Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36e journée
  3. // Arsenal/Swansea (0-1)

Gomis braque l'Emirates

Au terme d'une prestation défensive de toute beauté, Swansea s'offre Arsenal grâce à une nouvelle tête de Bafé Gomis dans les dernières minutes. Gros coup d'arrêt pour les Gunners, qui voient la deuxième place s'éloigner.

Modififié

Arsenal - Swansea
(0-1)

B. Gomis (85') pour Swansea.


Le temps se fige. Gomis se retourne vers l'arbitre, la montre vibre. Oui, cette tête improbable est bien rentrée, malgré l'arrêt et les protestations d'Ospina. Acculés devant leur but pendant plus de 45 minutes, après une première période jouée sur un rythme de sénateurs, les Swans viennent de réaliser le coup parfait. Comme à l'aller, c'est évidemment la panthère qui a donné le coup de griffe fatal. Fabiański, auteur d'une prestation phénoménale, peut exulter : Swansea peut encore rêver de Ligue Europa. Arsenal, avec ce premier revers en Premier League depuis début février, perd trois points précieux dans la course à la deuxième place.

Possession stérile


Les Gunners donnent le coup d'envoi et sont les premiers à se mettre en évidence. Lancé sur le côté, Bellerin transmet à Ramsey qui centre pour Giroud, mais la tête du Français passe de peu au-dessus des cages gardées par Fabiański. Rapidement, les Gunners prennent possession du ballon, mais les Swans attendent pour jaillir en contre, et Rangel se met en évidence avec une frappe, facilement captée par Ospina. Bien regroupés, les joueurs de Monk tentent ensuite une longue ouverture vers Dyer, mais le gardien colombien est vigilant, et écarte le ballon de la tête, d'une sortie « à la Neuer » . Les locaux multiplient les passes courtes, mais peinent à se créer de véritables occasions, même si Ramsey tente sa chance de la tête, sans se montrer dangereux pour autant. Sur un coup franc lointain, Alexis Sánchez s'écroule dans la surface, mais l'arbitre ne bronche pas, et fait signe au Chilien de se relever. Sur corner, Giroud et Williams s'accrochent dans la surface, mais l'arbitre siffle une nouvelle fois en faveur de Swansea. Arsenal pousse en fin de première période, et Giroud voit sa frappe de loin passer à quelques mètres de la lucarne de Fabiański. Après un dernier rush de Montero, conclu par une frappe à côté, l'arbitre renvoie les deux formations au vestiaire.

Fabiański fait le mur, Gomis le braquage parfait


La deuxième période reprend sur des bases similaires, et si Arsenal contrôle le ballon, la première occasion est pour Ki, qui voit sa frappe détournée en corner. Dans la foulée, Alexis Sánchez décale Bellerin côté droit, mais le centre de l'Espagnol est détourné en corner par Williams, qui s'impose devant Giroud. Le match s'anime, et sur une belle ouverture d'Özil, Giroud dévie en une touche pour Sánchez, mais la frappe du Chilien est détournée, et termine dans le petit filet. La réponse ne tarde pas, et Ospina doit s'interposer sur un centre à ras de terre de Shelvey. Arsenal veut marquer à tout prix, et après un une-deux entre Özil et Sánchez, l'Allemand transmet à Giroud qui voit son tir, trop écrasé, facilement capté par Fabiański. Quelques minutes plus tard, c'est Ramsey, après deux feintes, qui frappe à son tour dans le petit filet. Les Gunners partent alors à l'assaut de la cage de Fabiański, mais encore une fois, Cazorla voit sa frappe détournée par un défenseur, quand Walcott, lui, à peine entré en jeu à la place de Giroud, est trop court pour reprendre un centre de Bellerin. Parfaitement lancé en profondeur, c'est ensuite Monreal qui bute sur un Fabiański en feu dans son ancien jardin. Le Polonais offre une nouvelle démonstration de son talent sur une double parade fantastique face à Wilshere et Walcott, avant de dégoûter Ramsey avec un nouvel arrêt. Le tout en trois minutes. C'est le moment parfait choisi par les Swans pour suriner leur hôte du soir, avec, dans la peau de l'assassin, l'inévitable Bafé Gomis (0-1, 86e). Malgré leurs derniers efforts, les Gunners ne reviendront pas et n'ont, ce soir, que leurs yeux pour pleurer.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi