- 1 arrière droit
- 1 gardien ? (Pelé alterne le bon et le moins bon).


Je suis d'accord avec ton post globalement.
Au mercato il nous faut clairement un arrière droit et un arrière gauche. Bedimo c'est très moyen et ça se blesse assez souvent j'ai l'impression.

Si on peut ramener un attaquant de pointe à l'hiver, ça serait pas du luxe aussi, parce que Njie risque de faire la CAN avec le Cameroun, nan ? Comme Bedimo et Anguissa d'ailleurs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 30