Givet s'est fait escroquer

0 2
Le prêt de Gael Givet à Blackburn en janvier 2009 est au centre de l'attentions de la Fédération anglaise. Et pour cause, le natif d'Arles aurait mandaté un agent, sans savoir qu'il n'était pas sous contrat avec les instances du football britannique.

Interrogé par le Sun, accompagné de son avocat et de son nouvel agent, l'ancien Marseillais a tenu un discours teinté de regret et d'émotion : « Phil Black (le faux agent en question, ndlr) a été la première personne à me contacter, à m'envoyer des textos en me demandant si je voulais rejoindre Blackburn. Il était à l'aéroport de Liverpool afin de rencontrer mon agent, Frederic Dobarje, et moi, lorsque le transfert a été conclu. C'était la première fois que je le voyais et la seule chose qu'il a fait c'est nous conduire au stade sans même nous accompagner lors de ma rencontre avec les dirigeants » .

La supercherie aurait pu s'arrêter lors de l'arrivée du défenseur sous les couleurs des Rovers. Mais en vrai escroc, Phil Black a « continué de me demander de l'argent. Il n'arrêtait pas de me dire qu'il n'avait rien reçu. Il voulait mon argent pour continuer à payer ses emprunts afin que la banque le lâche. Il m'a promis de me rembourser lorsque Frederic lui a donné sa part dans mon transfert. C'était mal, je n'étais pas à l'aise. J'étais dans un nouveau pays sans savoir si c'était une pratique courante et vers qui me tourner » .

Gael Givet a, en fait, été dupé par le propriétaire d'un magasin de vêtements. Le total des sommes versées se situerait autour de 57 000€.

Dans le viseur de la Fédé, Phil Black a tenu quand même à réagir, minimisant les chiffres dévoilés par le joueur : « Sur ce qu'il gagnait – 70 000 euros par semaine – pensez vous que 8000€ c'est beaucoup ? Je suis dans le football depuis toujours. J'aide simplement les gens » .

Bien évidemment les règles concernant le paiement d'une tierce personne, surtout non mandatée, dans le cadre d'un transfert est quelque chose de strictement illégal. Le business de Phil Black pour combler ses fins de mois risque de ne pas reprendre de si tôt.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"de l'attention" sans S, stp
et c'est frederic "dobraje"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2