1. //
  2. //
  3. // Bayern-Atlético

Godín, l'autorité suprême

Il aime la campagne, la solitude et l'ordre. Sa vie est une lutte permanente pour l'honneur et par instinct de la souffrance positive. Voilà maintenant six ans que Diego Godín est arrivé à Madrid, plus de deux qu'il a donné le titre à l'Atlético et cinq qu'il en est devenu le symbole humain. Ou comment devenir la référence de son poste dans le silence d'un monde qui ne voit souvent que par les chiffres.

Modififié
Gober sans réfléchir. Avaler des chiffres, juger en statistiques, établir des comptes. Le suiveur moderne ne serait donc plus que ça : un comptable qui compile dans des tableaux le moindre fait, les moindres gestes et qui s’émeut devant n’importe quel pourcentage. Cette équipe a réalisé tant de passes, elle a tenu le ballon pendant telle période et a massivement occupé cette zone. De fait, elle est forcément plus spectaculaire qu’une autre. Un dernier argument ? L’argent. L’argument financier, celui qui parle des riches et des pauvres. L’air du temps voudrait ça : les calculs expliqueraient la réussite. Les paroles, elles, ne serviraient alors qu’à mettre des mots sur telle donnée statistique et rien de plus. Comme si le football n’avait plus d’essence. Comme si le seul succès était synonyme de vérité, que la défaite parlait en toutes circonstances d’échec. Au fond, l’histoire a prouvé que seuls les vainqueurs méritaient les lauriers et qu’on ne se souvient que rarement des battus. Il y aurait la vérité et le mensonge. Le temps, lui, suffirait à apaiser la douleur. George Orwell aimait dire que si « tout peut s’oublier, les sourires et les pleurs, par-delà les années, tordent encore les fibres » du cœur.

Les heureux et décidés


La clé de la réussite de l’Atlético de Diego Simeone réside avant tout là-dedans : cette capacité à ne jamais oublier. C’est ce qu’il a disséminé dans les veines de ses joueurs depuis maintenant cinq ans. Dès le premier jour : « Au Calderón, c’est la passion qui compte. Celui qui ne comprend pas cela ne triomphera jamais ici. Ici, les gens vous en voudront pour votre nonchalance ou votre manque d’ambition. Jamais pour une défaite. » L’entraîneur argentin a utilisé la fibre historique et identitaire. L’Atlético est le club des pauvres, ceux qui souffrent sans se plaindre, sans jamais renoncer, et Simeone restera à jamais comme l’homme qui a rallumé ce sentiment d’appartenance à l’identité colchonera. Ce qu’il sait avant tout, c’est que l’ensemble qu’il a construit est probablement moins fort que ceux qu’il rencontre parfois. Mais, être joueur de l’Atlético, c’est autre chose. Ce n’est pas l’argent, c’est un état d’esprit. Ce n’est pas de la communication, c’est de la vérité. « Chez tous ces rivaux que nous allons affronter, il peut y avoir des joueurs meilleurs que les nôtres. Mais des joueurs plus heureux et décidés, très peu. » Simeone ne ment pas et il est chanté pour ça. Il ne triche pas. Alors pourquoi le trahir ?

Jusqu'à la mort


Le premier jour, Diego Godín était une promesse. Un bon défenseur, solide, rugueux, arrivé de Villarreal en août 2010 après une saison autoritaire et une Coupe du monde révélatrice. Diego Simeone, lui, savait où il pouvait l’emmener dans un partage de convictions évident. Parler de Godín a longtemps été discuter de coups, de découpages, mais aussi d’une forme de mauvaise foi. Le réduire à de telles images est cruel tant celui dont le visage est plus proche de celui d’un croque-mort que d’un gendre idéal est tout simplement devenu la référence à son poste. Il suffit de tendre l’oreille et écouter les rires de Simeone lorsqu’il y a quelques mois, la Premier League était venue tourner autour de son capitaine : « Vingt millions ? Pour Diego ? Ce doit être une erreur. » David Luiz serait donc un homme à cinquante millions d’euros, Mats Hummels tournerait autour de trente-cinq et lui ne serait qu’une affaire bradée. Dans la bouche de Godín, l’histoire s’est terminée ainsi : « Nous sommes avec Diego jusqu’à la mort. » Lui, peut-être un peu plus que les autres. Alors, les faits : depuis que Simeone est revenu à Madrid pour reprendre le vestiaire sans révolte de Manzano en décembre 2011, l’Atlético a affiché trois fois la meilleure défense du championnat, a remporté un titre de champion d’Espagne, une Coupe d’Espagne, et a été chercher deux finales de C1. Les chiffres ne sont qu’un indicateur du travail accompli. Simeone n’a rien à vendre, juste un honneur à défendre. Godín n’a plus rien à prouver, il veut simplement assumer sa responsabilité. Celle du défenseur, celui qui aime lutter avec l’envie de gagner pour l’honneur d’un peuple. Supporter l’Atlético a longtemps été un sujet de moquerie. C’est terminé.

Le sens des mots


Les années passent, Diego Godín, lui, n’a pas bougé malgré les changements à ses côtés. La raison est simple : l’Uruguayen a accepté de s’abandonner aux ordres de son guide, aux valeurs de l’Atlético. Et l’histoire lui a rendu les lauriers : sur ce but décisif contre le Barça en mai 2014, ses performances monstrueuses contre les mêmes Catalans l’an passé en C1 ou sur cette saleté affichée sur le visage en permanence. Combattre est dans le sang d’un Uruguayen, c’est devenu une raison de vivre pour Godín qui est aujourd’hui le nom que l’on avance pour parler de l’âme de l’Atlético, mais aussi pour évoquer ce que doit être un défenseur central moderne. Pas forcément un mec qui va vite, mais qui sait se placer. Diego Godín n’est pas le meilleur relanceur, mais il est le plus sécurisant, il n’est pas le plus imposant, mais est le plus puissant dans les airs. Car il aime souffrir et l’affirme souvent. S’il est aujourd’hui devenu intouchable, c’est qu’il a su devenir maître de ce qu’il appelle son « monde » , celui des derniers rideaux. Godín n’est pas poète, mais a le sens des mots. C’est aussi une certaine conception du football moderne : celle où le verbe a encore plus de sens que le chiffre. Celle d’une école où il est définitivement le meilleur à son poste. Sans lumière, mais avec la langue tirée dans un silence où il s’est habitué à combattre.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Gunners1886 Niveau : Loisir
Il à vraiment de la chance d'avoir un prédécesseur comme Diego Lugano, elle est là la diff !
Effectivement Godin fait partie des tout meilleurs à son poste c'est une certitude. Je suis content que vous lui rendiez ce petit hommage ça fait plaisir.

J'ai aussi cette impression que c'est le genre de joueur qui bonifie et rend meilleur son partenaire de défense avec sa grinta. Miranda a été monstrueux à ses côtés, tout comme le sont régulièrement Gimenez, Savic ou encore Hernandez.
Quand on voit le niveau de Miranda à l'Inter, ton analyse est pertinente. Incroyable de voir le déclin du brésilien depuis son départ de l'Atleti.


Godin c'est un capitaine de défense qui met en confiance ses coéquipiers juste avec sa présence.

Le mec est également un tueur sur cpa. En 2014 il plante en finale de C1, au Nou Camp pour le titre contre le Barca et dans la finale d'une poule de la mort en CDM contre l'Italie.

Gros cv, grosse presta il a son nom facile dans le top des defs du 21e siecle.
Effectivement la dégringolade du niveau de Miranda est certainement lié à son départ de l'Atléti (même si il y a sans doute d'autres facteurs aussi comme l'âge par exemple).

C'est marrant en l'espace de quelques jours on a eu 2 articles sur Godin et Ramos. Deux joueurs au style de jeu très opposé mais qui ont bcp de similitudes aussi à savoir leur poste, leur grinta, leur leadership, le fait qu'ils soient tout deux des clutch-players, et surtout le fait qu'ils incarnent à la perfection chacun leur club et son ADN : Ramos fait très "Galactique" si je puis dire, élégant, tout dans la classe, toujours propre sur lui tandis que Godin symbolise le combat en permanence, la hargne, le guerrier par excellence.

Au final c'est grâce à des joueurs comme eux que les derbys et notamment celui de Madrid sont toujours des matchs particuliers.
Rado & milinko Niveau : DHR
C'est pour ça que si on me donnait le choix de former la meilleure charnière possible je prendrais les deux.
Ce commentaire a été modifié.
supernabot Niveau : DHR
Ramos tout dans la classe ? J'ai du mal lire. Ce mec passe systematiquement a 2 doigts de se faire expulser, soit pour des fautes cyniques (cf. faute contre Carasco l'an dernier) ou des gestes violents (sur corner notamment).
C'est un super defenseur bien crade comme on les aime et qui plus est efficace dans le money time comme Godin mais on peut pas dire qu'il ait la "classe". Varane est probablement moins bon mais lui c'est la definition de "defenseur classe" je trouve (avec une pointe de chauvinisme).
Et Godin est plutot plus "classe" que Ramos je trouve.
En tout cas j'en reviens toujours pas du nombre de world class players l'Uruguay est capable de sortir...
4 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Il est pas spécialement "vendeur" dans le sens, pas bel homme, pas les dernières pompes à la mode, etc...Mais quel défenseur ! Dur sur l'homme, injouable au duel aérien, excellent dans l'anticipation et serein dans la relance. C'est évident qu'on n'en fait pas beaucoup des joueurs comme lui, aussi complet et meneur d'hommes par-dessus !
Et un peu de vic...grinta pour assaisonné tout ca, une machine ce mec!
1 réponse à ce commentaire.
Dire qu'il y a eu une rumeur Godin a l'OM suite au rachat j'en rigole ou pleure encore...
Godin ça pourrait se faire...dans 2 ans. Le PSG a commencé plus bas avant d'attirer O Monstro dans ses filets. Rien n'est impossible et ne me surprend dorénavant dans le football.

Mais clairement pas à l'hiver, clairement pas non plus dès l'été prochain. Et pour être franc, ça ne m'étonnerait pas que l'OM mise un peu sur Kamara également
J'aime ton analyse mais le souci de Kamara outre le fait qu'il est pas encore prolongé c'est qu'il vient juste d'avoir 17 ans... donc faudrait un taulier en defense pour l'epauler, qui ne sera pas Godin, je vois bien Abdennour perso...
Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA
C'est un rêve malheureusement irréalisable et surtout pour faire du clic et vendre des torchons.

Abdennour, je dirais pas non même si j'aurais préféré un profil plus vif pour une éventuelle complémentarité avec Rolando.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Abdennour, ça serait un très gros coup pour vous, même si ça me fendrait le Coeur.
Je le trouve vif perso Abdennour, le probleme c'est qu'il joue la CAN et qu'il est cramé depuis son transfert a Valence...
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Ah mais pour vous ça serait une super affaire.

Mais c'est triste parce qu'il y a deux ans c'est pas Marseille qu'il pouvait rejoindre, mais la Juve, le Milan, Manchester United, le PSG et il y avait même des rumeurs l'envoyant au Barça. Et vu ses prestations en LDC avec Monaco, il avait largement le niveau pour jouer dans ces clubs (bon il a peut être pas le style pour Barcelone).

Valence, c'était le pire choix possible.
6 réponses à ce commentaire.
Jouer avec Heskey comporte des risques Niveau : District
Enfant, j'avais surnommé ma peluche Godin. A posteriori je le vois comme un signe, c'est sur et certain, il rejoindra l'OM !
Je te mets un petit plus non pas pour ton histoire mais ce pseudo, c'est du velours !
1 réponse à ce commentaire.
Sincèrement, défenseur surcoté comme pas possible. C'est un juste un petit tâcheron besogneux, sans talent ni technique. Il se sauve par la solidité et la hargne mais il ne sera jamais, par exemple, un défenseur de la trempe des italiens Baresi, Maldini ou allemands K-H Förster, Kohler ou Hummels.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Matt Hummels : Moyenne à FIFA 17 : 87
Diego Godin : Moyenne à FIFA 17 : 88

Donc tu mens.
Le jour où tu verras Godin faire un exter soyeux appelle-moi, je t'offrirai le ciné et la bière !
Rado & milinko Niveau : DHR
Si il y a bien un défenseur qui est rarement cité dans les classement des meilleurs centraux c'est bien lui. Sous-coté.
3 réponses à ce commentaire.
Le présenter comme la référence absolue c'est quand même beaucoup. Et puis c'est marrant de critiquer le clinquant des chiffres en début d'article pour ensuite étaler le brillant palmarès de l'Atleti.

Diego est un très bon défenseur, plutôt à l'ancienne. Il n'est pas seul sur sa planète, pas la peine de sortir de la ville pour trouver concurrence; je pense par exemple à un champion d'Europe en titre.
Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA
Je pense pas qu'on puisse comparer les chiffres de données statistiques avec le palmarès qu'il s'est forgé à l'Atletico, un club qui n'avait plus rien gagné depuis me doublé de 1996 (avec déjà Diego Simeone en tant que joueur).

Et personne ne dit que Godin est seul sur la planète mais plutôt qu'à une époque où on met surtout en avant des chiffres et du glamour, il existe encore des défenseur à l'ancienne qui font triés bien le taf dans un club de trés haut niveau.

Pepe aussi est une excellent défenseur mais joue pour le plus grand club du monde donc question reconnaissance et exposition, on peut dire qu'il est servi.

PS : N'oublie pas que Gignac a fait de lui sa biatch durant la finale de l'Euro 2016 et qu'il passe à un poteau prés d'avoir un palmares international encore vierge ^^
Je réponds à l'article où il est écrit "est tout simplement devenu la référence à son poste".
2 réponses à ce commentaire.
Jouer avec Heskey comporte des risques Niveau : District
A l'instar de tiago silva, on a l'impression que godin a atteint une sorte d'excellence à son poste autour de 25-26 ans, après des débuts européens plutôt anonymes, comme une 2nde carrière qui avait démarré. Finalement, l'OM ferait peut-être bien de prolonger Doria et le prêter chaque saison jusqu'à ses 26-27 ans, sait-on jamais...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je me demande ce qu'il donnerait dans un système autre que celui de l'atletico perso

ils font un bloc équipe monstrueux, tout le monde se donne pour le voisin.

du coup dans un autre contexte, vu que ses autres compères se sont ou se plantent ( felipe luiz, miranda ), je me demande si ce n'est pas le système simeone qui les transcende plus qu'un niveau monstrueux

PS ceci est une interrogation pas une affirmation, godin est un sacré joueur hein
Faudrait aussi remarquer que le système, l'organisation, la hauteur sur le terrain, le tempo, c'est sans doute aussi lui qui les impose, un peu comme Xavi le faisait au Barça (dans un style totalement opposé)
1 réponse à ce commentaire.
Je laisse mon petit commentaire ici juste pour vous faire remarquer à quel point la section des commentaires est clean quand il s'agit de l'atléti. Moins de fanatisme. Et pourtant vu les 11 enragés lâchés sur le terrain chaque week-end on ne s'y attends pas forcément.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
J'adore Godin et encore plus en sélection. A chaque fois que je mate les matches de l'Uruguay il sort tout en défense, il terrorise les joueurs adverses, il mène des contre-attaque et tente des percées, c'est incroyable.
Rado & milinko Niveau : DHR
Qu'est ce que j'aime ce joueur putain ... Je le vénérerai jusqu'à la fin de mes jours juste pour ce coup de casque contre le Barça qui nous offre le titre. La réussite de l'atletico ces 5 dernières années est due pour beaucoup à ces performances gigantesque contre les grosses cylindrées où il répond toujours présent.
C'est peut-être un défenseur hors du temps parce qu'il n'est pas aussi technique que les bonucci,Hummels et autres, mais bon il a une telle science du placement, du combat, et des 1 contre 1 qu'au final ses relances pas forcément géniales, on s'en fout.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16