Gold rejette Tottenham

Modififié
5 7
Tottenham risque de se faire des cheveux blancs encore longtemps dans son affaire de stade. Alors que le club ouvrira dans les saisons à venir une nouvelle enceinte ultra-moderne de 56 000 places, le retard inévitable que prendront les travaux va contraindre les Spurs à trouver un nouvel écrin le temps d'une saison.

White Hart Lane devenant indisponible pour les Londoniens, l'idée d'un partage de l'Emirates Stadium avec les rivaux d'Arsenal s'apparentant à une mauvaise blague, les dirigeants semblaient privilégier la piste du Stade olympique qu'investira West Ham dès 2016. Tottenham aurait ainsi l'intention de partager le stade une saison avec les Hammers. Interrogé sur cette éventualité sur son compte Twitter, le co-président de West Ham, David Gold, a balayé d'un revers de la main l'idée de dépanner les Spurs.



« Vous ne savez pas que David Gold va finir par autoriser les Spurs à partager le Stade olympique pendant un an ? Je vous en fais le pari ! »

« N'y comptez pas ! » a simplement répondu le co-président.

La crise du logement est donc encore loin d'être solutionnée pour Tottenham. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Ron Perlman n'est pas partageur.
Ils peuvent toujours venir jouer dans l'ancien stade de ma ville, il y a des coupures électricité, en cours de semaines on y cultive des tomates et y a des sans abris qui y passent la nuit de temps à autres. Sinon à part ça, il est excellent.
Ari, tu rejettes les Spurs ? Bien ! C'est comme ça que j't'aime !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 7