Gomis, content pour les Verts

Modififié
0 12
Bafé Gomis est actuellement avec le groupe France pour préparer l’amical de demain, contre l’Italie. Toutefois, lorsqu’il s’est présenté en conférence de presse, les questions ont également porté sur la Ligue 1, et notamment sur l’AS Saint-Étienne, son ancien club.

Au sujet de celui-ci, l’ancienne « panthère » s’est montré heureux, satisfait du parcours des ses ex-coéquipiers : « Je pense qu’ils ont montré l’exemple à beaucoup de clubs en montrant que le championnat n’était pas si fermé et que tout le monde pouvait battre tout le monde. Je suis content et surtout, félicitations à eux. »

Le compère d’attaque de Lisandro n’a pas oublié ses années passées dans le Forez, et il se souvient qu’à l’époque de son départ, les choses n’étaient pas aussi roses : « J’ai participé au début de l’aventure avec Christophe Galtier, et je pense qu’il avait récupéré le club dans une très mauvaise posture, donc je suis bien content qu’il ait réussi ce défi-là, et voir les Verts dans le haut de tableau, ça fait plaisir. Je leur souhaite le meilleur, de terminer derrière nous, l’Olympique Lyonnais, mais de faire une belle saison quand même. »

Et les supporters stéphanois, ils sont contents pour Bafé ?
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Hypocrisie quand tu nous tiens....
Joli cliché : contrôle de la tempe, raffut dans l'oeil.
Je pense pas qu'il fasse preuve d'hypocrisie, c'est juste un gars bien ce Bafé. un peu lent, mais bien
footchampagne Niveau : Ligue 2
Mais un peu lent...
Je précise que Gomis est resté très attaché à Saint-Etienne où vit toujours sa mère. Perso j'ai toujours apprécié le joueur et l'homme et je ne me remets pas du traitement que lui ont infligés les supporters verts lors der sa dernière saison au club. C'était franchement naze et très décevant mais je désespère pas de le voir revenir un jour...
beaucoup lent, mais son *cul* en impose
Dans la logique des choses, un Stéphannois devrait le détester, et j'en ferais de même si j'étais Lyonnais. Franchement, y'a plus aucune identité dans le foot ou quoi?

Je suis pas du genre ultra et encore moins hooligan mais les rivalités font l'intérêt du foot, et quand on prétend aimer un minimum un club, il y a UN chemin qu'on a pas le droit d'emprunter, c'est celui du rival historique. C'est pourtant pas compliqué, y'a assez d'équipes dans le foot pour pas se sentir frustré, UNE seule équipe interdite, c'est pas la fin du monde.

Ce que je comprendrais plus très bien par contre, serait un mec qui n'a pas percé, pris en grippe par les supporters et qui se refait la cerise en cartonnant chez le voisin tout en chambrant... ça je trouve ça sport.

A une époque, ça se faisait pas et force est de constater que l'appellation abusive de "mercenaire" n'est fait peut-être pas si abusive que ça et que le "loyal" fait aujourd'hui figure d'exception. (Et synonyme de "pas au niveau" en général)

MERCI le FRIC!

et je ne suis ni Lyonnais, ni Stéphannois
..."plus" ou "très bien", j'aurais pu choisir... Désolé
@ Ascutt: tu sembles oublier le moment fatidique où le transfuge en question mais un but pour une victoire 1 à 0 contre son ancien club et grand rival :)
franky4fingers Niveau : DHR
Il faut arrêter un peu de cracher sur ces joueurs qui passent de Saint-Etienne à Lyon, de Marseille à Paris, de Lens à Lille et se poser les bonnes questions : Pourquoi Gomis, joueur de Saint-Etienne, est acheté par Lyon?

D'abbord parce que les dirigeants lyonnais n'en ont rien à faire de savoir que le joueur vient de Sainté, ensuite parce que les dirigeants de Saint-Etienne sont très contents de le vendre à Lyon alors qu'ils auraient pu le vendre ailleurs tout simplement. Donc les premiers qui n'en ont rien à foutre des rivalités et de l'identité du club ce sont les dirigeants eux mêmes. Après ça n'allez pas demander aux joueurs d'être différents. Pour moi le plus important dans un club ce sont quand même les dirigeants. Ce sont eux qui sont censés dicter la politique du club. Si ils n'ont rien à faire des rivalités historiques tant pis, mais ce sont eux qui choisissent avant tout, et eux qui sont garants de l'image du club ! Alors pour chaque insulte à Gomis, Caïazzo et Romeyer devraient prendre quintuple. Voilà. Juste un petit rappel.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12