1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Juventus/Fiorentina (1-1)

Gómez fait trembler la Juve

Dans ce huitième de finale 100% italien, la Fiorentina a réalisé la bonne affaire du soir. Grâce à un but du revenant Mario Gómez, la Viola a ramené un bon match nul (1-1) de Turin. Mais la Juve n'a pas dit son dernier mot.

Modififié
0 20
Juventus - Fiorentina: 1-1
Buts : Vidal (3e), Gómez (79e)

79e minute. Mario Gómez, entré dix minutes plus tôt, marque le but égalisateur et glace un Juventus Stadium qui voyait les siens contrôler un match attaqué de « plain-pied » , et repartir avec une victoire précieuse, étape obligatoire vers la finale à domicile le 14 mai prochain. On a coutume de dire que les grands matchs sont pour les grands joueurs, et ce huitième de finale aller n'a pas dérogé à la règle. Le public a eu droit à un Pirlo en costume de gala et un Arturo Vidal omniprésent en première période, dictant le tempo d'une première période dominée. Mais la Fiorentina regorge également de talents. Borja Valero d'abord, aux airs d'Iniesta lorsqu'il caresse le cuir, Mario Gómez ensuite, dont le 37e but en 67 rencontres européennes ne fait que confirmer son statut de machine à marquer. Du talent partout, deux mi-temps inégales, pour un match nul finalement logique (1-1). La Vieille Dame, en position de faiblesse, devra retrouver le goût des grandes rencontres européennes au retour, sous peine de devoir prendre une retraite anticipée, et, pire, laisser l'occasion au rival florentin de venir vaincre en ses terres.

Vidal, le Dieu du Stade

Du temps de sa splendeur, Mike Tyson entrait sur le ring le couteau entre les dents, prêt à asphyxier son adversaire en le martelant de coups, de plus en plus fort, de mieux en mieux placés, jusqu'à mettre sa victime au sol. Si la Juve a remporté le premier round face à son rival dimanche dernier, grâce à une merveille d'Asamoah, ce deuxième face-à-face revêt une odeur toute particulière, celle du fameux parfum européen. Et tel le grand Tyson, les hommes de Conte démarrent le match sur les chapeaux de roue. Sur leur première véritable incursion, la passe lobée de Marchisio trouve la poitrine de Giovinco dans la surface. Vidal a bien suivi et catapulte une frappe puissante au fond des filets de Neto, abasourdi (1-0, 3'). S'en suit un petit festival turinois, les transmissions sont précises, le pressing étouffant, et les hommes de Conte développent un football des plus alléchants.

Seulement, cette saison, la Juve a un péché mignon, déjà entraperçu au tour précédent face à Trabzonspor. Lorsqu'elle a l'occasion d'achever sa proie, elle relâche subitement l'étreinte. La Viola se met alors à reprendre confiance, et Matías Fernández, après un petit numéro dans la surface, voit sa frappe bien contrée par Buffon (14'). La partie s'équilibre, et des occasions apparaissent des deux côtés, par Giovinco et Vidal (21', 24') côté bianconeri, auquel répond Matri, après avoir éliminé Ogbonna. Le Chilien à la dégaine de tueur à gages est partout. Il ratisse, presse, est au départ et à la conclusion des actions, et manque de doubler la mise sur corner, mais sa tête heurte la barre (38'). Après une dernière alerte sur le but de Buffon, sur une frappe de Valero, l'arbitre siffle la fin d'une première mi-temps qui aura tenu toutes ses promesses.

Super Mario est immortel

Mais ce n'est pas pour rien que la Fiorentina est réputée pour développer l'un des footballs les plus chatoyants de la Botte. Au retour des vestiaires, les hommes de Montella mettent le pied sur le ballon, mais la domination s'avère stérile. Pirlo, sur coup franc, inquiète à peine Neto (58'), mais le rythme soutenu de la première période est complètement retombé. Imprécisions, passes latérales, manque d'idées, on a subitement l'impression de regarder un tout autre match. Mario Gómez remplace Matri à la pointe de l'attaque de la Viola, pour faire la différence, mais la première tête de l'international allemand est facilement captée par Buffon (72'). Mais ne dit-on pas que les grands buteurs ne meurent jamais ? L'Allemand, blessé pendant la première partie de saison, ne déroge pas à la règle. Lancé en profondeur par Iličić, Super Mario dribble Buffon et la glisse au fond des filets, du droit (1-1, 79'). Cela a le mérite de relancer l'intensité de la partie, et Pogba, entré à la place d'Osvaldo, passe tout près d'offrir la victoire au siens, mais sa frappe frôle le montant gauche de Neto (82'). La réponse ne se fait pas attendre. De 35 mètres, Borja Valero tente de porter l'estocade, mais sa frappe magnifique est détournée en corner par Buffon (86'). Dans la foulée, Vargas l'imite, mais Buffon est encore là pour sauver sa Vieille Dame du naufrage. Ce sera la dernière alerte. La Juve aurait pu abattre la Viola, mais se retrouve en position de faiblesse avant le match retour.

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Match très agréable à regarder.

Chiellini au top, contrairement au négatif photo à ses cotés.

Vidal est un sacré box to box, enfin y a pas de mot, il est partout. (Bon, ca fait longtemps qu'on le sait)

La Viola montre qu'elle a le niveau et que le Calcio ne se résume pas qu'à un solo de la vieille dame.

Belle vitrine pour le foot italien (1/8 Europa League, pffff dur la vie).
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Pirlo... conduite de balle, contrôles, passes courtes/longues: quel pied. Quel joueur.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Gilles de la Kolo Tourette
Match très agréable à regarder.

Chiellini au top, contrairement au négatif photo à ses cotés.

Vidal est un sacré box to box, enfin y a pas de mot, il est partout. (Bon, ca fait longtemps qu'on le sait)

La Viola montre qu'elle a le niveau et que le Calcio ne se résume pas qu'à un solo de la vieille dame.

Belle vitrine pour le foot italien (1/8 Europa League, pffff dur la vie).
Rien que ton pseudo vaut 1 milliard de + 1 !!
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule
Pirlo... conduite de balle, contrôles, passes courtes/longues: quel pied. Quel joueur.
J'espère seulement que la CDM ne sera pas son combat de trop... Ce serait injuste.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Message posté par Joseph Marx
Rien que ton pseudo vaut 1 milliard de + 1 !!



ouais, ou un plagiat du texte de swann, a voir
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Message posté par 2yemklubapanam


ouais, ou un plagiat du texte de swann, a voir


Si tu l'dis.

J'ai ce compte depuis longtemps, enfin quelques mois, en dépit du fait que je vienne sur sofoot.com depuis des années...

Donc pour le plagiat, faut peut etre diriger son regard en direction du Cygne, que j'apprécie malgré tout.

J'étais sur qu'en postant ce soir, un type viendrait me traiter de plagiste (ca sonne mieux j'trouve) ou du moins de le laisser sous entendre.

Mais bon, comme t'es un peu un de ces tauliers du forum, j'vais pas t'en vouloir.

PS: M. Joseph Marx, merci beaucoup de votre soutien.
Pas vu le match ça avait l'air sympa, je regarderais le retour je pense, y'aura du suspens !

Sinon Matias Fernandez , c'est celui qui était monstrueux à FM 2007 ? Je l'avais complètement oublié !
Bonjour a tous nous avons créés un site sur la coupe du monde a venir afin de recueillir des votes et et des premières indications de ce que pensent les gens!
http://whowins.stedau.com
On a vraiment besoin de votre soutien, c'est gratuit et ça prends deux secondes juste un click sur le pays de votre choix
Merci d'avance à vous tous :)
Note : 1
Pourquoi Conte fait-il tourner en coupe UEFA alors que son club est déjà champion?!
Certes le banc est correct mais Tevez ou Chiellini c'est autre chose que Giovinco ou Caceres.

J'ose espérer qu'il ambitionne d'aller en finale d'une coupe qui se jouera à domicile quand même.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par Inzagoal
Pourquoi Conte fait-il tourner en coupe UEFA alors que son club est déjà champion?!
Certes le banc est correct mais Tevez ou Chiellini c'est autre chose que Giovinco ou Caceres.

J'ose espérer qu'il ambitionne d'aller en finale d'une coupe qui se jouera à domicile quand même.


Gestion du groupe, tout ça. Mais j'ai aussi un peu l'impression qu'il prend les autres pour des jambons, parfois.
Malheureusement pour la Viola, je pense que le match retour va être compliqué malgré ce bon résultat... Mais j'espère me tromper !
Message posté par Inzagoal
Pourquoi Conte fait-il tourner en coupe UEFA alors que son club est déjà champion?!
Certes le banc est correct mais Tevez ou Chiellini c'est autre chose que Giovinco ou Caceres.

J'ose espérer qu'il ambitionne d'aller en finale d'une coupe qui se jouera à domicile quand même.


Parce qu'il veut être le premier depuis les années 30 à remporter le titre 3 fois de suite, il y a sacrifier 2 coupes d'Italie et probablement les espoirs d'EL.

Pour Tevez, il a une inflammation à un genou.
Ahhh si "Pepito" était la, la Juve se serait pris une bonne raclée.
Je comprends pas le manque de performance de la Juve lors des grand rendez vous.
une equipe qui gagne tout en marathon mais jamais rien au 100 mètres..
Message posté par Verratti
Ahhh si "Pepito" était la, la Juve se serait pris une bonne raclée.
Je comprends pas le manque de performance de la Juve lors des grand rendez vous.
une equipe qui gagne tout en marathon mais jamais rien au 100 mètres..



Pas assez d'expérience des grands rendez-vous sauf pour quelques individualités mais pas en tant qu'équipe.
Manque d'homogénéité de l'équipe quand à la qualité des joueurs. Derrière entre les 3 de l'Avé Maria et leurs remplaçants il y a un monde, entre Licht et Isla on en parle pas etc...
Coaching de conte, ses remplacements sont souvent tardifs et rarement productifs. Il devrait faire un stage chez Lippi.
Manque de concentration qui a coûté des buts décisifs Pogba, Caceres, Isla sont régulièrement impliqués comme à Galatasaray. Marchisio hier soir au départ de l'action qui amène le but....
Clairement Conte mise sur le 3em Calcio consécutif.

Mais là vu l'avance qu'on a en championnat, j'ose espérer qu'on aura l'équipe type pour le match retour à Florence.


Beau match de la Viola hier, une victoire de leur part n'aurait pas été volé.
Si Conte ne fait pas tourner pour le match de championnat de ce week-end contre le Genoa, de manière à pourvoir aligner l'équipe type au retour jeudi prochain, je vais finir par casser ma télé si la Juve passe pas ce tour d'Europa. J'ai déjà pris assez cher par tous mes potes à cause de l'élimination en C1, si en plus je dois me coltiner les "ton club n'a même pas le niveau pour atteindre les quarts de l'Europa", c'est trop...

Bref, Conte, t'es génial, mais pitié fais pas le con quoi.

A noter la très bonne prestation de Chiellini, de Buffon, de Marchisio et d'Asamoah (j'ai l'impression qu'il est en train d'exploser). Ogbonna est en train de décevoir de manière assez incroyable, il semble lourd, empoté, maladroit... La délicatesse de Bonnucci et son intelligence de jeu avec sa qualité de relance bien supérieure, ont manqué hier.

Malgré tout la qualification est largement envisageable, il est difficile d'imaginer la Juve ne pas marquer de but à l'Artemio Franchi. Et puis l'Inter, cette équipe de nuls, a reussi à s'imposer sur ce terrain donc c'est plus que jouable.
Ouais, en attendant, la seule défaite de la Juve cette saison en championnat, c'était à Florence. Et c'était presque une rouste. Depuis combien de temps la Juve n'avait pas encaissé quatre buts?

Bon, Rossi n'est plus là mais Gomez semble être un bon remplaçant.

Bref, c'est mal barré.

Conte n'a pas le logiciel pour gagner en Europe.
Message posté par mario
Ouais, en attendant, la seule défaite de la Juve cette saison en championnat, c'était à Florence. Et c'était presque une rouste. Depuis combien de temps la Juve n'avait pas encaissé quatre buts?

Bon, Rossi n'est plus là mais Gomez semble être un bon remplaçant.

Bref, c'est mal barré.

Conte n'a pas le logiciel pour gagner en Europe.


Mario, c'est un peu tôt pour les sentences définitives sur un entraineur qui n'a pas encore 3 saisons complètes de Serie A derrière lui.

Mais ce qui est sur, c'est qu'un peu de remise en question ferait du bien.
@ Trap,

Je te trouve dur avec Conte, un coach qui avance un bilan de 77 victoires, 30 nuls et 11 défaites en 118 matchs, c'est juste exceptionnel. On est sur des bases d'une saison moyenne à 26 victoires, 10 nuls, 4 défaites par saison.

Alors OK il ne varie plus autant ses schémas de jeu qu'à ses débuts, mais paradoxalement, son pourcentage de victoire est bien plus élevé que lors de ses 18 premiers mois. La juve est plus prévisible, mais je parie qu'au prochain mercato il obtiendra ce qu'il voudra pour pouvoir à nouveau changer de module de jeu : des ailiers.

Bref, il ne me semble pas qu'une quelconque remise en question soit nécessaire, du moins pour le moment.
Message posté par Trap


Mario, c'est un peu tôt pour les sentences définitives sur un entraineur qui n'a pas encore 3 saisons complètes de Serie A derrière lui.

Mais ce qui est sur, c'est qu'un peu de remise en question ferait du bien.


Une remise en question, oui, et peut-être pas qu'un peu.
L'ego, ça aide en général à maintenir un niveau d'exigence très élevé.
Mais quand ça commence à ne plus reposer sur des faits, ça devient gênant. La Fiorentina affrontée hier soir était faible et devait être bouffée tout crue.
@Eterna, C'est juste la serie A d'aujourd'hui, sans rivaux. Tu te rappelles ce que Mourinho avait dit à ses joueurs de l'Inter un jour de défaite :«Le premier scudetto vous l'avez gagné au secrétariat, le deuxième contre personne..."

Eh bien, pour l'instant, on peut presque tenir le même discours si l'on excepte 2011/2012. Suffit de regarder les écarts. Alors le discours d'hier soir, où Conte se disait content de ses joueurs malgré tout...

@Re-David, il y a de l'ego mais aussi comme une raideur de la nuque. Equipe type contre le Genoa et je suis prêt à parier que pour le principe jeudi prochain ce sera Peluso et Isla, histoire de montrer qui décide.

Faudrait pas que Conte se voit plus grand que le club.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 20