Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Givet : « À Évian, on me prenait pour un djihadiste »

Modififié
À bientôt 34 ans, Gaël Givet n'a pas encore raccroché les crampons.

Le défenseur révélé à la grande époque de l'AS Monaco évolue au Tours FC. Sur les terrains de Ligue 2, impossible de le rater, l'homme porte sans doute la plus longue barbe du championnat. Et cette petite folie de style lui a causé des problèmes, au moment où il a quitté Arles-Avignon pour rejoindre Évian Thonon Gaillard, en 2014. « Trois jours avant mon unique match, j'ai été convoqué dans le bureau du président pour un truc qui me semblait fou et qui n'avait rien à voir avec le foot, raconte Givet dans une interview au Parisien. J'étais complètement dégoûté. Le problème, c'était ma barbe que je laissais pousser ! »

En fait, Évian l'aurait soupçonné de se radicaliser : « On voulait me forcer à me raser parce qu'elle était trop longue. À 33 ans, on ne pouvait pas me traiter ainsi. On me prenait pour un djihadiste alors que je ne suis absolument pas converti à l'islam. (...) Quelle folie ! Peut-être que le coach Dupraz regrettait de m'avoir pris, mais me reprocher une barbe trop longue, c'était n'importe quoi. Je lui avais pourtant dit que je n'étais pas un mec à concessions. »

Du coup, le joueur repart de Haute-Savoie aussi vite qu'il est arrivé. « Le plus drôle, c'est qu'un jour, je me suis rasé entièrement et que juste après, je suis allé résilier mon contrat » , se marre Givet.


Bon, à Tours, il a quand même repris un peu de poil de la bête. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi